François Gervais – L’effet de serre remis en question

Conférence-débat avec François Gervais, physicien, spécialiste de thermodynamique, dénonce la théorie officielle sur le réchauffement climatique. Primé par l’Académie des Sciences, il a récemment été choisi comme rapporteur critique par le GIEC.

Réchjauffement climatique conférence

http://www.solidariteetprogres.org/climat-effet-de-serre-en-question.html

Source: Agoravox.tv

Maintenant, pourquoi en faire autant sur le réchauffement climatique? Des éléments de réponse peuvent être trouvés dans ce « documentaire » dont la forme est plutôt indigeste même si c’est regardable, mais dont le fond est relativement intéressant.

46 commentaires

  • dereco

    « Mai 2015 a été le mois de mai le plus chaud depuis le début de relevés de températures en 1880, montrant que le réchauffement de la planète se poursuit.
    L’annonce a été faite par l’Agence américaine océanique et atmosphérique. « Il s’agit du plus chaud mois de mai dans les annales », a déclaré Derek Arndt, un scientifique de la National Oceanic and Atmospheric Administration, en soulignant que les cinq premiers mois de 2015 cumulés, ont également été les chauds jamais enregistrés »
    http://www.ouest-france.fr/climat-le-moi-de-mai-ete-le-plus-chaud-depuis-1880-3492006
    L’année 2014 a été la plus chaude sur le globe depuis le début des relevés de températures en 1880
    « La température moyenne globale à la surface des terre s’est située 1°C au-dessus de la moyenne du XXe siècle, soit la quatrième plus élevée depuis 1880. Quant à la température sur les océans, elle a été 0,57°C supérieure à la moyenne des 134 dernières années, ce qui en fait la plus élevée de toutes les années jamais enregistrées »
    http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/2014-a-ete-l-annee-la-plus-chaude-sur-terre-depuis-le-debut-des-releves-de-temperatures_799047.html
    Et certains osent affirmer que c’est fini de se réchauffer !!
    Il y en a plein, surtout avec des lobbys derrière, qui critiquent l’effet de serre depuis longtemps, néanmoins réel, au moins sur Vénus et il y a 56 millions d’années et aussi probablement en ce moment
    http://www.mountvernon.fr/Desordre_climatique/Desordre_climatique.pdf
    avec la terre qui est partie à chauffer sans fin, comme pendant 12000 ans à la fin de la dernière glaciation et remontée des mers de 120m inexorable sur 12000 ans, sans effet de serre !!
    Il y a 125000 ans la mer était 3 à 5m plus haute et 3°C sans effet de serre !!
    On est bien parti pour fondre le Groenland et avoir la chaleur d’il y a 125000 ans !!! toujours sans effet de serre !!!

    Sans effet de serre le climat de la terre est devenu de plus en plus instable sur les 3 derniers millions d’années et donc, avec cette instabilité réelle, on pourrait avoir un beau réchauffement sans effet de serre, comme il y a 125000 ans, voire bien plus, fondre tout l’antarctique après le Groenland ( 60m de mers plus hautes ) !!
    Instabilité bien visible sur cette figure qui amplifie l’effet faible du CO2 dramatiquement :
    http://en.wikipedia.org/wiki/File:Five_Myr_Climate_Change.svg
    http://en.wikipedia.org/wiki/Ice_age
    Et le CO2 n’a jamais été aussi élevé depuis plus de 3 millions d’années et vu que sous terre, on des carburants en quantité de quoi bruler tout l’oxygène qu’on respire, il va bien falloir stopper les carburants avant l’asphyxie !!
    ( la vie met sous terre pour chaque O2 dégagé dans l’air un C non oxydé carburant!! );
    Donc regardez ce qui est simple, visible, indiscutable, car la terre se réchauffe fort, comme cela s’est produit dans le passé, avec des remontées inexorables du niveau des mers sur plus de 120m pendant des millénaires, impossibles à stopper, à plus de 2m de remontée par siècle, (les descentes de glaciation sont bien plus lentes, climat en dents de scie )
    Et cela nous menace de continuer montée des mers et réchauffement inexorable impossible à stopper !!!
    Très réel même sans effet de serre officiel !!!!

    Mes framboises sont mûres un mois plus tôt qu’il y a 35 ans !!! Pareil au Japon, si vous doutez du réchauffement autant que de l’effet de serre !!

    Les arguments de ces vidéos cherchant dans un léger ralentissement du réchauffement actuel rapide un indice de futur refroidissement sont absurdes, car on cherche à deviner le futur d’une évolution chaotique à court terme, comme dans le marc de café, alors que le long terme n’est pas dans ce type de considérations, à ne jamais en sortir !!

    Ils oublient d’expliquer que l’effet de serre pour une serre n’existe pas du tout, car ce n’est pas la lumière infra-rouge bloquée par le verre qui chauffe une serre à légumes, mais juste le blocage de la fuite de l’air chaud par convection !!!
    Oui l’effet de serre n’existe pas pour les serres à tomates, mais il existe pour la terre, car tous sont d’accord sur la vapeur d’eau source d’un grand effet de serre sur terre (sans vapeur d’eau, on se caillerait très froid), mais le désaccord est juste sur l’ampleur de l’effet des autres gaz à effet de serre, CO2 et CH4 qui par malchance est amplifié par un facteur d’environ 4 ( instabilité en vapeur d’eau) très visible sur la courbe du climat de la terre devenu instable sur les 3 derniers millions d’années !!
    Lorsqu’il sera trop tard, réchauffement rapide de plus de 2°C, mers remontant vite de plus de 3m en un siécle ( comme cela se produisait il y a 12000 environ sans effet de serre du tout ), alors les sceptiques admettront la réalité, mais trop tard, il sera impossible de stopper cette remontée, comme il y a 12000 ans on n’aurait rien pu faire avec plein de théories fausses à prévoir que c’était fini cette remontée inexorable en réalité !!!

    Il est effarent que devant une réalité indiscutable, sans calculs ni simulations, tous d’accord sur la vapeur d’eau H2O fait un énorme effet de serre, très instable avec amplification forte (climat passé devenu instable, comme une bascule ( flip flop ), pour du presque rien, qui ne faisait rien il y a plus de 3 millions d’années ), le CO2 et CH4 ont un effet de serre bien plus faible que H2O, qui amplifié suffit à nous réchauffer autant voire plus que le réchauffement d’il y a 125000 ans spontané, lui sans aucun effet de serre !!
    L’horreur réelle est que, une fois enclenché, ce réchauffement est inexorable, impossible à stopper, sans fin, même en ramenant le CO2 à sa faible valeur d’il y a plus de 300 ans, inexorable comme il y a 12000 ans avec la déglaciation, car elle n’est pas finie, avec le Groenland à fondre et même l’Antarctique, 5, 10, voire 60m de remontée des mers sans fin sur des millénaires, impossibles à stopper du tout !!!
    Par bêtise nous allons laisser cette horreur à nos enfants et petits enfants !!!

    instable

    Le climat est devenu de plus en plus instable sur les derniers millions d’années entre bien chaud et froid très glacé !!

    Et le CO2 était inférieur à la valeur actuelle !!

    Comment voulez vous que doubler le CO2, et on va le tripler avant la fin du siècle, ne change pas le climat de la terre.
    Cela va s’accélérer et ce sera le pire, insupportable, villes de bord de mer englouties sans cesse, montée des mers inexorable pendant des siècles, impossible à stopper, par nos petits enfants, même en supprimant tout le CO2 que nous mettons, similaire à la montée inexorable passée des mers de 120m en 10000 ans !!
    Regardez ce qui va arriver à nos petits enfants dans quelques siècles, tout fondu :
    http://www.youtube.com/watch?v=FuNggCNVUf4
    http://www.youtube.com/watch?v=VbiRNT_gWUQ

    Enfin la géothermie solaire à recharge thermique solaire à concentration (plus de 200°C ) peut fournir de l’électricité solaire 24h sur 24h 365 jours par an sans intermittence, avec un meilleur rendement que le photovoltaïque (lui très intermittent ), sans inconnue technique, ni risques ( risques et inconnue qui ont multiplié par 3 le prix de l’EPR sans qu’il ne marche encore ) car la géothermie et le solaire thermique à concentration marchent bien séparément et il suffit de les associer, alors gratuit, plus de CO2, plus de pollution, perpétuel, inusable comme le soleil, sans aucun risque nucléaire ou de particules !!
    Conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
    Personne ne dit, même pas les écologistes, qu’on peut sauver la planète en faisant tous comme à http://www.dlsc.ca
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
    se chauffer sans CO2 et conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
    Une géothermie à recharge solaire gratuite et perpétuelle sans aucune pollution et sans pompe à chaleur nucléaire.
    et personne n’écoute du tout !!!
    Mais les lobbys énergétiques font très attention d’étouffer cette possibilité simple, ne consommant plus rien du tout, perpétuelle, quasi gratuite, pour conserver leur domination avec des mensonges que vous gobez et répéter sans cesse !!

    Nos petits enfants nous traiteront de CRIMINELS aveugles de n’avoir rien fait pour stopper la montée du CO2 qui continue à toute vitesse !!

    • goran63

      Sans effet de serre il ferait aussi froid sur Terre que sur la Lune. Le réchauffement est réel les cigales chantent plus au nord chaque année en haute Provence.

      La montée des océans cherchez bien mais il semblerait que ce soit de l’ordre de 1 cm en 100 ans …

      Certains disent que les températures de surfaces augmentent aussi sur les autres planètes du système solaire et serait donc surtout lié à l’activité solaire.

      Le modèle climatique du GIEC prévoit des hausses de température en haute altitude mais il n’en est rien car le CO2 plus lourd que l’air reste dans les basses couches es se dissous dans l’eau de pluie. Le modèle du GIEC est faux.

      Selon moi tout ce battage sur le CO2 qui est un gaz essentiel à la vie et n’est pas un polluant n’a que pour but de faire diminuer la consommation individuelle de pétrole qui va en se raréfiant. Ceci pour sauver le système totalitaire marchand qui ne peut survivre sans un pétrole à bon marché.

      Bien sur qu’il est essentiel d’économiser l’énergie, ce que je ne comprends pas c’est pourquoi l’urgence et les budgets se tournent sur ce sujet alors que la déforestation, la pollution de l’eau, la destruction des sols par l’agro-industrie, la destruction des milieux sauvages et l’effondrement écologique en cours, l’utilisation du nucléaire et le casse tête des déchets, les tonnes de plastiques dans l’océan, le pillage des ressources naturelles comme la surpêche, la mal bouffe, les cocktails chimique qui nous entourent, les OGM, les nano-particules etc sont autant de sujets bien brulants qui me semble très préoccupants mais pour lesquels les budgets dépensés en recherche ou pour développer des solutions sont bien moins important que pour cette histoire de CO2.

      Le réchauffement climatique lié à l’activité humaine c’est un chiffon rouge qu’on agite devant vos yeux car il faut sauver le système totalitaire marchand qui est le pire destructeur de tout les temps. Traitons les vrais problèmes qui rendent les enfants malades et tuent l’écosystème.

      • Darkos

        Le réchauffement climatique est une réalité contesté par une poignée de scientifiques (on va dire 20% des rapports en gros) quand 80% des autres rapports vont dans son sens. Ce n’est pas un chiffon rouge qu’on agite devant les yeux des gens pour une histoire de lobby bien au contraire, c’est un avertissement pour vos enfants et futurs enfants.

        L’activité solaire (ses variations) ne vaut pas pour grand chose dans le réchauffement climatique http://www.notre-planete.info/actualites/3932-Soleil-rechauffement-climatique

        L’augmentation du niveau de la mer est bien supérieur à ce que vous dites http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/biblio/pigb19/03_montee.htm

        Enfin tout le monde sait que le CO2 est un gaz important à la vie, mais je vous signale juste que son augmentation n’est pas une hallucination collective et que les plantes, animaux de notre monde sont habitués à un niveau plus faible depuis des millions d’années…

        ‘Le modèle climatique du GIEC prévoit des hausses de température en haute altitude mais il n’en est rien car le CO2 plus lourd que l’air reste dans les basses couches es se dissous dans l’eau de pluie. Le modèle du GIEC est faux.’ le CO2 se dissous dans l’eau de pluie, j’avoue que j’ai bien rigolé on sait même pas ce que ça vient faire là, le CO2 se dissout dans l’eau de mer à la limite et acidifie les océans ça c’est important, l’eau de pluie… ^^

      • dereco

        « plantes, animaux de notre monde sont habitués à un niveau plus faible depuis des millions d’années… » est prouvé par la différence C4 C3 des plantes adaptées à peu de CO2, contrairement il y a plus de 100 millions d’années, avec parfois 10 fois plus de CO2, des températures horribles sur l’équateur, les pôles chauds à 20°C, ( preuve indiscutable de l’effet de serre réel du CO2 ) état vers lequel nous risquons d’aller en brulant tous les carburants fossiles stockés par la vie sous terre pendant des centaines de millions d’années, de quoi bruler tout l’oxygène respiré et 20% de CO2 !!

      • dereco

        « le CO2 plus lourd que l’air reste dans les basses couches’ est faux vu les turbulences de l’atmosphère, qui homogénéise l’atmosphère et il y a 56 millions d’années il y avait 10 fois plus de CO2, 15 à 20°C de plus à l’équateur, suite à explosions de poches de CH4 !!
        Or actuellement il y a bien plus de CH4 près à exploser, qui nous menace pour faire pire, si, en réchauffant, on déclenche le dégagement de ce CH4 accumulé depuis des millions d’années de glaciations, qu’il n’y avait pas eu, il y a 56 millions d’années !!

        Regardez le climat passé réel, qui lui ne demande aucune simulation douteuse, la terre réelle l’a simulé pour nous !!!

      • dereco

        « La montée des océans cherchez bien mais il semblerait que ce soit de l’ordre de 1 cm en 100 ans … » est archi-faux car c’est 25 à 30 fois plus, 25 à 30cm le siècle dernier !!!

        Ah les lobby des carburants qui nous trompent !!

        Cela va s’accélérer et ce sera le pire insupportable, villes de bord de mer englouties sans cesse, inexorable, comme cela aurait été le cas, si nous vivions, comme il y a environ 12000 ans, mers remontant de 2m et plus par siècle, et les villes englouties dans la mer Baltique, alors prairie pleine de mammouths !!

  • Pierre L

    Conférence parfaite de François Gervais. Tout est dit !

    Quoique je regrette l’euphémisme selon lequel le GIEC ferait plus de la « politique » que de la science. Il aurait fallu dire que le GIEC s’adonne à une « mystification » frisant le gangstérisme.

    • dereco

      Conférence trompeuse, avec lobbys derrière, qui oublie la réalité du climat passé de la terre, comme pour les affirmations de scientifiques que la radioactivité est sans danger à 200mSievert par an !!

      Par bêtise nous allons laisser cette horreur à nos enfants et petits enfants !!!

      • rhubarbe

        Si les grands de ce monde s’occupent du réchauffement , c’est pas un réchauffement qu’il va y avoir mais une fournaise comme lorsque Sarko avait pondu une limitation des pesticides(« grenelle » machin chose du truc)ce qui s’est traduit par 30% de pesticides en plus.Et puis qu’est ce que les gens ont contre le chaud? Qu’ils viennent se geler les meules à Mouthe dans le Doubs en hiver pour voir(record moins 45°C)histoire de comprendre que c’est un refroidissement qui serait grave pour la sotte humanité:des glaciers sur Lyon,le port de Marseille ou du Havre relégués à 50 km de la mer à cause de la baisse des eaux,fini le foot (et la Fifa aussi d’ailleurs,çà c’est bien)mais du hockey sur glace,plus de bikini mais des canadiennes pour le bord de mer equatorial,des pingouins en Amazonie dévastée au cours du 21e siècle,et quoi pour se chauffer?bon on en reparlera…

      • dereco

        « Et puis qu’est ce que les gens ont contre le chaud? » c’est la remontée des mers, des villes disparues sans cesse, comme il y a 125000 ans sans effet de serre, mers 5m plus hautes, 3°C de plus !!
        En le CO2 fort acidifie l’océan changeant en tuant toute la vie dedans !!

        Une future glaciation (sans CO2 nécessaire ) c’était lentement pour dans des dizaines de milliers d’années, comme il y a 80000 ans après le grand chaud d’il y a 125000 ans sans effet de serre du tout lui !!

      • dereco

        « quoi pour se chauffer? » est simple:
        conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
        Personne ne dit, même pas les écologistes, qu’on peut sauver la planète en faisant tous comme à http://www.dlsc.ca
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

        se chauffer sans CO2 et conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
        Une géothermie à recharge solaire gratuite et perpétuelle sans aucune pollution et sans pompe à chaleur nucléaire.

        et personne n’écoute du tout !!!

        La géothermie de la terre profonde, présentée comme renouvelable qui se multiplie en région parisienne, est très peu renouvelable en réalité.
        Elle se multiplie en région parisienne faussement appelée renouvelable , capable de remplacer des centrales nucléaires pour se chauffer, alors que la puissance max par habitant en région parisienne 0,1W/m2 soit (100kW/km2)x(Surface 12000km2) divisé par le nombre d’habitants 12millions est de 100W par habitant réellement renouvelable , tout juste de quoi allumer une lampe en permanence et ne pas se chauffer avec plus qu’une lampe !!
        Voir :

        http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9othermie

        « Elle est en général diffuse et rarement concentrée, avec un flux moyen de 0,1 MW/km2 (0,1 W/m2)

        Son exploitation durable implique un débit d’extraction d’énergie limité au flux de chaleur alimentant la ressource, à défaut de l’épuiser pour une certaine période … le rythme d’exploitation de la géothermie peut être supérieur au rythme de renouvellement naturel de la chaleur, ce qui peut entraîner un épuisement de la ressource à terme …. à comparer à la densité de puissance solaire moyenne reçue par la Terre, de l’ordre de 3400 fois plus important (340 W/m2) environ) »

        http://fr.wikipedia .org/wiki/%C3%8Ele-de-France

        Ce renouvelable réel est quasi ridicule !! si développé pour tous les habitants en des endroits qui vont refroidir tout le sous sol parisien, le croyant inépuisable !! !!

        On écrit des mensonges :
        http://ww w.gdfsuez.com/en/businesses/electricity/geothermal/what-is-geothermal/
        « la géothermie ne s’épuise pas à mesure que l’on s’en sert : l’eau extraite retourne au Dogger. » »
        Ils feraient bien de lire wikipedia !!
        http://www.consoglobe.com/geothermie-avantages-inconvenients-cg/2
        « La région Ile-de-France compte 34 centrales géothermiques, dont 16 dans le Val-de-Marne.
        Cette source d’énergie assure le chauffage d’environ 300 000 habitants, dont la moitié se trouve en Ile-de-France, grâce aux nombreuses zones géologiques favorables. »

        La seule vraie solution renouvelable est de recharger les puits avec de la chaleur solaire venant de capteurs solaires en surface. La géothermie solaire sert alors à stocker cette chaleur solaire du jour pour la nuit, de l’été pour l’hiver, rendant l’énergie solaire utilisable 24 h sur 24 et 365 jours par an, sans interruption.
        Cela a été utilisé pour le chauffage intersaison, de l’été pour l’hiver, comme à la Communauté solaire de Drake Landing. »
        ht tp :// fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

        Personne ne semble en avoir conscience, même écolo, et on découvrira cette absurdité dans quelques années !!!

        J’aimerais installer cette solution http://www.dlsc.ca sur le toit de ma maison en stockant la chaleur solaire perdue sur mon toit en été en ce moment pour me chauffer avec en hiver gratuitement, à perpétuité sans CO2, ni pollutions de particules, ni électricité nucléaire !!
        Mais il y a conspirations pour bloquer tout ce qui est gratuit, ne consommant plus jamais rien, avec plein de oedone, chargés de défendre les monopoles pétroliers et de combustibles et nucléaires, pour nous maintenir sous leur domination et nous obliger à consommer sans fin inutilement !!!

  • Natacha Natacha

    Le GIEC a fait ses preuves d’imprécisions et de mensonges pour développer des marchés porteurs et neutraliser les citoyens par la culpabilité.

  • Natacha Natacha

    « La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui croient la détenir. » Condorcet

  • Mario

    Ce dont je suis certain, c’est que je mourrai étouffer sous des montagnes de détritus, bien avant de mourir de chaleur :)

  • oedone

    Le mythe climatique est l’exemple le plus frappant de la manipulation des masses par la peur.
    Ci-dessous un article qui devrait aider à comprendre comment cela se passe.
    Et si vous avez encore un doute, suffit de chercher des infos sur internet en tapant climategate .

    Quand au sentiment légitime que nous pouvons avoir d’une catastrophe écologique, il suffit de se rappeler que nous voyons le monde au travers du prisme de nos médias et donc de ceux qui en ont le contrôle.

    Des phénomènes isolés et des événements individuels peuvent être considérés en toute impunité comme de vrais phénomènes généraux.
    Ils sont acceptés impunément sans broncher comme des généralités avérées.
    Des hausses de la température moyenne, localement, sont assimilées comme allant de soi par les scientifiques à la température moyenne mondiale.
    Même les érosions côtières locales sont attribuées à l’élévation du niveau de la mer alors que ce niveau a à peine changé durant le siècle dernier.
    De nombreux scientifiques semblent avoir perdu la tête ou bien ils hurlent avec les loups dans la forêt à cause de leur carrière.

    Archives de Rockefeller Foundation financement occulte
    Le Rockefeller Brothers Fund: Nous achetons les évangélistes, les maires et les gouverneurs pour la planète…

    Dans son compte-rendu de 2010 sur les fonds accordés de 2005 à 2010, le Rockefeller Brothers Fund (RBF) admet acheter (au sens littéral du terme) des soi-disantes “voix non-vertes”, ce qui veut dire des gens du dehors de la communauté environnementaliste, afin de vendre la soupe de la doctrine du changement climatique anthropique dans leur communautés respectives.

    “(…) de l’argent de la fondation a été donné pour soutenir ces voix non-vertes qui ont crues dramatiquement (…) Le RBF a soutenu des “voix alliées de l’action climatique”, venant des secteurs des affaires, de l’investissement, de l’évangélisme, des fermiers, des sportifs, des gens du monde du travail, des chefs militaires, des faucons de la sécurité nationale, des vétérans de l’armée, des représentants de la jeunesse, des gouverneurs des états et des maires des villes.”

    Ceci est l’admission flagrante du Rockefeller Brothers Fund d’avoir financé des segments spécifiques de la société pour promouvoir la “cause verte”.
    Dans ce document, nous lisons que des leaders religieux et des politiciens locaux ou d’états ont été financés pour vendre le mythe du réchauffement climatique anthropique (RCA).
    Le rapport explique:

    “Des fondations, incluant le RBF, ont joué un rôle significatif dans la construction de la capacité pour ces groupes d’organiser leur base de membres, de communiquer publiquement au sujet de solutions climatiques et de se faire les avocats de politiques qui prendront en compte le changement climatique domestiquement et internationalement. En plus du soutien financier direct de ces groupes, le Fond Rockefeller a aussi donné une assistante technique pour le développement stratégique, la planification des communications et l’entraînement au militantisme.”

    Mentionnant tout spécialement le comité national des gouverneurs (d’états des USA) comme bénéficaire, nous lisons:

    “Les gouverneurs et les maires ont prouvé être des avocats efficaces pour les solutions contre le changement climatique anthropique tant localement qu’internationalement. A travers l’Amérique, les états et les localités développent des programmes climatiques innovants et servent de laboratoires pour des approches originales et nouvelles. Beaucoup ont lancé des initiatives pour le climat dans leurs villes et états et ont vu les bénéfices économiques de l’avoir fait et de continuer à le faire.”

    Le compte-rendu décrit également comment le fond a versé des tonnes d’argent depuis 1984 dans les efforts de propagande contre le changement climatique anthropique, ceci incluant le renforcement de l’application de l’Agenda 21 jusqu’au et au delà du Sommet de la Terre de 1992:

    “Deux stratégies ont indiqué cette phase de fabrication:

    1) La distillation du consensus sur la science du climat et,

    2) Faire glisser la discussion sur le changement climatique anthropique de la communauté scientifique vers l’arène politique

    (…) Le RBF a organisé et financé quelques unes des plus anciennes réunions pour pousser des politiques adressant le changement climatique.
    Ce fut aussi durant cette période que le GIEC fut créé en 1988 et que des négociations internationales formelles pour un traité sur le changement clmatique commencèrent dès 1991, celles-ci culminèrent avec le sommet de Rio de Janeiro en Juin 1992 avec la création d’un panel de l’ONU sur le changement climatique (UNFCCC), ratifié par Bush 1er et le congrès des Etats-Unis.
    Une révision de la correspondance entre le patron d’alors du RBF, Bill Dietel et le personnel du programme indique clairement que le traité et les négociations de Rio, ainsi que la création du panel de l’ONU sur le climat, étaient des inspirations très spécifiques du RBF à cette époque.”

    Bien que de la fin des années 1980 et au-delà, le RBF glissait sur une mer tranquille, en 2009, les Rockefeller furent touchés par une épreuve.
    Reconnaissant que la propagande pour promouvoir le rapport du GIEC est devenu de plus en plus difficile depuis l’éruption du scandale du ClimateGate de cette année là, le Fond Rockefeller est maintenant en train d’augmenter ses efforts pour revigorer l’efficacité bien diminuée de son plan:

    “Alors que l’attention du public devant l’urgence d’adresser le problème climatique anthropique a eu sa pointe de succès en 2007, une érosion dramatique de la confiance du public dans la science entourant le réchauffement climatique fut déclenchée par la fuite non autorisée de courriels provenant d’un système informatique de l’université d’East Anglia en Angleterre en Novembre 2009.
    Ces courriels apparaissent suggérer que les scientifiques avaient utilisé des artifices pour masquer une chute dans l’augmentation des températures (NdT: avec la célèbre formule “Hide the decline” que l’on pourrait traduire en pastichant notre Tartuffe de Molière en disant: “Cachez ce déclin que je ne saurais voir”…) et aussi tentaient de discréditer les scientifiques qui étaient sceptiques concernant la cause anthropique du changement climatique.”

    Malgré cette “érosion de la confiance du public” décrite, le fond Rockeffeller s’émerveille en même temps des résultats de leur grand-plan de 2005 à 2010:

    “Alors que les dons philanthropiques ont augmenté ces dernières années, avec ceux-ci a augmenté les nouvelles organisations, nouvelles alliances et nouvelles campagnes politiques.
    Il y a juste quelques années, le changement climatique n’était pris en compte que par une petite proportion du mouvement environnementaliste.
    Il est juste de dire que ceci est maintenant un mouvement à part entière croissant.
    Des voix puissantes du monde des affaires, de la foi, de la sécurité nationale, de la jeunesse, du monde du travail, des groupes agricoles ont rejoint le combat pour une politique robuste adressant le changement climatique anthropique.”

    Pour illustrer que l’achat sur une grande échelle de ces soi-disantes “voix non-vertes” par le Fond Rockefeller est loin d’être un programme de financement incidental, nous savons que la Fondation Rockefeller est aussi activement engagée dans l’achat des voix des célébrités et des journalistes.
    Aussi loin en arrière qu’au milieu des années 1970 la fondation était très occupée à acheter des journalistes et à financer la création d’empires médiatiques.
    Même à cette époque, le “changement climatique” était promu comme étant le résultat de l’interférence de l’humain dans les affaires naturelles de la Terre.
    La nourriture génétiquement modifiée était déjà poussée comme le remède à tous les maux.

    The 1974 Rockefeller Foundation journal rapporte:

    “Plusieurs éditeurs de publications scientifiques furent invités à participer aux réunion de la fondation sur le changement climatique, la production alimentaire et le conflit inter-état, la résistance génétique des plantes aux pestes naturelles et à l’aquaculture. Des reportages parurent subséquemment sur les couvertures de magazines comme le New York Times et Associated Press couvrît plusieurs sujets qui furent largement utilisés. A chaque fois, les rédacteurs des articles rencontrèrent nos chefs de programmes et furent encouragés à les utiliser comme source. (Ces gens sont maintenant appelés par les journalistes, particulièrement dans des domaines sensibles et de haut intérêt comme par exemple la production alimentaire, les problèmes de population, les problèmes d’environnement, artistiques etc…)”

    Dans plusieurs cas et dans différentes publications, disséminés tout au long de sa voie longue et sordide, la Rockefeller Foundation pérore ouvertement d’utiliser des têtes d’affiche des médias pour ses buts particuliers.
    Dans aucun cas la Fondation Rockefeller ne mentionne de problèmes avec les cadors des médias qu’elle a contactés.
    Dans le rapport de 1974, Bill Moyers (NdT: un célèbre journalise de la TV américaine de l’époque) est mentionné comme un des bénéficiaires de l’information disséminée à dessein par la Fondation.

    “En préparant sa série en 25 épisodes sur la situation de la nourriture dans le monde, les journalistes du New York Times sont devenus accoutumés et ont établi une relation efficace avec bon nombre de nos officiels. Notre personnel a donné une information substantielle et plus de contacts à Bill Moyers pour ses séries télévisées adressant les problème de l’interdépendance mondiale.
    Ceci ne représente qu’une petite partie des relations très productives que nous avons étalies avec les représentants des médias de masse.”

    Un autre tentacule de la pieuvre, le Fond des Nations Unies pour les Population (UNFPA) a publié un document en 2009 () put out a document in 2009) décrivant les astuces spécifiques utilisés par le Fond pour atteindre les congrégations refusant de s’aligner sur la politique de l’ONU concernant les programmes de contrôle de la population:

    “L’UNFPA a trouvé que les leaders des organisations de la foi et de l’inter-foi, sont ouverts à la discussion sur la santé reproductive si ces problèmes sont abordés avec attention et sensibilité.”

    Ces “agents du changement” devraient aussi être recrutés pour protéger et promouvoir l’agenda général “en contrant les campagnes de mauvaises informations et en construisant un soutien social au sein des gouvernements pour la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD).”

    Le but ultime de ces efforts est clairement décrit comme suit:

    “Créer un environnment socio-culturel conductif (impactant sur l’attitude et les pratiques) pour ultimement promouvoir et mobiliser les communautés clés vers la réalisation d’objectifs édictés par le programme d’action du CIPD et les Buts du Développement du Millénaire (Millenium Development Goals).”

    “Le partenariat national sur l’environnement est une alliance de la conférence catholique américaine, de la coalition sur l’environnement et la vie juive, le conseil national des églises et le réseau environnemental évangélique qui représente plus de 100 millions d’Américains.”

    Un autre front des Nations-Unies, l’Interfaith Partnership for the Environement a été fondé au milieu des années 1980 comme l’enseigne le site internet de l’UNEP (as the UNEP website teaches,): “pour informer les congrégations nord-américaines au sujet des problèmes environnementaux sérieux quxquels doit faire face la vie sur Terre.”

    L’UNFPA est le bras armé de l’infrastructure générale, rejointe par des agences sœurs des Nations-Unies pour circonscrire les religions mondiales nous rappelant une meute de loups affamés:

    “Depuis 2002, l’UNFPA a insisté sur l’intégration d’approches culturellement sensibles dans ses efforts de programmation. A cette fin utile, elle a travaillé en étroites relations au sein des communautés et avec des agents du changement locaux, incluant des leaders religieux.”

    Le schéma laisse peu à l’imagination. Les mêmes sont toujours aux manettes, utilisant leurs ressources afin de pousser leur propagande toujours un cran au dessus.
    Après tout, après que l’escroquerie du réchauffement climatique ait été mis à jour, les mondialistes se doivent d’augmenter le flot de leurs munitions propagandistes dans la guerre de l’information s’ils veulent avoir une chance.

    Jurriaan Maessen

    Le 4 Février 2013

    url de l’article original:

    http://explosivereports.com/2013/02/04/rockefeller-brother-fund-were-buying-off-evangelicals-mayors-governors-for-the-earth/

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

  • oedone

    Un exemple parmi une longue liste de qui profite du Co2 AL GORE (le propagandiste)

    La face cachée de celui qui exhorte la planète à moins polluer,
    Vice-président de la société ACIPCO, fabricant de matériel pour compagnies pétrolières comme GloriOil, dont Pachauri est membre du comité consultatif…

    1985 à 1993 Al Gore est sénateur du Tennessee.

    1992, parution de son best-seller « La Terre dans la balance – Écologie et Esprit humain » (le manifeste des Démocrates en matière de protection de l’environnement).

    1992, Al Gore dirige la délégation parlementaire des États-Unis au « Sommet de la Terre » de Rio, menée par son ami intime Maurice Strong. Il cherche à faire avancer l’idée d’une police écologique globale. Selon le magazine Newsweek, présent au forum « Gore semble croire que la seule attitude correcte est d’appuyer sur le bouton « Panique » à toutes les occasions ». Gore demande aux journalistes couvrant le forum, de s’autocensurer et de ne pas citer des faits qui démontreraient que la situation n’est pas si catastrophique, parce que « cela détruirait nos efforts visant à construire une base solide de soutien dans le grand public aux difficiles actions que nous devons entreprendre ». De quelles difficiles actions parle-t-il alors, en 1992 ?

    1993 à 2001, Vice-président des États-Unis sous Bill Clinton.
    Al Gore autorise la construction dans l’Ohio d’une grosse unité d’incinération à laquelle il s’était opposé pendant sa campagne.
    1997, il opère la plus grande privatisation de l’histoire du pays en bradant des terres fédérales aux compagnies pétrolières pour tripler les réserves de l’Occidental.
    En outre, il comptait ouvrir la Réserve nationale de l’Alaska sur un immense territoire resté vierge, principalement pour le compte de la pétrolière ARCO, bien connue des lecteurs de La route de Gakona.

    2000, malgré une forte mobilisation internationale, il autorise Oxy à effectuer les premiers forages sur les terres sacrées des Indiens U’wa de Colombie.

    Près de 30 compagnies gazières et pétrolières, BP, Amoco, Enron, Exxon, Chevron… contribuent à sa campagne électorale.
    Goldman Sachs est l’un de ses fervents soutiens.
    Élection présidentielle. Bien que majoritaire en voix et en dépit des recours et contestations consécutifs au comptage des voix en Floride devant la Cour suprême, il est battu par George W. Bush.

    2001, Al Gore se reconvertit dans la finance. Sa fortune personnelle, est alors de deux petits millions de dollars.

    2003, avec un transfuge de Goldman Sachs, Al Gore créé GIM, Generation Investment Management, un hedge fund fondé sous un statut britannique qui permet une opacité totale des comptes.
    Sitôt GIM créé, les fondateurs réunissent 5 milliards de dollars de placements à long terme et mettent fin aux appels de fonds.

    Al Gore devient le Conseiller environnemental du Gouvernement travailliste britannique.
    Il a un pouvoir de persuasion sur les décideurs politiques qui vont favoriser telle ou telle de ses entreprises.

    2005, président et co-fondateur de la chaîne télévisée américaine Current TV, destinée à un public jeune et internaute.

    2006, Al Gore lance son film à succès « Une Vérité qui Dérange », financé par son ami Jeffrey Skoll, ex président d’Ebay.

    2007, conjointement avec le GIEC, Al Gore obtient le Prix Nobel de la Paix et son film deux Oscars. Il reverse le montant de son prix à sa fondation, l’ACP Alliance for Climate Protection.

    2006, lors d’une tournée en Australie et à New York, Al Gore appelle à soumettre les foyers domestiques au même système de quotas d’émission que celui mis en place pour les entreprises, système baptisé « Association des hypothèques neutres sur le carbone ».

    Al Gore devient un important associé de Kleiner Perkins Caufields et Byers, très grande société de capital risque, dont la fortune provient de startups telles qu’Amazon, America Online, Google, Lotus, Macromedia, Compaq, etc.
    Il y est chargé de développer une nouvelle branche verte d’investissements à risques. Il investit également 35 millions de ses dollars personnels dans la société financière à risques Capricorne et est diversement présent dans de nombreux groupes comme Apple ou Google, dont il est un actionnaire important.

    Aujourd’hui, Google investit dans le développement durable: associé à Nanosolar en 2006 pour construire la plus grande usine de production de cellules photovoltaïques, dans l’énergie solaire en 2007 après s’être offert deux fermes éoliennes dans le Dakota du Nord pour alimenter ses centres informatiques, avec l’Atlantic Wind Connection (AWC) pour construire plusieurs parcs éoliens offshores, coût total du projet : 5 milliards d’euros. Source J. Godet.

    « Al Gore peut compter non seulement sur sa position privilégiée auprès du Gouvernement de sa royale majesté britannique, mais aussi sur les pions qu’il a placés au sein de l’échiquier institutionnel, (…)
    Al Gore et Maurice Strong ont placé Timothy Wirth à la Présidence de la Fondation des Nations Unies, le rendant maître de cette organisation qui déverse des milliards dans les pays en développement pour y soutenir des politiques environnementales qui profitent, bien évidemment, aux entreprises d’ingénierie et de fournitures d’équipements soutenues par la manne combinée des hedge funds et des contribuables occidentaux. » d’après Développement durable : rappel sur l’histoire d’un concept dévoyé

    D’après le Daily Telegraph et le New York Times, Al Gore serait le premier milliardaire du carbone.

    Et comme il a bien l’intention de le rester Al Gore, prix Nobel, fondateur et président du « Climate Reality Project » (voir les liens en fin de billet), a pris à partie les climatosceptiques.
    L’ancien vice-président des USA a même eu l’audace de déclarer qu’il était nécessaire de punir les négationnistes du climat, considérant que les politiciens négationistes devaient payer parce qu’ils rejettent la « science consensuelle ».
    Pas avare de démagogie ce triste sire en rajoute pour obliger les gouvernements à taxer les compagnies qui investissent dans les combustibles carbonés fossiles et de les taxer en fonction du carbone qu’ils extraient pour les inciter à les orienter vers les énergies renouvelables afin d’accélérer le développement de ce marché pour sauver la planète.

    En quelque sorte on taxerait non pas seulement les utilisateurs de combustibles fossiles ou émetteurs finaux de carbone mais aussi les producteurs de combustibles fossiles. C’est d’une logique imparable ! Autant dire qu’Exxon, BP, Total, Aramco, Gasprom, Petrobras et autres Shell ou Pemex seraient immédiatement pris à la gorge par des taxes démentielles et selon Al Gore « pour atteindre ce but, il faut mettre un prix au déni de la science climatique parce que Mère Nature l’exige » et même les acteurs d’Hollywood s’en mêlent, c’est devenu tendance.

    Plus clairement encore Al Gore encourage de pourchasser les sites web qui combattent le changement climatique, selon lui ils sont tout simplement illégaux car « 99 % des scientifiques considèrent que le changement climatique est une réalité » (sic). Je redoute la fermeture pure et simple de mon blog par Mademoiselle Ségolène, l’horreur !

    Selon Al Gore encore, il faut absolument faire toute la publicité possible pour que le rassemblement du 18 juin 2015 à Paris, qui pavera la voie vers la grande conférence du mois de décembre, ne puisse pas être critiqué par des politiciens dans le déni ( http://www.liveearth.org ).
    Al Gore en appelle même au Pape pour que le Vatican étudie rapidement l’émission urbi et orbi d’une encyclique sur l’environnement et le changement climatique puisque cet important personnage s’est déjà impliqué personnellement dans cette problématique depuis Manille comme le rapporte le site écolo-compatible Ecowatch (lien).
    Al Gore est même prêt à se convertir au catholicisme si le Vatican émet des directives fermes au sujet de ce problème crucial (sans jeu de mot) qui concerne tous les croyants … On se demande si on ne rêve pas !

    Le fascisme reposait avant tout sur la propagande et Goebbels l’avait très bien compris.
    Al Gore applique à l’évidence les principes mêmes du fascisme. Il a une très curieuse conception de la liberté intellectuelle, du droit de penser « autrement » et de la vraie science.
    Son discours rappelle les pires heures de l’Inquisition et les heures encore plus sombres que vécut l’Europe au XXe siècle, en Allemagne et dans les pays occupés par ce pays, dont la France avec le régime de Pétain, l’Italie de Mussolini sans oublier l’Union Soviétique stalinienne avec l’affaire Lyssenko …
    Mais il est vrai qu’avec le « Patriot Act » et la NSA l’Amérique est en bonne voie dans l’instauration d’un régime autoritaire fascisant et Al Gore comme ses amis de Greenpeace et du WWF l’ont très bien compris, bon courage pour l’avenir …

    Goebbels disait : « Plus le mensonge est gros, plus il passe » … Avec cette histoire scientifiquement grotesque de réchauffement climatique, d’effet de serre et de CO2 on nage dans le mensonge, Goebbels se serait frotté les mains de satisfaction comme Paul Marion, ancien de la section Agitprop du PCF, qui oeuvra comme organisateur de la propagande du Maréchal à Vichy ! On n’a pas vraiment évolué depuis 75 ans … bien au contraire.

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/03/25/le-fascisme-climatique-il-faut-appeler-les-choses-par-leur-nom/

  • CoolDude

    Mouais…
    Donc le CO2 n’est pas un gaz à effet de serre et il n’augmente pas dut a nos activités!?

    Il n’a jamais été aussi haut. MDR…

    A propos, si le permafrost se met à fondre est libère son méthane, là je ne sais pas comment on va faire. L’idée principale est d’éviter cela.

  • oedone

    Le Co2, ou dioxyde de carbone, est en toute petite quantité dans l’atmosphère: 0,038%.
    Le CO2, c’est la base de la vie: processus de photosynthèse, respiration, etc. L’atmosphère en contiendrait autour de 800 gigatonnes, 800 milliards de tonnes.
    Le CO2 se retrouve également dans:
    – les plantes terrestres: 600 milliards de tonnes de carbone dans les tissus biologiques
    – la vie océanique: 2 milliards de tonnes de carbone dans les tissus biologiques
    – la surface océanique : 800 milliards de tonnes de carbone, principalement sous forme d’ions de bicar- bonate
    – les profondeurs océaniques: 35 000 milliards de tonnes de carbone, principalement sous forme d’ions de bicarbonate
    – le sol: 2000 milliards de tonnes de carbone, en déchets organiques d’origine biologique.

    Les émissions naturelles de CO2 (incendies de forêts, respiration animale et végétale et respiration des organismes du sol) seraient de l’ordre de 772 milliards de tonnes tandis que les émissions anthropiques de CO2 (générées par l’humanité) seraient de l’ordre 29 milliards de tonnes, à savoir environ 3% du total.
    L’hypothèse du GIE, érigée en dogme absolu, (malgré l’opposition sans cesse croissante de dizaines de milliers de scientifiques de par le monde) est que l’accroissement de la température depuis 1860 est provoqué par l’accroissement de la concentration de l’atmosphère en CO2.
    « Les Canicul-Bénis:Une nouvelle hystérie religieuse au service de l’Ordre Mondial » de Dominique Guillet

    Le physicien Néerlandais Roel Pieper affirme que l’homme est responsable au maximum de 5% de l’émission de CO et de C02 sur la Terre et que le reste vient des océans, des bois et des forêts, des plantes et des animaux.
    Comment pourrait-il avoir une influence décisive sur les 95% de rejet par la nature? De plus, Thijs Kolfschoten, professeur à Leyde aux Pays-Bas, souligne les caprices de la nature et la relation entre le soleil et la terre comme causes du changement climatique et non pas l’homme. Le processus naturel de changement est en cours depuis des millions d’années avec toutes les variantes imaginables du climat, sans que l’homme ait pu y avoir une influence quelconque.
    Il n’est pas crédible que, tout à coup, en 2008 et 2009, les émissions de C02 deviennent dangereuses.
    La nature est un système trop parfait et cohérent pour produire des gaz « en masse » qui pourraient se retourner contre elle.
    Les assertions d’Al Gore selon lesquelles cela pourrait être possible sont présomptueuses et peu convaincantes.
    Ceux-ci ont toujours eu lieu et sont normaux depuis toujours.
    La température sur la terre est surtout liée aux variations de l’activité su soleil, qui est 110 fois plus grand que la terre et pèse 330 000 fois plus, avec une gravité 28 fois plus importante.
    Ci-dessous un lien vers une conférence qui vous donnera plus de détail.

    Vincent Courtillot : « Il n’y a plus aucun réchauffement climatique »

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=dPpMdr9VqUY

    • dereco

      « Le CO2, c’est la base de la vie: processus de photosynthèse, respiration, etc. »
      et sans la vie (de fait GAIA ), qui a tout transformé sur plus de 4 milliards d’années, en stockant tout le carbone sous terre, on aurait sur terre que du CO2, en quantité énorme comme sur Vénus, une pression horrible, des températures de plus de 150°C, invivable, et oedone en voulant bruler tout ce qui reste en terre de combustibles disponibles, veut nous mettre sur une terre comme Vénus avec des températures de 150°C (Vénus plus proche du soleil à plus de 400°C ).

      N’écoutez pas ces fous qui veulent tuer toute vie, en brulant sans limites de CO2 !!

  • oedone

    Il semble bien qu’après avoir atteint des records, la tendance mondiale soit plus à un refroidissement , pendant six années consécutives, les différentes régions du monde ont connu des périodes de froid.
    Voici quelques exemples :
    2008 : Des zones de la Chine et de l’Asie centrale ont vu la neige pour la première fois de mémoire d’homme.
    2009 : Les Grands Lacs américains ont enregistré un de leurs étés les plus frais.
    2010 : Les basses températures record ont refroidi la totalité de la Floride.
    2010 : Des températures froides mortelles ont frappé l’Argentine, l’Uruguay et le Chili.
    2011 : Nowata en Oklahoma, a établi un nouveau record pour l’ensemble de l’état à -31 F.
    2011 : La Corée du Sud a connu des températures les plus froides en 96 ans.
    2012 : Jim River, en Arkansas, a atteint la température la plus froide de tous les temps avec un record de -80 F.
    2013 : La Chine a connu son mois de janvier le plus froid depuis des décennies.
    2013 : L’Allemagne a connu son mois de mars le plus froid depuis 1883.
    2013 : Cette année a connu le printemps le plus froid en moyenne jamais Enregistré aux États-Unis.
    Le cas le plus remarquable qui a jeté un doute sur le réchauffement climatique a été les nouvelles que la température la plus froide jamais enregistrée sur terre avait atteint un nouveau record. Les gens de la NASA, avec leurs données par satellite ont découvert une lecture dans l’Antarctique, en août 2010, qui a frappé -135,8 degrés. Ensuite, le 31 juillet de cette année, ils sont venus près de l’atteindre encore avec -135,3 degrés. L’ancien record avait été de -128,6 degrés, ce qui fait -89,2 degrés Celsius.
    Il semble que la tendance froide sera s’étirer jusqu’en 2014.
    Samedi dernier, les États-Unis ont eu une moyenne nationale de 15 degrés plus froid que n’importe quelle autre journée de la saison hivernale de 2012-2013.
    Chicago a vu également les températures les plus froides de décembre dans près de 20 ans.
    Le fin mot de la nouvelle nous vient du Caire en Égypte, qui a connu sa première chute de neige en 100 ans.
    Le climat le plus froid que le nord de l’Inde ait connu en au moins 44 ans a tué plus de 100 sans-abris.

    extrait « Les traverses du pouvoir  » de Jean-Jules Van Rooyen

    L’hiver 2013 – 2014 aux USA/Canada est d’ores et déjà considéré comme étant le plus rigoureux depuis 1979, et serait le 4ème hiver le plus froid depuis le début des relevés météorologiques.
    La durée du gel, les superficies enneigées et la surface des glaces sur les Grands-Lacs atteignent des valeurs records.
    Les épaisseurs de neige au sol atteignent souvent plus de 50 cm vers Boston et 30 cm à New-York.
    Le Québec a enregistré début janvier des températures de – 46°C, atteignant des records datant de 1962.
    Le mardi 18 janvier, avec – 15°C en journée, constituait pour New-York le jour le plus froid depuis 1896.
    En Europe, nous avons battus le record de chute de neige ,D’après l’Organisation météorologique mondiale (OMM), en Mars 2015 le record historique mondial de chute de neige a été battu dans les régions montagneuses d’Italie.
    2,56 m de neige sont tombés en 18 heures seulement dans les régions de Capracotta.
    Une vague de froid survenue au nord et à l’est de l’Inde a fait au moins 130 morts entre décembre et Janvier dans dans l’Uttar Pradesh, un Etat du nord de l’Inde peu habitué à ce type de température….

    A noter que ce refroidissement serait cohérent avec ce rapport pour le compte de la CIA datant de 1974 (actualisé en 1995) et déclassé sur les conséquences d’une baisse des températures , sur la nourriture et sur la population http://documents.theblackvault.com/documents/environment/potentialtrends.pdf

    Ce manque de températures chaudes n’a pas découragé les promoteurs du réchauffement climatique.
    Ils se sont regroupés sous la bannière des « changements climatiques ».

    Le vrai croyant Al Gore, a réussi à trouver le moyen de blâmer les conditions hivernales sur le réchauffement climatique.
    Il a publié ceci sur son site :« Comme il s’avère, la communauté scientifique s’est penchée sur cette question en particulier pour un certain temps et ils disent que l’augmentation des chutes de neige est complètement compatible avec ce qu’ils avaient prédit comme une conséquence du réchauffement climatique produit par l’homme.
    En fait, les scientifiques ont mis en garde pendant au moins deux décennies que le réchauffement climatique pourrait produire des tempêtes de neige plus sévères.
    La neige a deux ingrédients simples le froid et l’humidité. L’air chaud recueille l’humidité comme une éponge jusqu’à ce qu’il atteigne une masse d’air froid.
    Lorsque la température descend en dessous de zéro, beaucoup d’humidité va créer beaucoup de neige. »

    On peut se demander combien de personnes devront mourir de froid à cause du réchauffement de la planète avant que la communauté scientifique commence à se questionner si le thermomètre se dirige bien dans la direction opposée.
    Il est probable que la raison pour laquelle il n’est pas question d’un âge de glace, c’est parce que ça ne correspond pas à leur agenda libéral.
    Si la terre se refroidit, l’effet réchauffant des gaz à effet de serre serait positif et il ne serait plus nécessaire d’avoir Big Brother pour gérer notre consommation de carbone.

    D’autres liens pour approfondir le sujet .

    Le réchauffement de l’Arctique est un mythe : les images satellites montrent que la calotte glaciaire d’été est plus épaisse et couvre 1,7 million de kilomètres carrés de plus qu’il y a 2 ans !
    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2738653/Stunning-satellite-images-summer-ice-cap-thicker-covers-1-7million-square-kilometres-MORE-2-years-ago-despite-Al-Gore-s-prediction-ICE-FREE-now.html

    Réchauffement de la planète ? Daily Mail : « Un souffle arctique va apporter des records de baisse des températures pour le milieu de l’été »
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/07/rechauffement-de-la-planete-daily-mail.html

    Daily Mail : « Fuite d’un rapport des Nations Unies qui révèle que la température de la planète n’a pas augmentée au cours des 15 dernières années »
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/09/daily-mail-fuite-dun-rapport-des.html

    Daily Mail (7 septembre 2013) : « Et maintenant c’est le refroidissement climatique global !
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/09/daily-mail-7-septembre-2013-et.html

    Le réchauffement global s’est arrêté il y a 16 ans, indique le rapport du bureau du MET publié tranquillement… Et voici le diagramme pour le prouver
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/10/le-rechauffement-global-sest-arrete-il.html

    Un Prix Nobel de physique dénonce le mensonge du réchauffement climatique créé exclusivement par l’homme !
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/09/un-prix-nobel-de-physique-denonce-que.html

    Greenpeace, WWF et les « Amis de la terre » sont financés par ceux qu’ils dénoncent !
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/greenpeace-wwf-et-les-amis-de-la-terre.html

    Dérèglement climatique : les scientifiques du CERN « bâillonnés »
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/08/dereglement-climatique-les.html

  • verisheep

    « Solidarité et progrès »…

    C’est un mouvement prosélyte aux pratiques quasi-sectaires, mieux vaut se méfier.

    Quant on énumère les plus grosses réserves d’énergies fossiles sans citer le Venezuela, il est permis de s’interroger sur le sérieux du conférencier.

    Je ne cherche pas à défendre le GIEC dont les conclusions sont discutables, n’ayant pas les compétences scientifiques pour trancher ce débat qui ne fait pas consensus.

  • dereco

    N’oubliez pas que les glaces fondant très vite refroidissent la terre de façon transitoire de façon trompeuse en faisant croire à la fin du réchauffement, comme il y a 12000 ans environ, effet énorme !!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dryas_r%C3%A9cent
    https://en.wikipedia.org/wiki/Younger_Dryas

    Dans quelques siècles, nos petits enfants rigoleront de vos posts sur la Conscience du peuple ( avec mensonges, car l’Arctique et la Sibérie n’ont jamais été si chauds ), niant la réalité qu’ils vivront, comme si nous vivions il y a 12500 ans, les mers montant sans cesse depuis 5000 ans, nous écririons des posts similaires, affirmant que le réchauffement inexorable fondant les glaciers du Canada, est fini, au moindre refroidissement, cherchant à voir dans le marc de café des fluctuations climatiques extrêmes rapides, alors que la mer allait continuer à monter pendant plus de 6000 ans encore !!
    Ce n’est pas un mythe climatique, mais la réalité passée dramatique, si nous vivions à cette époque et nous allons revivre cette réalité, montée inexorable des mers avec réchauffement sans fin, car le climat de la terre est instable, de plus en plus à bascule entre extrêmes, depuis un million d’années !!!
    Multiplier par deux le CO2 voire plus, 5 à 10 fois possible vu les combustibles disponibles sous terre et sous les mers, ne peut pas se faire sans un réchauffement massif, similaire à celui d’il y a 56 millions d’années !!

    Cessez de regarder des détails et fluctuations locaux à très court terme qui n’ont pas de sens ( mes framboises continuent aujourd’hui, à être mûres un mois plus tôt qu’il y a 35 ans !! ).
    En dehors de ceux, nombreux dans les post, payés par les lobbys pour continuer à bruler sans limites sans aucun état d’âme, regardez la réalité certaine qui nous attend :
    Acidification des océans dramatique pour la vie dans les océans !!
    Réchauffement inexorable comme par le passé une fois déclenché la fonte des glaces qui restent des glaciations passées, moitié du Groenland fondu 3m à 5m d’eau en plus comme cela s’est produit il y a 125000 ans sans aucun effet des serre, et bien plus, fonte de l’Antarctique, avec bulles énormes de méthane dégagées pour à peine 1 à 3 degrés en plus, qui accélèrent ce réchauffement !!

    Nos petits enfants nous traiteront de CRIMINELS aveugles de n’avoir rien fait pour stopper la montée du CO2 qui continue à toute vitesse !!

  • Mario

    Je ne comprend pas que certains disent que les grosses pétrolières mentent en faussant certaines données, magouillent et trompent, et donc de ce fait cela prouverais que le réchauffement climatique est un fait.

    Je peux vous garantir que c’est dans les 2 camps qu’il y a de la désinformation, du mensonge et de la corruption.

    Croire que notre camps ne mentirait jamais parce que c’est celui qu’on a choisi est de la crédulité, au pire de la complicité.

    Beaucoup d’humains vont être déçu très prochainement, et je ne parle pas seulement du climat, mais ‘TOUS’ nous apprendrons l’humilité.

    C’est mon avis bien sûr !

    • dereco

      ___Le réchauffement climatique est un fait que tous nous constatons partout, aussi bien comme mes framboises mures un mois plus tôt, que pareil au Japon, en Sibérie encore plus, sur nos glaciers de montagnes, même en Afrique, etc…
      Alors cessez de nier la réalité de ce réchauffement que tous nous constatons dans notre vie, avec
      même le moustique tigre jamais vu en France avant, qui nous envahit même en Alsace, et qui va nous flanquer à tous le chikungunya en France ( plein de douleurs articulaires des années ) inévitablement dès cette année en plus de 24 autres maladies transmises par ce moustique tigre minuscule !!

      On ne peut pas multiplier le CO2 déjà par deux, puis trois puis cinq et plus, sans changer le climat et notre terre acidifiée de façon catastrophique !!

      Regardez la réalité actuelle, en Inde températures mortelles de plus de 50°C, etc… et les faits simples, comme le climat passé, au lieu de mentir en sortant des détails fallacieux déformés pour tromper !!!

      Nos petits enfants nous traiteront de CRIMINELS aveugles de n’avoir rien fait pour stopper la montée du CO2 qui continue à toute vitesse !!

      • verisheep

        Pour l’avoir eu, le Chik c’est (pour une personne en bonne santé) rarement plein de douleurs articulaires pendant des années.
        C’est plus comme une putain de grosse grippe pendant quelques jours et des crises de douleurs articulaires et de grosse fatigue, de temps en temps, pendant quelques mois (c’est très chiant mais ça n’empêche pas de vivre).

        Cela dit ce moustique est une saloperie, la meilleure protection reste la moustiquaire (évitez à tout prix les trucs ultra-toxiques en spray, vous pouvez faire l’essai sur une toile cirée, les couleurs « fondent », en tous cas avec le « 5 sur 5 zones infestées »).

        Concernant les liens de cause à effet entre l’arrivée du moustique-tigre en Europe et le réchauffement climatique ils sont loin d’être évidents, il faut prendre en considération l’augmentation des échanges internationaux Sud-Nord, les larves de ces bestioles proliférant dans la moindre flaque d’eau.

      • dereco

        80% des cas sont asymptomatiques sans fièvre, mais avec résidus de douleurs comme tendons gonflés, etc.. variables selon les gens et l’age !!

        « «Pendant l’été 2014, toutes les conditions sont réunies pour une transmission autochtone du virus du chikungunya» dans les 18 départements du sud de la France métropolitaine pour une transmission du virus du chikungunya et, dans une moindre mesure, du virus de la dengue: «un vecteur compétent, Aedes albopictus, et un grand nombre de voyageurs revenant des départements français d’Amérique où sévit une épidémie de chikungunya»65 . La France est le pays le plus touché avec 475 cas importés entre le 1er novembre 2013 et juillet 2014, dont 126 biologiquement confirmés du 1er mai au 4 juillet 2014 dans les 18 départements de France métropolitaine colonisée par Ae. albopictus et placés en surveillance renforcée (2 avaient été biologiquement confirmés en 2011 et 6 en 2012 sur la même période). Un plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole a été mis en place le 29 avril 201466. Pendant l’été 2014, période d’activité du moustique en métropole, un grand nombre de voyageurs en provenance des Antilles va venir en France métropolitaine. Une proportion élevée de ces voyageurs sera en phase virémique au moment de son arrivée, augmentant la probabilité de survenue de cas autochtones de chikungunya dans les départements colonisés par Stegomyia albopicta et rendant ainsi réel le risque d’épidémie de chikungunya en France métropolitaine ». Les services de santé espèrent «éviter l’instauration d’un cycle de transmission autochtone du chikungunya en France métropolitaine et, au-delà, dans d’autres zones en Europe où des vecteurs compétents sont également présents».  »
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Chikungunya

      • verisheep

        Peut-être dans les articles de vulgarisation médicale que tu as lu, dans la pratique je n’en ai pas l’impression.

        Ton information me paraissant particulièrement bizarre, j’ai voulu savoir d’où elle venait; après une rapide recherche il semblerait:
        – que tu parle de la fièvre du Nil occidental « dans 80% des cas, l’infection est asymptomatique »
        http://moustiques.fr/nuisances-transmission-des-maladies.htm

        – et qu’au contraire « L’infection par le virus du CHIK est le plus souvent (≈ 80% des cas) symptomatique »
        http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/2014-Chikungunya-recommandations_SPILF_2014.pdf

        Évite de raconter n’importe quoi, la plupart des internautes ne vérifient pas les informations et croient tout ce qu’on leur raconte…
        Et c’est du coup difficile d’accorder un quelconque crédit à tes autres commentaires.

        Les symptômes sont selon mes constatations extrêmement variables (fatigue, nausée, problèmes hépatiques, éruptions cutanées, douleurs articulaires ou musculaires, etc…), mais pour les gens autour de moi qui l’ont eu (presque tous donc) il y a toujours eu entre 2 et 4 jours de grosse fièvre au début.
        Par contre les effets résiduels (fatigue et douleurs articulaires) durent 2 à 6 mois, rarement plus.
        Le magnésium et la vitamine C semblent réduire ces effets secondaires.

        Ce qui est bien c’est qu’on ne chope cette merde qu’une fois, contrairement à la dengue dont il existe 4 formes (dont la dengue hémorragique potentiellement mortelle), et la malaria qu’on se traine à vie (et qui n’est pas encore arrivé jusqu’ici).
        Toutes ces joyeusetés sont transmis par le moustique-tigre.

      • oedone

        Quand bien même le réchauffement serait avéré selon vos propres observations, qu’est-ce qui vous fait croire que l’homme est réellement le responsable de ce réchauffement ?.
        Ne serait t’il pas plutôt logique que cela soit l’activité solaire qui influence la température de notre planète.
        Et que le Co2 ne soit que l’effet retard de l’augmentation de l’activité des plantes qui se développent plus et donc rejettent plus de C02 ?.
        L’activité humaine comme indiqué précédemment représente 5 % des émissions de Co2, un gaz qui ne représente que 0,038% de l’atmosphère.Le soleil est 110 fois plus gros que la terre, son effet est sur notre atmosphère est à l’échelle bien plus important.

        Si je voulais faire une analogie concernant la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique .
        C’est comme si j’essayais de vous convaincre qu’après avoir augmenté la température de votre chaudière , c’est l’augmentation de votre sueur qui serait le responsable d’une telle élévation, et que je vais devoir vous soumettre à des taxes pour lutter contre cette transpiration.

        Ci-dessous un article qui vient d’être publié en français, concernant 31 072 scientifiques américains s’opposent à la propagande climatique
        Emilie Defresne
        Media Presse Info
        ven., 12 juin 2015 05:32
        article d’origine (en anglais : http://www.newsmax.com/Newsfront/climate-change-scientists-petition/2014/05/20/id/572409/)

        « Alors que l’Organisation des Nations Unies et l’administration Obama affirment que le changement climatique est une donnée scientifique qui nécessite une surveillance réglementaire drastique, 31 072 scientifiques américains ont signé la « Petition Project », disant que la question reste à démontrer.

        « Il n’y a aucune preuve scientifique convaincante que la libération par l’activité humaine, de dioxyde de carbone, de méthane, ou d’autres gaz de serre est à l’origine ou provoquera dans un avenir prévisible un réchauffement catastrophique de l’atmosphère et la perturbation du climat de la Terre « , dit la pétition.

        « Le but de la Petition Project est de démontrer que la revendication qui ferait concensus, selon laquelle la « science établie » affirme qu’ un « consensus » en faveur de l’hypothèse du réchauffement du climat dont l’origine serait humaine avec des dégâts climatologiques conséquents est fausse », affirme la pétition. «Aucun consensus de cette sorte n’existe ou n’est établi. »

        Plus de 9000 des signataires de la pétition ont un doctorat dans un domaine scientifique.

        Pour la «science » tout ce qui a été établi ce sont les inexactitudes des données des alarmistes – à partir de modèles informatiques qui ont échoué, des graphiques discrédités qui pointent un réchauffement exponentielle, avec de sombres prédictions sur la fonte des glaciers de l’Himalaya, le recul les forêts sans pluie, les augmentations de l’activité des ouragans, et la fin de la neige.

        Ces thèses annoncent un changement climatique suivant lequel les États-Unis auraient subi les températures les plus chaudes jamais enregistrées au cours des dernières années et que la fonte des calottes polaires provoquerait une montée drastique de la mer, conduisant à de graves inondations et à la mort.

        Mais toutes ces affirmations ne sont que des mythes, selon le Rapport Mondial sur le Climat, dont le rédacteur est le climatologue Patrick Michaels, un sceptique éminent du réchauffement climatique anthropique, suivant lequel les émissions de gaz à effet de serre provoquées par l’activité humaine sont le moteur de changements climatiques catastrophiques.

        Les records historiques de température pour les Etats-Unis sont au mieux inégaux, et « après avoir enlevé les variantes causées par l’urbanisation, les délocalisations des thermomètres, les changements d’instruments, et ainsi de suite, il est clair qu’il n’y a pas de tendance d’augmentation des températures annuelles moyennes au cours des 65 dernières années » aux Etats-Unis, révèle le Rapport Mondial sur le Climat. En fait, « mis à part une forte hausse de 1915 à 1930, lorsque les concentrations de trace de gaz étaient faibles, la tendance est essentiellement zéro. »

        Le rapport a également constaté que les changements de température dans l’hémisphère Nord ont été grandement exagérés; « sur la base des plus importants records de température disponibles, » la région considérée ne s’est effectivement réchauffé que d’ « environ 0,65 degrés Celsius depuis 1860. » « La plus grande part de l’augmentation de température se situe avant 1945. »

        Todd Myers, directeur du Centre pour l’Environnement au Washington Policy Center, a déclaré: « Il est vrai que les températures ont augmenté, mais pas dans les 15 dernières années. »

        Ci-dessous, voici la liste d’anciens de la NASA qui ont écrit au président Obama et au pape ainsi qu’à leur ancienne administration, pour leur dire de se calmer sur l’hystérie climatique. Il semble que ce soit une pétition distincte de celle évoquée dans l’article de Newsmax. Ce qui prouve que les scientifiques s’affairent pour stopper cette furie climatique qui entend imposer ses lois en terrorisant la population.

        La liste compte une dizaine d’astronautes ; il est assez plaisant de noter que ces personnes, qui ont constaté de leurs yeux la rotondité de la Terre, pourraient se voir traiter de « Chevaliers de la Terre Plate » comme certains réchauffistes de renom qualifient les climato-sceptiques.

        NOTE : les années indiquées correspondent à l’ancienneté !

        – Jack Barneburg, Jack – JSC, Space Shuttle Structures, Engineering Directorate, 34 years
        – Larry Bell – JSC, Mgr. Crew Systems Div., Engineering Directorate, 32 years
        – Dr. Donald Bogard – JSC, Principal Investigator, Science Directorate, 41 years
        – Jerry C. Bostick – JSC, Principal Investigator, Science Directorate, 23 years
        – Dr. Phillip K. Chapman – JSC, Scientist – astronaut, 5 years
        – Michael F. Collins, JSC, Chief, Flight Design and Dynamics Division, MOD, 41 years
        – Dr. Kenneth Cox – JSC, Chief Flight Dynamics Div., Engr. Directorate, 40 years
        – Walter Cunningham – JSC, Astronaut, Apollo 7, 8 years
        – Dr. Henry P. Decell, Jr. – JSC, Chief, Theory & Analysis Office, 5 years
        – Charles F. Deiterich – JSC, Mgr., Flight Operations Integration, MOD, 30 years
        – Dr. Harold Doiron – JSC, Chairman, Shuttle Pogo Prevention Panel, 16 years
        – Charles Duke – JSC, Astronaut, Apollo 16, 10 years
        – Anita Gale
        – Grace Germany – JSC, Program Analyst, 35 years
        – Gibson – JSC, Astronaut Skylab 4, 14 years
        – Richard Gordon – JSC, Astronaut, Gemini Xi, Apollo 12, 9 years
        – Gerald C. Griffin – JSC, Apollo Flight Director, and Director of Johnson Space Center, 22 years
        – Thomas M. Grubbs – JSC, Chief, Aircraft Maintenance and Engineering Branch, 31 years
        – Thomas J. Harmon
        – David W. Heath – JSC, Reentry Specialist, MOD, 30 years
        – Miguel A. Hernandez, Jr. – JSC, Flight crew training and operations, 3 years
        – James R. Roundtree – JSC Branch Chief, 26 years
        – Enoch Jones – JSC, Mgr. SE&I, Shuttle Program Office, 26 years
        – Dr. Joseph Kerwin – JSC, Astronaut, Skylab 2, Director of Space and Life Sciences, 22 years
        – Jack Knight – JSC, Chief, Advanced Operations and Development Division, MOD, 40 years
        – Dr. Christopher C. Kraft – JSC, Apollo Flight Director and Director of Johnson Space Center, 24 years
        – Paul C. Kramer – JSC, Ass.t for Planning Aeroscience and Flight Mechanics Div., Egr. Dir., 34 years
        – Alex (Skip) Larsen
        – Dr. Lubert Leger – JSC, Ass’t. Chief Materials Division, Engr. Directorate, 30 years
        – Dr. Humbolt C. Mandell – JSC, Mgr. Shuttle Program Control and Advance Programs, 40 years
        – Donald K. McCutchen – JSC, Project Engineer – Space Shuttle and ISS Program Offices, 33 years
        – Thomas L. (Tom) Moser – Hdq. Dep. Assoc. Admin. & Director, Space Station Program, 28 years
        – Dr. George Mueller – Hdq., Assoc. Adm., Office of Space Flight, 6 years
        – Tom Ohesorge
        – James Peacock – JSC, Apollo and Shuttle Program Office, 21 years
        – Richard McFarland – JSC, Mgr. Motion Simulators, 28 years
        – Joseph E. Rogers – JSC, Chief, Structures and Dynamics Branch, Engr. Directorate,40 years
        – Bernard J. Rosenbaum – JSC, Chief Engineer, Propulsion and Power Division, Engr. Dir., 48 years
        – Dr. Harrison (Jack) Schmitt – JSC, Astronaut Apollo 17, 10 years
        – Gerard C. Shows – JSC, Asst. Manager, Quality Assurance, 30 years
        – Kenneth Suit – JSC, Ass’t Mgr., Systems Integration, Space Shuttle, 37 years
        – Robert F. Thompson – JSC, Program Manager, Space Shuttle, 44 years/s/ Frank Van Renesselaer – Hdq., Mgr. Shuttle Solid Rocket Boosters, 15 years
        – Dr. James Visentine – JSC Materials Branch, Engineering Directorate, 30 years
        – Manfred (Dutch) von Ehrenfried – JSC, Flight Controller; Mercury, Gemini & Apollo, MOD, 10 years

      • Mario

        Bonjour …

        Donc, si à l’échelle d’une vie humaine il y a des changements importants dans le climat, cela pourrait être négatif pour nous ???

        Peut-être que si nous avions des données fiables sur des milliers d’années nous pourrions en tirer des conclusions intéressantes, sinon, pour moi cela n’a aucune valeur, sauf l’intérêt d’apprendre de nos erreurs !

        Les seuls données climatiques disponibles pour le long terme ne sont pas précises, si mes renseignements sont bons.

        Ce dont je suis certain, c’est que nous serons enseveli
        sous les déchets bien avant tout autre problème si nous ne changeons pas nos habitudes !!!

        C’est mon avis bien sûr !

        P.S.: ne vous en faites pas pour la Terre, elle continuera avec ou sans nous. Personnellement, je n’ai aucun problème avec cela. C’est ça la vie !!!

      • dereco

        Le CO2 et le méthane sont aussi des déchets par nous.
        La vie depuis des milliards d’années supprime le CO2 volcanique en carbonates et combustibles et dégage de l’oxygène de sorte qu’on peut vivre, sinon, il n’y aurait pas notre vie multicellulaire sur terre, que plein de CO2 et très très chaud similaire à la planète Vénus, sans vie, toute l’eau vaporisée !!
        Tous les êtres vivants participent à maintenir la vie sur terre.
        Multiplier le CO2 trop vite, revient à contredire le sens de la vie.
        Les données du climat passé sont de plus en plus détaillées et sont très instructrices, bien plus précises pour les repères essentiels que les simulations !

      • Mario

        Re-bonjour …

        Pour les simulations, bien d’accord avec vous, les modèles mathématiques sont trop récent et très peu précis. Rien ne vaut la donnée brute !

        Il me semble évident que tout ce que l’humain peut produire comme CO2, comme énergie(calorie, joule, etc.), la Terre peut le faire aussi, aucun matériaux terrestre ne résiste à sa puissance. Un simple volcan nous le prouve, il change le climat parfois pour des milliers d’année ! L’énergie nucléaire que nous utilisons ne semble pas en faire partie par contre, sauf celui(radiation) qui est ‘naturel’ ?

        Mais, j’ai fini mon commentaire précédent en disant que même si l’humain était totalement effacé de la surface de la Terre, ce ne serait pas la fin de la vie, et même que sans l’humain, l’équilibre naturel reprendrait rapidement ses droits.

        J’ai quand même la conviction que l’humain aura encore sa chance après si une chute de notre civilisation survenait !

        C’est mon avis bien sûr !

    • oedone

      Mario,
      Il ne s’agit pas d’affirmation gratuites, mais hélas de fait. Lisez des infos sur le Climategate, sur le contenu des 5000 maïls piratés.

      Vous verrez comment les chiffres ont été « ajustés » (ex: retirer la sybérie des variables soit 12 % de la planète) pour pouvoir valider la réalité du réchauffement.

      Vous avez donc les acteurs, l’un des motifs (l’argent n’est pas le seul hélas) et les moyens.

      Selon la banque Mondiale, le commerce des droits d’émission de Co2, s’est élevé en 2008 à 126 Milliards de dollars. Ce montant pourrait augmenter de 2000 à 10 000 milliards de dollars dans les années à venir et devenir ainsi plus important que le commerce du pétrole.

      Le lobby climatique reçoit le soutien des gouvernements et des médias. C’est un combat inégal, les alarmistes reçoivent des milliards contrairement aux septiques scientifiques indépendant qui ne peuvent compter sur aucune aide publique.
      Un morceau de glace dans la mer en été, un mois de chaleur, chaque soupçon de réchauffement font la une des journaux ou reçoivent toute l’attention aux infos à la télévision, alors que les faits et les opinions qui réfutent l’hypothèse atteignent à peine le citoyen.

      Pour vous aider dans vos recherches, ci-dessous extrait de: Jean-Jules VAN ROOYEN. « Les traverses du pouvoir. » P229 à232
      Le chercheur et l’observateur impartial ne compte plus, il est même discriminé ou destitué de sa fonction comme cela est arrivé à un directeur de l’Institut Météorologique, le KNMI.
      Un géophysicien maintenant à la retraite, professeur de l’Université de Technologie de Delft, raconte qu’il a été mis sous pression à son travail pour l’empêcher de dévoiler ses conclusions à propos de la température planétaire.
      Sur le site http://www.groenerekenkamer.nl (en date du 6 novembre 2009), trois professeurs de l’Université de Delft, aujourd’hui à la retraite, (Bas van Geel, Peter Bloemen, Arthur Rorsch) témoignent dans un petit film de la baisse de la température de la planète, en dépit des déclarations officielles du Secrétaire d’État Timmermans.
      A la fin du mois de Novembre 2009, il s’est avéré que des scientifiques de l’Institut du Climat de l’Université britannique East Anglia University, affilié à l’ONU (IPPC-GIEC), présidé par le Directeur scientifique Jones Phil, ont manipulé les faits pendant des années pour pouvoir exagérer le réchauffement de la terre.

      Ils ont également refusé de mesurer les températures dans les régions froides, comme la Russie et de les inclure dans les calculs parce qu’elles ne cadreraient pas avec la théorie alarmante du réchauffement climatique.
      La Russie occupe tout de même 12,5% de la surface de la terre.
      Si on avait inclus ces données, la température moyenne de la terre aurait été sensiblement plus basse (1).

      Dans des milliers de courriels piratés, il apparaît que le « Climategate » est une énorme imposture résultant d’un complot de l’ONU.
      Les soi-disant scientifiques ont fait tout leur possible pour réduire au silence les sceptiques sur le climat.
      Ils admettent qu’il n’y a pas d’explication pour le refroidissement récent de la température mondiale depuis 1998 et ils se sont mis d’accord pour inventer des astuces leur permettant de camoufler les tromperies dans leurs calculs.
      Il a également été décidé de ne pas inclure les études sceptiques dans les rapports officiels.
      Hans Erren, le géophysicien néerlandais, considère qu’il n’est pas acceptable qu’ « une clique de scientifiques poussés par la politique se débarrasse de tout de ce qui ne correspond pas à leur idéologie » et qu’ils aient une si grande influence lorsqu’il s’agit de mesures coûtant des milliards, pour réduire les émissions du C02 (2) (3).
      Phil Jones, directeur scientifique d’East Anglia University, affirme « nous trouverons des moyens pour empêcher les climato-sceptiques qui n’utilisent pas des sources autorisées d’écrire dans les publications de renom, (peer review) même si nous étions obligés à l’occasion de redéfinir ces sources ».

      En outre, Jones «préférerait détruire ses données plutôt que de les mettre à la disposition des climato-sceptiques « et il est heureux que les sceptiques n’aient pas encore découvert qu’il existe une loi britannique qui oblige les fonctionnaires à rendre publiques les informations (1).
      Au début de Décembre 2009, Jones a été suspendu. À la mi-février 2010, Yvo de Boer, le plus haut responsable chargé du climat à l’ONU, a suivi.
      Il a sauvé la face en démissionnant pour rejoindre la société privée de Conseil KPMG comme consultant (5).
      Il n’a pas voulu attendre l’enquête de l’ONU.
      À la fin février 2010, le Secrétaire Général a lancé une enquête « indépendante » menée par la coupole maçonnique Interacademy Council, sous la direction du néerlandais Robbert Dijkgraaf, président de l’Académie Royale Néerlandaise des Sciences (Koninklijke Neder-landse Akademie van Wetenschappen).
      L’ONU et le GIEC, mis dans le plus grand embarras par le Climategate, ont appelé Dijkgraaf à la rescousse, comme sauveur de la dernière chance.
      Il avait pour mission d’examiner les futures procédures et les processus du GIEC(6).
      Il paraît que Dijkgraaf est enregistré dans une loge maçonnique à Vlaardingen aux Pays-Bas.

      La pression exercée sur les scientifiques pour tromper le monde est énorme.

      Le week-end du 14 février 2010, Phil Jones a enfin cédé.
      Dans une interview pour la BBC (cf lien http://news.bbc.co.uk/2/hi/8511670.stm) , il a avoué les falsifications qui étaient en cours depuis de nombreuses années. « Le réchauffement de la planète depuis 1995, n’est pas particulièrement élevé et scientifiquement insignifiant ».
      Il a dit que les courbes du réchauffement entre 1860-1880, 1910-1940 et 1975 à 2010, sont pratiquement identiques.
      Il a déclaré également que, dans le haut Moyen Age, il faisait probablement aussi chaud que maintenant (5).
      La tromperie est démesurée et est commise par les plus hautes autorités de l’ONU en collaboration avec des Institutions Météorologiques de nombreux pays.
      Aucun gouvernement n’a eu le courage de prendre du recul.
      Au contraire, ils se précipitèrent au Sommet de Copenhague à la mi-décembre 2009, pour coopérer au spectacle « Vert » alors qu’il était déjà connu à ce moment-là que tout reposait sur une imposture.
      La mise en scène est donc régie par un vaste réseau puissant et bien organisé qui exige le secret.
      Sans le pirate londonien, l’imposture n’aurait jamais été découverte. Il y a pourtant des milliards en jeu, ce qui aurait dû inciter les gouvernements à la plus grande prudence.
      De qui d’autre peut venir l’influence d’un vaste réseau international, le secret et les manipulations financières, – y compris le commerce du C02 -, que de la franc-maçonnerie internationale, le réseau secret le plus puissant dans le monde ? (Voir le dernier paragraphe chapitre 3) Surtout le secret en est la preuve.
      En France, la puissance du même réseau secret de la franc-maçonnerie a réussi à empêcher les media d’informer le public.
      À la différence des autres européens, les français sont restés dans une ignorance complète et ils subissent encore en 2012, à la télévision, un lavage de cerveau concernant la « nocivité » du C02 et du « réchauffement » climatique.

      (1) De Telegraaf, du 17 décembre 2009, Financial Dagblad du 18 Décembre 2009, Elsevier du 13 Février 2010.
      (2) http://www.telegraaf.nl du 24 novembre2007.
      (3) Elsevier, du 13 février 2010.
      (4) De Telegraaf, du 15 février 2010
      (5) Financieel Dagblad du 19 février 2010
      (6) Groene Rekenkamer du 13 Mars 2010.

      http://www.friendsofscience.org/assets/documents/Rorsch-WateryPlanet.pdf

      • Mario

        Bonjour,

        J’ai probablement mal présenté mon idée. Ce que vous dites fait entre autres partie de ce dont je parlais.

        Comme dans tout évènement, il y a la plupart du temps 2 versions, et seulement une est poussée sur l’avant-scène.

        Il faut s’attendre à ce que cela se reproduise encore, car l’humain, et particulièrement les dirigeants, sont si égoïste :(

  • dereco

    oedone, obsédé, admet enfin que cela se réchauffe ( lorsqu’il aura le chikungunya et autre maladies, parmi les 24 transmises par le moustique tigre ) , ne fait que regarder le lobby climatique, des touts petits détails, au lieu de regarder les faits réels, passés, indiscutables, énormes, sans lobby, que je présente, que oedone ne regarde pas une seconde, pour avoir une opinion scientifique claire sans tergiversations !!
    Ne regardez pas le GIEC, et les blas blas, regardez les faits simples élémentaires du climat passé !!
    Votre liste de blas blas ne sert à rien, il ne faut pas regarder les mensonges, mais la réalité scientifique prouvée que tous on peut vérifier.
    Je suis effaré que les gens regardent les petits détails au lieu de regarder ce qui est important et indiscutable.
    Le climat passé est très instable, de plus en plus !!
    http://en.wikipedia.org/wiki/File:Five_Myr_Climate_Change.svg
    Comment voulez vous que doubler le CO2, et on va le tripler avant la fin du siècle, ne change pas le climat de la terre ( les combustibles sont inépuisables de fait, car la vie les a stocké sur plus de 600 millions d’années en renouvelant l’O2 respiré 5 fois par millions d’années soit 3000 fois, à raison d’un Carbone C combustible sous terre pour chaque O2 dégagé, donc de quoi supprimer tout le O2 respiré et nous asphyxier !! )
    Il n’y a pas eu autant de CO2 depuis des millions d’années, et le climat passé avec ce CO2 était bien plus chaud qu’actuellement !!

    Vous trompez les gens avec des arguties de petits détails pour cacher des réalités simples énormes inévitables, que les lobbys de carburants veulent nous cacher et que oedone répète !!

    Nos petits enfants nous traiteront de CRIMINELS aveugles de n’avoir rien fait pour stopper la montée du CO2 qui continue à toute vitesse !!

  • dereco

    instable

    Le climat est devenu de plus en plus instable sur les derniers millions d’années entre bien chaud et froid très glacé !!

    Et le CO2 était inférieur à la valeur actuelle !!

    Comment voulez vous que doubler le CO2, et on va le tripler avant la fin du siècle, ne change pas le climat de la terre.

  • oedone

    Dereco,

    Je ne vois pas à quel moment dans mes réponses j’aurais admis la réalité d’un réchauffement lié à l’activité humaine.
    Dans le rapport déclassé de la CIA, vous avez les explications sur le phénomène, nous avons atteint un pic il y a quelques années, et la tendance est vers une baisse. Ce cycle est conforme à celui de l’activité solaire.

    Mais peut importe, ni le Co2, ni l’humanité n’y sont pour quelque chose, tous est probablement lié aux cycles solaires.

    Si comme moi, ce qui vous préoccupe réellement c’est l’avenir de vos petits-enfants.
    Vous devriez vous méfier bien plus de cette affaire du Co2, qui est derrière et quelles sont leurs motivations.

    Car au delà d’être une très bonne affaire financière, il y a derrière l’asservissement du vivant à ce nouveau dogme/religion le « New Age », avec GAIA , etc…

    Une fois que l’opinion aura accepté sa responsabilité et celle du Co2 dans le réchauffement climatique, cela sera comme la menace de l’enfer pour les croyants.
    Un nouveau dogme sera né, et tout sera possible, exproprier les gens pour planter des arbres , mettre des taxes sur les animaux ou sur les humains , imposer l’achat de graines OGM moins émettrices de Co2…

    Le Co2 c’est la vie, le « contrôler » c’est donc contrôler la vie ….

    Moins hypothétique, mais pire encore , ils ont déjà l’idée de réduire la population.
    Si nous nous continuons à ne pas vouloir nous intéresser aux vérités qui dérangent, nos petits-enfants ne naitrons probablement jamais.

    Si vous voulez une preuve de cette triste affirmation , ci-dessous une intervention récente d’une représentante de l’ONU.

    D’après l’ONU, la solution au réchauffement climatique passe par…la dépopulation mondiale

    Christiana Figueres est la secrétaire exécutive de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Cette convention internationale est sous la responsabilité directe du Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

    Ban Ki-Moon assistera également à la conférence du Vatican intitulé « Protéger la terre, dignifier l’humanité » qui aura lieu le 28 Avril et qui aura comme objectif d' »élever le débat sur ​​les dimensions morales pour protéger l’environnement  » et de construire « un mouvement mondial de toutes les religions, concernant le développement durable et le changement climatique ».

    En 2013, cette brave dame nous indiquait que la solution au réchauffement climatique passerait par…la dépopulation mondiale. Rien que ça!

    Ces déclarations font échos à celles des bilderbergers Ted Turner et David Rockefeller qui considèrent que nous sommes trop nombreux et que nous mettons en danger la survie de la planète.
    On attends toujours que ces grands philanthropes se dévouent eux-même pour la cause…

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=J1dGcveav3M

  • dereco

    oedone aussi dogmatique affirme péremptoire « Mais peut importe, ni le Co2, ni l’humanité n’y sont pour quelque chose, tous est probablement lié aux cycles solaires. » alors que les faits scientifiques simples sont là pour prouver que le CO2 et les autres gaz changent le climat aussi ( par exemple la planète Vénus a un effet de serre à CO2 gigantesque et oedone va encore nier en y voyant une conspiration ), et que cette réalité évidemment pousse à agir de façons variées, comme diminuer la fertilité par éducation, qui s’est faite actuellement (sinon la population actuelle serait double avec la fertilité d’il y a plus de 150 ans, qui compensait la mortalité infantile énorme ), ce qui pose des problèmes nouveaux comme les Japonais trop vieux et comme cesser de bruler les combustibles avec les moyens technologiques actuels qui marchent comme :
    « quoi pour se chauffer? » est simple:
    conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
    Personne ne dit, même pas les écologistes, qu’on peut sauver la planète en faisant tous comme à http://www.dlsc.ca
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

    se chauffer sans CO2 et conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
    Une géothermie solaire à recharge solaire gratuite et perpétuelle sans aucune pollution et sans pompe à chaleur nucléaire.

    et personne n’écoute du tout !!!

    oedone fait partie de cette conspiration des lobbys combustibles pour supprimer cette solution simple et efficace sans CO2 !!

    • voltigeur voltigeur

      Rhôôôô le zoli feu follet… :) :(

    • dereco

      J’aimerais installer cette solution http://www.dlsc.ca sur le toit de ma maison en stockant la chaleur solaire perdue sur mon toit en été en ce moment pour me chauffer avec en hiver gratuitement, à perpétuité sans CO2, ni pollutions de particules, ni électricité nucléaire !!
      Mais il y a conspirations pour bloquer tout ce qui est gratuit, ne consommant plus jamais rien, avec plein de oedone, chargés de défendre les monopoles pétroliers et de combustibles et nucléaires, pour nous maintenir sous leur domination et nous obliger à consommer sans fin inutilement !!!

      • oedone

        Dereco,

        Dans votre votre théorie que la Terre ressemblera à Vénus si nous ne faisons rien pour lutter contre l’augmentation du Co2, incluez vous le fait qu’elle est bien plus prêt du soleil que ne l’est la terre et donc que la vie n’y existe pas ?.

        Je ne travaille pas pour les lobby, bien au contraire, si vous aviez lu mes premiers posts vous auriez vu que j’en dénonce les combines, mais peut-être que vous ne saviez pas que la famille Rockfeller est derrière Exxon-Mobil,le n°1 mondial du pétrole.

        Ce lobby et d’autres sont derrière le mythe du réchauffement lié au Co2 et aux activités humaines, en le soutenant comme vous le faite, en acceptant cette idée que l’humanité est responsable de cette situation.

        Vous servez ceux que vous pensez vouloir combattre et participez à leurs projets de spoliation des plus pauvres et à l’eugénisme des générations futures .

        Concernant votre dispositif, que l’on puisse trouver des solutions non polluante comme celle que vous proposez, est une bonne chose et il faut aller dans ce sens pour se soustraire à toutes ces corporations (pétrole,Nucléaire, gaz)

        J’espère que vous arriverez à faire installer ce dispositif et partagerez ensuite sur ces résultats.

        Ci-dessous un autre article concernant un rapport de la NASA.

        Réchauffement climatique ? Erreur, il faut dire « Refroidissement climatique » !

        jacqueshenry
        jeu., 23 mai 2013 20:34 UTC

        C’est assez curieux pour ne pas dire surprenant qu’un rapport de la NASA datant de mars 2012 puisse avoir été complètement ignoré des tenants du réchauffement climatique, mais c’est bien sûr ! Ce rapport vient contredire frontalement les allégations du GIEC à propos des effets potentiellement dévastateurs de l’augmentation du CO2 dû à l’activité humaine dans l’atmosphère.
        C’est tout le contraire que la NASA a incidemment découvert à la suite d’une importante éruption solaire qui eut lieu en mars 2012. Grâce aux effets combinés du CO2 et des oxydes d’azote qui se trouvent dans la thermosphère, la couche supérieure de l’atmosphère située entre 95 et 600 km d’altitude, l’énergie solaire est plus efficacement repoussée dans l’espace. La NASA compte pourtant dans son staff le Docteur James Hansen, un fervent défenseur de la théorie du réchauffement climatique dont les idées ont inspiré la mascarade filmographique d’Al Gore que tout le monde a gobé sans moufter.

        Bref, pour dire les choses plus clairement, la thermosphère joue le rôle de miroir pour les effluves constantes de chaleur provenant du soleil, miroir d’autant plus efficient que l’atmosphère s’enrichit en CO2. Juste un petit rappel, le soleil inonde littéralement la terre d’énergie, plus de dix mille fois ce que l’homme produit en brûlant des combustibles fossiles ou de l’uranium créant ce que l’on appelle le réchauffement d’origine humaine, autant dire que les alarmistes prennent vraiment les gens pour des cons, surtout les politiciens, qui comme je me plais à le répéter dans mes billets n’y comprennent rien du tout et en particulier les écologistes prisonniers de leur idéologie sectaire, ce qui est pire encore.

        La découverte de la NASA remet donc tout en question. La supercherie dont je parlais dans un précédent billet est enfin découverte, preuves à l’appui, et comme l’année 2013 sera celle d’un paroxysme d’activité solaire avant un nouveau cycle d’endormissement -les cycles solaires durent 11 ans – la NASA aura tout le loisir de vérifier cette découverte. Seul Contrepoints effleure cette information parce qu’il est gravement politiquement incorrect de contester l’effroyable effet des gaz à effet de serre (voir les liens ci-dessous) puisque c’est d’abord du business (les éoliennes, les panneaux solaires, la taxe carbone), ça donne aussi et surtout du grain à moudre aux écolos (on devrait maintenant plutôt dire « escrologistes » pour reprendre l’expression d’un commentateur de Contrepoints dont je vous laisse trouver l’identité en allant sur le site) et enfin ça occupe notre sémillante ministre de l’énergie et de l’environnement Delphine qui dirige doctement (alors qu’elle n’y connait rien) une énième commission pompeusement appelée à statuer – en toute objectivité naturellement – sur le paysage énergético-visuel de la France pour les prochaines décennies.

        Quel ambitieux programme voué à l’échec surtout si l’accumulation ce CO2 dans la thermosphère venait à entrainer un refroidissement climatique ! Mais je m’excuse auprès des bien-climato-pensants, je viens de mentionner une horreur. Heureusement qu’une des orientations qui sera préconisée par cette commission sera une amélioration de l’isolation des logements. Au moins mes petits enfants seront protégés des hivers glacés, des printemps non moins réfrigérés et des été totalement pourris dans des logements douillets grâce à la prévoyante mansuétude de notre Delphine nationale. Je doute d’une quelconque mention de la découverte de la NASA au cours des débats qui ont déjà lieu sur le package énergétique français car remplacer les centrales nucléaires par des fours à charbon ou à gaz, ce sera aggraver le refroidissement climatique ! Il faudra alors encore plus de centrales nucléaires non polluantes (donc non refroidissantes) pour satisfaire les consommateurs frigorifiés. Un vrai casse-tête pour cette tête de linotte anti-nucléaire !

        http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2012/22mar_saber/

      • dereco

        « Dans votre théorie que la Terre ressemblera à Vénus » n’est pas ma théorie mais la réalité scientifique de l’état de la terre qu’elle aurait si la vie ne s’était pas développée dessus, pour la maintenir vivable, sur 4 milliards d’années !!
        Elle serait comme Vénus, pleine de CO2 dégagé par les volcans ( pression des dizaines d’atmosphères voire 100 Bars, comme Vénus ), que la vie sans cesse a stocké en carbonates ( des milliers de mètres d’épaisseur de CO2 stocké ) et un peu en carbone combustible, mais de quoi bruler tout l’oxygène respiré et nous asphyxier.
        Notre vie multicellulaire actuelle n’existe que sur 13% de la durée de la vie sur terre, après une très longue attente des conditions favorables, en particulier assez d’O2 supprimé par l’oxydation du fer pendant plus de 2 milliards d’années !!
        Lisez l’histoire géologique et de la vie sur terre, long travail scientifique, alors on comprend la chance qu’on a et qu’il ne faut pas la détruire en brulant sans limite, multipliant le CO2, ce que vous cherchez à faire en écrivant que le CO2 est sans danger, ne réchauffe pas, etc.. !!
        Et cessez de lire et de comprendre mal en gobant des études scientifiques de détails de petites variations ( « No one on Earth’s surface would have felt this impulse of heat » ), déformées par certains médias, payés pour nous obliger à consommer en faisant plein de CO2 en nous trompant pour multiplier les profits pétroliers !!
        « Concernant votre dispositif » n’est pas mon dispositif mais ce qui marche réellement depuis 2007 et aussi ailleurs, et il est effarant que vous n’en ayez pas entendu parler, au lieu de vous faire avoir avec des mensonges déformant des études scientifiques complexes !!
        Conserver la chaleur de l’été perdue pour se chauffer l’hiver est ultra simple, l’inverse est aussi possible : climatiser en été avec le froid de l’hiver, même les romains le faisaient il y a 2000ans, conservant la glace de l’hiver pour l’été !!
        Les hommes préhistoriques faisaient cela dans leurs grottes simples, éviter les grands froids glacial de l’hiver !!

        Le CO2 ne refroidit pas du tout et si on continue sans limite, nous allons vers l’état d’il y a 56 millions d’années, 15°C à 20°C de plus, invivable sur l’équateur, les pôles fondus, les mers 60m plus hautes, impossible à stopper pendant des millénaires, comme la remontée des mers à la fin de la dernière glaciation, qui n’est pas finie, car il reste tout le Groenland et l’Antarctique à fondre !!
        Le pire réel est que enclenché cela devient inexorable, sans fin, impossible à stopper, sur des millénaires (même en supprimant tout CO2), comme pour la dernière glaciation qui a continué sans fin bien après le déclic qui l’a démarré, car les constantes de temps thermiques (par exemple celle de l’océan) sont de l’ordre du millénaire !!

        Enfin la géothermie solaire à recharge thermique solaire à concentration (plus de 200°C ) peut fournir de l’électricité solaire 24h sur 24h 365 jours par an sans intermittence, avec un meilleur rendement que le photovoltaïque (lui très intermittent ), sans inconnue technique, ni risques ( risques et inconnue qui ont multiplié par 3 le prix de l’EPR sans qu’il ne marche encore ) car la géothermie et le solaire thermique à concentration marchent bien séparément et il suffit de les associer, alors gratuit, plus de CO2, plus de pollution, perpétuel, inusable comme le soleil, sans aucun risque nucléaire ou de particules !!
        Mais les lobbys énergétiques font très attention d’étouffer cette possibilité simple, ne consommant plus rien du tout, perpétuelle, quasi gratuite, pour conserver leur domination avec des mensonges que vous gobez et répéter sans cesse !!

  • oedone

    Dereco,
    Ci-dessous deux articles récent en complément de ce que j’écrivais précédemment .
    L’un sur une alerte d’un organisme concernant la baisse des températures, liée à la baisse du cycle solaire.
    Le second sur la nécessité pour le Vatican de sacrifier 6 milliards d’individus au motif de sauver la planète.
    Mettre en place un gouvernement mondial, avec une loi pour la terre, un tribunal indépendant, …
    Ils ont l’argent et le pouvoir, le Co2 va leur donner le contrôle total de nos vies et de celles de nos enfants.

    mercredi 17 juin 2015
    D’après la Space and Science Research Corporation, il faut se préparer à une nouvelle ère climatique et à un accroissement des catastrophes géophysiques
    09:19
    http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/06/dapres-la-space-and-science-research.html#more

    mercredi 17 juin 2015
    Le spécialiste du climat du Vatican pense que nous sommes 6 milliards de trop sur Terre
    http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/06/le-specialiste-du-climat-du-vatican.html#more

    • dereco

      Le futur lointain prècis est imprévisible comme les progrès techniques et scientifiques et donc affirmations aussi fausses que les romans de Jules Vernes !!

      « Mai 2015 a été le mois de mai le plus chaud depuis le début de relevés de températures en 1880, montrant que le réchauffement de la planète se poursuit.
      L’annonce a été faite par l’Agence américaine océanique et atmosphérique. « Il s’agit du plus chaud mois de mai dans les annales », a déclaré Derek Arndt, un scientifique de la National Oceanic and Atmospheric Administration, en soulignant que les cinq premiers mois de 2015 cumulés, ont également été les chauds jamais enregistrés »
      http://www.ouest-france.fr/climat-le-moi-de-mai-ete-le-plus-chaud-depuis-1880-3492006
      En Inde une vague de chaleur maximum avec des milliers de morts :
      http://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/021101488886-une-vague-de-chaleur-fait-des-ravages-en-inde-1123827.php

      Et certains ont le culot d’affirmer que c’est fini de se réchauffer et qu’on va vers le froid !!

      Et le CO2 explose comme la température qui sera suivie de la montée des mers inexorables sur des siècles, comme il y a 10000 ans dans le Doggerland de la mer du Nord et de la mer Baltique, à 1cm par an (pas par siècle comme écrit par certains mensongèrement ! ), qui a donné le mythe de l’Atlantide et du déluge, souvenir de terres inondées sans cesse par la fonte des glaciers de l’Amérique du nord, lac Agassi verrouillé explosant il y a 8500 ans ( expliqué en ce moment sur A5, 1m en 1O ans, en une vie tout à disparu avec même un tsunami il y a 8200 ans en mer du nord )
      http://www.youtube.com/watch?v=9EQbxjvvnPE


      http://dr-petrole-mr-carbone.com/concentration-co2-plus-de-400-ppm-printemps-2014/

      J’aimerais installer cette solution http://www.dlsc.ca sur le toit de ma maison en stockant la chaleur solaire perdue sur mon toit en été en ce moment pour me chauffer avec en hiver gratuitement, à perpétuité sans CO2, ni pollutions de particules, ni électricité nucléaire !!
      conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
      Personne ne dit, même pas les écologistes, qu’on peut sauver la planète en faisant tous comme à http://www.dlsc.ca
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

      se chauffer sans CO2 et conserver l’énergie du soleil gaspillée en trop en été pour s’en servir en hiver sans soleil !!
      Une géothermie solaire à recharge solaire gratuite et perpétuelle sans aucune pollution et sans pompe à chaleur nucléaire.

      et personne n’écoute du tout !!!

      oedone fait partie de cette conspiration des lobbys combustibles pour supprimer cette solution simple et efficace sans CO2 !!
      Mais il y a conspirations pour bloquer tout ce qui est gratuit, ne consommant plus jamais rien, avec plein de oedone, chargés de défendre les monopoles pétroliers et de combustibles et nucléaires, pour nous maintenir sous leur domination et nous obliger à consommer sans fin inutilement !!!