Président ukrainien et milliardaire américain: les liaisons dangereuses

1016363021

Les hackers du groupe CyberBerkut affirment avoir mis la main sur la correspondance personnelle entre le président ukrainien Piotr Porochenko et le milliardaire américain George Soros, écrit mardi 2 juin le quotidien RBC.

 Les hackers disent avoir réussi à pirater les serveurs de l’administration présidentielle ukrainienne. « Les informations obtenues confirment que Soros se sert de l’Ukraine pour sa propre guerre avec la Russie. C’est pourquoi il insiste pour que les USA fournissent à Kiev des armes létales de dernier cri et organisent la formation de soldats ukrainiens à l’étranger », affirme CyberBerkut.Les hackers joignent trois documents à leur communiqué. L’un d’eux est la Stratégie globale à court et moyen terme de la nouvelle Ukraine signé par « George Soros, partisan autoproclamé de la nouvelle Ukraine ». Le deuxième est rédigé comme une lettre adressée à Porochenko et au premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. Le troisième commence par les mots: « Nous partageons l’avis du président Obama concernant ce qui est menacé en Ukraine, mais nous croyons que la situation nécessite une ingérence plus importante des USA ». Les hackers l’appellent « Document pour accorder une aide militaire à Kiev ».

En particulier, il est indiqué dans l’un des documents que l’Ukraine doit recevoir des armes létales pour « résister à la puissance militaire dominante de la Russie ». « Sinon Poutine atteindra son objectif par la voie militaire », stipule le texte. De plus, Soros estime que les forces armées ukrainiennes doivent être formées en dehors de l’Ukraine.La Russie a démenti à plusieurs reprises la participation de ses militaires dans le conflit du Donbass. En outre, le ministère de la Défense a balayé les accusations selon lesquelles il assisterait militairement les insurgés dans l’est de l’Ukraine.

Les hackers de CyberBerkut avaient déjà annoncé à plusieurs reprises avoir obtenu l’accès aux courriels de hauts dirigeants. En novembre 2014, les hackers avaient piraté l’ordinateur du procureur général de l’Ukraine. En septembre 2014, le groupe affirmait avoir réussi à bloquer le système de décompte des voix à la veille des législatives.

Source: Sputniknews

9 commentaires