Nous ne vaincrons jamais le système: Pour le NPA, la lutte contre les « fachos » prime sur celle contre Monsanto

Si réellement nous devions changer les choses, il faudrait que nous nous unissions, par delà nos idées, en oubliant ce qui fait nos différences pour ne voir que ce qui nous unis! Nous avons tous les mêmes ambitions, celles de vivre, d’avancer, de connaître des petits bonheurs, de rire jusqu’à la fin, d’avoir simplement le droit de profiter de la vie, mais semble-t-il, il y a des choses plus importantes suivant certains…

march_against_monsanto_austin-thumb-594xauto-61023-82a6dImage d’illustration

Je ne peux que remettre ces quelques mots, sans véritable espoir, l’imbécilité étant trop présente dans notre société:

Vous voulez que cela change? Alors qu’attendez-vous? Si personne ne tente rien, rien ne changera! Agissons, et tout de suite, sans armes, ni haine, ni violence, simplement en retournant contre eux l’arme financière qu’ils utilisent généralement contre nous!

Le krach financier, les accords de libre-échange, les mesures d’austérité, et l’ensemble des événements à venir toucheront tous le monde, sans aucune distinction de race, de religion, d’orientation sexuelle ou politique. Gays comme hétéros, chômeurs comme travailleurs, fachos comme antifas, musulmans comme bouddhistes, nous sommes tous concernés. Arrêtons la division qui arrange si bien nos « représentants » et allons tous dans le même sens, unis dans un même mouvement! Unissons-nous, respectons_nous, et ne soyons plus divisés pour réduire le pouvoir que ces dirigeants fantoches pensent avoir sur nous!

Que cet appel tourne, soit relayé, circule au maximum, et que ceux qui souhaitent réellement une évolution dans le bon sens participent! Quand aux autres, nous ne pourrons plus rien pour eux, s’ils se complaisent dans le chaos à venir…..

Ceux qui souhaitent adapter et traduire cet appel pour qu’il puisse circuler, libre à eux, liberté totale, car nous sommes tous concernés!

La question sur la possibilité de vaincre ou non ceux qui sont le problème et non la solution était toute justifiée, la propagande, la division est tellement bien ancrée, que l’union de tous pou avancer dans un même sens semble impossible. Concrètement? Mais on s’en fout de savoir si untel est d’une autre religion ou d’une autre idéologie politique, il faut voir au-delà. Si la personne est décidée à s’unir à vous pour lutter contre Monsanto, la finance, tel projet de loi ou le TAFTA, ne vaut-il mieux pas accepter? Pour les griefs, on verrait cela après, une fois le combat gagné non?

Alors que deux membres du Cercle Proudhon souhaitaient participer à la marche contre Monsanto à Strasbourg, certains membres du NPA en ont décidé autrement et les ont harcelé jusqu’à leur éviction du cortège. Une séquence culte à plus d’un titre !

Source et vidéos suivantes sur Agence info libre

 

16 commentaires

  • michelm

    Le vieux gaucho à barbe blanche qui éructe un incalculable nombre de fois « les camps, les nazis, les camps, les nazis, etc. » est l’archétype du bien pensant qui ne voit pas les nazis ukrainiens au pouvoir (!) mais se gargarise des camps nazis d’antan (70 piges quand même !) afin de justifier son « combat »…

    Ah ! Ces braves gauchos : tellement prêts à tout, mais si bons à rien !

    Tant que la politique consistera à diviser les peuples, elle sera leur fossoyeur.

  • Pi÷2

    « Nous ne vaincrons jamais le système », c’ est lui qui se vaincra tout seul.

    Le plus simple et le plus efficace pour « vaincre le système », ça serait pour Mr et Mme Mouton Noir et leurs enfants (et Mouton Gris aussi), de l’ oublier en s’ activant à en construire un nouveau, qui correspondrait mieux à leurs attentes.

    En effet, lutter « contre le système », c’ est dépenser son temps, son énergie et son argent, à légitimer l’ espionage, la perte de ses droits et la brutalité de son ennemi contre soi. Or, ce temps, cette énergie et cet argent, seraient mieux employés à bâtir autre chose.

    De plus, on aurait pas que ça à faire et, de cette manière, l’ énergie vitale du bâtisseur s’ écoulerait alors de l’ ancien « système », qui s’ affaiblirait, vers et au profit du nouveau, qui se renforcerait: on ferait efficacement alors, d’ une pierre deux coups.

    Enfin, le citoyen « nouveau » serait directement valorisé par son travail, en participant à la construction de cette « nouvelle société », et probablement satisfait d’ en récolter les fruits immédiats, dans ce « nouveau monde » incomplet mais déjà vivant: ce serait tout bénéfice.

    Or, cela n’ a jamais été aussi facile avec l’ outil internet, en voici un exemple simple et concrêt: il s’ agirait de construire une Assemblée nationale sur internet, une E-assemblée nationale.

    Puisque trop de citoyens se plaindraient des nouvelles lois, qui favoriseraient trop les corrupteurs et à leur dépend, alors, autant faire voter carrément ces lois par les électeurs eux-même, plutôt que de constater avec impuissance, nos prétendus représentants nous les faire subir.

    Il s’ agirait de réaliser un site spécialisé, genre forum de discussion, où les lois et leurs projets feraient l’ objet d’ un topic, pour lesquels, tout membre de cette E-assemblée nationale, un véritable électeur, pourrait voter « pour » ou « contre » et officiellement (par sa carte).

    L’ E-assemblée nationale se limiterait donc, au départ et a priori, à un simple vote de lois en parallèle de la « vraie » Assemblée nationale. C’ est-à-dire, lorsqu’ un projet de loi serait mis en débat dans cette assemblée, aussitôt la même chose arriverait dans l’ E-assemblée: celui-ci ferait alors immédiatement son apparition, comme un nouvel « article » dans ce « forum » (l’ E-assemblée nationale).

    Bien sûr, le petit bouton « à voter » y ferait son apparition et permettrait ainsi, à n’ importe quel électeur inscrit, de voter pour ou contre. Il serait possible de changer d’ avis, en fonction des commentaires, tant que la date officielle du vote de cette loi, dans l’ Assemblée nationale originelle, n’ a pas eu lieue. Après, les votes seraient définitivement et normalement clos (et les résultats affichés).

    Avec ce nouvel outil de démocratie directe, les 577 députés représentatifs -seulement- du peuple français siégeant à l’ Assemblée nationale, votant les lois, se verraient complétés par leurs chers électeurs, qui seraient de plus en plus nombreux à exprimer clairement leur choix de société. Fini les sondages, pétitions et autres manifestations, qui deviendraient désormais inutiles.

    Il serait amusant de constater le succès venant, le jour où ces électeurs-députés deviendraient supérieurs en nombre aux élus-députés, que la « démocratie représentative » républicaine, devrait nécessairement partager son pouvoir avec sa légitime concurrente: la démocratie populaire directe. Simple, démocratique, politiquement correct et efficace.

    « Nous ne vaincrons jamais le système », c’ est lui qui se vaincra tout seul.

    • Dubitatif

      Salut Pi:2 entièrement d’ac avec toi ! hier suite à l’article
      du mec qui se fait mettre en prison pour avoir trouvé sur le
      Net des documents lisibles par tous… j’avais pensé à un
      gouvernement E.NET. D’ailleurs il y a quelques années un
      film était sorti sur le même principe, sauf que c’était à
      l’échelle mondiale.
      Je suis convaincue que NOUS sommes le pouvoir.
      Ton idée est super !

    • samlours94

      Ce que tu prônes existe depuis pas mal de temps, d’une manière certes un peu différente, mais ça existe.
      C’est le site :
      http://www.vuncf.org/

      De rien….

      • voltigeur voltigeur

        Bonjour Sam
        C’est bizarre la connexion échoue (3 tentatives)
        serveur saturé de si grand matin?
        La connexion a échoué
        Firefox ne peut établir de connexion avec le serveur à l’adresse http://www.vuncf.org.

        Le site est peut-être temporairement indisponible ou surchargé. Réessayez plus tard ;

      • voltigeur voltigeur

        Le site propose la réécriture de la constitution par le peuple, comme
        le dit E.Chouard depuis longtemps et œuvre dans l’éducation
        politique, pour bien faire comprendre le concept.
        Ce que propose Pi2 c’est de re-voter les mêmes lois que les pourritiques
        proposent, en pesant les avantages et les inconvénients, pour nous les « sans dents ».
        C’est un peu différent mais complémentaire, peut être qu’en prenant
        contact avec Sébastien d’Ici et Maintenant, pour lui soumettre l’idée,
        on verrait un débouché, puisque son émission est basée sur la participation
        citoyenne.
        Pour avoir écouté souvent RIM, leurs émissions ne sont pas dénuées
        d’intérêts. :)
        PS: J’ai envoyé un courriel pour soumettre l’idée à VUNCF.org

  • Robert

    Ne le prenez pas mal, mais j’en ai marre de ces appels du genre « oublions nos différences et unissons nous! » ou « au fond nous sommes tous les mêmes alors rien ne nous divise! »

    Je n’ai pas l’impression d’appartenir à un « mouvement », et d’ailleurs je n’en ai aucune envie. Si je me considère comme dissident, c’est d’abord et avant tout parce que je veux penser par moi-même. Avoir mes propres principes et convictions, sans être obligé de « suivre » quoi que ce soit. Je n’ai aucune envie d’adopter une narrative préemballée, aussi noble soit-elle. Alors quand on parle de « grande unification », « rêve commun » ou trucs de genre, ça me fait plutôt grincer des dents…

    • samlours94

      Libre à toi de rester de ton coté à penser par toi-même, sans suivre qui que ce soit.
      Tu es l’archétype même de ce que cette société a formé depuis des génération: un type qui ne roule que pour lui, égoiste, individualiste au possible.
      C’est en ceci qu’il SERAIT impossible de changer le système, parce que celui ci a formé les gens à penser comme tu le fais. Et ça me fait bien marrer de lire « je veux penser par moi-même » de la part d’un gus qui ne se doute pas qu’en fait il fait exactement ce que ses maitres lui ont appris !
      Pense donc par toi-même ,mais refuse tous ce que les autres ont obtenu POUR TOI et tes gosses en pensant différemment: les retraites , la protection sociale, la sécu, les vacances, une relative liberté et tout un tas de choses impossibles sans le combat COLLECTIF !
      Rendors toi …

      • Robert

        Pour ce qui est de vos attaques personnelles, je ne répondrai même pas. Vous ne me connaissez pas. Ça fait plusieurs fois que je vous vois porter jugement sur un utilisateur en vous basant sur deux ou trois phrases, puis lancer ce genre de déclaration-choc incendiaire pour le dénoncer. J’ignore pourquoi vous faites cela. Est-ce que ça vous défoule? Alors grand bien vous fasse…

        Si penser par soi-même est égoïste (vraiment? ah bon!) alors oui, je suis égoïste. Je ne vois pas la dissidence comme un « combat » 1 vs 1, faction maître vs faction rebelle, droite contre gauche, avec l’obligation de choisir un côté et de brandir un drapeau. Je ne vois pas la dissidence comme un camp politique.

        Je souhaite seulement construire de mon côté, de mon mieux, le plus possible en marge de cette société devenue toxique. Mes ancêtres ont bâti de leur côté, pour l’avenir, sans appartenir à une « grande rébellion socialiste mondiale » ou quoi que ce soit. Vos ancêtres aussi, j’imagine. C’est ce qu’ont fait les êtres humains à travers l’histoire. Étaient-ils tous des « gus », des larbins du système?

        Et personnellement, quand je regarde les gens aujourd’hui, qui regardent tous les mêmes médias, votent tous pour les mêmes partis, achètent tous les mêmes produits, adhèrent tous aux mêmes idées, dans des blocs appartements identiques, je ne trouve pas que le manque d’union est notre principal problème…mais bon, je suis peut être trop individualiste.

    • utoro

      Cela te fait grincer les dents car tu sais au fond de toi-même que cela est totalement faux et impossible. Les niais veulent y croire car ils pensent que les problèmes sont extérieurs à eux-même. Il faudra très longtemps avant que notre évolution nous amène à un stade où le « vivre ensemble » (je n’aime pas non plus ce terme car il est politique) soit possible mais crois-moi on ne sera pas si nombreux que cela au final sur la planète.

      Actuellement c’est impossible et utopique. Ceux qui s’en approchent le plus sont parfois les plus pauvres car finalement ils ont un esprit peu attaché au matériel et se suffisent des relations humaines simples. Mais concernant nos sociétés occidentales et avec tous les loups qui rodent c’est utopique.

      Enfin certains attendent le grand soir depuis des décennies, ils vont attendre encore longtemps :-)

      Faisons du mieux concernant notre vie, nos proches, nos amis. C’est déjà un immense travail pour le faire correctement !

  • MiracleBoy

    en attendant on bouffe tous du pesticide .. si ca te dérange pas de bouffer des armes bactériologiques c’est ton problème , moi perso je veux bien m’unir avec n’importe qui si y faut contre cette merde

  • LETURK

    MDR , le petit gros excité NPA sera à faire empailler et mettre au musée de l’homme , quand même quel dégats peuvent faire la propagande sur un cerveau fragile ,  » Nazis ,les camps etc  » preuve que les trotskistes ont déjà oublié les goulags , le NPA à toujours divisé c’est son seul rôle , un peuple uni fait plier n’importe quel régime .
    Tout le NPA est dans le logo , un mégaphone , crier plus fort quand on a rien à dire.

  • laspirateur

    Pas encore de manif pour le droit à l’euthhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifanasie pour tous?

  • rhubarbe

    C’est quoi cet article? on croirait un discours de rebellards intellos en 68!Le monde a changé,les gars,l’union,mes genoux oui!Il n’y a pas deux mecs sur Terre pour s’entendre sur un déploiement de solutions;un appel à l’union alors que la grande majorité des gens sont prêts à t’écraser ou t’injurier sur la route,et copulent avec leur smartphone,nourris de téléréalité et claire-chazalisés par les merdias,compte là-dessus,l’union tu peux t’en faire un suppo!l’union c’est du pipi de politique,d’ailleurs Nicozy Sarkola se mouche avec tous les matins en rêvant;si 11 millionnaires gagnent une coupe de foot,tu auras un soir une « union » de 1 500 000 bêleurs dans les rues;Madonna,l Eurovision des machins comme ça peuvent faire des « unions »,mais pas les problèmes du monde

  • SOFTCONTACT

    OUI A UN REFERENDUM SUR LA LÉGITIMITÉ DE LA DETTE !!!!

    VOILA BIEN L INTÉRÊT DES 99 %…..

    En attendant j’invite le PEUPLE de FRANCE a avoir en sa possession de l’ARGENT MÉTAL même en petite quantité….

    Et tout ce qui pourras vous permettre d’échanger afin de vous nourrir quand le système financier s’écroulera….