Le chiffre du jour: 93 millions de chômeurs!

93 millions de personnes au chômage, c’est le nombre de personnes qui seraient touchées par ce fléau aux États-Unis à l’heure actuelle suivant le journal The Blaze, soit, près d’un tiers de la population américaine!!! La situation de ce pays ne serait donc pas catastrophique, cela aurait déjà dépassé toutes les limites du concevable, de l’inimaginable, et on continue à considérer les USA comme étant la plus grande nation de la planète?

American-USA-Flag-Wallpaper

Voilà pourquoi, en dépit de la célébration de la presse de nouvelles quand aux 223 000 nouveaux emplois du mois dernier, près de 94 millions d’Américains – près d’un tiers de toute la population de notre pays – ne travaille pas du tout. Le taux de participation au marché du travail morose semble encore pire pour certaines catégories d’Américains: un record de 56 millions de femmes de 16 ans et plus qui ne sont sur ​​le marché du travail, un autre record concerne 12 millions d’Américains noirs dans le domaine…

Article en intégralité en anglais sur Theblaze.com via le blog de Pierre Jovanovic

La catastrophe est imminente, l’économie américaine est zombifiée, tous les chiffres sont truqués, la bourse ne correspond plus à rien et tout est manipulé, le mur se rapproche…

5 commentaires

  • Lilith Lilith

    vous comprenez pourquoi ils y tiennent a leur TTIP, car oui mesdames et messieurs cela créera de l’emplois, mais pas chez nous …………….

  • Boazuk

    Ce pays, c’est la http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Gortix

    Le chiffre réel du chômage en france : 36,3 millions !

    Tiré du rapport officiel sur le chômage :

    http://travail-emploi.gouv.fr/I…/pdf/PI-Mensuelle-BUG13N.pdf

    Pour les non initiés :

    Compte rendu des derniers propos tenu par nos dirigeants :

    Pour Bruno Le Maire : « Le code du travail est la première crainte des PME. Il créé du chômage »

    lors que le nombre de demandeurs d’emplois a de nouveau grimpé en mars, Le député UMP Bruno Le Maire juge qu’il faut faire passer le code du travail qui « créé du chômage », de 3.700 à 150 pages, proposition qui a déclenché l’ironie du secrétaire d’Etat Jean-Marie Le Guen.

    Dans une interview aux Echos parus mardi, l’ancien ministre assure que « le code du travail est la première crainte des PME et des investisseurs étrangers. Il devrait protéger les salariés, il crée du chômage. »

    « Moi je propose 149. Je suis plus forte que lui, hein! »

    « Le code du travail doit passer de 3.700 pages à 150 pour définir les droits fondamentaux des salariés », a poursuivi le dirigeant d’opposition.

    « Tout le reste, sans exception, doit être négocié dans les entreprises entre les directions et des représentants des salariés d’élus« .

    « La loi de 2007 qui impose de saisir les partenaires sociaux avant toute réforme du code du travail est un obstacle à lever », selon l’élu de l’Eure.

    Explication du rapport simplifié :

    6 277 300 privés d’emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 3 782 500 invisibles qui n’entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

    total : + de 10 MILLIONS de chômeurs en France. (fourchette basse)

    Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Février 2015 :

    – Défauts d’Actualisation : 207 800, 44 % des sorties des listes. (- 1,4% sur 1 an)

    – Radiations Administratives (les punis) : 46 200, 9,8 % des sorties. (- 11,4% sur 1 an)

    – Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 51 400 et 10,9 % des sorties. (+ 1,2% sur 1 an)

    soit 305 400 radiés des listes (64,7 %) ce mois pour autres motifs que :

    – Stages parking : 45 700, 9,7 % des sorties. (+ 8,6% sur 1 an)

    – Arrêts maladie, maternité, etc : 36 100, 7,6 % des sorties. (+ 5,9 % sur un an)

    – Reprises d’emploi déclarées : 84 800, ne représentent que 18 % des sorties des listes de pôle emploi. ( -10,7% sur 1 an )

    Demandeurs d’emploi par catégories :
    A : 3 509 800 +0,4 % ( + 4,9 % sur 1 an ).

    B : 684 000 -0,4 % ( + 4,5 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
    C : 1 096 700 +1,4 % ( + 14,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.

    D : 279 600 +1,1 % ( + 1,3 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
    E : 378 000 -0,3% ( – 3,7 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

    TOTAL : 5 948 100 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,5 % sur 1 an, 30 000 chômeurs de plus, par rapport à Février.

    TOTAL, dom-tom compris : 6 277 300 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page ) et encore, données corrigées, les chiffres bruts sont + alarmants encore.

    Quelques chiffres qui parlent :

    Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 8,4 % sur 1 an.
    Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,7 % sur 1 an.

    Chômage des 50 ans et +, + 9,5 % sur 1 an.

    + d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (51,6 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

    Offres d’emploi disponibles, dernier chiffre connu : 323 233.

    Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

    Ne sont pas comptés dans ces 6 277 300 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

    1 282 500 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 300 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 1 017 500 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

    + encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à emploi adapté.

    Bref, la France compte à ce jour un chiffre record de plus de 10 millions de chômeur.

    Seul 45% de la population étant active (16/67 ans).

    66 millions – 45% = 36,3 millions.

    Re bref, presque un tiers de la France est au chômage, (1 personne sur 3.5 personnes).

  • Natacha Natacha

    Il y a du travail à un autre niveau. :(