La Grèce En défaut effectif utilise ses réserves de DTS du FMI pour «rembourser» … le FMI !

Alors ça c’est ÉNORME !!!grèce faillite 2

Du foutage de gu*** à trés grande échelle ! haha ! 

La Grèce En défaut effectif utilise les réserves de DTS du FMI pour «rembourser» …… le FMI !

Et elle à maintenant un mois pour reconstituer sa réserve de DTS (tous les pays ont une réserve de DTS)

En gros elle rembourse le FMI …. avec son propre argent (celui du FMI !!!) hahaha !!!!!!

Comme nous l’apprend Zero Hedge :

Lorsque la réunion de l’Eurogroupe lundi s’est conclu sans accord entre la Grèce et ses créanciers, ça aurait dû être Game Over pour Athènes.

Avec les retraités à leur point de rupture et avec les gouvernements locaux qui hésitent à se conformer à un décret rendant obligatoire une ponction des réserves de trésorerie excédentaires, l’idée que la Grèce serait en quelque sorte en mesure de ramasser € 750.000.000 euros pour une échéance de paiement au FMI aujourd’hui semblait fort loin , ce qui explique pourquoi nous nous étions posé  la question le lundi après-midi :

Nous connaissons maintenant la réponse à cette question. Comme le rapporte Bloomberg, citant Kathimerini, la Grèce a exploité ses réserves du FMI pour payer .. hé bien, pour payer le FMI:

La Grèce a utilisé jusqu’à ~ 650 millions d’euro de ses réserves d’avoirs en DTS du FMI afin de satisfaire au paiement du prêt de ~  750 me du au Fonds aujourd’hui, selon les rapports du journal Kathimerini, sans citer personne.

Les Réserves gardés dans les compte du FMI ont besoin d’être réapprovisionné dans le mois

Le FMI a accepté  leur utilisation ce week-end, compte tenu de la situation critique en liquidité de la Grèce, et sans l’utilisation de ces réserves, le paiement d’aujourd’hui n’aurait pas été possible.

Reuters annonce un peu plus la couleur :

 La Grèce a exploité ses réserves d’urgence dans son compte de dépôt au Fonds monétaire international pour faire un paiement crucial de € 750 000 000 (£ 539 000 000)  de sa dette au Fonds lundi, ont déclaré mardi deux représentants du gouvernement .

Avec Athènes près de manquer de liquidités et un accord avec ses créanciers internationaux encore insaisissable , il y avait eu des doutes sur si le gouvernement de gauche paierait le FMI ou opterait pour économiser de l’argent afin de payer les salaires et les pensions plus tard ce mois.

Les pays membres du FMI ont deux comptes – celui où leurs quotas annuels sont déposés et un compte de dépôt qui peut être utilisé pour les urgences.

Un fonctionnaire a déclaré à Reuters qu’Athènes a utilisé environ 650 millions d’euros du compte de dépôt pour effectuer le paiement.

«Nous avons fait usage de l’argent dans notre compte de dépôt dans le fonds, » a dit le fonctionnaire , refusant d’être nommé. « Le gouvernement a également utilisé environ 100 millions de ses réserves de trésorerie. »

Cela explique pourquoi Yanis Varoufakis était si confiant dans le fait que le paiement serait effectué . (…)

Compte tenu de cela, il n’est certainement pas surprenant que Christine Lagarde et Co ne sont pas ravis de la perspective de participer plus dans ce qui est devenu une farce pure et simple et comme le rapporte El Mundo,le fonds a dit à la BCE et à la Commission européenne qu’il ne souhaite pas faire parti d’un nouveau programme pour la Grèce.

Via El Mundo :

Le Fonds monétaire international (FMI) a montré à l’Eurogroupe leur désir de ne pas faire partie d’un éventuel troisième plan de sauvetage de la Grèce, qui reviendrait à 50,000 millions d’euros et serait vital pour la survie du pays hellénique. L’absence d’action par l’exécutif  a provoqué le fait que le FMI veut laisser tout le poids de l’aide à la Grèce dans les mains de la zone euro et la BCE.

Le fait que le FMI veut cesser de faire partie du plan de sauvetage d’un pays est particulièrement grave, cette institution est toujours le dernier recours des économies dont la situation est plus compliquée. Par conséquent, le FMI a la priorité sur les autres créanciers et, dans toute l’histoire, seul le Zimbabwe, la Somalie et le Soudan ont manqué à leurs obligations par rapport à elle. Toutefois, étant donné les difficultés pour débloquer une nouvelle tranche d’aide de sauvetage qui vient à échéance le 30 Juin, l’organisation basée à Washington craint que la Grèce ne devienne la première économie dans un pays développé, qui encourt un défaut.

Pour l’Allemagne (où les législateurs ont déjà mis la pression sur Angela Merkel pour stopper les pertes Grecques ) cela peut être la goutte d’eau.

  • Schaeuble DIT que le FMI doit rester impliqué dans le PROGRAMME D’AIDE EN GRÈCE

La Grèce est maintenant tributaire d’un régime de financement circulaire ridicule pour payer les employés du secteur public de sorte que les retraités ne recevront les paiements que si le gouvernement a réussi à capter le cash des fonds de pension

Via Bloomberg:

La Grèce peut être en mesure de répondre aux paiements des traitements et pensions fin mai, si les fonds de pension, et les municipalités, engagent plus de  leurs réserves de trésorerie.

Article complet sur Resistance authentique

 

6 commentaires

  • BA

    Grèce : l’heure de la rupture.

    Stathis Kouvelakis, membre du comité central de Syriza, écrit :

    La peur du Grexit ne doit plus nous paralyser. Il est temps d’affirmer clairement, pour commencer,  que quels que soient les fonds transférés par la nouvelle législation dans les coffres publics, ils doivent être consacrés à la couverture des besoins publics et sociaux et non aux paiements des créanciers.
    L’heure est également venue de mettre un terme au radotage soporifique à propos des « négociations qui avancent » et des « accords en vue ».
    Il est temps de mettre immédiatement un terme aux références surréalistes aux « solutions mutuellement profitables » et aux « partenaires » avec lesquels nous sommes supposés être les « copropriétaires de l’Europe ».
    Il est temps de révéler au public grec et à l’opinion publique internationale les faits qui mettent en évidence la guerre sans merci qui est menée contre ce gouvernement.
    Et le temps est venu, par dessus tout, de se préparer finalement, politiquement, techniquement et culturellement à cette solution honorable que serait la séparation d’avec cette implacable bande de djihadistes du néo-libéralisme.
    Le temps est venu d’expliciter le contenu et d’expliquer la viabilité de la stratégie alternative, qui commence avec la double initiative de la suspension des remboursements de la dette et de la nationalisation des banques, et qui se poursuit, si nécessaire avec le choix d’une monnaie nationale approuvée par le public au cours d’un référendum populaire .
    Le temps est venu pour la réflexion sérieuse mais aussi pour les actes décisifs. C’est le moment dans lequel le désastre et la rédemption se retrouvent côte-à-côte.
    C’est le moment de riposter.

    Stathis Kouvélakis. 

    Traduit de l’anglais par Mathieu Dargel.

    https://www.ensemble-fdg.org/content/grece-lheure-de-la-rupture

    • probe

      « implacable bande de djihadistes du néo-libéralisme »

      En plein dans le mille.
      De mon avis personnel, on a pas entendu ce genre de discourt depuis Chavez, qui disait que le socialisme était quelque chose d intrinsèque, une sorte de vertu génétique.
      Quand il parle de nationalisation des banques, il fait surement allusion a la banque de Grèce, dont le statut actuel est une société anonyme de 19000 actionnaires.

      Quand je dis que c est dans la vrai gauche, que se trouve ces idées révolutionnaires.

      Référendum sur la dette, suppréssion du poste de président de la république, création d une sixième, retrait de l OTAN, du FMI, de l OMC, renationalisation des grosses compagnies françaises et j an passe…
      Mais si les gens l entendent d une autre oreille, on ne peut que les laisser y aller tout seuls.

      http://simplyleft.wordpress.com/2012-comparez-les-programmes/

    • Grognard

      Il a raison.
      La première des choses est de dire la vérité.

      Reste à savoir s’il est majoritaire sur cette ligne.
      Nous devrions le savoir assez vite.

  • Lilith Lilith

    Extrait du « Diable Rouge » c’était il y a 4 siècles!

    La citation de Colbert & Mazarin, elle a 400 ans et n’a pas pris une seule ride !!!

    Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus
    J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…

    Mazarin:

    Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison.Mais l’État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison.
    Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.

    Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables

    Mazarin : On en crée d’autres.

    Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

    Mazarin : Oui, c’est impossible.

    Colbert: Alors, les riches ?

    Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus.
    un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres

    Colbert : Alors, comment fait-on ?

    Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous
    le derrière d’un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux,ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres !c’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là !Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…c’est un réservoir inépuisable.

    Vous voyer enfin de compte on n’a rien inventé, et mème si entre temps la révolution est passé par la et bien les états applique toujours les vielles recettes………http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • GROS

    à quand le Frexit ?

  • dereco

    Effet de dominos provoqué par le domino grec, insolvable qui, par perte de confiance, fait remonter les taux d’intérêts des dettes énormes de tous les pays, même USA, entrainant un nouveau krach financier puis économique :
    http://www.globalresearch.ca/credit-markets-have-melted-overnight-derivatives-are-a-1-quadrillion-ticking-time-bomb/5449142

    « herein lies the rub, Greece cannot pay which means the holders of Greek debt (along with issuers of CDS) cannot pay and so on. It is not just Greece of course, it is the entire Western world, it just happens that Greece is first because they lied the most with the help of Goldman Sachs and other “benefactors”. If counterparty risk did not matter, there would be no problem. The reality is this, the whole show from single dollar bills to trillions in derivatives will be engulfed in this “counterparty risk”!

    Derivatives are a $1 quadrillion ticking time bomb, soaked in gasoline and sprinkled with gunpowder. The volatility we are now seeing are the matches! While we have had two “saves” where the central banks have stepped in and bought debt to steady the markets, the day will come when it does not work. This game has gone on for a very long time and resulted in a mania where most all of the players are “long”. The only potential new longs left are the central banks themselves who can only buy more debt with money created by debt. The day will come when the ability to “save” is overcome. Along with it will come the freedom of prices created by Mother Nature herself. Stocks, bonds, currencies, commodities and yes, even silver and gold will finally break the chains of “algo mania”. »

    Aux abris tous !!!