Ces fenêtres ouvertes sur le monde…

Les lieux sont abandonnés, voire ravagés, et pourtant, les fenêtres dans ces lieux ouvrent sur des paysages somptueux, on penserait presque qu’il s’agit d’une autre réalité, et pourtant… Nous-même ne pensons pas assez à regarder par ces fenêtres, combien ne regardent pas la vie qui se trouve dehors, alors que sans elle, nous ne serions rien? Un peu de poésie pour changer un peu, et allez savoir, pour détourner un peu les yeux de nos écrans…

325__880

abandoned-rooms-view-windows-2

618__880

180__880

717__880

420__880

238__880

912__880

h__880

1116__880

1314__880

1215__880

185__880

a1__880

d__880

b__880

f1__880

c__880Galerie complète et source originelle sur Boredpanda.com

Et si vous en voulez encore plus, je ne peux que vous conseiller une autre galerie: 30 lieux incroyables qui semblent issus d’une autre planète. En voici un que je trouve tout simplement exceptionnel, histoire de vous donner envie de découvrir les suivants:

alien-places-look-like-other-worlds-18__880

5 commentaires

  • Mata Hari Mata Hari

    J’aime beaucoup, avec un coup de coeur pour la sixième photo !
    La dernière est splendide !
    Merci Benji http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Graine de piaf

    Je me suis demandé si, pour pas mal de ces fenêtres, on n’avait pas mis des tableaux de la nature. Mais peu importe.

    Il est exact que nombreux sont ceux qui ne savent plus voir et encore moins regarder.
    On voit d’un coup d’œil en passant, mais qui s’arrête pour regarder vraiment ?
    Observant les passants dans les rues des villes je me suis rendu compte que personne ne lève les yeux pour voir, et regarder, le ciel par exemple. Est-il bleu ? gris ? y a-t-il des nuages ? comment sont-ils ? non, les yeux soit errent sur les vitrines s’il y en a, sinon sont baissés au niveau du sol.
    Dans le train, je suis incapable de lire, je regarde, j’admire les paysages qui défilent, même si le trajet dure une journée ou presque. Je ne suis jamais lassée par leur diversité. Un coup d’œil autour de moi et je ne vois que de visages blasés, tristes, des yeux fermés écouteurs sur les oreilles, ou fixés sur des lectures, quelle tristesse ! Même les enfants ne savent plus regarder. je me souviens des voyages, moi petite, agrippée à la fenêtre, admirant tout et ça n’a pas changé.

    Dans mon bureau où j’écris, j’ai placé l’ordinateur de telle façon que je regarde sans cesse par la fenêtre,et bien souvent, tout en tapant ce que j’écris, n’ayant pas besoin de regarder le clavier ni l’écran, je me régale.

    Pourtant le paysage dans sa structure est le même, mais il est constamment changeant : la couleur du ciel, le vol des oiseaux,des papillons, la teinte de l’herbe, le mauve pâle du lilas en ce moment, son odeur qui monte jusqu’à moi…

    merci Benji pour ce sujet. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Lilith Lilith

      tu es une vrai âme de poete joli piaf,ce matin je suis me régalée du paysage du jardin un ciel d’orage tirant vers les mauves, le vert tendre du nouveau feuillage des abres éclairé par le soleil levant le contraste était suberbe et comme il a plut les odeurs de fleurs (lila , rose) parachevait se moment délicieux, pendant que je petit déjeunais avant d’entamer ma journée……….http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Lilith Lilith

    par contre je ne veux casser l’ambience mais la photo du geyser au Nevada est fortement retravailler j’ai eu la chance de visiter ce lieu qui est certe impressionant mais pas aussi coloré! par contre ce qui est intéressant est qu’il n’est pas le fait de la nature mais bien d’une erreur humaine.
    http://www.allaroundnevada.com/fly-geyser/

  • anmia

    depuis que je me suis mise à la peinture, j’ observe beaucoup plus, les nuances du ciel, les formes des nuages, toutes les varietés de vert de Mère Nature et mon regard a bien change. je fais des poses où que je sois et admire ce qui nous entoure.

    Que la nature est belle pour qui sait regarder