Le président d’une minière canadienne retrouvé mort en Mongolie

Dans le monde merveilleux de la finance qui menace de se casser la margoulette à chaque instant, pour ne pas dire se crasher de manière mondiale et phénoménale, le nombre d’actualités est toujours très important! Vous pouvez par exemple avoir un récapitulatif des amendes payées ces dernières années par la banque concurrente de la Goldman Sachs, la JP Morgan, alors que étrangement, la Goldman Sachs n’a jamais été condamnée à verser la moindre somme alors qu’elle est pire. Au final, la banque américaine que la Goldman Sachs veut voir tomber a payé plus de 35 milliards d’euros en 3 ans et demie. Vous apprendrez également que parmi les très nombreuses bulles qui menacent d’éclater, la bulle immobilière britannique éclate: les ventes de maisons de luxe baissent de 80%. Vous pouvez même apprendre, et bien sûr les médias n’en parlent pas trop, que les 6 plus grosses banques de Wall Street ont viré 80 000 personnes ces 5 dernières années! Mais à part cela, tout va bien, la télé diffuse toujours des jeux et continue à ne pas informer réellement les gens…

Mais la véritable info du jour, c’est la mort de Jim Doak, président de la minière canadienne Khan Resources, cela faisait longtemps que l’actu n’avait pas annoncé la mort d’un financier,en 2014, ce sont 47 banquiers et financiers qui sont décédés parfois dans des circonstances plus qu’étranges….

0421reaper

Rassurez-vous, loin de moi l’idée de faire de l’humour noir, par les temps qui courent c’est très dangereux l’humour…

Donc la mort de ce monsieur c’est triste blablablabla… condoléances les plus sincères, machin toussa toussa évidemment. Non, ce qui est drôle c’est la dépêche en elle-même et j’ai un peu de mal à adhérer au truc avec mon esprit de contrarien contrarié.

On apprend donc que le pauvre « Jim Doak, président de la minière canadienne Khan Resources, a été retrouvé mort jeudi dans sa chambre d’hôtel en Mongolie ». Jusque-là, cela peut évidemment arriver.

MAIS « il se trouvait dans le pays pour réclamer une somme de 100 millions de dollars au gouvernement mongol »… Ha… Il réclamait des sous au gouvernement… Huuummm…

« Selon un porte-parole de la police mongole, une autopsie préliminaire conclut à une mort naturelle. Le rapport final du médecin légiste doit cependant être dévoilé au début de la semaine prochaine »… Je suis sûr qu’il s’agit d’une mort naturelle et je ne voudrais pas être interdit par l’ambassadeur de Mongolie de visa, moi qui voulais visiter Oulan Bator…

« Khan Resources était engagé dans un litige avec le gouvernement mongol depuis que ce dernier avait annulé les licences que la minière avait reçues pour exploiter la mine d’uranium Dornod, en 2009. Le mois dernier, un tribunal d’arbitrage de Paris avait donné raison à la minière canadienne, et lui avait accordé 103,8 millions de dollars américains en compensation. »

Tiens, au passage, vous avez remarqué qu’il y a à Paris un Tribunal d’arbitrage (privé) qui vient de condamner un pays (la Mongolie) à verser 103 millions de dollars à une société privée (la minière canadienne) ?

C’est marrant quand même parce que c’est exactement ce principe de tribunal d’arbitrage privé que l’on souhaite refuser dans le cadre du TAFTA.

Charles SANNAT

Annonce sur Radio-Canada

Source: Le contrarien

 

8 commentaires