25 ans d’Hubble: 15 des plus belles photographies jamais réalisées et un voyage en 3D dans la nébuleuse Gum 29

Hubble, myope durant un temps et réparé par la suite, nous a permis de découvrir l’univers comme nous ne l’avions jamais vu. Jamais de mémoire d’homme nous n’aurions pu imaginer tant de merveilles, de créations aussi majestueuses et exceptionnelles, cela nous ferait presque oublier qu’il est vain d’explorer autant l’univers alors que nous ne connaissons que si peu notre planète et son histoire…

hs-2009-28

hubble-background

c4a8434b590819f8a2903479e2a3efd1_large

ad566cbc1a133603027264b3bbc58789_large

dd30a00b89e4174c8329ad450af9ff34_large

be415620e32762c1da5f88fbfd205030_large

70e21c49e5e59a58215ca914605d938e_large

bafac54a4ce6c6ae060a1d38913b998a_large

8bd1b9ce6042b3ebb73875f58ad2d3a8_large

c57070278c917b4897ea417e6b2fd84a_large

4b106988b24f69f07c089329e8d81058_large

bbc6e56a460fed9c2572cabb378f0453_large

b6279e349253762ab002562d3671e8ba_large

3dd21ef407fb4d213920942e01ae442a_large

converted PNM file

Les images n’étant que des images, pourquoi ne pas aller un peu plus loin encore avec une vidéo? En immersion dans la nébuleuse Gum 29:

A l’occasion des 25 ans du télescope spatial Hubble, lancé le 24 avril 1990 par la mission STS-31 de la navette spatiale Discovery, cette vidéo nous plonge à travers la nébuleuse Gum 29, avec le magnifique amas d’étoiles Westerlund 2 en son centre, grâce à un montage en 3 dimensions réalisé à partir de clichés pris par le célèbre télescope. L’amas stellaire Westerlund 2, situé à 20.000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Carène, est constitué de 3.000 étoiles, dont l’une des plus massives connues à ce jour : WR 20a. Cette formation n’est âgée que de deux millions d’années et contient quelques-unes des étoiles les plus chaudes, les plus brillantes et les plus imposantes, l’une des raisons pour laquelle elle a été choisie par la NASA pour ce fantastique voyage céleste.

Source: Koreus.com

Enfin, pour ceux souhaitant aller encore plus loin, un documentaire sur ce télescope qui a repoussé toutes les limites:

Le télescope spatial Hubble (en anglais Hubble Space Telescope, en abrégé HST) est un télescope spatial développé par la NASA avec une participation de l’Agence spatiale européenne qui est opérationnel depuis 1990. Son miroir de grande taille (2,4 mètres de diamètre), qui lui permet de restituer des images avec une résolution angulaire inférieure à 0,1 seconde d’arc ainsi que sa capacité à observer à l’aide d’imageurs et de spectroscopes dans l’infrarouge proche et l’ultraviolet lui permettent de surclasser pour de nombreux types d’observation les instruments au sol les plus puissants handicapés par la présence de l’atmosphère terrestre. Les données collectées par Hubble ont contribué à des découvertes de grande portée dans le domaine de l’astrophysique telles que la mesure du taux d’expansion de l’Univers, la confirmation de la présence de trous noirs supermassifs au centre des galaxies ou l’existence de la matière noire et de l’énergie noire.

https://www.youtube.com/watch?v=Rhj_KLwYa7w

 

18 commentaires

  • unemouette

    Quand on pense que tout ça a été créé en une fraction de seconde …

  • boris

    Quand on pense que les hommes croient savoir comment l’univers infini a été crée…

  • Pierre L

    Quand on pense que des hommes croient que l’Univers a été créé !

    • Pierre L

      C’est de faute de l’astronome Edwin Hubble si la cosmologie du Big Bang a été adoptée par la fondation Rockefeller en tant que réalité ultime d’où est issue la « civilisation » franchement-conne.

      Ayant cru découvrir que l’Univers était en expansion, Edwin Hubble a dit en se gondolant qu’il semblait que l’Univers résultait d’un grand bang, d’une formidable explosion primordiale. Comme cette ânerie pouvait remplacer avantageusement le divin par le hasard dans la création, les Rockefeller ont sursauté dans leurs cercueils, et ils l’ont alors pris au mot. La théorie du Big bang est donc devenue officielle. Elle a été rajouté à toute la panoplie de couillonnades science-fictionnesques qui sous-tendent le formatage la pensée de l’Occidental : évolution, freudisme, marxisme, médecine chimique, agriculture chimique, banques centrales, sionisme, eugénisme, étoiles nucléaires, gender, …

      Incidemment, un jour, croyant bien faire, l’astronome Halton Arp a démontré que l’Univers n’est pas en expansion. Privé de télescope, le malheureux a dû s’exiler puis partir honteusement à la retraite…

      • Franravel

        Effectivement, en astronomie la pensée unique est particulièrement présente et beaucoup de cosmologistes affirment le système big bang-expansion de l’univers comme un dogme intouchable. Pourtant l’astrophysicien Fred Hoyle était en total désaccord avec cette idée et postulait l’idée d’un espace temps en expansion, se remplissant ex nihilo de matière. Certes, on ne sait pas quel est alors la cause originelle de cette expansion dans cette théorie? Toujours est-il, que les deux conceptions satisfont à la représentation cosmologique de le Kabahle juive de l’ »En-Sof ». Un univers tantôt en espansion où la matière et les esprits se créent au détriment du paradis, tantôt en régression où les mêmes se dissolvent pour le rejoindre.C’est une idée qui se marie très bien aussi avec les doctrines panthéistes mais pas du tout avec la genèse.
        Fred Hoyle ainsi que d’autres savants prenaient prétexte pour combattre le big-bang, que le décalage vers le rouge par effet Doppler, produit par les galaxies, n’est pas systématique. Des galaxies présentent aussi un décalage vers le violet, ce qui dans ce cas présente une accélération vers la Terre.
        Aussi l’astropysicien et économiste Maurice Allais, pas du tout scientifiquement ni politiquement correct, disait que l’univers n’était pas isotrope, c’est à dire que les lois et les constantes physiques ne sont pas forcément valables pour toutes les régions de l’univers, loin s’en faut.
        Ainsi la vitesse de la lumière qu’Einstein qualifiait d’avantage (ce qui est plus logique) de vitesse d’espace-temps,(300000km/sec) et la constante de gravitation (6,672.10^-11m^3.sec/kg) ou encore la constante de Plank,peuvent changer. Ainsi donc, on a aucune certitude sur les distances des objets lointains de l’univers.
        Il faut donc garder une immense humilité devant ce qu’il faut dénommer l’oeuvre du créateur qui recelle des myriades de mystères que nous n’aurons jamais fini de connaître dans la vie éternelle.

      • boco

        intéressant jusqu’à ce que l’histoire du créateur débarque !
        inexorablement.

  • Graine de piaf

    Absolument sublime ! merveilleux Univers..merci Benji pour ce moment hors du temps.

  • Sublime ! Grand merci, Benji pour ce voyage de toute beauté ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif