Le centre Simon Wiesenthal condamne la célébration des collaborateurs nazis en Ukraine et l’interdiction du communisme

Mort au fascisme, affiche soviétique de la seconde guerre mondiale.

En Ukraine, la junte pro-UE de Kiev vient de faire adopter par le parlement la loi 2558 qui vise à interdire le communisme et réprimer les communistes ainsi qu’à glorifier dans le même temps les combattants fascistes alliés des nazis durant la seconde guerre mondiale.

Dans un communiqué du 12 avril, censuré par les grands médias « libres » occidentaux, le centre Simon Wiesenthal condamne fermement cette loi fasciste. Rappelons que derrière la junte de Kiev, soutenue à bout de bras par l’Union Européenne et les USA qui l’ont mise en place lors du coup d’état d’Euromaidan l’année dernière, USA et UE sont également à condamner. En Ukraine comme dans l’ensemble du système capitaliste, il est encore fécond le ventre de la bête immonde. Que l’on soit ou non communiste, et le centre Simon Wiesenthal ne saurait être qualifié de bolchévique, il faut en ces circonstances se souvenir des vers du pasteur Niemoler.

 

Le centre Simon Wiesenthal condamne les décisions prises par le parlement ukrainien de mettre à égalité le Nazisme et le Communisme et de reconnaître les collaborateur nazis locaux comme des « combattants de la liberté »

soviétique libération camp de concentration« le vote d’une interdiction contre le nazisme et le communisme consiste à mettre à égalité le régime le plus génocidaire de l’histoire humaine avec le régime qui a libéré Auschwitz et contribué à mettre fin au règne de terreur du Troisième Reich  » a déclaré le Dr Efraim Zuroff, directeur pour les affaires d’europe de l’est au centre Wiensenthal.

« Dans le même esprit, la décision d’honorer les collaborateur nazis locaux et de les gratifier d’aides spéciales convertie les hommes de main de Hitler en héros en dépit de leur participation active et zélée dans le meurtre de masse de juifs innocents. Ces tentatives de réécrire l’histoire, qui sont répandues à travers les ex-pays socialistes en Europe de l’Est, ne pourront jamais effacer les crimes commis par les collaborateurs nazis de ces pays, et ne font que clairement prouver qu’ils manquent clairement des valeurs occidentales qu’ils prétendent avoir embrassé à travers leurs transition vers la démocratie » ajoute-t il

 Source : Centre Simon Wiesenthal

Le Centre Simon Wiesenthal se destine à la préservation de la mémoire de l’Holocauste et s’occupe de questions contemporaines, comme le racisme, l’antisémitisme, le terrorisme et le génocide.

 Source : PRCF

 

7 commentaires

  • Il serait interessant de revoir la situation il y a 2 ans… plusieurs elements demnotrant les liens des membres du gouvernement en Ukraine et les NAZIS sont plus que nombreux….

    Je vous invite a voir sur ce blog qui est de retour…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif:

    http://www.nouvelles-infos.blogspot.com/

  • Maverick Maverick

    Tiens ?!? Et moi qui croyais qu’un homme averti en vaut deux … Ils en ont mis, du temps, à se réveiller. Faudra penser à le signaler à Super-Manu, qu’il fasse corriger notre politique étrangère vis-à-vis de Kiev. Quitte à menacer de sortir de l’OTAN … On parle beaucoup du « Grexit », mais un Francexit » de l’OTAN, ça serait pas mal non plus, il est plus que temps de calmer les va-t-en-guerre de Washington et de Wall Street :-)
    D’un autre côté, c’est vrai que d’être envahis d’un côté par les Panzers et de l’autre par les G.I.’s, on est déjà rodés :-(

  • Mais de quels nazis parlent-ils? Ceux de ..41 ou des guignols d’aujourd’hui aux ordres d’un soros, d’un bhl, d’un porochenko? Faut quand même pas mélanger les torchons et les serviettes.
    bref le centre wiesenthal, succursale de tel aviv, a parlé, ah mais!
    Garde à vous les Ukrainiens, devant vos maîtres!
    Il semblerait que le vent tourne…

    • samlours94

      Il n’y a pas deux sortes de Nazis d’une part. Et ceux d’aujourd’hui qui glorifient ceux d’hier sont de la même engeance.
      Et parce que c’est le centre Wiesenthal qui fait ce communiqué, vous le raillez ?
      Il n’est ici pas question de maitres ou je ne sais quoi, il faut arrêter de tout stigmatiser ainsi !
      Pour vous, si je comprends bien votre intervention, les nazis de 41 étaient…..mieux que ceux de 2015?
      Moi je ne vois aucune différence entre les assassins d’Oradour et ceux d’Odessa ….même idéologie, mêmes méthodes, même saloperie !!!

  • samlours, j’ai tout simplement voulu dire que les nazis de ..41 n’étaient pas, eux, aux ordres des sionistes comme ceux d’aujourd’hui. Et quand je dis sionistes je suis gentil…
    ceux que j’ai cité ont tous la double nationalité, ça devrait vous interpeller, non. Vous avouerez qu’on a affaire à de drôles de nazis à Kiev. Le 1er sinistre Ukrainiens n’a t-il pas déclaré que les nazis de Kiev étaient sous contrôle?
    Autre-chose oui je raille le centre wiesenthal, on sait pertinemment ce qu’il représente ou plutôt ou il prend ses ordres.

  • samlours94

    Bonjour Odin

    Je ne suis pas certain pour ma part que ceux de 20/45 (car le parti Nazi date de 1920) n’aient pas été en grande partie soutenus par les sionistes.
    Je me rappelle d’un livre éloquent à ce sujet sur les accords de Transfert entre le IIe Reich et le parti Sioniste Allemand.(Nous parlons ici bel et bien de sionisme, idéologie et non religion car souvent on taxe d’antisémite* les gens qui critiquent le sionisme)
    Quant au financement du troisième Reich, il y eut bien des banques derrière et quand on creuse un peu les premières infos, on y retrouve souvent les mêmes…Avec cette même idéologie qui pue propre à certains gros réacs américain tels Henry Ford.

    http://questionscritiques.free.fr/Bush/Prescott_Bush_Hitler.htm

    http://library.flawlesslogic.com/zionism_fr.htm

    L’Histoire n’est pas aussi simple qu’il y parait, c’est évident.
    Bonne journée

    * D’ailleurs, même le terme « antisémite » est complètement inapproprié et pour tout dire assez fourre tout.

  • marvindylan83

    Bonjour,

    Je ne comprends pas vraiment ce que vous voulez dire dans votre propos.
    Si j’ai bien compris vous faîtes partie des gens qui pense le contraire de la « doxa », et qui tombe facilement dans « La théorie du complot ».
    Ou-est ce que je me trompe complètement ? Et à ce moment-là je m’en excuse, mais demande explication ! :)
    A bon entendeur.