Taftaïsation en cours: La loi Touraine en cours d’adoption

Tous étaient contre, l’assemblée nationale a adopté la généralisation progressive du tiers payant, un peu normal, c’est le TAFTA qui se met en place. Un petit rappel s’impose quand à cette loi;

Voir plus sur LME

L’Assemblée nationale a voté ce jeudi matin en faveur de la généralisation progressive du tiers payant. Il s’agit de l’une des mesures phares du projet de loi porté par la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

L’Assemblée nationale a voté ce jeudi la généralisation progressive du tiers payant, l’une des mesures-phares du projet de loi de modernisation du système de santé, et des plus combattues par la droite et les médecins.

La généralisation par étapes de ce système permettant de ne plus avancer les frais d’une consultation en médecine de ville, inscrite à l’article 18 du projet de loi défendu par Marisol Touraine, a été adoptée par 23 voix contre 12 en première lecture. Traduction d’une promesse de campagne du candidat François Hollande, le tiers payant doit devenir « un droit » pour tous les assurés à la fin novembre 2017.

 

La droite critique une « déresponsabilisation des patients »

« Je suis certaine que, dans dix ans, on ne parlera plus du tiers payant parce qu’il sera devenu une banalité, une norme, une simplicité », a lancé la ministre de la Santé. « Beaucoup des réticences (des médecins libéraux) viennent de leur inquiétude quant à la mise en oeuvre technique et concrète du système », qui va être réglée, selon elle.

Avec le tiers payant, le médecin est directement rémunéré par l’assurance maladie et les complémentaires. La ministre, comme les députés socialistes, ont plaidé pour un outil permettant de lutter contre le renoncement aux soins pour raisons financières.

La droite, surtout l’UMP, mais aussi l’extrême droite, ont critiqué une « déresponsabilisation des patients » et « une bureaucratisation des médecins », qui seront confrontés selon eux à « un décuplement de la paperasserie au détriment du temps consacré aux soins ». « Il n’y a pas de problème d’accès aux soins en France en dehors des prothèses dentaires, auditives et des lunettes », a protesté l’ancien président (UMP) de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer, ORL de profession.

Article en intégralité sur l’Express

 

Un commentaire

  • Graine de piaf

    Je me demande à quel moment les médecins allopathes vont avoir le temps de remplir toutes ces paperasseries ! déjà la plupart du temps ils n’accordent qu’un quart d’heure à chaque client, n’ayant plus le temps de l’écouter comme le faisaient les bons vieux médecins de famille !

    J’ai la chance d’avoir de bons médecins homéopathes, en divers endroits, qui me reçoivent entre 3/4 d’heure et parfois plus d’une heure, si j’en ai besoin, car je me traite moi-même avec l’homéopathie, l’aromathérapie et la lithothérapie. Je ne vois un médecin que lorsque vraiment, mais alors vraiment, je n’arrive pas à trouver le bon remède et c’est rare.
    j’ai eu des problèmes cardiaques, j’ai refusé les médicaments à prendre « à vie » que préconisait le cardiologue, je me suis soignée seule et j’en suis presque totalement sortie ! l’angine de poitrine vous connaissez ? !