Appel aux dons pour soutenir « l’euro » de Francfort

L’euro est mal en point et des financements sont souhaités pour son sauvetage. Bien sûr, il ne s’agit pas de la monnaie mais de la statue représentant la monnaie unique européenne qui est aussi mal en point, proche de l’effondrement. En effet, cette statue un peu trop haute pour servir de réverbère aux chiens a été créée il y a 13 ans devant l’ancien siège central de la BCE, et depuis le déménagement de la banque centrale européenne pour un bâtiment tout neuf et hors de prix, les habitants du centre-ville s’inquiètent que la statue ne soit elle aussi déplacée, voire vendue ou détruite, puisque selon eux, cette statue a « un pouvoir de symbole pour Francfort et l’Europe« .Une opinion que tout le monde ne partage pas, tout comme certains eurosceptiques qui sont contre la monnaie unique, certains habitants en ont marre de la statue. Suivant Olivier Reese, le directeur artistique du théâtre Schauspiel de Francfort, il faudrait carrément la démolir. Suivant Matthias Altenburg, écrivain local de romans policiers, « Cette statue est sans vergogne. Elle glorifie l’argent et se moque du pauvre ».

WP_20140906_18_04_44_Pro-1024x596

Mais voyons l’origine de cette statue: elle a été créée en 2001 par l’artiste allemand Ottmar Hörl, qui a commis entre autres créations des nains de jardin dorés en train de faire un doigt d’honneur, voire même un salut nazi. une référence à Walter Hallstein? Hallstein fut le premier président de la commission européenne, et il fut également un nazi, cela ne s’invente pas, tout est vraiment symbolique…

C’est indéniable, la statue est très symbolique, elle est dans le même état que la monnaie unique qu’elle représente, elle coute très cher et sa survie coute chaque année une fortune

.: cette statue coute entre 30 000 et 60 000 euros par an en frais d’entretiens, car il faut bien changer les ampoules ou décoller les autocollants puisque la statue n’a pas que des admirateurs, à cela il va falloir ajouter 60 000 euros pour sa rénovation car la statue de l’euro vieillit mal (comme la monnaie en fait), et le propriétaire, le Comité culturel francfortois, a lancé un appel aux dons auprès de 120 banques, et pour l’instant, elles n’ont pas fait preuve d’une grande générosité, elles ne souhaitent pas sauver l’euro. Quand à la BCE, elle a salué la volonté du Comité de «diversifier ses sources de financement».

Pour les autres donnateurs, ceux qui verserons 1000 euros et plus verront leur nom de gravé sur une plaque.

L’euro (la statue) proche de l’effondrement? Un peu comme la monnaie en fait. Tout est vraiment symbolique…

Sources: Libération, Wall Street Journal

 

La2-euro

 

10 commentaires