Est ce vraiment ça que vous voulez?…….

Parce qu’il est quelquefois utile de rappeler que, dans l’état actuel de notre société, nous ne décidons de rien. Et si nous en sommes réduit à chercher le meilleur moyen de changer la donne, c’est qu’ inconsciemment ou pas, nous le savons. Prenez le temps si vous ne connaissez pas.

Img/tempsreel

Tandis que l’on nous rebat les oreilles sur la nécessité de faire des efforts indispensables au « retour de la croissance » et que notre ministre ultra-libéral des finances ne rêve que de nous appliquer des remèdes choc à la Milton Friedman, façon Tatcher * voici de quoi vous convaincre, peuple des sans-dents que c’est un immense foutage de gueule, une façon de vous exploiter toujours plus en faveur de quelques-uns….

*(NB : Tatcher était une grande copine du dictateur sanglant Pinochet)

Les chiffres du remède Troïka sortent : ils sont sans appel. Je ne traduis que les quelques lignes importantes du début de l’article :

L’austérité de la Grèce fut déséquilibrée par une augmentation drastique de la pauvreté.

Les ménages les plus pauvres dans le pays criblé de dettes ont perdu près de 86% de leur revenu, tandis que les plus riches ont perdu seulement 17-20%.

La charge d’impôt sur les pauvres a augmenté de 337% tandis que le fardeau sur les classes à revenu élevé a augmenté de seulement 9% !!!

C’ est le résultat d’une étude qui a analysé 260,000 données fiscales et des revenus à partir des années 2008-2012. …/…

Source ZeroHedge

Souvenez-vous-en lorsque vous verrez nos guignols de la politique vous demander de vous serrer la ceinture pour « sauver l’économie française ». Ce n’est pas notre économie dont ils parlent, mais bien de leurs amis les oligarques nationaux, européens, américains. Une famille très solidaire, contrairement à nous, qui détient le pouvoir et la richesse et le gardera à n’importe quel prix  si nous continuons de dormir !

Souvenez-vous de tout ce que vous lisez ici et ailleurs.  Enregistrez-le dans vos mémoires, réfléchissez-y, comparez avec le recul si vous êtes suffisamment âgé pour cela, débattez et surtout, N’AYEZ PLUS PEUR DE VOUS DRESSER CONTRE L’INJUSTICE : là où l’on nous emmène, (Privations des libertés individuelle et contrôle dérégulé de la société, bellicisme, propagande,  esclavage économique, misère intellectuelle et culturelle, société déstructurée, etc..) dans un silence incroyable, est notre/votre pire cauchemar.

Je vous repose la question :

 EST-CE VRAIMENT ÇA QUE VOUS VOULEZ ?

memo :

S’il vous plait, écoutez ou réécoutez cette vidéo si vous ne la connaissez pas où si elle n’a laissé qu’un vague souvenir dans votre esprit..  Sorti il y a 6 ans, ce film non seulement n’a pas pris une ride mais reste d’une actualité effrayante. (Russie, Ukraine, Moyen-Orient, Vénézuéla, Grèce, Europe…) Tout est déjà écrit dans notre passé récent..

Ne manquez pas la conclusion à propos de Franklin D Roosevelt et le New Deal. Vous saurez ce que nous tous avons à faire.

Galadriel

https://www.youtube.com/watch?v=t9pMWaAbo70

Mis en ligne par amir amiral publié par LesBrinsdherbe

37 commentaires

  • Bonjour les moutons. Par la porte ou par la fenêtre va falloir se tirer de ce traquenard ! nous produisons la laine, les élus la vendent !

    • samlours94

      Bonjour

      Nous sommes encore bien trop empâtés dans nos conforts de petits bourgeois.Et surtout pas assez au fait des choses car intellectuellement de grosses faignasses!
      Le système sait ça, ceux qui nous dirigent savent ça, nos exploiteurs savent ça !
      Ce qui se passe en Grèce est symptomatique de ce qui arrive chez nous. En fait, la Grèce est un test, comme un laboratoire pour voir les réactions avant de mettre en pratique ailleurs.
      La France a une histoire mais soyons sérieux, cette histoire le plus souvent, c’est celle des collabos, des soumis, de ceux qui courbent l’échine.
      Quand certains ont réellement voulu comme vous dites sortir de ce traquenard (car ce traquenard ne date pas d’hier), ils ont été irrémédiablement ÉLIMINÉS et même aujourd’hui dans le peuple même, beaucoup leur crachent dessus !
      Ainsi, on a transformés nos combattants de 1848, de 1871 en hordes de soiffards sans foi ni loi, ce qui justifia aux yeux de l’opinion du reste de la plèbe leur élimination.
      Quand de plus « nobles  » (ce n’est pas péjoratif pour les autres) tentèrent de prendre notre défense, on attendit patiemment de manipuler la plèbe, le petit peuple idiot pour s’en débarrasser et ensuite une fois de plus salir leur mémoire en les accusant des crimes de leurs propres assassins !
      Car ce qui me navre, ce n’est pas tant que les exploiteurs, les profiteurs, les parasites agissent ainsi. Ce qui me navre, c’est que ces abrutis qui forment les peuples gobent toute cette propagande de merde et se mettent en cœur à reprendre les slogans des ordures qui tirent les ficelles et ce , quels que soient les sujets, retraites, sécu, Grèce, Ukraine …Ça dure depuis trop longtemps en effet, mais ce qui dure depuis trop longtemps ce n’est pas tant l’injustice de cette exploitation, de ce crime perpétuel non ! Ce qui dure depuis trop longtemps, c’est la bêtise crasse du plus grand nombre qui a le froc baissé en quasi permanence et envoie toujours les autres se battre à leur place. Pour la sécu, les retraites par exemple en France, alors qu’au début, durant une manif ou deux, nous étions plusieurs centaines de milliers…très vite nous ne fument plus que quelques dizaines de milliers… la grande masse acceptant le joug immonde des réformes scélérates sans même se battre ! Le plus drôle c’est que le système leur dit de cracher sur les syndicats (qui ne sont pas exempts de reproches mais sont au moins là!) et que ces abrutis le font, faisant par là même le jeu de leurs esclavagistes.
      Et aujourd’hui, ça continue ! Le peuple de France est américanisé à l’extrême, il gobe tout ce que diffuse l’oncle Sam, la propagande même la plus extrême (Ukraine, Moyen orient etc) et nous fait accepter …l’inacceptable !
      Ainsi, vous avez la vérité des riches défendue par les pauvres ! Un exemple : encore les retraites. On nous dit qu’on vit plus vieux, que les caisses sont vides et que pour payer les retraites, il faudra les diviser par deux, voire tout refondre etc etc…on nous tend la solution US: les retraites par capitalisation en nous martelant qu’il n’y aura pas d’autre choix. Et le peuple gobe connement ces âneries!
      Mais on n’insiste plus sur les 60 milliards de fraude fiscale par les rupins, on se tait sur les 50 milliards de cadeau faits aux patrons etc etc. On organise un chômage structurel précisément pour jouer à la baisse sur les conquêtes sociales, lesquelles furent gagnées par nos ainés souvent au prix de leurs vies !!!
      A côté de ça, les jeux du cirque continuent pour bien tenir les moutons loin d’une simple envie de rébellion. Et pour ça, les outils ne manquent pas, des médias au ludique, des séries TV au PSG ….
      Alors oui Lediazec, tu as raison, il faudrait sortir de ce traquenard …mais quand on sait que 99% des gens ne connaissent ni Guillemin, ni Chouard, ni Clouscard, ni même le contrat social de Rousseau et croient que le Parti Socialiste est un parti de gauche, quand tu sais que le système a inventé le FN au cas où pour perdurer…
      …alors tu devines aisément qu’on n’est pas prêt d’en sortir de ce traquenard !
      Pour autant ne baissons pas les bras car on n’en a tout simplement pas le droit, mais luttons avec ce qu’il faut de lucidité et gardons-nous surtout de croire que le peuple de France est différent des autres car en 40 et durant toute son histoire, c’était quand même 95% de collabos, ne l’oublions pas.
      Nous sommes sans doute aujourd’hui au-delà même de ce chiffre …..

      • Gwendoline

        **********
        Plein d’étoiles pour votre commentaire.
        « 99% des gens ne connaissent ni Guillemin, ni Chouard, ni Clouscard »…………..
        ni Edward Snowden, exilé en Russsie pour sauver sa peau. Il y a un film à l’affiche actuellement (pas au Gaumont bien sûr) « Citizenfour ». Dans ce film E.Sowden explique ce qu’il a découvert en temps qu’ancien agent de la CIA et consultant de la NSA aux US. Les français se sont arrêtés à Tom Sawyer…c’est l’Amérique le pays de la liberté… Même les maires actuels ignorent tout du TAFTA alors pour le reste comme vous dîtes « on n’est pas prêt de sortir du traquenard »

      • Gwendoline

        Dans le même registre : à quoi ont servi les attentats « contre » Charlie Hebdo ?
        Réponse : « Loi sur le renseignement : la dictature c’est maintenant ».
        Le 19 mars 2015, Manuel Carlos Valls, premier ministre à temps partiel, VRP du parti socialiste pour les élections de ce week-end et les suivantes présente son Patriot Act à la sauce Française :
        http://reseauinternational.net/loi-sur-le-renseignement-la-dictature-cest-maintenant/

      • WTC = CHARLIE HEBDO …
        Meme stratagème = meme finalité

  • Bonjour: à méditer

    J’arrête de cautionner ce système par mes actes irresponsables!!!!!

    bon dimanche

    • Le veilleur

      Tout à fait et devenir responsable commence par arrêter de consommer ce qui n’est pas vital et qui enrichit les patrons du CAC 40 qui exigent des salaires toujours aussi bas et exploitent la misére.

      Devenir responsable c’est arrêter de consommer pour préserver la nature. C’est dire non à ce système de racket car plus vous gagnez d’argent et plus on vous en prendra.

      Devenir responsable c’est arrêter de cautionner ce système d’inégalité grandissante commandité par les oligarques Démoniaques de la finances et par la complicité des partis UMPS mis au pouvoir sous fausse bannière de la démocratie.

      Devenir responsable c’est compter sur ses propres forces, c’est prendre en main sa destiné, c’est oser s’affirmer avec courage, c’est être libre et ne laisser personne décider pour sa vie, ni de ce qui est juste pour nous en accord avec notre cœur.

      Soyons libre et responsable pour la dignité, pour la planète et pour les générations futures.

  • Maverick Maverick

    Espérer le retour de la croâssance, c’est une chimère …

    http://www.lepoint.fr/economie/et-si-la-croissance-etait-derriere-nous-15-09-2014-1863298_28.php

    A moins de miser sur un nouveau modèle économique : l’Open Source. Parce qu’il faut une stratégie de rupture.

    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/secteurs-dynamiques/logiciels-libres.shtml

  • Maverick Maverick

    Au fait; un nouveau Naomi Klein vient de sortir; « Tout peut changer » (Capitalisme & changement climatique) … J’ai reçu le mien hier http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Hector

    Je n’avais jamais vu cette vidéo. Merci de me l’avoir fait connaitre. C’est un peu long (79 minutes), mais ça vaut vraiment le coup de les prendre.

  • Anatole

    Arrêtons de consommer.Vivons le plus économiquement possible, en investissant immédiatement nos économies dans du concret, du matériel.
    Jetons nos Iphones, et tout ce bric à brac inutile.
    Vidons nos comptes, avant de nous les faire voler. VITE !
    Et surtout, surtout, ne regardons plus la télé!
    C’est tout ce que nous pouvons faire à l’échelle individuelle, mais c’est suffisant pour CREVER CE SYSTEME.

  • moutonnade

    La révolte est la il suffit pour ça de voir les nombre de lieux de cultes saccagés depuis le début de l’année et plus précisément le 7 janvier…
    L’islam l’ennemi désigné par le système, subit précisément la révolte orienté.
    Le soucis c’est que « le serpent » n’a plus une seule tête bien identifiée, on ne sait plus qui est l’ennemi à porté de mains et de bâtons lol comme dirais l’autre…mais la révolte, la frustration, elles sont la…voir pour ça l’inauguration du siège de la BCE….
    Pour reprendre une idée d’un commentaire, on est coincée dans ce traquenard dont les seules issues sont l’éducation et l’information…mais elles aussi sont hélas laissées entre des mains corrompus.

  • criminalita

    Je me permet de mettre ton commentaire samlours94 sur mon mur FB.
    Je me déplacerai à Paris le 14 juillet avec ma femme Bretonne et ses enfants. Je viens de Genève et ne supporte plus cette situation d’esclavage, ce système on doit le casser. J’ai 55ans et plein d’énergie rebelle.

    C’est le peuple qui fait le monde et non ses dirigeants.

  • berenice

    http://www.vimeo.com/116748738

    L’arrogance de classe dans toute sa splendeur !
    A voir et à faire tourner !

  • verisheep

    Une note d’appréciation de la part des riches

    Soyons honnêtes : vous ne gagnerez jamais au loto.

    En revanche, il y a de bonnes chances que vous restiez esclaves d’un boulot misérable pour le restant de votre vie.
    C’est parce que de toute évidence vous êtes né dans la mauvaise classe sociale. Regardons les choses en face : vous êtes membre de la caste des travailleurs – désolé !

    En conséquence, vous n’avez pas l’éducation, l’instruction, les relations, les manières, l’allure ni le bon goût pour un jour être des nôtres. En fait il vous faudrait un livre de la taille d’un annuaire pour faire la liste de tous les avantages injustes que nous avons sur vous. C’est pour ça que nous sommes tellement soulagés de savoir que vous continuez toujours à croire à tous ces histoires ridicules de « justice » et d' »égalité des chances » dans ce pays.

    Bien sûr, dans un système social hiérarchique comme le nôtre, il n’y a d’abord jamais eu beaucoup de place au top niveau.
    Et puis c’est déjà occupé par nous – et ici nous aimons tellement ça que nous comptons bien rester ainsi. Mais heureusement, dans la hiérarchie sociale il y a toujours quelqu’un d’inférieur par rapport à vous, dont vous vous sentez supérieur et que vous pouvez maltraiter de temps en temps. Même un laveur de carreaux insignifiant peut facilement trouver un pauvre minable plus bas que lui dans l’ordre social, pour se moquer de lui et lui cracher dessus. Alors ayez de la reconnaissance pour les travailleurs immigrés, les prostituées, et les sans abris.

    Souvenez-vous bien que si quelqu’un comme vous avait la sécurité économique et les privilèges sociaux que nous avons, il n’y aurait plus personne pour faire ces boulots ennuyeux, dangereux et mal payés qui font tourner notre économie. Et personne pour combattre dans nos guerres à notre place, ou pour suivre aveuglément les ordres dans nos institutions corporatistes totalitaires. Et personne non plus pour aller docilement à la tombe, sans avoir vécu une vie pleine et créatrice. Alors s’il vous plaît, continuez de faire du bon boulot !

    Probablement vous n’avez pas non plus la même pulsion vorace et compulsive que nous avons de posséder des richesses, du pouvoir et du prestige. Et même si vous pouvez sincèrement vouloir changer votre façon de vivre, vous êtes aussi effrayés par le changement que vous désirez, ce qui vous maintient vous et d’autres comme vous dans un état nerveux d’attente et de doute. Ainsi vous coulez à travers la vie mécaniquement, jouant votre rôle social assigné, terrifié à l’idée de ce que les autres penseraient si vous osiez jamais « sortir du moule ».

    Bien sûr, nous essayons de vous monter les uns contre les autres à chaque fois que cela sert nos intérêts : hauts salaires contre bas salaires, syndiqués contre non-syndiqués, noirs contre blancs, hommes contre femmes, travailleurs français contre polonais contre japonais contre chinois… Nous réduisons continuellement vos salaires en invoquant la « compétition internationale », la « loi de l’offre et de la demande », la « sécurité nationale », le « déficit budgétaire énorme ». Nous vous jetons sur le tas d’ordures du chômage si vous dépassez la ligne ou si vous compromettez nos profits. Et pour vous faire faire une pause dans la monotonie de notre propagande économique quotidienne, nous vous permettons de participer à nos jeux truqués de coquille vide électorale, mieux connues par vous, peuple ordinaire, comme « élections ».
    Heureusement, vous n’avez pas idée de ce qui se passe *réellement* – à la place vous vous en prenez aux « aliens », aux « écolos extrémistes », aux noirs, aux juifs, à l’état providence, et des milliers d’autres choses pour changer votre inconfortable situation.

    Nous sommes aussi très content que nombreux d’entre vous soient toujours fidèles à l' »éthique du travail », même si la plupart des emplois dans l’économie dégradent l’environnement, détériorent votre santé physique et émotionnelle, et aspire littéralement votre seule et unique vie hors de vous. Nous ne connaissons évidemment pas grand chose au travail, mais pour sûr nous sommes heureux que vous, oui !

    Bien sûr, la vie pourrait être différente. La société pourrait être organisée intelligemment pour satisfaire les besoins réels de toute la population. Vous et d’autres que vous pourriez vous battre collectivement, pour vous libérer vous-mêmes de notre domination. Mais vous n’êtes pas conscients de ça. En fait, vous ne pouvez même pas imaginer qu’une autre façon de vivre soit possible. Et c’est probablement le plus grand, le plus significatif succès de notre système – dérober votre imagination, votre créativité, votre capacité de penser et d’agir par vous-mêmes.

    Alors nous aimerions vraiment vous remercier du fond de nos cœurs sans cœurs. Votre sacrifice loyal rend possible notre luxe corrompu, votre travail fait tourner notre système. Merci beaucoup de « savoir tenir votre place » – sans même le savoir !

  • http://www.dailymotion.com/video/xlq1hz_lybie-les-charognards-francais-debarquent_webcam

    Welcome To 6 Blocks 96 Buildings – Tragedy Khadafi – One Hand Wash the Other

    http://http://www.youtube.com/watch?v=ArHG088GH-Q

    Charlotte dit non aux candidats à la présidentielle de 2012

    http://http://www.youtube.com/watch?v=OziLaGGTAc0

    ,,,

  • Thierry92 Thierry92

    Je vais me borner a vous dire ceci. La Boétie l’a écrit il y a longtemps.

    La ruse des tyrans d’abêtir leurs sujets n’a jamais été plus évidente que dans la conduite de Cyrus envers les Lydiens, après qu’il se fut emparé de leur capitale et qu’il eut pris pour captif Crésus, ce roi si riche. On lui apporta la nouvelle que les habitants de Sardes s’étaient révoltés. Il les eut bientôt réduits à l’obéissance. Mais ne voulant pas saccager une aussi belle ville ni être obligé d’y tenir une armée pour la maîtriser, il s’avisa d’un expédient admirable pour s’en assurer la possession. Il y établit des bordels, des tavernes et des jeux publics, et publia une ordonnance qui obligeait les citoyens à s’y rendre. Il se trouva si bien de cette garnison que, par la suite, il n’eut plus à tirer l’épée contre les Lydiens. Ces misérables s’amusèrent à inventer toutes sortes de jeux si bien que de leur nom même, les latins formèrent le mot par lequel ils désignaient ce que nous appelons passe-temps, qu’ils nommaient Ludi, par corruption de Lydi.

    Tous les tyrans n’ont pas déclaré aussi expressément vouloir efféminer leurs sujets; mais de fait, ce que celui-là ordonna formellement la plupart d’entre eux l’ont fait en cachette. Tel est le penchant naturel du peuple ignorant qui, d’ordinaire, est plus nombreux dans les villes : il est soupçonneux envers celui qui l’aime et confiant envers celui qui le trompe. Ne croyez pas qu’il y ait nul oiseau qui se prenne mieux à la pipée, ni aucun poisson qui, pour la friandise du ver, morde plus tôt à l’hameçon que tous ces peuples qui se laissent promptement allécher à la servitude, pour la moindre douceur qu’on leur fait goûter. C’est chose merveilleuse qu’ils se laissent aller si promptement, pour peu qu’on les chatouille.

    Le théâtre, les jeux, les farces, les spectacles, les gladiateurs, les bêtes curieuses, les médailles, les tableaux, et autres drogues de cette espèce étaient pour les peuples anciens les appâts de la servitude, le prix de leur liberté ravie, les outils de la tyrannie. Ce moyen, cette pratique, ces allèchements étaient ceux qu’employaient les anciens tyrans pour endormir leurs sujets sous le joug. Ainsi les peuples abrutis, trouvant beaux tous ces passe-temps, amusés d’un vain plaisir qui les éblouissait, s’habituaient à servir aussi niaisement mais plus mal que les petits enfants n’apprennent à lire avec des images brillantes. « 

    • Thierry92 Thierry92

      Mais arrêter de croire, car c’est dans la croyance que nous sommes plongés. Dans une croyance non religieuse, mais politique.

      Arrêter de croire et le système s’arrête de lui même.

      • Trollzilla Trollzilla

        « Au départ il y a la religion, une fois cette étape franchie vient la spiritualité, une fois la dernière illusion écartée enfin est atteinte la réalité ».

        Autant la regarder bien en face car ce n’est pas elle qui nous fera baisser les yeux, bien au contraire…

      • rouletabille rouletabille

        hahahah
        J’adore « Arrêter de croire et le système s’arrête de lui même. »

        hahhahaahahahahahahahahahah
        C’est comme arrêter de croire en DIEU ,au DOLLAR,à CHARLIE ETC ETC.
        Nous sommes réduits de par notre conception débile à CROIRE n’importe QUOI .. hahahaha,meme heu heu croit qu’il faut rembourser la dette heu heu ……
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Thierry92 Thierry92

        Ne joue pas les delamarche s’il te plait, RTB.
        On en a déjé un, on ne va pas en faire un elevage.

  • keg

    Il faut y penser……

    L’urne peut se barricader en redoute mortifère…. Le choix est quand même restreint. On n’a plus de champs de possible que ce soit en ni-ni ou en « pro-pro »…..

    https://launedekeg.wordpress.com/2015/03/24/keg-ce-24032015-la-victoire-du-ni-ni-guidant-aux-urnes-funeraires/