Don d’organe : les médecins pourront l’imposer !

Il n’y aura bientôt plus le choix, si vous n’avez pas clairement spécifié durant votre vivant que vous refusez le don d’organe, celui-ci sera automatique après votre mort, et la famille ne pourra rien y faire, c’est la loi qui sera appliquée. Même si personnellement je suis pour et souhaite faire comme mon grand-père soit dit en passant, puisque ses yeux ont été prélevés pour être greffés sur un enfant aveugle, cela risque d’être source de problèmes de taille. Quid des personnes refusant de par leur confession l’idée-même du prélèvement et qui n’aurons pas pensé à laisser de recommandations écrites dans ce sens? Les familles pourront-elles se résigner à la « profanation » du corps du disparu même si c’est pour sauver une vie?

Et dernière question, et pas des moindres, si cela sauve des vies, il faut néanmoins savoir que les prélèvements ne se font pas sur des personnes décédées, mais sur des personnes anesthésiées, une nuance souvent oubliée, mais il y a autre chose, le don d’organe est également un business avant tout, alors une telle législation, cela représente quelles sommes au final? Sûrement quelques montants assez conséquents…

mediaxl3066974Un amendement adopté dans le cadre du projet de loi santé systématise le don d’organe si le défunt n’a pas fait connaître officiellement son refus, et ce indépendamment de la réponse apportée par la famille. Jusqu’à présent, les dons d’organe échouaient dans 40% des cas, faute d’accord explicite. Décryptage avec le député auteur de l’amendement.

Aujourd’hui, en l’absence d’instructions laissées sur le registre national des refus de dons d’organes par une personne décédée, les médecins demandent aux proches si celle-ci était opposée aux prélèvements de son vivant. Une loi qui peut donner lieu à des situations conflictuelles. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le député PS Jean-Louis Touraine (aucun lien avec la ministre de la SantéMarisol Touraine), a fait adopter en commission des Affaires sociales un amendement qui, pour les greffes, met à la disposition du corps médical les organes d’un défunt même si celui-ci n’a pas fait connaître son choix officiellement. Et ce indépendamment de la parole des proches.

En clair, si le défunt n’est pas passé par le registre officiel, le médecin n’aurait plus à se tourner vers la famille pour connaître sa décision. Le refus d’un tel prélèvement devra être officiellement acté. Soutenu par le gouvernement, l’amendement a également trouvé des soutiens à droite, notamment auprès de l’UMP Bernard Accoyer.
Article complet+vidéo sur TF1


Vidéo trouvée sur Echelledejacob.blogspot.fr

42 commentaires

  • baron william baron william

    le vol d organes est deja officieusement une cruelle realite en france sur nombre de pupilles l etat enfants et tendre enfant comme ca m est arrive et ils sont bien vivant au moment du prelevement

    ainsi qu a de pauvre enfant de degeneres dont je connais au moins un cas

    ma p*** de maratre adoptive a meme recement clame en hurlant son bon droit a m avoir voler un rein ppur le donner a un enc*** au sens propre et figure de pseudo cousin adoptif

    et que quelqu un ose pretendre que j affabule il en menera peu large devant moi foi de baron

  • Le veilleur

    A partir du moment où on ne donne pas notre accord pour faire des prélèvements d’organes, ils n’ont pas à les prélever. C’est du trafic d’organes et du business, rien de plus et tant pis pour celui qui n’a pas eu le temps de faire connaître officiellement son refus ? bientôt ils viendront nous chercher vivant cher nous ?

    Quand on voit dans quelle condition survivent les gens qui ont été greffé, sans parler de ces traitements à vie aux effets secondaires hallucinants, on peut se demander si c’est la solution. J’ai moi même eu un membre de ma famille un cousin qui s’est fait greffé un poumon, la greffe n’a pas pris et il est mort 4 mois après bien des souffrances.

    Pour ma part je veux bien donner mais je ne veux pas donner mes organes, j’aurais trop peur qu’une partie de mon âme soit incomplète quand mon heure aura sonnée. Superstition ou intuition à chacun de ses choix et ses croyances mais le don d’organe doit dans tous les cas être volontairement consentie.

    • engel

      Dixit:
      – « bientôt ils viendront nous chercher vivant cher nous ? »

      Au nom de « l’égalité des chances »,… tout devient possible en socialie.
      Il faut comprendre. Tout le monde doit avoir accès à des organes de qualité. Ce droit ne doit pas être réservé à des nantis bien portant.
      Oui il est du devoir des modernes humanistes démocrates de corriger les cruelles inégalités de dame nature.

      :((

      • Le veilleur

        A voir, le film de science fiction « the Island » réalisé par Michael Bay, pourrait très bien devenir notre réalité future.

        Breveter et reproduire des clones à des fins commerciaux appelés « police d’assurance » afin de garantir la survit de personnalité richissime et célèbre.

        http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=55792.html

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        ce qui va être très rigolos avec la généralisation de procréation assisté c’est de voir des lois apparaitre sur le fait que tel ou tel laboratoire aura déposé un brevet et dés lors le corps sera propriété du labo ad vitam eternan

  • engel

    Tout doit devenir marchandise.
    ..Tout est marchand pour un marchand.
    …Mais au fait, qui sont les marchands?

  • Trollzilla Trollzilla

    Une idée de film en passant.

    Repo men

    Synopsis:
    Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement (ce film peut choquer à l’inverse d’un porno en primaire…cqfd)

    Dans un futur proche, les hommes sont parvenus à prolonger et améliorer la vie de leurs semblables à l’aide d’organes artificiels extrêmement sophistiqués et coûteux, élaborés par une société connue sous le nom de L’Union. Le sombre pendant de cette percée scientifique : lorsque les « greffés » ne sont plus à même d’honorer les échéances de leur crédit, L’Union envoie alors ses agents spécialisés, les Repo Men, pour reprendre la marchandise, sans se préoccuper du confort ou de la survie de leurs clients insolvables.
    Rémy, un des meilleurs repo men sur le marché, est victime d’un arrêt cardiaque et se réveille avec le dernier modèle de cœur artificiel implanté dans le thorax, et la note salée qui l’accompagne. Cette intervention forcée produit cependant un effet indésirable : Rémy n’a plus le cœur à l’ouvrage. Quand il se retrouve dans l’incapacité de payer ses traites, L’Union assigne alors son agent le plus coriace, Jake, l’ex-coéquipier de Rémy, pour le retrouver et récupérer son bien.
    Le chasseur est devenu la proie…

    « Bêêê !!! »

  • suzanna

     » L’homme est une marchandise comme une autre.  »
    (Nicolas Sarkozy)

  • Ariane54

    Si vous refusez de donner un organe, vous en faites la démarche et personne ne touchera votre cadavre.
    Lorsque ces prélèvements sont officiels, personne ne gagne de l’argent sur un organe prélevé.
    Cette loi peut donc justement lutter contre le trafic d’organes.
    Toute personne ayant vu agoniser un enfant par manque de donneur ne peut que se réjouir d’une telle loi.
    Faut arrêter la paranoïa et penser que toutes les lois sont faites pour permettre à des immondes de se faire des couilles en or.
    Quant à dire que les organes sont prélevés sur des personnes qui ne sont pas mortes… quelle connerie sans nom.

    • baron william baron william

      avec toute l estime que j ai pour toi je me permets de te dire que tu es bien naive

      les lois dans ce pays sont sans cesse contournees

      imagine la suite

      au plaisir

    • Trollzilla Trollzilla

      Mort cérébrale ?

      Tu as raison, le don d’organe volontaire est une bonne chose, personnellement j’y suis favorable et j’ai fait les démarches en ce sens mais c’est personnel ; vivement qu’ils statuent sur l’euthanasie alors et après on pourra passer à « soleil vert ».

      Question, combien demandent en moyenne un chir ou un anesthésiste en dessous de table pour « faire de leurs mieux » (pas tous hein, y a encore des hommes derrière les masques)???

    • engel

      Mais bien sûr Ariane 54,

      Alors, peux-tu m’expliquer pourquoi avec déjà le DON DU SANG légal et gratuit, certains arrivent à se faire des petites fortunes personnelles???
      …Faut dire, que le business est tellement bon, que des boîtes privées s’engouffrent actuellement et avidement dans le secteur!
      …Peux-tu me rappeler le prix final facturer pour une pochette de sang?
      …Oui je sais. « Prélèvement, transport, traitement ,stockage, gestion, sécurité et bla bla et bla bla ».

      Don d’organe: Idem, version puissance dix…

      • Trollzilla Trollzilla

        Euh pour parler du BloodBiziness et des « responsables mais pas coupables » vu que tu abordes le sujet qu’est ripoubliquement et mynistèrement étrangère à notre affaire …

        Je me permets quelques liens:

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Quinton

        http://www.dailymotion.com/video/xc5ji3_rene-quinton-et-son-serum-a-base-d_tech

        http://lerenouvelle.pagesperso-orange.fr/pub/Savants_maudits_2.html

        Sont trop occupés à se faire du fric sur notre condition humaine pour ne pas avoir connaissance de « ça ».
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        PS, l’ordre des médecins aux pouvoirs étendus à censure de la science date de 1940 (merci Maréchal Putain !), de même pour la fin du diplôme d’herboriste…
        Bien entendu il n’y a AUCUN RAPPORT NI COLLUSION ! Muhahaha!!!
        http://www.hsf-network.com/legislations/en-france/
        La directive européenne sur les médicaments à base de plantes a instauré une procédure d’enregistrement simplifiée pour ce type de médicaments.
        Cette procédure demande plus de 180 K euros pour homologuer une seule molécule ; question, combien y a t’il de molécules actives dans une plante ?

        Et non, ce n’est pas une info gorafienne, alors ? Heureux ???

        (Benji, un jour je t’enverrais un dossier qui va faire exploser ta boite mail, j’y travaille mais ça sera long, le sujet est vaste… te voila prévenu, cordialement.)

  • Jujusmart

    Je ne comprends pas : a qui dois-je dire que je ne veux pas qu’on prélève mes organes à ma mort.
    Ex. Je meurs accidentellement à 500 km de chez moi, on me transporte avant ma mort dans un hopital X, comment pourra-t-il savoir que j’ai dis non ? Car je suppose que pour retirer nos organes après la mort, il faut aller vite !

  • Hector

    Au niveau religieux, j’imagine que la seule chose qui pourrait être un frein au don d’organe, c’est éventuellement les rites funéraires. Mais bon, un type qui se fait déchiqueter par une grosse explosion, du genre ou il y a des morceaux partout… Difficile de lui offrir un « embaumement » dans les règles. Est-que pour autant on lui refusera le paradis parce qu’il n’est pas mort comme il aurait fallu ?

    Sinon pour le reste, donner une partie de son corps (qui n’a pas une grande valeur dans la plupart des religions, contrairement a l’âme) pour sauver une vie, même si ce n’est que pour quelques mois ou quelques années, je doute que ce genre d’acte soit condamné par Dieu. C’est plutôt altruiste comme démarche.

    C’est peut-être plus facile a dire de mon point de vue athée, mais si, après ma mort, faire subir les pires humiliations à mes restes, me planter sur une pique et me laisser pourrir, me faire bouffer par les corbeaux ou me balancer dans une fosse a purin peut permettre de sauver une vie ou d’aider une personne a moins souffrir, bah je n’y vois aucun inconvénient.

    La seule chose que j’espère, c’est que cette acceptation ne soit pas détournée pour ne pouvoir servir qu’a une élite de riches enc… (genre ceux qui ont les moyens ont une chance, les autres crèvent). Mais bon, une fois que t’es mort toutes façons… Après c’est aux vivants de gérer.

    La loi peut être détournée c’est vrai, la question à se poser est donc la suivante :

    – Est-ce qu’il est préférable de ne pas donner, ce qui rend impossible pour une personne qui souffre, qui n’est pas riche, qui est quelqu’un de bien d’avoir la moindre chance, ou de donner en prenant le risque que ce soit une charogne qui se serve de son pouvoir/argent pour voler le tour de quelqu’un de bien ?

  • baron william baron william

    au japon les medecins ont invente un moyen de frabriquer des organes de porc modifier avec des genes humains qui sont greffables sur un corps humains

    c est moins grave que de voler des organes pour se guerir

  • Natacha Natacha

    Ca ne me dérangerait pas de donner un organe pour une personne malade, seulement je ne crois pas que la solution soit là. Outre le business des infâmes, la partie physiquement acceptable, il reste l’aspect énergétique jamais évalué et pourtant tout à fait essentiel.

    • Trollzilla Trollzilla

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      Quid des douleurs des « membres fantômes », ah c’est vrai c’est de la science-fiction…
      Alors que la greffe d’un tiers est très « réelle » au demeurant…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • rouletabille rouletabille

        La foire aux organes ,du 1er choix à la seconde main ,il y en a pour toutes les bourses.
        Le mieux est d’acheter un Bébé complet ,c’est moins cher et les organes sont neufs,du 150 % de benef.
        La concurrence vas se déchainée,c’est les organes cotés en Bourse qui feras la différence..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    • rouletabille rouletabille

      Ils garderons les meilleurs cerveaux pour l’élite (les crapules voulait dire)
      après les vaccins obligatoires les organes ..
      Donner un organe en location est la prochaine étape.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Natacha Natacha

        Je crains qu’il y ait pire que les douleurs fantômes, bien réelles en effet. :)

        Le premier problème du bébé, Rouletabille, est que ses organes ne sont pas adaptés aux organes adultes. Ouf !
        Pour les meilleurs cerveaux … J’ai peur !!!

      • rouletabille rouletabille

        hahaaha
        le bébé seras élevé en batterie,il sera PAS seul dans l’usine d’organes.
        Une X arrivé à maturité (comme les poulets)il sera congelé et ses organes seront mis aux enchères .
        Bisous ma belle,un « exemple d’implantation,Les Cordes vocales par exemple,tout le monde pourra chanter comme Céline Dion^ »

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • rouletabille rouletabille

        Ils seront bercés par Ella Fitzgerald .C’est excellent pour les organes mélomanes.(genre cordes vocales),pour les organes de reproduction il est conseiller (me rappelle plus son non )
        Les muscles et autres organes seront mis en valeur par des athlètes,pour la main gauche VALLS est recommandé ..
        Je déconne.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Trollzilla Trollzilla

        Faudrat attendre qu’ils aient 14 ans pour que ça « s’adapte », c’est pas moi qui le dit…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • rouletabille rouletabille

        Pour le sexe ils seront éduqués en primaire avec le porno,ce feras des organes de choix ,l’AMOUR n’est pas un organe et ne compte pas.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Trollzilla Trollzilla

        RTB, connais tu la symbolique du « Maître coeur » comme « organe présent mais non matérialisé » et son importance dans le bon fonctionnement du réseau de « méridiens » cher et d’importance dans le système de la médecine chinoise ?
        Tu vas être étonné http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • rouletabille rouletabille

        Merci Trollzilla,c’est de la SENSIBILITÉ que tu désires m’informer.
        Bisous et merci,chacun sa radiance,Chinoise,Tibétaine et autre.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Il faut bien comprendre le problème avant de se décider. Même si vous le prendrez peut-être (à tort) comme « ésotérique », je vais quand même vous l’expliquer:

    – les organes sont effectivement prélevés avant la mort. Il faut qu’ils restent vivants. Or il y a des personnes qui passent 3 jours à la morgue avant de se réveiller ! Lors de la dernière guerre, on a estimé à 2% le nombre de soldats enterrés vivants, au vu des traces laissées sur les cercueils. OK, la technique est autre maintenant, mais…

    – une personne a des organes prélevés puis elle meurt (surtout si on lui enlève le cœur, évidemment ! ) Résultat: elle reste entre 2 mondes. Les passeurs d’âmes connaissent le problème. Tant que l’organe reste vivant, elle ne peut pas passer de l’autre côté.

    – enfin, il arrive que le receveur, de sobre devienne alcoolique (vous me direz c’est le choc opératoire ? Comme vous voulez !), elle peut se mettre à parler une langue étrangère jamais apprise, voire de jouer un instrument jamais appris…Là au moins c’est moins grave. Mais d’équilibrée, elle peut aussi devenir un assassin, un pervers…Je n’invente rien.

    Maintenant, à vous de voir…

  • Pour ce qui est du prélèvement lui-même, il y aurait dans cette loi une atteinte à la liberté (on en est plus à une près !) et une atteinte à l’intégrité physique, puisqu’on n’est pas mort lors du prélèvement.

    Et même après, mais là il faudrait revoir le statut juridique d’une personne décédée. Dans le pire des cas, il y a tout de même un manque de respect pour la mémoire de la personne, à l’équivalent des profanations de tombes.

  • matmatol

    salut tout le monde, en france ça fait longtemps que la loi a changé!

    Ce dont parle l article est dejà en application, le prelevement d’organe est automatique, si on veut pas il faut s’enregistrer de son vivant (quand on est mort on peut plus lol)dans le « registre de refus de don d’organe »

    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F20088.xhtml