Le Vénézuela « extraordinaire menace pour les Etats-Unis »

De toute manière, pour les plus grands paranoïaques (paranoïa simulée ou non) de la planète que sont les politiques et financiers américains, dès que cela ne permet pas aux États-Unis de se faire un maximum d’argent, alors c’est une menace!

En préambule d’un décret imposant un régime de sanctions (interdiction d’accès au territoire, gel des avoirs bancaires) à 7 responsables vénézueliens impliqués dans la répression violente de manifestations ayant eu lieu récemment et dirigées contre le président Maduro, Barack Obama a publié une déclaration estimant que le Venezuela était responsable «d’une inhabituelle et extraordinaire menace pour la sécurité nationale et la politique extérieure des États-Unis». Le Vénézuela est ainsi assimilé à la Syrie, l’Iran ou la Birmanie, sans mentionner la Russie. Barack Obama a ajouté qu’il déclarait « l’urgence nationale pour faire face à cette menace.»

Le président Nicolas Maduro a vivement réagi à la décision américaine. «Le président Barack Obama […] a décidé de se charger personnellement de renverser mon gouvernement et d’intervenir au Venezuela pour en prendre le contrôle», a-t-il affirmé, au cours d’un discours télévisé de deux heures. En réponse, il a décidé de nommer ministre de l’Intérieur le chef des services de renseignements sanctionné par les Américains. Le plus haut responsable diplomatique à Washington a également été rappelé.

Nous avions indiqué ici, dans un article du 11 février, que tout laissait penser qu’un coup d’Etat contre le président Maduro, successeur de Hugo Chavez et aussi détesté à Washington aujourd’hui que ne l’était ce dernier de son vivant, était sans doute en préparation. Effectivement, peu après, le 13 février, le maire de Caracas, et figure de l’opposition Antonio Ledezma avait été arrêté par les services de renseignement, soupçonné d’avoir encouragé un coup d’Etat dans le pays. Nous ne pouvons évidemment nous prononcer sur ce point. Néanmoins il est connu de tous que les Etats-Unis, directement ou par personnes interposées, ont l’habitude de faire tomber les régimes qui s’opposent à eux en provoquant de tels pronunciamientos.

Il est clair que la nouvelle déclaration de Barack Obama contre le Vénézuéla, ressemblant beaucoup à une déclaration de guerre, ne pourra qu’être interprétée à Caracas et dans les autres capitales, ainsi qu’au sein du BRICS, comme préparant une intervention militaire. Ainsi pourrait disparaître un gouvernement dont le grand tort est d’être non aligné sur Washington et allié de la Russie, sans compter le fait que le Vénézuela dispose d’importantes réserves de pétrole sur lesquelles les grandes compagnies pétrolières américaines aimeraient bien mettre la main.

L’affaire ne sera pas cependant aussi facile qu’Obama semblait le penser. On apprend ce jour 12 mars que la Russie va se joindre aux manœuvres militaires défensives planifiées pour cette fin de semaine (14 et 15 mars) dans tout le Venezuela. Le ministre de la Défense, Serguéi Shoigu, a accepté l’invitation de son collègue vénézuélien, Vladimir Padrino Lopez. La Russie participera aux exercices militaires des forces de défense antiaérienne et aux manœuvres de tir de lance-roquettes multiple russe BM-30 Smerch. À ceci s’ajoutera l’escale de navires russes dans les ports du Venezuela.

L’Amérique ne pourra évidemment pas comparer cela à la crise des missiles de 1962 l’ayant opposée à Cuba et indirectement à l’URSS. Mais nous pouvons être certain que l’accusation sera lancée. Il serait pertinent alors de rappeler à Obama sa propre participation militaire, directement ou via l’Otan, en Ukraine et dans la majorité des pays frontaliers à la Russie, à des manoeuvres militaires plus qu’agressives.

Source: Blogs.mediapart.fr via Sott.net

Pour en savoir plus au niveau de la réponse de la Russie au Venezuela, ce petit article s’impose: Venezuela, la Russie répond à l’appel.

 

10 commentaires

  • Natacha Natacha

    En quoi le Venezuela menace t-il les Etats-Unis ?
    En tout cas les Latino-américains sont solidaires du Venezuela. On ne la leur fait plus.
    Evo Morales a demandé une réunion d’urgence de l’UNASUR (organisme regroupant la totalité des nations sud-américaines) et de la CELAC (Communauté élargie des États Latino-américains et des Caraïbes) « pour nous déclarer en état d’urgence et défendre le Venezuela face à l’agression de Barack Obama. Nous allons défendre le Venezuela » Il a souligné l’importance de l’unité des peuples face à l’Empire qui tentent de « nous diviser, pour nous dominer politiquement et nous spolier sur le plan économique ».

  • Maverick Maverick

    Moi aussi, j’ai très peur du Venezuela http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Moi à la place des US, j’aurai très peur aussi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif, rien ne va plus pour eux, ils sont en train de se faire enculer comme des phoques, et ça sent grave le gaz pour leur impérialisme oligarchique de merde là ! …ils vont exploser comme des merdes, qu’ils sont d’ailleurs, et ça risque de chlinguer un max et pour un bout de temps sur toute l’étendue de la planète quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Nanker

    C’est marrant, ni François Durpaire ni Nicole Bacharan (les deux pom-pom girls officielles de l’Obamamanie en France) ne nous parleront pas de ça quand ces deux guignols passeront sur un plateau de télé.
    Ils se contenteront de nous dire que Barack est le plus grand leader de la planète, le plus beau, le plus cool.

  • Dubitatif

    Il serait grand temps que les zaméricains changent leur
    façon de faire. La planète n’est pas à leur botte !

  • samlours94

    J’ai juste une question : Vous ne trouvez pas que ça fait un peu beaucoup depuis quelques temps?
    On dirait que les USA font tout pour se faire détester du monde entier !
    Pour ma part, je trouve ça extrêmement louche …

  • Nanker

    « J’ai juste une question : Vous ne trouvez pas que ça fait un peu beaucoup depuis quelques temps?
    On dirait que les USA font tout pour se faire détester du monde entier ! »

    Je pense qu’ils sont aux abois. Sur le plan domestique (crise pauvreté luttes raciales) comme sur le plan international.
    Rien que sur le plan domestique ne pas oublier que dans 30 ans le ricain blanc protestant républicain (le fameux WASP celui qui a bâti ce pays) sera minoritaire! Les Noirs et les Chicanos (qui sont eux catholiques) seront devenus majoritaires dans le pays!

    Alors ils essayent de déstabiliser la planète (comme ils l’ont toujours fait) en espérant que cela va leur profiter encore une fois.
    Moi je crois qu’ils ont mangé leur pain blanc et qu’ils vont tomber de leur piédestal. La chute du Dollar entraînera la chute des USA, et ça fera mal car ils feront tout pour nous le faire sentir passer.
    Et ensuite on retournera au monde d’avant 1914 où les US était une puissance moyenne repliée sur elle-même et n’essayant pas de faire ch… le monde entier.
    Ouf…

  • Thierry92 Thierry92

    Les états unis sont des crapules, des menteurs, il n’y a pas de qualificatifs pour les designer.

    Contre le régime de Damas il était question de le raser car soupçonné et accusé d’utiliser des armes chimiques.

    Il ne disent rien contre leurs chers amis qui actuellement en font un usage intensif. La presse française a son habitude la ferme a ce propos.
    http://fr.sputniknews.com/international/20150313/1015164833.html