PUISSANTE ET INCONTROLEE: LA TROIKA….

Deux ans d’enquêtes par un journaliste allemand. C’est une chose de savoir que c’est tordu, c’est une autre d’en avoir les preuves sous les yeux… Là on se prend tous le vices du système en pleine face. Évidemment, c’est passé à 22h30 sur Arte, une heure où tous les petits moutons vont se coucher… Informer, oui, mais pas trop. Ces gens méritent d’être jugés pour crime contre l’humanité… Merci à Galadriel des Brinsdherbe pour le partage. A diffuser.

051622-000-A_machtohnekontrolle_05-1422989505341

 

Source ARTE.TV

14 commentaires

  • dangreg

    et depuis, ce cher premier sinistre grec s’est aplati comme une M—E devant le FMI et cette chère Merdekel…

  • Balou

    France-Allemagne versus UK-USA. Un divorce de raison ?

    Le mariage de déraison de la vieille Europe et du couple UK-USA semble consommé jusqu’à la nausée. L’allusion à la dédaigneuse formule de Rumsfeld n’a rien d’aléatoire.

    En 2003, la France de Chirac et l’Allemagne de Schröder s’étaient opposées au projet d’invasion de l’Irak. En 2013, la France renonce in extremis à bombarder Damas parce que Washington revient subitement sur sa décision. Aujourd’hui, le couple franco-allemand essaye de s’extraire du carcan otanesque américain, politiquement soutenu par son allié de toujours, la Grande-Bretagne, pour rallier leurs bannières à celles de Moscou en engageant d’abord une rencontre cruciale à Moscou, ensuite à Minsk, ensuite à Paris dans le cadre du fameux format normand, cela pour enfin trouver une solution à la problématique ukrainienne. Le Vieux Continent, s’émanciperait-il? Les USA, le laisseront-ils faire?

    Que l’UE n’a aucun intérêt à obtenir une guerre formellement civile et substantiellement par procuration sur le continent européen est une évidence sur laquelle il semble inutile de revenir. Objectivement, les USA ont toutes les raisons de s’énerver et d’agir comme ils ont l’habitude de le faire, c’est-à-dire au mépris des conséquences et avec un déchaînement caractéristique des hyperpuissances obsédées par l’irréversibilité du grand Déclin. Washington est en colère. Voici pourquoi:

    Sur le terrain: bien que les médias ukrainiens aient tout fait pour passer sous silence ou minimier l’impact de la déroute de Debaltsevo, il n’en demeure pas moins que 5000 soldats (ou 8000, les données varient) ont été abandonnés à leur sort dans l’indifférence totale qui émanait des autorités de Kiev. La même indifférence détermina le traitement réservé aux cadavres ensevelis sous les décombres de l’aéroport de Donetsk. Des fours crématoires mobiles essayaient de détruire les dépouilles sans que les familles n’aient été averties pour pouvoir les récupérer et les enterrer dans la dignité. Reconnaissons que cette attitude consumériste à sa façon est facteur de désillusion dans les rangs des FAU, de plus en plus conscientes de l’erreur tragique que constitue cette espèce de guerre suicidaire. Il s’avère donc que les USA doivent surtout miser sur les bataillons néo-nazis eux-mêmes hostiles au pouvoir fantoche de Kiev. Quel piètre instrument! Entre-temps, les FAN progressent sur toute la ligne de front et sont remarquablement bien perçues dans les zones libérées — puissant antidote au venin médiatique déversé. Enfin, les organisations de résistance clandestines très actives ces derniers temps dénoncent fermement les attentats perpétrés contre les civils mais excellent à saboter les voies de chemin de fer pour empêcher la livraison d’armes létales dans le Donbass. Autrement dit, ils prennent la défense des civils. Qui pourrait le leur reprocher? Que pouvait-on reprocher aux Résistants durant les années de l’Occupation?

    Suite : http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20150225/1014905062.html

  • Ce qui est mis en évidence est grave. On s’en doutait, mais cette plongée au coeur du stratagème européiste est autant écoeurante que révoltante.

    Le documentaire des 100 premiers jours de Junker à la tête de la Commission Européenne, qui suivait cette enquête, est aussi révélateur du profil de ces décideurs. Ce sont des pions qui ne rendent aucun compte aux nations ou à ses « élus ». Ils négocient en secret des intérêts qui nous sont étrangers, et imposent des mesures criminelles.

    La base de l’économie est sabordée. Le navire est pillé, et sa cargaison emmenée par une flotte de pirates sans pavillon.

    • Le veilleur

      Ce n’est que du racket et du chantage à grande échelle, c’est du pillage des nations.

      Ces fonctionnaires de l’ombre non élus, non redevables et souvent incompétents qui décident à Bruxelles du sort des gens dont ils ignorent tout et qui ne peuvent pas leur demander de compte, ne pourraient exercer ce pouvoir si on ne le leur donnait.

      Alors a qui profite le crime, qui a intérêt à leur donner l’impunité et le pouvoir de soumettre les pays à leur volonté ? on s’en doute, même si cela n’a pas été précisé dans le documentaire.

      • TAFTA, USA, destruction des nations et des noyaux sociaux, NWO, etc. Plus on remonte les ficelles, plus c’est sombre et inquiétant, telle la toile d’une araignée cachée dans son antre.

        Je me demande pourquoi Arte diffuse maintenant une telle enquête. Elle révèle beaucoup de choses sur les rouages du système mis en place, alors que cette chaîne franco-allemande pro-européenne fait largement dans la propagande anti-russe. Elle a déjà diffusé quelques enquêtes brillantes, sur les OGM, la privatisation de l’eau, etc. Mais je la trouve superficielle quant à ses dernières enquêtes sur la crise économique et sur Daesh. L’enquête sur Daesh était un montage d’images d’archives et de témoignages « distanciés ». On aurait dit un résumé de TF1 concernant la menace fantôme. Ils parlaient d’une véritable armée, de milliers de combattants, et on voyait bien souvent à l’image que quelques dizaines d’enturbanés.
        Et je ne parle pas de l’émission quotidienne « 28 minutes » après 20h, faite de débats de pure propagande avec la présence régulière des experts assermentés, habitués du paysage audiovisuel français.

        Cette enquête sur la Troika a un rapport avec la prise de pouvoir de Syriza. Ils lui donnent une légitimité supplémentaire, face aux affreux technocrates de Bruxelles. Pour l’occasion, l’invité d’honneur d’Arte venu pour plébisciter ce nouveau parti était le réalisateur Costa-Gavras. Longuement présent au JT et entre les enquêtes. Il n’a eu cesse de réitérer sa confiance en Tsipras, de louer Martin Shulz. Ils les avaient rencontrés personnellement et lui avaient fait d’excellentes impressions. Des impressions très vagues, pleines de bonnes intentions.

        Le ton des médias est en train de changer. Serait-ce pour amorcer une transition de pouvoir dans l’esprit des gens ? Il fallait croire en l’Europe, il faut croire en Syriza, parti spontané mené par un Tsipras bien mystérieux. Ils orientent les espoirs vers des directions choisies. La « démocratie » redistribue son jeu dans le creuset de ceux qui n’ont cesse de la salir. Je regarde, mais je ne vois que des sourires de façade. J’écoute mais je n’entends que des discours destinés à séduire.

        A suivre…

      • voltigeur voltigeur

        Quand on commence à en parler à la tévé,
        c’est qu’il y a une intention cachée.
        Mettre en évidence la nocivité d’une entité
        comme la « Troïka », n’est pas innocent, comme
        tu le souligne c’est à suivre….

      • Lilith Lilith

        Tu sais mème au sein des institutions les voix se levent beaucoup d’eurocrates comme on dit ne sont pas d’accord et mène des actions interne, comme la fuite d’informations et de documents mais c’est surtout au parlement que les voix s’élèvent ……………………..

    • voltigeur voltigeur

      Quel est le message avec un reportage
      à charge contre cette monstruosité?
      Si les gens étaient conscients du danger,
      c’est un appel à descendre tous dans la rue,
      pour ne pas subir le même sort que la Grèce.
      Depuis le début, on dit que la Grèce est le
      laboratoire de ces « vampires », et pour moi le
      message est assez clair! « voilà ce qui va vous
      arriver ».
      Mais comme d’habitude, ça ne fait pas réagir.
      Pourtant, il y a de quoi, le Portugal, la Grèce et
      le prochain sur la liste ?? Si nous mettons bout à bout
      toutes les infos, vente de notre patrimoine par pan entier,
      la dernière loi Macron, Tafta, Tisa, l’issue est prévisible.
      Que reste il de notre France?

      • Le veilleur

        Il reste de notre France un souvenir lointain, du temps où Charles Trenet chantait « douce France », moi aussi je regrette la douce France de mon enfance qui a été dévorée, engloutie, par des spectres vivant assoiffés de sangs et de pouvoirs, agissant sur ordre de Satan et voulant prendre la place de Dieu sur terre, en séduisant les nations, en soumettant les plus irréductibles, en manipulant et cherchant à détruire toute création.

        Souvenez-vous Matthieu 10:16 : Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.
        10:17 : Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogue.

        Le règne de Satan arrive à sa fin, car Satan a un rôle bien définit en cette période, son rôle est de tester des hommes, tester leur foi, leurs résistances, leurs convictions, leurs Amours pour toute la création, son rôle est de séduire les nations, les ignorants, les crédulités, les égoïsmes, les faibles, les perdus.

        Satan n’a de pouvoir que parce qu’on lui donne de l’importance mais il n’est rien car il n’est pas l’amour, il n’est pas la vérité, il représente l’illusion, chez les Bouddhiste on l’appelle « Māra », le malin, le tentateur, il représente « la personnification des passions et des objets du désir » il n’est là que pour tester l’être humain sur le chemin. Gardez-vous d’être séduit par lui, avec la force et la foi du cœur.

        http://www.dailymotion.com/video/x6j01t_little-buddha-fr_shortfilms

  • Lilith Lilith

    Merci Voltigeur d’avoir enfin publier ce reportage!!

  • baron william baron william

    la bonne vieille technique des merdia d avouer tout ce qu ils savent depuis longtemps sur la magouille des banquesteurs juste au moment ou tout le monde allait en prendre conscience

    histoire d essayer de reprendre un peu de credibilite alors que plus personne ou presque croit en eux

    et tout ca au final pour nous faire croire que extipa de chiriza va sauver le monde en continuant les magouilles de surendettement de l etat grec aupres de la b c e

    la ficelle est enorme et connue d avance

    il lui arrivera en grece la meme chose que celui qui s est fait virer du pouvoir pour avoir trop menti au peuple puis nouvelle constitution et choix de nouveaux representants honnetes

    re

    d ailleurs un journiste teuton tres celebre vient d avouer tous les mensonges et les manip de l ensemble des media allemands pris par remord de participer au declenchement d une nouvelle guerre horrible en europe

    http://www.youtube.com/watch?v=lr8650BQ4aw

    retranscrit et traduit par

    http://reseauinternational.net/journaliste-allemand-renom-les-medias-cia-poussent-guerre-mondiale/

    trouve sur stop mensonges