Il y a plus de prisons que d’écoles aux États-Unis…

Voici 16 faits révélateurs sur les États-Unis, 16 faits qui nous montrent bien que nous n’avons pas grand chose à leur envier de ce côté-là… Pendant ce temps, nous, nous avons Christiane Taubira…

1. Il ya plus de 2,2 millions de personnes actuellement dans les prisons américaines, suivant les Barbelés USAnotes de Newsweek ‘.

2. Ce chiffre est plus élevé que l’ensemble de la population de l’État du Nouveau-Mexique.

3. C’est la plus grande population carcérale dans le monde entier.

4. Les Etats-Unis ont également le taux d’incarcération le plus élevé dans le monde: environ 724 personnes par 100 000 personnes.

5. Plus de 2,7 millions d’enfants aux États-Unis ont un parent en prison.

6. Il y a plus de 5000 prisons dans le pays.

7. Il y a plus de prisons que d’écoles aux Etats-Unis.

8. Dans de nombreuses régions du pays, il y a plus de gens qui vivent en prison que sur les campus.

9. La population carcérale des États-Unis a quadruplé depuis le début des années 1980, lorsque les lois sur les peines minimales obligatoires pour les drogues ont pris effet.

10. La surpopulation pousse à la libération plus rapide de nombreux criminels violents, afin de faire de la place en prison pour les délinquants non violents condamnés pour des infractions liées aux drogues. Ceux-ci ont systématiquement des peines de prison plancher (indépendamment de la décision du juge).

11. Environ la moitié des détenus dans les prisons fédérales purgent des peines pour des délits de drogue non violents.

12. La loi fédérale exige maintenant une peine minimale obligatoire de cinq ans pour les condamnés même s’il s’agit de personnes non-violentes, si les infractions sont relatives aux drogues.

13. Environ 60% des délinquants qui sont sous responsabilité fédérale sont condamnés pour des infractions relatives aux drogues et sont passibles de peines minimales obligatoires.

14. Le coût annuel moyen de l’incarcération d’un détenu dans une prison fédérale est d’environ $ 29,000.

15. L’incarcération coûte aux contribuables près de 70 000 millions de dollars par année.

16. Les dépenses de l’État sur ​​les services correctionnels a augmenté d’environ 300% au cours des 20 dernières années.

Source: Russia Today

Traduction: Les moutons enragés

Il ne faut pas oublier une chose, c’est que ce sont les États-Unis, et que là-bas, tout est business, tout n’est qu’argent. De ce fait, si des prisons peuvent en enrichir certains, ils n’hésitent pas:

Les gestionnaires de prisons privées américaines ne connaissent pas la crise. Même si la criminalité diminue, des lois répressives et des « clauses d’occupation » assurent le remplissage de leurs établissements, souvent aux dépens du contribuable.
Le secteur des prisons privées vit des années fastes. La Corrections Corporation of America (CCA), géant américain des prisons privées, a vu depuis vingt ans son chiffre d’affaires croître de plus de 500 %. Et CCA entend se développer bien davantage. L’année dernière, la société a proposé à quarante-huit gouverneurs de leur racheter et de gérer leurs prisons [financées par les Etats]. L’argumentaire de CCA auprès des gouverneurs était particulièrement choquant car il comprenait une « clause d’occupation » prévoyant que l’Etat maintienne à tout moment les prisons remplies à 90 %, indépendamment de la hausse ou de la baisse de la criminalité.Il s’avère que de telles clauses d’occupation sont monnaie courante dans le secteur des prisons privées. Un nouveau rapport de In the Public Interest [ITPI, association antiprivatisation] a épluché 62 contrats passés avec des prisons privées de tout le pays, à l’échelon local et au niveau de l’Etat. ITPI a découvert que 41 de ces contrats comprenaient des impératifs d’occupation obligeant les autorités locales ou les Etats à assurer un taux de remplissage des prisons situé entre 80 % et 100 %. En d’autres termes, l’Etat doit assurer l’occupation de ces places, que le crime augmente ou diminue.

Toutes les grandes sociétés carcérales prévoient des clauses d’occupation dans leurs contrats, à en croire le rapport. Parmi les Etats qui appliquent les clauses les plus strictes, on trouve notamment l’Arizona (où trois contrats comprennent des clauses d’occupation à 100 %), l’Oklahoma et la Virginie.

Article complet sur Courrierinternational.com

Pour conclure, à ceux qui pensent que tout cela ne sera jamais possible en France, n’oubliez pas que le TAFTA va être mis en place, c’est en cours avec la loi Macron notamment, et que le système de prisons privées risque de se généraliser avec le temps. De ce fait, il va bien falloir les rentabiliser. Le journal Le Figaro nous y a préparé doucement en nous expliquant justement que les prisons privées en France coutaient légèrement moins chères que les prisons publiques:

Mais les écarts ne s’arrêtent pas là. Il en existe aussi entre les établissements gérés par le public et ceux gérés par le privé. D’après le ministère de la Justice, 64 prisons, sur les 191 établissements que compte la France, sont aujourd’hui gérées par le privé, sous trois formes de contrat: en gestion déléguée classique (54), en autorisation d’occupation temporaire-location avec option d’achat (AOT-LOA) (7) et en partenariat public privé (PPP) (3). Dans tous ces établissements, les fonctions régaliennes restent à la charge des fonctionnaires (direction, surveillance, greffe) mais le reste est géré par une entreprise (maintenance, entretien, cantine, transport, accueil des familles, etc).

Source et article complet sur Le Figaro

 

35 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Désolé,cela vas vous sembler HS (bravo pour l’article au shrapnel )
    VOICI
    Comme vous savez on est espionné et enregistré.
    Bref,on SAIT tout de nous…ok ?
    Des que nous nous connectons sur internet nous croyons être en connexion avec d’autres personnes ,ok ?
    ET SI C’EST un LEURRE ?
    En fait ,nous sommes juste connectés avec une banque de données qui a réponses orientées à tout nos questionnements.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    le bon la brute et l’étudiant

    les gansters ne veulent plus jouer à GREASE ?

    american pies or american gansters ?

    Olivia newton john ou Johnny cash ?

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • boco

    texte vers image

    C’est la démocratie si scie !

  • Le veilleur

    Prison privé, prison publique, qu’est ce que ça change, il n’y plus d’argent pour faire des prisons en France, juste à peine pour les entretenir, est celle que nous avons, sont bondées, c’est pour cela que madame Taubira relâche les petits truands et petits voleurs dans la nature avec un bracelet électronique, juste pour quelques mois, manière de ne pas leur donner bonne conscience.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • 108

    L’école c’est déjà une prison ^^

  • Quelques légers doutes: 1) Si le rédacteur dit vrai, il y aurait donc 4999 écoles pour 320 Mh, donc une école pour 64000 habitants. Ca ferait donc des écoles géantes !Faudrait voir s’il n’y a pas une nuance dans la source ou un système de regroupement administratif des écoles 2) quels gestionnaires, ces ricains ! 29000 $/an, ça fait 25000 euros, divisé par 365 , ça fait 68 euros/prisonnier/jour. Le coût d’un prisonnier en Belgique est évalué à 150 euros/jour. ( Or, nos prisons sont occupées à 120 % environ )

    • endehors

      J’apporte une précision : aux USA, il y a plus de prisons que de lycées ou d’universités. Sur le coup, Benji/Voltigeur, il faut être précis car en indiquant « écoles », ça laisse penser qu’on prend en compte également les primaires, collèges, etc…
      (ceci dit, ça fait quand même flipper cette statistique…)

      • voltigeur voltigeur

        Tous les articles indiquent par QUI ils ont été
        mis en ligne, donc ne généralise pas.
        Nous ne publions pas en commun, mais chacun de notre côté.
        Ce qui paraît intéressant pour celui qui poste, n’a pas forcément
        l’adhésion des autres.
        Je ne me sens pas concernée, par les institutions US, nous aurons
        bien le temps de les apprécier avec TAFTA!!
        L’illusoire « rêve américain » mais vrai cauchemar, n’est pas ma tasse de thé. :)

      • endehors

        Ne prenez pas la mouche, c’était juste une précision de ma part, pas une remise en cause de votre travail, qu’il soit en commun ou non ;)

      • voltigeur voltigeur

        Tu as mis le doigt sur ce qui me chagrine depuis
        longtemps, et j’ai saisis la balle au bond.;)
        Les critiques devraient servir à s’améliorer, il y a des
        sujets importants qui devraient être privilégiés,
        dit et re-dit. Il y a de la lecture, mais pas beaucoup de réflexion,
        ça discute la forme et très peu le fond.
        On a atteint les limites, je ne sais pas si le fait de se
        gaver d’infos, n’a pas l’effet inverse de celui recherché,
        qui est d’informer pour faire prendre conscience.
        Il ne suffit pas de savoir, mais de comprendre,
        de regarder, mais de voir..
        Chacun fait à son niveau, mais il faut monter les marches,
        pas les descendre.
        Des initiatives sont lancées, combien ont répondu?
        Exemple pour le pouvoir de nos imprimantes, 492 vues et il faut savoir
        que chaque fois que nous ouvrons le sujet, ça fait une vue de plus, donc
        si nous soustrayons ceux qui ont participés et publiés sur les 17 pages de
        messages, ça ne fait pas lourd, quant aux téléchargements……..
        Et plus personne n’en parle! les actions c’est bon pour les autres,
        les « enragés » préfèrent refaire le monde en charentaises…
        Au lieu de moutons enragés, j’aurais dû trouver un autre titre,
        comme moutons aliénés ou ficelés, ou embrumés, n’importe quoi
        mais pas enragés (il y en a très peu de véritablement enragés)
        Continuons à débattre pour faire du sur place, si ça gagne pas,
        ça meuble les pages….