Marine le Pen sur l’Union Européenne : « nous sommes dans une prison »

Extraits issus du discours de Marine le Pen à Savigny-sur-Orge le 19 février, et de la conférence de presse de François Hollande et Angela Merkel à l’Elysée le 20 février. La Grèce ne sortira donc pas de la zone Euro.

Source : Agence Info Libre

26 commentaires

  • samlours94

    Elle claironne , elle claironne….
    Mais quid d’une sortie claire et nette de la France en cas de victoire de son parti aux élections présidentielles…
    Faut pas oublier que papa lepen a piqué plus de 5 millions d’€ en 30 ans de députation europénenne quand elle-même en a piqué également quelques uns de son coté avec ses amis …: on ne tuera donc pas la poule aux oeufs d’or !
    Elle dit qu’elle fera un référendum, ce qui veut dire que ça ne figure PAS dans son propre programme !!!
    L’UPR est autrement plus couillu sur la question !!!!!!!

    • Norbert

      La Marine ,c’est celle qui coulera defintivement le bateau France.

      Elle joue parfaitement son role de canalisatrice des mecontents.
      Les idiots inutiles qui croient en elle,mais ne comprenant rien a ce qui se passe, rigolent ou belent comme des moutons quand elle presentent et plaisantant avec la realite et elle oublie sciemment d’apporter la vraie et seule solution qui est de quitter l’UE comme on quitte une femme ou un homme quand on ne l’aime plus,au lieu de se plaindre a vidam eternam….a moins d’etre maso…

      Une sacree comedienne,la Marine qui n’en vaut vraiment pas la peine ,meme Soral c’est casse les dents.

      • Tyr

        Sortir de l’UE construit un pays et un peuple indépendant.
        C’est largement positif et vital comme projet.

      • Le veilleur

        Exact et rien ne nous empêche une fois indépendant de coopérer avec d’autre, mais c’est important que l’on retrouve notre souveraineté.

      • Norbert

        boco,

        Je vois que tu n’as pas compris d’ou vient l’origine de tous nos problemes.
        Il est urgent que tu te rapproches de l’UPR et d’Asselineau.

        Avant de construir quelques chose il faudrait d’abord que l’on sorte de la prison UE..

        Il ne peut y avoir une autre Europe .tu fais le jeu de tous ces politiciens pourris qui nous la prmettent depuis 30 ans et tu vois ou cela nous mene petit a petit……..vers une dictature deja bien en place et qui se durcit un peu plus chaque jour.

      • Le veilleur

        Franchement Norbert, la France est déjà coulée par l’UMPS, la question est: qui redressera tout ça maintenant pour que l’on respire à nouveau, qui aura à cœur de redonner la confiance aux Français pour que chacune de nos expériences puissent s’exprimer pour le bien commun.

        Les banques ne prêtent plus d’argent même aux gens qui ont des entreprises et sans argent pas d’investissements, pas d’entreprises, pas de travail, pas de croissance, pas de sorti de la dette. La tache n’est pas aisée et celui qui s’y attellera devra réformer sans modération et faire preuve de beaucoup de courage.

        La dette du monde n’a jamais été aussi importante, elle dépasse 200% du PIB mondial et ne cesse d’augmenter depuis la crise.

        http://www.dailymotion.com/video/x2gx9ft_monde-une-bulle-de-dette_news

      • Thierry92 Thierry92

        Et regarder du coté UPR ne vous vient pas a l’esprit.
        Arretez le coca et l’aspartame.
        Vous prendre en main vous meme vous fait donc si peur?

      • Norbert

        Franchement Le veilleur,

        Qui fait couler la France?????
        Ce n’est pas l’UMPS qui ne sont que les collabos de l’UE et des USA.

        Comme dit Chouard au lieu de s’attaquer aux consequences des problemes ou aux larbins politique du systeme ,il faut s’attaquer a l’origine…a la source de tous nos maux.

        C’est ce que fait Asselineau et l’UPR ,sortir de l’origine de nos problemes que sont l’UE,Euro et OTAN par article 50
        C’est aussi simple que cela afin de reprendre les commandes du paquebot France…

        Pourquoi faire compliquer comme Aujourd’hui ou annoncer des solutions pourries a la Marine du FN alors que l’on peut faire beaucoup plu simple et liberer notre pays des tentacules de la pieuvre Euro-atlantiste.

        IL FAUT ETRE MAITRE CHEZ NOUS.
        CE N’EST PAS A DES ETRANGERS DE NOUS DICTER NOS LOIS,C’EST AU PEUPLE DE FRANCE ET A PERSONNE D’AUTRE

    • Thierry92 Thierry92

      Je vois que l’upr avait raison une fois de plus.
      Sirysa un pârti leurre

  • BA

    2008 : dette publique de la Grèce : 263,284 milliards d’euros, soit 112,9 % du PIB.

    En 2008, les autres nations européennes auraient dû accepter de subir des pertes. Elles auraient dû accepter que la Grèce fasse défaut sur la totalité de sa dette publique. Mais, malheureusement, elles n’ont pas voulu subir des pertes.

    En 2008, l’Allemagne, la France, et tous les autres moutons de Panurge bêlent : « C’est pas grave. Nous refusons de subir des pertes. Nous continuons à prêter des milliards d’euros à la Grèce en faillite. »

    2009 : dette publique : 129,7 % du PIB.

    L’Allemagne, la France, et tous les autres moutons de Panurge bêlent : « C’est pas grave. Nous refusons de subir des pertes. Nous continuons à prêter des milliards d’euros à la Grèce en faillite. »

    2010 : dette publique : 148,3 % du PIB.

    L’Allemagne, la France, et tous les autres moutons de Panurge bêlent : « C’est pas grave. Nous refusons de subir des pertes. Nous continuons à prêter des milliards d’euros à la Grèce en faillite. »

    2011 : dette publique : 170,3 % du PIB.

    En début d’année 2012, la Grèce a fait défaut : 115 milliards d’euros de dettes ont été effacés.

    2012 : dette publique : 157,2 % du PIB.

    L’Allemagne, la France, et tous les autres moutons de Panurge bêlent : « C’est pas grave. Nous refusons de subir des pertes. Nous continuons à prêter des milliards d’euros à la Grèce en faillite. »

    2013 : dette publique : 175,1% du PIB.

    L’Allemagne, la France, et tous les autres moutons de Panurge bêlent : « C’est pas grave. Nous refusons de subir des pertes. Nous continuons à prêter des milliards d’euros à la Grèce en faillite. »

    Troisième trimestre 2014 : dette publique de 315,509 milliards d’euros, soit 176 % du PIB.

    L’Allemagne, la France, et tous les autres moutons de Panurge bêlent : « C’est pas grave. Nous refusons de subir des pertes. Nous continuons à prêter des milliards d’euros à la Grèce en faillite. »

    Dans le Quart Livre, chapitre VIII, Rabelais écrit :

    Soudain, je ne sais comment cela se produisit, je n’eus pas le loisir de le considérer, Panurge, sans dire autre chose, jette en pleine mer son mouton criant et bêlant. Tous les autres moutons criant et bêlant sur le même ton commencèrent à se jeter et à sauter dans la mer tous à la file. Le premier à sauter derrière son compagnon était dans la foule. Il n’était pas possible de les en empêcher. Vous savez en effet que c’est le naturel du mouton, de toujours suivre le premier, où qu’il aille. De plus Aristote dit au livre IX de l’Histoire des Animaux que c’est le plus sot et le plus inepte animal du monde. Le marchand, tout effrayé de voir devant ses yeux périr et se noyer ses moutons, s’efforçait de les en empêcher et de les retenir de toutes ses forces. Mais c’était en vain. Ils sautaient tous à la suite dans la mer, et y périssaient.

    http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Quart_Livre

    L’histoire de la zone euro se terminera de la même façon :

    « Ils sautaient tous à la suite dans la mer, et y périssaient. »

  • rouletabille rouletabille

    Elle est au Parlement EUROPÉEN ,c’est à EUX qu’il faut le dire…
    Elle réagit pas sur le comportement des SS Ukrainiens et voyage en ISRAËL.
    Son père (tortionnaire prouvé mais pas condamné)me semble plus crédible qu’elle..
    ELLE désire juste nous accommoder à l’Europe,JAMAIS elle dit SORTIR de l’Europe OK,l’amalgame sortir de l’€ ne trompe plus personne.
    Avec les merdias qui nous la balance Anti Système hahahaha.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Thierry92 Thierry92

    Qui se ressemble s’assemble.

    Donald Tusk a été remercié pour ses services en devenant Président de l’Europe, malgré un scandale de corruption

    http://www.regard-est.com/home/breves.php?idp=1204
    Mais allons nous nous attacher a des détails?
    http://lesakerfrancophone.net/revue-de-presse-hebdomadairele-22-fevrier-2015/

  • Thierry92 Thierry92

    Rassurez vous comme tout le monde sait l’allemagne va bien.

    Pendant ce temps là, en Allemagne : 12,5 millions de personnes sous le seuil de pauvreté, un record
    La pauvreté a progressé de 15 % en 2013 pour toucher 12.5 millions de personnes, un record, indique l’étude publiée par la fédération d’aide sociale Paritätischer Wohlfahrtsverband. Les Échos – 20 février 2015

  • Thierry92 Thierry92

    le clown porochenko pretend que les services secret ukrainiens ont déjoué un complot.
    A mon avis ils ont abattus deux innocents pour essayer de rendre crédible un cinéma monté de toute piece.
    Si la russie voulait il y a longtemps qu’il aurait croisé une balle perdue par un snipper.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150222/1014847919.html

  • Thierry92 Thierry92

    Elle va bientot se présenter comme la nouvelle jeanne d’arc.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150209/1014472650.html

    • rouletabille rouletabille

      OUEP,une jeunesse avec un père tortionnaire laisse des traces indélébiles sur cette pauvre fille.
      Traumatisée elle cherche l’affection n’importe ou.
      La France hahahaha se FOUT d’une malheureuse fille désorientée par ISRAËL,quelle continue son cirque comme marionnette,les merdias l’invite pour vraiment qu’on y croit à sa position de greluche Anti Europe hahahahaha.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • BA

    Manolis Glezos, député européen membre de SYRIZA : « Je demande au Peuple Grec de me pardonner d’avoir contribué à cette illusion. »

    Depuis Bruxelles, Manolis Glezos foudroie le gouvernement à propos des manœuvres durant les négociations avec les créanciers et du changement de discours de SYRIZA. Il rappelle qu’ « entre l’oppresseur et l’oppressé, il ne peut être question de compromis, tout comme cela est impossible entre l’occupé et l’occupant. La seule solution c’est la liberté ».

    Manolis Glezos écrit :

    Changer le nom de la troïka en « institutions », celui du mémorandum en « accord » et celui des créanciers en « partenaires », ne change en rien la situation antérieure.
    L’on ne change pas non plus, bien entendu, le vote du peuple Grec aux élections du 25 janvier 2015.
    Il a voté pour ce que SYRIZA avait promis : abolir le régime d’austérité qui n’est pas seulement une stratégie de l’oligarchie allemande mais aussi de celle des autres pays créanciers de l’Union européenne et de l’oligarchie grecque.
    Nous abolissons les mémorandums et la troïka, nous abolissons toutes les lois de l’austérité.
    Au lendemain des élections, d’une seule loi, nous abolissons la troïka et ses effets.
    Un mois est passé et cette promesse n’est toujours pas transformée en acte.
    Dommage et encore dommage.
    Pour ma part, je demande au Peuple Grec de me pardonner d’avoir contribué à cette illusion.
    Mais, avant que le mal ne progresse.
    Avant qu’il ne soit trop tard, réagissons.
    Avant toute chose, par le biais d’assemblées extraordinaires, dans toutes les organisations, quel qu’en soit le niveau, les membres et les amis de SYRIZA doivent décider s’ils acceptent cette situation.
    D’aucuns prétendent que, pour obtenir un accord, il faut savoir céder. En tout premier lieu, entre l’oppresseur et l’oppressé, il ne peut être question de compromis, tout comme cela est impossible entre l’occupé et l’occupant. La seule solution c’est la liberté.
    Mais, même si nous acceptions cette aberration, ce que les gouvernements antérieurs ont fait avec le chômage, l’austérité, la pauvreté, les suicidés, en soutenant les mémorandums, va bien au-delà de toute limite de compromis.

    Manolis Glezos, Bruxelles, le 22 février 2015

    http://www.okeanews.fr/20150222-glezos-je-demande-au-peuple-grec-de-pardonner-davoir-contribue-cette-illusion

  • laspirateur

    Là où Asselineau dit pouvoir sortir de l’Europe, Marine Le Pen semble tenir un discours radical qui n’envisagerait même plus cette possiblité? A l’entendre l’Europe a écarté les cuisses et les USA on tout mis dedans! Le lobby a gagné la partie est finie, plus de frontières en europe, plus de Pays, vous êtes tous Américains mais on vous le dira plus tard pour le moment indignez vous!