La motion de censure contre le gouvernement Valls rejetée

Le flou est toujours entretenu sur le véritable sens de la loi Macron alors qu’il s’agit tout simplement de déréguler le domaine du travail en France pour que le pays soit adapté aux accords de libre-échange avec les États-Unis. Le but? Le profit, et uniquement cela! Et bien sur, la motion de censure ne pouvait pas passer, impossible! D’un côté vous aviez l’UMP qui soit-disant était contre la loi Macron alors que Sarkozy pour ne citer que lui à tout fait pour que la France soit digérée par le TAFTA, il nous avait même prévenu! Quand aux « frondeurs », si réellement ils sont contre, une lettre de démission du parti aurait montré leur désapprobation de la plus belle manière… Mais qu’ils ne s’inquiètent pas, quelqu’un à peut-être trouvé une solution très républicaine  démocratique  socialiste pour eux: « pour en finir avec la fronde qui mine la majorité socialiste, le député PS de Seine-Saint-Denis Razzy Hammadi propose ni plus ni moins que d’interdire aux députés PS de voter contre les textes du gouvernement. »

Certains avaient peur en France des voyous du 9-3? Il fallait en fait avoir peur de ceux qui utilisent le 49-3. Hollande était contre, il dénonçait même cela, il l’a autorisé pour que cette loi passe.

MortDes financiers américains qui attendent que la loi Macron passe…

La France est donc pratiquement entièrement vendue, et les responsables nous représentent à la tête du pays depuis plusieurs décennies déjà…

Le parlement a rejeté la motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls déposée par l’UMP et l’UDI.

 L’Assemblée nationale a rejeté jeudi soir la motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls.234 des 577 parlementaires ont voté pour la motion, alors que 289 voix étaient requises pour l’adopter.L’UMP et l’UDI avaient déposé la motion de censure suite au recours mardi du gouvernement à l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire passer la loi Macron sans vote des députés. L’article 49-3 prévoit que le projet de loi soit adopté si la motion de censure est rejetée. Si elle est acceptée, le gouvernement devra démissionner.

Adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale, la loi Macron sera soumise au Sénat.

Préparée par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, la loi comprend 200 articles et intervient dans de multiples domaines en vue de relancer la croissance économique dans le pays. Elle prévoit entre autres de priver d’une partie de leurs pouvoirs les représentants de professions juridiques (notamment les notaires), de simplifier la réglementation de certaines branches d’affaires et de commerce, ainsi que d’autoriser les magasins à ouvrir le dimanche une fois par mois.

Source: Fr.sputniknews.com
À moins d’un miracle, la loi sera imposée avec au passage un déni de démocratie (dixit François Hollande). Nous finirons bel et bien comme la Grèce…

 

5 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Vous vous attendiez a quoi?

    A vous de prendre la bonne décision en virant les députés qui ont voté pour aux prochaines élections.
    Faites tout pour les éliminer du paysage politique.
    Les partis également.

  • whackangel

    Je serais intéressé de voir les estimations envisagées pour la validation au Sénat… Mais on n’aurait pas eu droit à tout ce fourbi pour que le Sénat casse le tout. C’est quand d’ailleurs qu’ils votent les papis ??

  • Pierre L

    Un blog sérieux ne devrait pas se laisser prendre au jeu des psychopathes.

    Ne comprenez-vous pas que le « gouvernement » met en scène des comédies à rebondissements pour meubler l’actualité ?

    Ce qu’il fait concrètement, c’est tout simplement semblant de gouverner en attendant que les choses pourrissent jusqu’à devenir irrécupérables.

    • voltigeur voltigeur

      Gros cinéma et mise en scène, ils font semblant
      de s’écharpper, et restent complices de la destruction
      du pays. Mais les gens sont contents de ces joutes oratoires,
      qui ne changent rien au plan établi, mais sont distrayantes, et
      font prendre des vessies pour des lanternes…