‘La CIA pense qu’une nation hostile tente de modifier le climat du monde’

La CIA soupçonne une modification du climat par une nation en particulier , oui mais laquelle? Russie? Iran? Syrie? Chine? Aïe, on me dit dans mon oreillette qu’il existe un projet américain du nom de HAARP qui va dans ce sens, et la CIA ne serait pas au courant? À moins qu’ils se foutent légèrement du monde….

haarp-1

Les responsables de la CIA redoutent que des Etats tentent de manipuler le climat du monde, a affirmé le professeur Alan Robock, de la Rutgers University dans le New Jersey, au cours de la  conférence annuelle de l’American Association for the Advancement of Science.

Il a relaté que des consultants travaillant pour la CIA l’avaient appelé et lui avaient demandé s’il était possible de savoir si quelqu’un pouvait contrôler le climat du monde. Il leur avait répondu que toute tentative de modifier le climat à grande échelle serait détectable.

La géo-ingénierie, qui vise à modifier le climat, comprend un ensemble de techniques allant de l’ensemencement de nuages, qui consiste à répandre des produits chimiques par avion pour déclencher des averses, au tir de miroirs dans l’espace pour refléter la lumière du soleil et rafraîchir la Terre.

Robock a rappelé que ces techniques avaient déjà été employées par le passé comme armes de guerre, et notamment au cours de la Guerre du Vietnam, et de la crise cubaine. Au Vietnam, les scientifiques américains ont tenté d’augmenter la pluviométrie en diffusant des particules dans les nuages pour entraver l’avancée des troupes du Front national de libération du Sud-Viêt Nam. La CIA a également ensemencé des nuages au dessus de Cuba pour provoquer des pluies et ruiner la récolte de canne à sucre.

« Je pense que cette recherche devrait être ouverte et internationale, et qu’il n’est pas question de l’utiliser à des fins hostiles », a jugé le professeur.

Article complet sur Express.be

Lorsque l’on parle modification du climat, beaucoup pensent directement au projet HAARP dont l’existence laisse place à toutes les théories, dont la modification du-dit climat. Il en serait tout autre suivant certains:

Haarp (High Frequency Active Auroral Research Program) a fait et fera encore couler beaucoup d’encre. Certains y voient plus qu’un simple programme de recherche scientifique (et tout de même en partie militaire) américain portant sur l’ionosphère. Pour eux, il ne s’agit pas d’un projet destiné à mieux comprendre comment les orages magnétiques affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite ainsi que les réseaux de transport d’électricité sur de longues distances, que ce soit pour des usages civils ou militaires.

On n’a jamais pu démontrer cette affirmation, même si l’on sait bien qu’Haarp est en partie financé par la fameuse Defense Advanced Research Projects Agency (Darpa), bien connue entre autres pour les travaux en robotique qu’elle soutient.

Source et article complet sur Futura-science

Un reportage est à voir sur le sujet, toujours intéressant malgré le style assez indigeste de la présentation des faits:

62 commentaires

  • Ceux qui sont éveillés savent depuis longtemps que le projet HAARP situé en Alaska existe depuis assez longtemps. Ces putains de soi-disant américains (pqy exterminateur des populations par excellence) ont déjà fait de nombreuses expériences qui ont été dénoncées par leurs propres scientifiques sans compter de nombreux autres dans le monde en tier. Comment de peut-il que les peuples soient aussi cons en croyant dans ce pays pourri dès sa crétion. Je vous conseille d’aller voir nos chers amis américains pour mieux comprendre à qui nous avons à faire. J’ai vécu en URSS et je peux dire que ce pays n’a jamais commis les horreurs commises dans le monde par ceux que l’on appelle américains (ce qui ne veut rien dire). Je sais que mon message ne va pas palire à tout le monde. Que ceux qui ne sont pas d’accord se anifestent je leur répondrai si j’en ai la possibilité.
    J’ai un problème sérieux je ne sais pas comment communiquer avec Benji. J’ai essayé plusieurs fois et je n’y suis pas arrivé.

    Salut à tous

  • Darkos

    Wa le pseudo reportage comment on rigole… j’ai bossé sur les radiofréquences et je peux vous dire que l’armée y investit énormement car ça concerne ses communications.
    Quand j’entends que les mecs mettent en cause le tsunami de 2004… avec des ondes électromagnétiques… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • PhildeFer

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que « Haarp » a le dos large. Mais il n’en demeure pas moins que je reste persuadé que les USA, tout comme les Russes et peut être aussi les Chinois ont sans aucun doute les technologies nécessaires pour provoquer tout un tas de cataclysmes « naturels »..

      Regardez bien où se produisent les « cataclysmes » que certains attribuent à cette planète « arlésienne »… et vous verrez que ça n’a jamais impacté les USA ou Israêl mais toujours des pays qui n’allaient pas dans leur sens…

      • rouletabille rouletabille

        à FILDEFER
        les autres pays ont aussi l’arme atomique ok,c’est juste les USA qui l’ont employer sur des civils en +.

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • Dubitatif

        Excellente remarque, Rouletabille

        simple sans bavure ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • PhildeFer

        Nous sommes bien d’accord: les USA utilisent des armes non connues du public pour occasionner des cataclysmes météo et autres et sans doute faire pression sur les dirigeants des nations touchées ou menacées de l’être afin qu’ils aillent dans leur sens..
        Et les blogs conspi qui relayent toutes ces fariboles des juifs Sitchin et Velikovski reprises par les Marshall Masters et autres zozos « insider de la NASA grâce sans doute à la belle soeur de leur grand oncle qui y fait le ménage…) ne font que détourner l’attention de ceux qui cherchent à comprendre.. Et ça sert aussi d’explication alternative de secours afin de faire passer pour « parano » à enfermer d’urgence, tout chef d’état qui oserait avouer la vérité en public…
        « Ils » nous ont aussi fait le coup avec le « réchauffement climatique »….

  • TJAAA

    Il est intéressant de consulter la « Convention sur l’interdiction d’utiliser des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles », signée par les pays membres de l’ONU à Genève et entrant en vigueur le 5 octobre 1978 et d’y relever ceci :

    Reconnaissant que les progrès de la science et de la technique peuvent ouvrir de nouvelles possibilités en ce qui concerne la modification de l’environnement, (…)
    Conscients du fait que l’utilisation des techniques de modification de l’environnement à des fins pacifiques pourrait améliorer les relations entre l’homme et la nature et contribuer à protéger et à améliorer l’environnement pour le bien des générations actuelles et à venir,
    Reconnaissant, toutefois, que l’utilisation de ces techniques à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles pourrait avoir des effets extrêmement préjudiciables au bien-être de l’homme,
    Désireux d’interdire efficacement l’utilisation des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles, afin d’éliminer les dangers que cette utilisation présente pour l’humanité, et affirmant leur volonté d’œuvrer à la réalisation de cet objectif,(…)
    Article premier
    1. Chaque Etat partie à la présente Convention s’engage à ne pas utiliser à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles des techniques de modification de l’environnement ayant des effets étendus, durables ou graves, en tant que moyens de causer des destructions, des dommages ou des préjudices à tout autre Etat partie. (…)
    Article II
    Aux fins de l’article premier, l’expression « techniques de modification de l’environnement » désigne toute technique ayant pour objet de modifier – grâce à une manipulation délibérée de processus naturels – la dynamique, la composition ou la structure de la Terre, y compris ses biotes, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère, ou l’espace extra-atmosphérique. (…)

    L’article 1 dit clairement que cela ne concerne que les états membres contre les états membres !!!

  • 108

    Dites donc, la cia n’est pas un peu complotiste là ? ^^

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Je signale en passant que le centre HAARP situé en Alaska est fermé depuis près de cinq ans et que plus aucune activité liée aux émissions d’ondes de Hautes fréquences n’y a plus eu lieu depuis. (ai des potes qui y travaillaient).
    Autre chose, depuis maintenant 3 ans et demi, le même système existe à une dimension réduite et de manière à être embarquée.
    De plus, il y a d’autres sites qui on été construits et sont en fonction à plusieurs endroits sur la planète.

    • momo

      rappel pour 2004 la theorie complot dis explosion sous terraine, voir dossier à ce sujet. car la forme des ondes des sismographes correspond à une explosion nuck comme durant des essais en pacifique.

      pour haarp
      rappel haarp est là pour ionisé la stratosphère, la transformant en réflecteur HF. donc depuis une station comme dule iles ascension, tu envois un signal il est réfléchi et tu les récupére de l’autre coté.
      la stratosphére reflete les onde mais démultipli le signal par 10, si tu envois 100Kz de l’autré coté tu as 10Kz etc…

      un bon dossier par le grip présenté à la CEE en 1999

      bonne lecture
      http://questionscritiques.free.fr/3eme_guerre_mondiale/programme_haarp.pdf

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Afin d’appréhendé le phénomène des ondes électromagnétiques en ionosphère, voyez les cartes qui défilent au fil des heures
      http://iono.jpl.nasa.gov/latest_rti_global.html
      D’autre part il fort probable que les USA ou la Russie, disposent tous les deux de satellites pouvant être amène de produire le même effet.
      Autre chose aussi, et cette hypothèse est curieusement mise de côté depuis qu’elle a été rendue publique par inadvertance, je parle de ces ondes dont nous sommes bombardés depuis un point dans l’espace (hémisphère Nord spatial).

  • momo

    ils ont commencé à accuser les russes, maintenant un état lequel ?

    CIA accuse la Russie de « manipulation de la Météo du monde » a bon on croyait le sujet de type conspirationniste

    ha si une idée peut être un shadow état, un état caché dans l’état, mais ou USA ou Russie….. une petite idée

    Tic Tac Tic Tac…..

  • suzanna

    C’est bien connu, le mensonge est accessoirement vérité lorsqu’il sert à incriminer quelqu’un d’autre.

    Faudra qu’ils nous expliquent comment Poutine ou l’Iran ou la Chine peuvent être les méchants dans cette affaire vu que c’est l’otan qui déversent depuis 15 ans les produits chimiques qui permettent cette manipulation du climat, va falloir qu’ils cogitent, parce que Evelyne Delia ne sait plus où donner de la tête, nuage, pas nuage, gaz, pas gaz, avion, bateau, soucoupe volante, elle va nous faire un claquage du cervau en direct. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Le sujet est plus qu’une théorie puisque des documents obtenus par un citoyen américain confirment que HAARP provoque des émissions dans la ionosphère, y compris la création de nuages de plasma artificiels.

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/02/des-documents-du-laboratoire-de.html

  • rouletabille rouletabille

    Les USAIONITES se servent de tout pour pourrir la vie des autres,pour ceux qui savent pas ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • 108

    Et si on couple ça avec des chemtrails, ça peut donner quoi ?

    Je ne suis pas très caler en science météo, ni en chimie, mais par déduction si on mélange des ondes avec des produits chimiques, le tout balancé dans la ionosphère (où les molécules sont ionisées par le rayonnement ultraviolet donc où l’on modifie la structure atomique), ça peut donner quoi et pour quoi faire ?

    ça n’a peut être aucun rapport les 2 choses ensembles, mais …??

  • rouletabille rouletabille

    Voyez les commentaires sur la duperie svp..

    http://www.mystere-tv.com/stanley-kubrick-et-ses-messages-caches-v7329.html

    Tout prouve que ceux qui gouvernent sont au service des Banques et du système qu’ils croient supérieur,cela va s’en dire quand on voit la tronche des marionnettes .
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • nux nux

    cela fait environ un an que j’ai lue et vue un reportage , dans lequel les ricains disaient qu’ils voulaient démonter HAARP , qu’ils avaient fait ce qu’ils voulaient avec et que dorénavant ils n’en avaient plus besoin …

    je pense qu’ils utiliserons cette technologie directement depuis l’espace par le biais de satellites par exemple , et la il ne seras plus possible de prouver quoique ce soit …

    HAARPP >> usa

    SURA >> russie

    (le 23 mai 2008) >>>

    http://www.jp-petit.org/nouv_f/Crop%20Circles/haarp_russe/haarp_russe.htm

    et l’europe aussi a son harrp a elle …

  • Une nation hostile ? En dehors des usa, je ne vois pas !

    Enfin bref, voilà bien une affirmation aussi démente que celle évoquant l’autisme de Poutine ou sa fortune personnelle évaluée en milliards !

    Après les escroqueries lunaires et de septembre 2001, qui peut encore cautionner quoi que ce soit provenant de cette nation de voyous surarmés ?

  • Dubitatif

    c’est PARFAITEMENT faisable ! TOUT HOMME DE GUERRE SAIT QU’UN MAUVAIS CLIMAT FAIT GAGNER OU PERDRE LA GUERRE !!!
    regardez toutes les batailles. Toutes ont eu une issue fatale à cause d’un mauvais climat. Pas étonnant que
    des fadas aux commandes de pays, veulent CETTE ARME FATALE
    cette recherche pour le modifier… existe
    depuis les années 50.

    et j’ajoute qu’on peut aussi
    CRÉER de toute pièce un tremblement de terre. pour cela
    il faut connaître, les failles (style une lézarde sur un mur)
    avec de très très gros engins on envoi profondément dans le sol des fréquences et en réponse à ces vibrations fortes
    on obtient un tremblement de terre PROVOQUE.

    ils peuvent même choisir la force du tremblement….

    Ces hommes sont FOUS. Ils peuvent parfaitement faire la pluie depuis LONGTEMPS ils ont les outils, alors…. pourquoi des gens au Darfour, Sahel, meurent de faim ?????

  • cielvoile

    Officiellement : ne s’en servent plus depuis démantèlement été 2014 :

    https://http://www.youtube.com/watch?v=SqbzSOTJnSk

  • Zugzwang

    La « manipulation du climat » est en fait mentionné sous le terme de « géo-ingénierie ». Il s’agit donc d’une vraie science, reconnue et nommée. Comme toute science dans des mains humaines, elle a vocation, à terme, à être expérimentée puis utilisée. La difficulté est de savoir à jusqu’à quand, ou à partir de quand cette science est simplement couchée sur papier, utilisée avec parcimonie à titre d’expérience ou utilisée très largement pour ne pas dire quotidiennement. En tout cas, le sujet semble remonter à quelques dizaines d’années en arrière a toujours soulevé une vive polémique. Au vu de la complexité du système climatique, il est difficile d’anticiper les conséquences à long terme et à grande échelle de tels projets. Une question morale pèse donc sur le sujet.

    Ce projet HAARP (High Atmosphere Auroral Rechearch Program) en fait n’a rien a voir avec les changements climatiques… enfin officiellement :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/High_frequency_active_auroral_research_program

    Parce que certains articles ouvrent des perspectives intéressantes :

    http://sboisse.free.fr/technique/haarp.php

    Il semble cependant que ce programme soit interrompu faute de financement. Un démantèlement est prévu pour… l’été 2014 mais pas de nouvelle sur cet avancement.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/05/16/haarp-alaska-demantelement-prevu-ete-2014-videos/

    Ceci dit, la technologie existe et comme le dit la vidéo du dernier lien il a fournit tous les résultats escomptés :

    « Injecter de l’énergie dans l’ionosphère pour pouvoir effectivement la contrôler. Mais ce travail a été accompli »
    « Nous allons passer à d’autres modes de gestion de l’ionosphère, ce pour quoi HAARP a été vraiment conçue »

    Bon, là encore, je sais comment les gens réagissent. J’ai un seul article issu d’un site sans prétention qui fait beaucoup de spéculations sans citer de sources… De là à dire qu’on nous a caché un projet militaire secret destiné à la modification du climat mondial, c’est exagéré ! Mouais c’est vrai, c’est encore un peu tôt pour dire que nos dirigeants nous ont menti et nous ont caché la vérité depuis des années puisqu’aucun média n’en a parlé jusqu’à ce jour. Cependant, j’ai aussi trouvé cet article, enfin c’est plutôt un rapport issu du parlement européen qui date de, accrochez-vous, … janvier 1999 :

    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A4-1999-0005+0+DOC+XML+V0//FR

    Voilà donc ce que nos dirigeants ont « oublié » de nous dire concernant l’actualité internationale et donc française, ce qu’a également oublié de dire la quasi-totalité des journalistes, y compris ceux d’investigation, depuis 15 ans (je cite quelques passages en vrac) :


    – vu l’audition sur le projet HAARP et les armes non létales convoquée à Bruxelles, le 5 février 1998, par la sous-commission « sécurité et désarmement » de la commission des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense,

    T. considérant que la recherche militaire porte actuellement sur la manipulation de l’environnement à des fins militaires, et ce en dépit des conventions existantes; c’est le cas, par exemple, du système HAARP basé en Alaska,

    27. considère que le projet HAARP (High Frequency Active Auroral Research Project), en raison de son impact général sur l’environnement, pose des problèmes globaux et demande que ses implications juridiques, écologiques et éthiques soient examinées par un organe international indépendant avant la poursuite des travaux de recherche et la réalisation d’essais; déplore que le gouvernement des États-Unis ait à maintes reprises refusé d’envoyer un représentant pour apporter un témoignage sur les risques que comporte pour l’environnement et la population le projet HAARP financé actuellement en Alaska, durant l’audition publique ou à l’occasion d’une réunion subséquente de sa commission compétente;

    28. demande à l’organe chargé de l’évaluation des choix scientifiques et technologiques (STOA) d’accepter d’examiner les preuves scientifiques et techniques fournies par tous les résultats existants de la recherche sur le programme HAARP aux fins d’évaluer la nature et l’ampleur exactes du danger que HAARP représente pour l’environnement local et global et pour la santé publique en général;

    29. invite la Commission à examiner les incidences sur l’environnement et la santé publique du programme HAARP pour l’Antarctique, en coopération avec les gouvernements de Suède, de Finlande, de Norvège et de la Fédération de Russie, et à faire rapport au Parlement sur le résultat de ses investigations.

    HAARP – Un système d’armement modifiant le climat

    Le 5 février 1998, la sous-commission sécurité et désarmement du Parlement a procédé à une audition portant notamment sur HAARP. Des représentants de l’OTAN et des États-Unis avaient été conviés à la réunion. Ils ont toutefois choisi de ne pas venir. La sous-commission a déploré que les États-Unis n’aient envoyé aucun représentant à l’audition et qu’ils n’aient pas saisi l’opportunité de faire des commentaires sur le matériel présenté(22).

    HAARP est un programme de recherche sur le rayonnement à haute fréquence (High Frequency Active Auroral Research Project). Il est conduit conjointement par l’armée de l’air et la marine des États-Unis et par l’Institut de géophysique de l’université d’Alaska à Fairbanks. Des tentatives analogues ont lieu en Norvège, dans l’Antarctique, mais aussi dans l’ex-Union soviétique. HAARP est un projet de recherche utilisant un équipement terrestre, un réseau d’antennes. Chacune est alimentée par son propre émetteur pour réchauffer des parties de l’ionosphère au moyen d’ondes radio puissantes. L’énergie ainsi générée réchauffe certaines parties de l’ionosphère, ce qui crée des trous dans l’ionosphère et des « lentilles » artificielles.

    HAARP peut avoir de multiples applications. La manipulation des particularités électriques de l’atmosphère permet de contrôler des énergies gigantesques. Utilisée à des fins militaires contre un ennemi, cette technique peut avoir des conséquences terribles. HAARP permet d’envoyer à un endroit déterminé des millions de fois plus d’énergie que tout autre émetteur traditionnel. L’énergie peut aussi être dirigée contre un objectif mobile, notamment contre des missiles ennemis.

    Le projet améliore la communication avec les sous-marins et permet de manipuler les conditions météorologiques mondiales. Mais l’inverse, perturber les communications, est également possible. En manipulant l’ionosphère, on peut bloquer la communication globale tout en conservant ses propres possibilités de communications. La radiographie de la terre sur une profondeur de plusieurs kilomètres (tomographie terrestre pénétrante) à la fin de découvrir les champs de pétrole et de gaz, mais aussi les équipements militaires sous-terrains, et le radar transhorizon qui identifie des objects à grande distance au-delà de la ligne d’horizon sont d’autres applications du système HAARP.

    Depuis les années 50, les États-Unis procèdent à des explosions nucléaires dans les ceintures de Van Allen afin d’examiner les effets des impulsions électromagnétiques qu’elles déclenchent sur les communications radio et le fonctionnement des équipements radars. Ces explosions ont généré de nouvelles ceintures de rayonnement magnétique qui ont pratiquement entouré la terre tout entière. Les électrons se déplaçaient le long de lignes de champs magnétiques et créaient une aurore boréale artificielle au-dessus du pôle nord. Ces essais militaires risquent de perturber à long terme les ceintures de Van Allen. Le champ magnétique terrestre pourrait s’étendre sur de vastes zones et empêcher toute communication radio. Certaines scientifiques américains estiment qu’il faudra plusieurs centaines d’années avant que les ceintures de Van Allen retrouvent leur état initial. HAARP peut bouleverser les conditions climatiques. Tout l’écosystème peut être menacé, en particulier dans l’Antarctique où il est fragile.

    Les trous dans l’ionosphère causés par les ondes radio puissantes qui y sont envoyées constituent un autre effet très grave d’HAARP. L’ionosphère est notre bouclier contre le rayonnement cosmique. L’on espère que ces trous se refermeront, mais l’expérience acquise suite à la modification de la couche d’ozone donne à penser le contraire. Le bouclier de l’ionosphère est fortement percé à plusieurs endroits.

    En raison de l’ampleur de ces incidences sur l’environnement, HAARP constitue un problème global et il faudrait évaluer si les avantages que procure ce système compensent les risques encourus. Ses incidences écologiques et éthiques doivent être évaluées avant la poursuite des travaux de recherche et la réalisation d’essais. L’opinion publique ignore pratiquement tout du projet HAARP et il est important qu’elle soit mise au courant.

    HAARP est lié à la recherche spatiale intensive menée depuis 50 ans à des fins clairement militaires, par exemple en tant qu’élément de la « guerre des étoiles » en vue du contrôle de la haute atmosphère et des communications. Ces travaux de recherche doivent être considérés comme extrêmement néfastes pour l’environnement et la vie humaine. Personne ne saît avec certitude ce que peuvent être les effets de HAARP. Il faut lutter contre la politique du secret en matière de recherche militaire. Il faut promouvoir le droit à l’information et au contrôle démocratique des projets de recherche militaire ainsi que le contrôle parlementaire.

    Une série d’accords internationaux (« la convention sur l’interdiction d’utiliser à des fins militaires ou à d’autres fins hostiles des processus modifiant l’environnement, le traité sur l’Antarctique, l’accord établissant les principes des activités des États en matière de recherche spatiale, en ce compris la lune et d’autres corps spatiaux ainsi que la convention des Nations unies sur le droit maritime) font que HAARP est un projet hautement contestable non seulement sur les plans humain et politique mais aussi du point de vue légal. En vertu du traité sur l’Antarctique, l’Antarctique ne peut être utilisée qu’à des fins pacifiques(26), ce qui signifie que HAARP enfreint le droit international. Tous les effets des nouveaux systèmes d’armement doivent être évalués par des organes internationaux indépendants. Il faut encourager la conclusion d’autres accords internationaux afin de protéger l’environnement contre toute destruction inutile en temps de guerre.

    Conclusion :

    11. considère que le système militaire américain de manipulation ionosphérique, HAARP, lequel est basé en Alaska et ne représente qu’une partie du développement et de l’usage d’armes électromagnétiques à des fins de sécurité tant extérieure qu’intérieure, constitue un exemple d’une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l’environnement et la santé humaine au niveau planétaire, sachant que ce système tente de pénétrer dans la partie hautement sensible et énergétique de la biosphère à des fins militaires, alors que toutes ses conséquences ne sont pas connues; invite la Commission, le Conseil et les États membres à exercer des pressions sur le gouvernement des États-Unis, de la Russie et de tous les autres États engagés dans de telles activités pour qu’ils mettent un terme à ces dernières et qu’un accord global soit établi contre de telles armes;


    Entre la désinformation volontaire et la désinformation par omission on génère une société déconnecté de la réalité qui ne comprend plus rien à l’actualité… et qui ne croit plus en grand chose pas même en ce qu’elle sait. Donc ré-informons-nous et ayons foi en notre esprit critique et notre cerveau analytique.

  • Grand marabout Grand marabout

    La géo-ingénierie n’est pas suffisante pour lutter contre le réchauffement

    Un rapport suggère l’examen d’un nuage artificiel pour refroidir la Terre

    http://www.lapresse.ca/environnement/climat/201502/10/01-4843086-un-rapport-suggere-lexamen-dun-nuage-artificiel-pour-refroidir-la-terre.php

    http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150211.AFP8386/la-geo-ingenierie-n-est-pas-suffisante-pour-lutter-contre-le-rechauffement.html

    « Le rapport lui-même souligne à quel point cette idée repose sur des variables inconnues, la plus importante étant: tout effort pour détourner une partie des rayons du soleil se dissipera après quelques mois ou quelques années, alors que les gaz à effet de serre que nous produisons seront encore là, eux, dans un siècle. »

    http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2015/02/19/geoingenierie-ne-sameliore

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    Les méthodes pour modifier artificiellement le climat reviennent sur le devant de la scène. Mais la priorité n’est pas de vaporiser de l’acide sulfurique dans les nuages pour rafraîchir l’atmosphère, rappellent la majorité des chercheurs.
    http://www.courrierinternational.com/article/2015/02/19/la-geo-ingenierie-sauvera-t-elle-le-climat

    • Grand marabout Grand marabout

      Un rapport dont les conclusions sont sans appel : « Nous ne disposons pas d’informations suffisantes sur les conséquences probables des interventions sur le climat pour justifier leur utilisation […].
      Il serait irrationnel et irresponsable de mettre en œuvre des modifications de l’albédo** des émissions sans poursuivre [la baisse]. »

      **[la capacité de la planète à refléter la lumière et renvoyer de l’énergie]
      ********

      En reproduisant des phénomènes observés dans la nature, explique le site du réseau britannique. Ainsi, l’éruption du volcan Pinatubo, dans les Philippines, en 1991, a provoqué une baisse globale des températures pendant plusieurs jours. Tout simplement à cause des quantités énormes d’acide sulfurique relarguées dans l’atmosphère lors de l’éruption : 20 millions de tonnes d’acide soufré,