Découverte d’un mystérieux métal légendaire dans une épave …

Mystère, mystère!! L’Orichalque un métal antique, qu’auraient utilisé les Atlantes.

Cette sculpture précolombienne serait en orichalque – Smithsonian Museum

Quand la mythique île de l’Atlantide fut submergée par l’océan, elle disparut avec tout son orichalque. L’orichalque est un métal ou un alliage, à peine moins précieux que l’or, dont le nom signifie cuivre des montagnes. On ignore de quoi il est fait. Pourtant, aujourd’hui, une équipe de scientifiques affirme avoir découvert 39 lingots d’orichalque dans une épave du 6e siècle av. J.-C au large de la Sicile

Avec 39 lingots, cette découverte est assez unique. Ce navire, vieux de 2 600 ans, en provenance de Grèce ou d’Asie mineure, transportait ce métal inconnu à Gela en Italie quand il a été pris dans un orage et a coulé à 300 mètres du port.

Pour Sebastiano Tusa de l’office maritime de Sicile : « Rien de similaire n’a jamais été trouvé, on connaissait l’orichalque d’après les textes anciens ».  Platon décrit l’orichalque dans le Critias comme « un métal brillant comme le feu ». Ce qui laisse penser qu’il s’agit d’un alliage de cuivre et d’or. Ce métal aurait servi pour couvrir l’intérieur du temple de Poséidon.

Les experts s’accordent à dire que l’orichalque est un alliage ressemblant au laiton qui devait être fabriqué en faisant réagir du zinc, du charbon et du cuivre. Quand ce nouveau métal retrouvé au large de la Sicile a été analysé, on a découvert qu’il était composé de 75 à 80% de cuivre, de 15 à 20% de zinc et d’un peu de nickel, de plomb et de fer.

Ce n’est pas la première fois que des scientifiques pensent avoir découvert l’orichalque. Par exemple, Enrico Mattievich, un ancien professeur de Physique de l’université de Rio de Janeiro, refuse de penser que l’orichalque a quelque chose à voir avec le laiton. Selon lui, les grecs anciens avaient découverts l’Amérique. D’ailleurs, un alliage ressemblant à celui que décrit Platon a été trouvé dans des sculptures qui brillaient « comme le feu », et composées de 9% de cuivre, 76% d’or et de  15% d’argent.

Le mystère du précieux métal des Atlantes reste entier et n’a pas fini de faire parler de lui. L’équipe va maintenant extraire toute l’épave. Les scientifiques espèrent en apprendre plus sur le travail artisanal en Sicile et sur l’histoire économique de cette région.

Sources :Dicovery via  2012 un nouveau paradigme

Voir d’autres mystères:

Australie : des milliers de chauves-souris tombent du ciel mortes!

Plusieurs Londoniens ont rapporté d’étranges manifestations d’électricité statique aux alentours du QG du géant Google

Groenland, et ils ont réussi à filmer quelque chose de vraiment terrifiant…

 

41 commentaires

  • Lilith Lilith

    un parle d’avantage d’un alliage et non d’un métal à proprement dit…………

    pour les chauves souris ce n’est pas un phénomème récent voici un doc de janvier 2014 ce phénomème très impressionant arrive lors de grosse chaleur et l’Australie n’a pas été épargnée par les canicules ces dernières années

    http://www.maxisciences.com/chauve-souris/une-pluie-de-chauves-souris-mortes-s-039-abat-en-australie_art31762.html

    • voltigeur voltigeur

      un parle d’avantage d’un alliage et non d’un métal à proprement dit
      Par rapport à un métal « natif » qui est dans la croûte terrestre tel quel,
      l’alliage est la combinaison de plusieurs métaux, donc je pense que
      ça mérite l’appellation de métal (non natif) mais métal
      tout de même, puisque allié à d’autres pour en faire un nouveau..
      Je raisonne avec ma logique, et il est possible que je sois
      dans l’erreur, surtout qu’apparemment, on ne sais pas de quoi
      il est constitué, sauf peut être de 9% de cuivre, 76% d’or et de 15% d’argent,
      d’après Mattievich.
      L’alliage est obligé par exemple pour l’Or, qui est trop « mou » pour
      être utilisé tout seul.
      J’adore les mystères ;)

      • Lilith Lilith

        moi aussi j’adore les mystères et l’Atlantide en est un en particulièrement savoureux http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • leonidas

        Pour ma part je croyais avoir compris que l’orichalque était un métal blanc, comme l’argent…
        Le bronze par exemple, est bien considéré comme un métal, c’est pourtant un alliage de cuivre et d’étain.

      • voltigeur voltigeur

        « Métal brillant comme le feu »
        Le feu va du rouge à l’orange, selon la teneur en oxygène.
        Comme tout alliage, ça dépend de la proportion du métal dominant.
        L’or peut être blanc, rose, ou jaune..
        Mais il devait falloir une proportion à respecter, pour que
        l’alliage soit assez stable pour être « travaillé », et lui donner
        un aspect égal dans le temps.. Avis personnel, je n’affirme rien,
        mais ça me semble logique. ;)

      • leonidas

        Je trouve plus le bouquin ou Platon parle de ça, il n’y avait pas quelque chose comme « aveuglant », ou « incandescent »?
        Dans mon souvenir ça avait l’air d’un truc sans rapport avec les autres métaux, vraiment mystérieux.
        Si c’est juste un alliage de cuivre, chuis un peu déçu…

      • Balou

        Pourquoi ? Les alliages ont souvent des propriétés supérieures aux métaux purs, en solidité, résistance thermique, conductivité, aspect…

      • voltigeur voltigeur

        C’est peut être pour cette raison que ce métal
        est qualifié de mystérieux.
        Ce qui est bizarre, c’est qu’avec les spectromètres de masse
        on arrive pas à déterminer la composition exacte de ce « métal »..;)

      • Balou

        J’ai cherché dans le passé à trouver du Tombac, un alliage de cuivre et de zinc, comme le laiton mais dans des proportions différentes, moins de zinc. Le laiton est avec un tiers de zinc environ et le tombac entre 1/4 et 1/5e de zinc, de mémoire. Le zinc donne l’aspect brillant au laiton.
        Un musicien anglais a écrit un album dont le titre parlait d’un vibraphone en tombac. « Robert Wood – Tombac vibe ». Cet alliage n’était pas répertorié en France dans les années 80 mais il se vendait en Angleterre.

    • Balou

      Un alliage de métaux est un métal :
      – Le laiton est un alliage de cuivre et de zinc
      – Le bronze est un alliage de cuivre et d’étain

  • MiracleBoy

    mais bon techniquement pour qu’une civilisation arrive à travailler ces métaux comme la notre aujourd’hui ils devaient pas être si cons que ca les gonz .. de plus platon relate encore ca , et je l’espère il n’est pas le seul à parler de l’atlantide ..

    et pour les matériaux en lydite qui c’est qui a une explication ?? le disque génétique etc ???

    j’aimerais vos réactions car les artefacts en lydite remettent en cause toute l’histoire de l’humanité .. ils sont présents sur tous les lieux reliés au Lay lines ..
    certains representent des étapes des cellules au niveau microscopique il y a plus de 6000 ans , des calculs astronomiques impossibles etc ..
    comme la présence des nombres d’or et de Pi encore et encore

    • Lilith Lilith

      beaucoup de mystère j’adore! site que je consulte de temps en temps çi dessous, mais je t’avoue que je ne sais pas quoi penser de ses civilisations qui seraient antérieurs.

      la lydite serait de la basanite (basalte volcanique)selon certaine information mais comme L’orichalque on à très peu d’information, les égyptiens l’utilisaient déjà et le sculptait finement, j’aime à croire que les pré -civilisation sont venue d’ailleur.

      http://projectavalon.net/lang/fr/klaus_dona_2_interview_transcript_fr.html

    • Trollzilla Trollzilla

      Matériaux en lydite, je ne connaissais pas ; té un exemple parlant sur ce que pouvaient savoir et comprendre nos civilisations antiques.
      Plafond de la salle hypostyle du temple de Denderah, fermé aux public car ce temple à plus de 6K ans (pays musulman, Allah créa le monde il y a 6000ans donc ce monument n’est pas censé exister/censure religieuse), au plafond de cette salle il y a la représentation exacte d’un point de vue mathématique avec le génome humain ; si ça vous intéresse tapez « Pialoux » et « sept soffites » dans votre moteur de recherche.
      Enjoy it http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Tu as tout à fait raison Voltigeur.
    je connais cette découverte depuis un certain temps et c’est la réflexion que je m’étais faite. je crois me souvenir qu’un article,quelque part mais où ? donnait la composition exacte car la matière de l’objet a été analysée, je vais voir si je le retrouve.

    MiracleBoy les civilisations qui nous ont précédées avaient des connaissances techniques et astrologiques que nous sommes très loin d’avoir atteintes ! notre petit ego dans lequel nous nous vautrons, a bien des difficultés à intégrer cela et avoir un peu plus d’humilité ! Tous les jours des découvertes nous ramenant dans ces temps anciens nous prouvent que nous ne savons pas grand chose à notre époque dite « moderne »…

    • Hector

      Oh bah bien sur, les Atlantes ont marché sur la lune, ils pouvaient greffer un organe vital sur un patient mourant pour lui donner quelques années de vie en plus, ils avaient des aéroplanes qui dépassaient le mur du son, ils avaient trouvé le boson de Higgs, connaissaient la supraconductivité, étaient capables de découvrir des exoplanètes, avaient détecté la présence d’eau sur mars… etc

      Que sont donc toutes nos piteuses connaissances a coté de gens qui avaient inventé un alliage de métaux ? Rien du tout bien sur, soyons modestes face a un tel génie.

      • Savoir que d’antiques civilisations qu’elles soient terriennes ou non, aient été beaucoup plus avancées que la nôtre – preuves à l’appui car il ne s’agit pas simplement d’histoire d’alliage ou non – n’enlève rien aux découvertes de notre époque.
        D’après les récentes, et moins récentes,découvertes archéologiques,certaines de ces civilisations se déplaçaient à travers l’espace mieux que nous ne savons le faire maintenant.
        Nous ne sommes de toute façon pas seuls dans l’Univers, les OVNIS sont là pour nous le rappeler, et ne me dites pas que vous ne croyez pas en eux, il y a trop de rapports maintenant divulgués, ne serait-ce que par la NASA pour nier leur existence.
        Depuis des années je suis les découvertes archéologiques de très près et je puis vous assurer que tout ceci n’est pas une vaste fumisterie.

      • voltigeur voltigeur

        Rapport Cometa

        http://www.projet-civex.com/Ovni_et_Extraterrestres/le-rapport-cometa.htm

        COMETA LES OVNI ET LA DEFENSE à quoi doit-on se préparer?
        du Général Bernard NORLAIN,ancien Directeur de l’Institut
        des Hautes Etudes de la Défense Nationale
        http://www.informeovni.net/documentos/InformeCometa_frances.pdf

      • Hector

        Bah oui, y’a plein de petits hommes verts qui ont parcouru des dizaines ou des centaines d’années-lumière, mis en place toute la logistique nécessaire pour faire voyager des êtres vivants dans l’espace, accumulé des tonnes et des tonnes de vivres pour qu’ils puissent jouer à cache-cache avec les terriens. C’est qu’ils sont joueurs, les petits hommes verts…

        Au passage, si ils sont hostiles, même sans parler d’armes de science-fiction ou de compétences en matière d’étude du vivant, si ils veulent nous détruire, il leur suffit de se placer dans la ceinture d’astéroïdes, et d’en dévier quelques-uns pour nous les coller sur la tronche. En gros on aurait a peine le temps de se rendre compte qu’ils sont la qu’on serait déjà tous morts, alors le rapport « ovni et défense », je ne prendrais même pas la peine de le lire pour dire que ça ressemble plus a une vaste fumisterie ou un gros enfumage pour mous du bulbe qu’autre chose. Mais bien sur, quand un truc bizarre se produit, c’est largement plus sensé de penser qu’il s’agit de petits gris facétieux que d’essais militaires ou d’autres choses toutes aussi terrestres…

        Ah, et une dernière chose à propos de l’Atlantide, Si ils étaient si forts que ça, tu crois vraiment qu’ils auraient été en guerre contre Athènes comme l’a dit Platon je crois ? Tu ne penses pas qu’a l’époque de l’antiquité, des hommes capables de voler et de voyager dans l’espace auraient été considérés comme des Dieux ? Ca s’trouve, Zeus, c’était un Klingon, le gars…

      • Nevenoe Nevenoe

        Sauf que les Athéniens se sont pris une branlée.
        Du reste nous n’avons aucune idée de la technologie atlante donc on ne peut pas supposer qu’elle ai conféré un avantage militaire évident .

        Il faut être prudent avec ces récits st ne pas les considérer comme des légendes systématiquement.

        On a retrouvé le labyrinthe du Minothaure ainsi que la ville de Troie alors que la majorité les tenaient pour des légendes.

      • Darkos

        On a ptete aucune idée de leur technologie enfin de la à imaginer que les types maitrisaient la conquête spatiale…. je crois avoir vu un reportage sur plusieurs anciennes villes portuaires qui ont été englouties par la mer au fil du temps. En gros y auraient plusieurs « atlantide » possible, mais on est loin des fantasmes, c’est juste des villes importantes pour l’époque et plutôt riches. Pas de magie ni de métal « inconnu ».

        Pour tout ceux qui parlent des OVNIS, je rigole tellement ^^ aujourd’hui on n’a jamais tourné autant de vidéos (smartphones, dash cam, caméras de surveillance etc) et on n’en entend plus parler… chercher l’erreur

        En tout cas http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif Hector tu m’a bien fait rire =)

      • Nevenoe Nevenoe

        Effectivement : lier Atlantide et OVNI est tout à fait gratuit er sans fondement

      • Balou

        > Mais bien sur, quand un truc bizarre se produit, c’est largement plus sensé de penser qu’il s’agit de petits gris facétieux que d’essais militaires ou d’autres choses toutes aussi terrestres…

        Alors puisque tu en sais tant et que tu es dur du bulbe, expliques-moi par quelle technologie terrestre un objet volant humain peut tourner en faisant des zig-zag sans courbe, uniquement des angles.

        Si l’homme fabrique ces machines, alors on nous cache tout on nous dit rien, et les problèmes énergétiques et la pollution sont voulus.

      • Darkos

        Source svp je n’ai pas trouvé?

      • Eaglefeather Eaglefeather

        A l’attention de Darkos et Nevenoe,

        Que faites-vous des Vimanas et dalle de Palenque, les premiers en sont fait état dans le Mahâbhârata qui lui-même remonte à près de 5000 ans. La deuxième jusqu’ici, aucune détermination de son âge n’est faite, sinon qu’une période limite en recule a été donnée, soit 1450 ans.
        D’autre part, plusieurs sites où il y a des peintures rupestres datant des premiers âges de notre humanité, représentent un disque lumineux (spirale contenue dans une forme circulaire bordée de zig zag (soleil))et, surmonté d’une forme humanoïde.
        Voilà pour l’indéniable, mais il y a tellement d’autres indices qui hélas, pour la plus part d’entre eux, ont fait l’objet d’un mépris et d’un dénigrement par le monde scientifique, sur base qu’il ne pouvait les expliquer ou paraissaient absurde par rapport à leur connaissance, pour la seule et unique raison, n’admettent pas qu’il puisse y avoir eu, une autre existence sur Terre avant ce qu’ils appellent le Big Bang !!!

  • ROY

    « …Les disparitions mystérieuses dans cette zone s’expliqueraient par la présence d’une pyramide sous-marine Sylvidre émettant un fort champ magnétique qui attire les avions et les bateaux par le fond… »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_des_Bermudes

    Hoax ou non ?…la question peut être posée…
    Je sais par contre que les pyramides n’ont pas été construite sans avoir pris en compte l’équation du V-E c’est à dire du vide moins l’équilibre…

  • Cleamolette

    Concernant la question du laiton, je profite de la présence de l’édition Flammarion du Timée et du Critias dans ma bibliothèque pour vous apporter quelques éléments supplémentaires, qu’on ne retrouve pas forcément exposés dans les articles qui s’y réfèrent sur le web.

    Lorsque Platon se met à parler pour la première fois de l’orichalque, il dit ceci :

    (en parlant des métaux trouvables sur l’île)
    « Ils (les atlantes) disposaient de tout ce que pouvaient fournir et la cité et le reste du pays. Car, si beaucoup de choses venaient du dehors, en raison de l’étendue de leur puissance, c’était l’île qui fournissait la plupart des choses qui sont nécessaires à la vie. En premier lieu, tous les métaux, durs ou malléables, extraits du sol par le travail de la mine, sans parler de celui dont il ne subsiste aujourd’hui que le nom, mais dont en ce temps-là il y avait plus que le nom, la substance même, l’orichalque (115), que l’on extrayait de la terre en mains endroits de l’île ; c’était en ce temps-là le métal le plus précieux après l’or. »
    (Platon se met ensuite à décrire les autres ressources présentes sur l’île)

    À la fin du livre, une note explicative se réfère au paragraphe de Platon :

    « 115: Étymologiquement, le « cuivre de montagne ». Platon en parle, sinon comme d’un corps simple, du moins comme d’un composé naturel ; ce n’est donc pas, comme le disent les érudits de l’Antiquité, le laiton, qui est un alliage de cuivre et de zinc et qui n’a pas non plus cet « étincellement de feu » que Platon prête à son orichalque. »

    Donc, comme le prétend M.Enrico Mattievich, l’orichalque n’a rien à voir avec le laiton.


    Concernant cette phrase : « Selon lui, les grecs anciens avaient découverts l’Amérique », il n’y a pas de mal à se poser la question.

    L’hypothèse d’une découverte de l’Amérique au Moyen-Âge remonte à bien longtemps, avec les controverses liées au bois de Brazil, les différentes cartes proposant des tracés de ligne très précis des côtes américaines, et l’idée que les fonds amassés pour la construction des cathédrales du Royaume de France proviendraient des voyages entrepris par les Templiers en Amérique pour y exploiter les mines (ça paraît invraisemblable mais c’est une hypothèse bien connue, surtout quand on sait vers quel océan donne La Rochelle). Donc, s’interroger sur la découverte de l’Atlantide à une époque où nos dirigeants tentent délibérément de faire croire que nous sommes la première civilisation sur Terre, cela revient à vouloir admettre que le passé que nous connaissons actuellement n’est peut-être pas le vrai passé que la Terre a connu, et que oui, il existait bien des civilisations qui entretenaient des contacts avec d’autres. Les jeux vidéo ont même été très loin dans l’imagination (voir ici et ), et certains ont le mérite d’illustrer ce qui a pu peut-être véritablement exister.

  • rouletabille rouletabille

    Pour l’énergie libre (merci nicolas TESLA)ils vont nous fourguer leur saloperie de pétrole et autres monstruosités tchernobel en nous disant que la TERRE est une réserve de cons qui est limitée hahahahjaha.
    Bon j’y vais (une partie en privé)
    bonne nuit les amis et troll aussi
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Balou

    Les pyramides bosniaques et l’histoire cachée de notre humanité
    http://pyramidesbosnie.com/conference-de-klaus-dona-et-dr-sam-osmanagich-a-paris/

    Les Arabes et les Russes auraient-ils les mêmes origines… pyramidales ?

    Il y a quelques 5.000 ans l’Eurasie a connu la civilisation des pyramides qui s’étendit progressivement sur d’autres continents comme en Amérique où l’on trouve les pyramides mexicaines. Cependant les bâtisses égyptiennes font bien référence et ce grâce à leur hauteur et leurs formes géométriques inégalées.

    Alors qu’elle ne fut la surprise des Serbes et autres Bosniaques lorsque, dans un bled perdu, aux confins des deux Etats nés du creuset yougoslave, dans un village portant le nom Visoko (ce qui veut dire « haut » en langues slaves, russe ou serbe, par exemple) on a découvert une forme triangulaire formant ce qu’on appelle en stéréométrie un tétraèdre régulier c’est-à-dire un solide constitué de 4 triangles équilatéraux identiques haut de plus de 220 mètres, le tout enfoui sous une couche d’humus de plus de 5 mètres de profondeur ! Une telle couche témoigne de l’âge d’abandon de l’édifice
    qui correspond à plus de 10.000 ans. Certains archéologues crient au sacrilège, car pour eux le sol européen est sacré et ce n’est pas aux chercheurs « sauvages » de faire des trous dedans et détruisant les strates de la carotte d’échantillons médiévaux. Quoi qu’il en soit la découverte fait jaser dans les chaumières adjacentes et contribue à l’essor du tourisme (plus de 250.000 personnes à titre annuel) dans une région ravagée par la guerre et avec un taux de chômage parmi les plus élevés en Europe méridionale.

    Grâce au soutien accordé par le gouvernement bosniaque, le nouvel Indiana des fouilles serbes, un enfant du pays, Semir Osmanagic, qui a gâché plus de 15 ans de sa vie à étudier les pyramides, a su transformer le site en un parc archéologique protégé par l’Etat. Et bien que les moyens manquent cruellement, les bénévoles ont dégagé de la terre
    des blocs en béton (oui-oui !) recouverts des lignes ondoyantes ou zébrés des traits réguliers, témoins d’un passé où, selon l’histoire officielle, il n’y avait que des hommes des cavernes qui couraient sus aux mammouths locaux et autres mammifères. N’empêche que les photos prises de l’espace confirme non seulement la forme idéale à faire pâlir d’envie le pharaon Toutânkhamon, mais qui plus est révélèrent un espace creux se trouvant sous la colline à la structure pyramidale ; Dernière découverte et cette fois-ci encore plus spectaculaire : les galeries souterraines creusées à même la roche calcaire menant au cour même de ces constructions énigmatiques. A propos, lorsque pendant la guerre
    yougoslave les obus heurtaient les flancs de la colline, les habitants locaux ressentaient très souvent de fortes vibrations et entendaient un écho comme s’il y avait un grand vide sous les formes verdoyantes.

    Les archéologues peuvent bien dépenser leur salive en essayant de confirmer ou d’infirmer l’existence d’une civilisation technologiquement très avancé à l’âge préhistorique. Il n’en demeure pas moins que la pyramide du Soleil, comme l’a déjà baptisé le grand baroudeur serbe Osmanagic qui mit littéralement le feu aux poudres en 2006, eh bien ! cette pyramide fut bâtie en compagnie d’autres tétraèdres avec la même forme idéale et toutes parfaitement orientées par rapport à la boussole !

    Les 4 structures en question forment un vecteur désignant l’Etoile Polaire en sa position stellaire vieille de 10.000 ans approximativement. Comme ce sont des faits incontestables, on se permet de compléter les hypothèses archéologiques par une idée de l’ordre sociologique ou historique. Il apparaît que le Proche-Orient et la partie slave du continent européen furent habités par la même civilisation de base qui se choisit comme élément de marque les constructions pyramidales.
    Quelques 10.000 plus tard les Slaves continuent d’être les alliés naturels. Auraient-ils gardé la mémoire des origines en commun ?

    Source : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/275331381/275492437/

  • Balou

    Une super-civilisation existait sur la Terre avant l’humanité (scientifiques)

    Des scientifiques russes ont fait une déclaration sensationnelle : une civilisation surdéveloppée existait sur la Terre avant l’humanité. Cette conclusion a été faite par des chercheurs des régions de Rostov et de Krasnodar après qu’un habitant de Labinsk ait fait une découverte unique.

    Pendant la pêche, Viktor Morozov a découvert une pierre inconnue, à l’intérieur de laquelle se trouvait une «puce», a déclaré l’édition Mir Novosteï (Monde de nouvelles). Après une analyse de l’«artefact» trouvé, les experts ont conclu qu’elle appartenait à une civilisation plus avancée que l’humanité, celle qui a vécu sur la Terre avant nous. La découverte unique a été conservée depuis les temps anciens grâce à l’«immersion» dans la pierre, expliquent les chercheurs.

    La veille, le laboratoire du Département de géologie de l’Institut polytechnique de Novotcherkassk dans la région de Rostov a établi l’âge de la découverte. Il s’est avéré que la pierre inhabituelle avait environ 250 millions d’années. Ce fait est la preuve de l’existence sur la Terre d’une civilisation surdéveloppée longtemps avant l’apparition de l’homme antique. Probablement, nous pourrons atteindre leur niveau de technologie seulement dans un avenir lointain.

    Source : http://french.ruvr.ru/news/2014_11_25/Une-super-civilisation-existait-sur-la-Terre-avant-lhumanite-scientifiques-1211/

    • Darkos

      Parfois j’ai du mal à savoir si les gens sont sérieux sur ce site ou ce sont des Trolls =) Etes vous sérieux? 250 millions d’années?

      • Balou

        La Terre a plusieurs milliards d’années… il a pu s’en passer des espèces entre temps. Il y a quelques centaines d’années, les éminents savants ne contestaient pas que la Terre était plate…

        Aujourd’hui la majorité des humains se croit seule dans l’univers ? J’en doute, mais la science officielle prétend qu’aucune trace de vie ou manifestation de vie intelligente n’a jamais été trouvée à ce jour. Ma conclusion : la science officielle est encore dirigée par la foi et l’obscurantisme.

        « Je n’y crois pas donc ça n’existe pas. »
        Eh non, ça peut exister même si je n’y crois pas !

      • Eaglefeather Eaglefeather

        « Aucune traces ou manifestation d’une quelconque intelligence n’a été trouvée jusqu’à ce jour »

        Forcément, quand on s’attend à les voir selon « notre aspect », tout en éliminant toutes possibilités de penser qu’elles puissent avoir une forme et des conditions de vie très différentes à la nôtre ! Mais voilà on est tellement présomptueux et arrogants qu’on s’imagine être les seuls à avoir une intelligence, alors que … !

      • Darkos

        Le truc qui me choque c’est que si il y avait eu des civilisation très avancée, on trouverait des preuves vérifiables… Genre des trucs réels. quand je pense qu’on retrouve des fossiles vieux de 200 millions d’années et qu’on ne trouve même pas un batiment ou une structure d’entité plus évoluée?

        Sinon tout ce qui est théorie de l’évolution on s’assit dessus?

      • Balou

        > on trouverait des preuves vérifiables…

        Peut-être que cette «puce» incrustée dans la pierre en est une ? Des scientifiques russes qui disent l’avoir examinée l’affirment haut et fort. Cette pierre existe, où est-elle ? En Russie. Avis à tous les archéologues…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

        > quand je pense qu’on retrouve des fossiles vieux de 200 millions d’années et qu’on ne trouve même pas un batiment ou une structure d’entité plus évoluée?

        Regardes du côté des pyramides bosniaques, nous l’avons sous les yeux ou plutôt sous cinq mètres d’humus, la structure d’entité plus évoluée dont tu parles. Et aussi les grandes pyramides d’Egypte, et beaucoup d’autres à travers le monde, que nous serions bien incapables de construire aujourd’hui encore ! Elles ont résisté plus de dix voire vingt mille ans ou plus, à toutes les intempéries et les tremblements de terre. Sans bouger. Et sans maintenance…

      • Darkos

        C’est un peu toujours des équipes russes (une équipe dans un pays bien lointain pour nous et qui ne parlent pas anglais ou francais du coup trouver des références ou des articles est quasi impossible). Bref ca ressemble à la pierre de DASHKA qui est un gros hoax au passage (laboratoire imaginaire, le type n’avait aucune connaissance en archéologie etc).

        Quant aux pyamide bosniaques, aucune preuve qu’elles ont été construites par une civilisation, regarder tous les gens qui ont essayé de le démontrer, aucun n’a réussi, même ceux qui y sont allés avec leur bonne foi.
        Apparemment ce serait plutôt géologiques.

        Le truc qui me tue c’est que si les archéologues avaient des preuves indiscutables d’une ancienne civilisation, on le saurait déjà. Je pense que pour un archéologue trouver la preuve d’une civilisation plus avancée serait une sorte de prix nobel en archéologie, le mec célèbre à tout jamais….

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Darkos,

        Peux-tu arriver à t’imager la planète Terre embrasée de toute part, une masse compacte en fusion pendant des 100taines voir des milliers d’années, il me semble que peu voir très peu pourrait y persister à sa surface. Je parle ici de ce qui est considéré comme le big bang par les scientifiques de notre humanité. Mais que c’est-il réellement passé, les raisons ou les causes de son existence, mais là aussi il n’y a qu’une seule et unique « supposition » émanant de nos scientifiques, or des témoignages, sous forme d’indices, existent pourtant bel et bien, mais on leur a attribué l’étiquette « légendes » ou « mythes » parce que selon notre niveau de compréhension et appréhension d’un fait qui nous dépasse ou qui va à l’encontre de nos connaissances en physique, on le met systématiquement au rebut et on fait en sorte de l’oublié de la mémoire collective.

        D’autre part, que reste-t-il après une explosion nucléaire (de type 1000x Tsar bomba) ?, ça t’aidera à imaginer. Pour preuve la zone est encore irradiée voir le Mahâbhârata.

      • Darkos

        la masse en fusion c’est des millions d’années il me semble.
        Le big bang c’est la création de l’univers il me semble pas de la terre? La terre arrive 10 milliards d’années après dans la théorie du big bang (possible que je me goure sur le chiffre).

        Je sais pas après une explosion nucléaire, il reste le métal, les briques, des souterrains, des fondations??

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Peut-être pas judicieux, l’exemple de la Tsar Bomba, toutefois, il y a un fait que les scientifiques sur lequel ils se sont accordés, à la période relative à l’Hadéen, la Terre se refroidissait et ils ont décrété pour cette époque : les dernières retombées de débris stellaires ou grand bombardement tardif.
        Donc en se basant sur ces éléments il y a fort à parier qu’aucune structure n’ait pu survivre à la refonte complète de la planète. L’émergence du tout premier continent se situe au beau milieu du précambrien, à la fin du Paléo-Protérozoïque !
        Quand on sait que les fossiles les plus lointains, reconnus par la science actuelle, remontent au Cambrien. Or il y a bien un héritage, mais peu veulent admettre qu’il relate pourtant bien cette existence d’une humanité antérieure au Grand Chambardement. Il y a aussi de maigres vestiges, mais allant à l’encontre de l’idéologie de l’évolution prônée par les « biens-pensants » , ils sont tus et cachés du grand public.