Et ils sont sérieux! Les 10 citations du Forum de Davos que vous devez garder en tête

Et ils sont sérieux lorsqu’ils tiennent de telles déclarations! Même Coluche n’aurait pas osé tant de mépris, car si chacune de ces citations peut être démontée en deux coups de cuillère à pot, la plupart de celles-ci montrent bien que soit ils nous prennent pour des mougeons, soit ils sont complètement déconnectés de la réalité, voire les deux… Le forum de Davos concerne l’économie mondiale, et l’on peut se demander l’utilité réelle d’un tel sommet vu que l’économie en question n’est plus basée que sur le mensonge et les planches à billets). La version 2015 du sommet étant terminé, il y a suivant Mylene Vandecasteele, journaliste à l’Express version manneken pis, 10 citations à retenir au sujet de ce forum pour les dernières années écoulées, j’en ai retenu 8, les voici:

1: « Je ne pense pas que nous verrons un jour un robot capable de raconter une blague vraiment bonne. »

(Ken Goldberg, professeur à l’UCLA)

Allez savoir… Il y a actuellement des robots qui font du journalisme car c’est plus pratique qu’un vrai journaliste, cela ne prend pas de libertés dangereuses pour les versions officielles, et cela ne prend pas de vacances non plus…

2. «La démocratie n’est pas seulement le droit à l’égalité, mais c’est aussi le droit à la différence. »

(Shimon Peres, le président d’Israël 2007-2014)

Il reconnait donc qu’avec Israël il n’y a pas de différence? Il suffit de voir le traitement réservé aux éthiopiennes dans le pays, ou la manière dont sont traités les palestiniens…

3. « On devrait remplacer l’aide par des investissements. Cela aiderait les pays à devenir indépendants. »

(Jacob Zuma, Président de l’Afrique du Sud)

Ne sait-il pas que l’indépendance des pays est justement ce que refusent les Etats-Unis? La dette de la France comme de la Grèce et des autres pays européens garanti la soumission de ces pays à la finance en général. Indépendance c’est comme le patriotisme, c’est intéressant uniquement lorsque cela sert des intérêts qui sont censés nous dépasser.

4. «Nous ne serons pas déviés de notre voie par des anarchistes criminels qui invoquent illégitimement une cause religieuse ».

(John Kerry, secrétaire d’Etat des Etats-Unis)

Venant de quelqu’un dont la monnaie nationale de son pays affiche en gros sur ses billets « In God we trust » (En Dieu nous croyons), et invoquer une cause religieuse pour justifier des actes criminels, n’est-ce pas la base même des conflits américains ou du génocide sur ces sauvages d’amérindiens? N’est-ce pas Bush-2 de QI-Junior qui disait agir au nom de Dieu?

5. «La discipline, la clarté et un programme stable sont les réponses au populisme».

(Enda Kennie, Taoiseach d’Irlande)

Il faut combattre le populisme donc, vous savez, ce mot qui se rattache dans leurs discours au nationalisme, à l’identité d’un pays, à la souveraineté, tout ce qui est en train d’être oublié pour mieux nous imposer leur « nouvel ordre mondial »…

6. «Les médias sociaux ont créé un transfert historique entre ceux qui étaient historiquement puissants et ceux qui étaient historiquement privés de pouvoir. Maintenant, tout le monde a une voix.  »

(Sheryl Sandberg, COO de Facebook)

À rappeler aux dirigeants socialistes de la France qui veulent museler les médias sociaux et le web en général car il ne faut pas attiser la haine, et ne surtout pas critiquer certains pays amis même si ceux-ci sont d’extrême-droite, assassins ou s’ils financent le terrorisme.

7. « Pour la première fois dans l’histoire humaine, nous pouvons maintenant envisager un monde sans faim et sans pauvreté absolue. »

(Johan Rockstöm, professeur à l’Université de Stockholm)

Cela fait combien de décennies que l’on nous parle de cela? En 1985, deux chansons sont sorties des bacs pour lutter contre la faim en Ethiopie, « We are the world » et « Loin du coeur loin des yeux ». Cela fait 30 ans, les gosses continuent à mourir de faim, rejoints maintenant par les enfants grecs, et même américains! Aux USA, 2,5 millions d’enfants SDF en 2013, et combien avec un ventre vide?

8. «Le coût économique des maladies mentales sera plus élevé que ceux du cancer, du diabète et des affections respiratoires combinés. »

(Thomas Insel, directeur du NIMH (USA))

Bien pratique pour remplir les caisses, surtout que nombre des dernières maladies mentales ont été « inventées » pour faire du business!

Et puisque nous sommes en plein dans les citations, en voici quelques unes intéressantes issues de personnalités reconnues:

« La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions. » 
– Président John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), dans un discours fait à l’Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours seulement avant son assassinat

« Si le Peuple avait la moindre idée de ce que nous avons fait, il nous traînerait dans la rue et nous lyncherait. »

– George H.W. Bush, 41e Président des Etats-Unis d’Amérique

« Nous sommes devenus un des moins bien dirigé, un des plus entièrement contrôlé et dominé des Gouvernements du monde, non plus un gouvernement de libre opinion, non plus un gouvernement par conviction et vote de la majorité, mais un gouvernement par l’opinion et la coercition d’un petit groupe d’hommes dominants. » 
– Woodrow Wilson (1856-1924), 28e président américain
« Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est de la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. »
– David Rockefeller
« Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. […] Est-ce que j’entends par là une conspiration? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique. »
 – Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines, dans un message public diffusé en 1976
« Le Council on Foreigns Relations est la branche américaine d’une société qui origine d’Angleterre et qui croit que les limites nationales devraient être abolies, et un règne mondial unique établi. »
– Barry Goldwater (1909-1998), élu 5 fois Sénateur de l’Arizona
« Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécéssaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyauté envers les traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux. »
– George Brock Chisholm (1896-1971), ex-directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé
« Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant d’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être. »
Mémoires, David Rockefeller, éd. Random House, 1st Trade Ed edition, October 15, 2002 (ISBN 978-0679405887). p. 405
« Nous avons devant nous l’opportunité de forger pour nous-mêmes et pour les générations futures un Nouvel Ordre Mondial, un monde où les règles de la loi, pas les règles de la jungle, gouvernent la conduite des nations. Quand nous serons victorieux, et nous le serons, nous aurons une vraie chance pour ce Nouvel Ordre Mondial, un ordre dans lequel des Nations Unies crédibles pourrait utiliser leur rôle de maintien de la paix pour réaliser la promesse et la vision des fondateurs des Nations Unies. »
– Président George Herbert Walker Bush
« Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre. Demain elle en sera reconnaissante! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial. » 
 Henry Kissinger, Conférence Bilderberg, Evians, France, 1991
« Le but du Concil On Foreign Relations est la dilution de la souveraineté américaine et de l’indépendance nationale dans un tout puissant gouvernement mondial unique. » 
– Chester Ward, Admiral à la retraite, et ancien membre du Council on Foreign Relataions, dans un mémo en 1975.
« Nous serons tous ultimement jugés sur les efforts que nous aurons investi à la construcion d’un Nouvel Ordre Mondial. » 
– Robert Kennedy (1925-1968), sénateur et candidat à la présidence Américaine assassiné, comme son frère John Fitzgerald Kennedy
« Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. » 
– Henry Ford (1863-1947)
« La véritable menace pour notre république est le gouvernement invisible, qui comme une pieuvre géante, étend ses tentacules gluants autour de nos villes, états et nations. » 
– John F. Hylan (1868-1936), maire de New York de 1918 à 1925
« Depuis l’époque des Spartacus, Weishaupt, Karl Marx, Trotski, Belacoon, Rosa Luxembourg et Ema Goldman, cette conspiration mondiale a connu une croissance constante. Cette conspiration a joué un rôle décisif et identifiable dans la Révolution Française. Elle a été le berceau de tous les mouvements subversifs pendant le 19e siècle. Et finalement, ce groupe de personnalités extraordinaires du monde secret des grandes villes d’Europe et d’Amérique ont saisi le peuple Russe par les cheveux, et sont maintenant devenus les maîtres incontestables de cet énorme empire. »
– Winston Churchill (1874-1965), Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955, cité dans le London Press, en 1922
« L’opinion publique est la clé. Avec l’opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois. »
Abraham Lincoln (1809-1865), 16e président américain
“En politique, rien n’arrive par accident. Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon.” 
– Franklin Delano Roosevelt (1882-1945), 32e président américain
« Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est à savoir si le Gouvernement Mondial sera instauré par l’adhésion, ou par la conquête. » 
– James Paul Warburg (1896-1969), officier de l’OSS et membre du CFR, le 7 février 1950, devant le Sénat des États-Unis.
« Le monde peut par conséquent saisir cette opportunité, pour remplir la promesse de longue date d’un Nouvel Ordre Mondial, où des nations diverses sont rassemblées dans une cause commune pour accomplir les aspirations universelles de l’humanité. » 
– George Herbert Walker Bush, 41e président américain, en référence à la crise du Golfe Persique
« L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. » 
J. Edgar Hoover (1895-1972)
« Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. » 
– David Rockefeller, Baden-Baden, Allemagne, 1991
« Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence; leur unique objectif est le gain. »
Issu de la page sur le sujet du site Chaos-controle.com
Je vous laisse ajouter les dernières déclarations de Mittérand sur la guerre secrète avec les Etats-Unis, les propos de De Gaulle en général (sans mauvais jeu de mot), et bien sur, l’inévitable Sarkozy:

4 commentaires

  • aum

    Une belle compilation!

    Mais c’est peut être dans la mise en exécution de leur plan du NWO que les choses finiront par leur échapper. Si on regarde les quelques décennies qui derrière nous, on s’aperçoit que rien n’a réussi à se régler au niveau national. Faut peut être qu’on s’ouvre et qu’on songe à une solution planétaire, le cadre de la nation étant peut être trop restreint. Plus on sera nombreux et unis, plus on aura nos chances. Enfin tout ça ne sont que des suppositions.

    Paradoxalement on peut aussi se dire que sans que cela soit officiel, on y est déjà dans ce NWO, personnellement j’ai l’impression que c’est déjà leur petite « élite » de banquiers qui dirigent la planète…

  • PhildeFer

    Qui à part Dieu, pourrait les arrêter?

  • samlours94

    C’est sur qu’avec de telles réflexions, on n’est pas prêt d’y arriver !
    Le monde en est là JUSTEMENT parce que des tas d’imbéciles ignorants se sont fait avoir avec toutes vos bondieuseries.
    Les gens ont pris l’habitude d’attendre tout des autres ou pire encore…du ciel !!!
    Mais bon sang, arrêtez de délirer !!! Y’A PAS DE DIEU, C’EST UNE INVENTION PRÉCISÉMENT CRÉÉE PAR CEUX LÀ MÊME QUI TIRENT LES FICELLES !
    Quand donc allez vous comprendre ça ?