Débarrassez-vous des États-Unis et rejoignez l’Union économique eurasienne, l’« étonnante » proposition russe à l’Union européenne

C’est un plaisir de voir cet article de ZeroHedge puisque peu de médias font le relai, et pour cause! Le maître d’échec a fait une proposition ô combien insolente à l’Union Européenne, Poutine à proposé à l’UE de lâcher les États-Unis et de remettre en cause les accords de libre-escroquerie échange pour rejoindre l’Union Économique Eurasienne. Impensable, surtout pour les États-Unis qui depuis des décennies misent sur l’Europe pour augmenter encore et encore la spoliation généralisée.

Doucement, mais sûrement, l’Europe commence à prendre conscience des effets du blocus économique et financier occidental mené contre la Russie : c’est elle-même qui en souffre le plus ! Fin 2014, c’est l’Allemagne qui a percuté la première, voyant son économie défaillir et s’approcher de la récession. Aujourd’hui d’autres pays s’en rendent compte. Ainsi, l’ancien président de la Commission européenne, et ancien Premier ministre italien, Romano Prodi, a déclaré au journal Il Messaggero qu’une « économie russe affaiblie est extrêmement désavantageuse pour l’Italie ». C’est dans ce contexte que la Russie a proposé à l’Union européenne de rejoindre la nouvelle Union économique eurasienne.

prodi
Romano Prodi
Voici un extrait d’un article de l’agence Tass  [1], à propos de la déclaration de Prodi [2] [3] :

« Des prix en baisse sur les marchés internationaux de l’énergie ont des aspects positifs pour les consommateurs italiens, qui paient moins pour le carburant, mais cet effet n’est qu’à court terme. Il a déclaré que sur le long terme, en effet, l’affaiblissement de la situation économique des pays fournisseurs de ressources énergétiques, engendré par la baisse des prix du gaz et du pétrole, principalement en Russie, est extrêmement désavantageux pour l’Italie.

 »La baisse des prix du pétrole et du gaz, combinée avec les sanctions imposées par la crise ukrainienne, fera chuter le PNB de la Russie de 5 % par an et, par conséquent, les exportations de l’Italie seront diminuées de 50 % », a déclaré Prodi.

Même en mettant de côté l’inutilité ou l’imminence des sanctions, on doit souligner un biais évident : peu importe le taux du rouble contre celui du dollar, qui a baissé de près de la moitié, les exportations étasuniennes vers la Russie augmentent, alors que les exportations en provenance d’Europe s’amenuisent. »

En d’autres mots, le monde commence à comprendre, lentement il est vrai, ce qui va en résulter. Ce n’est pas le risque financier par rapport à la Russie ou même la menace d’une contagion financière, au cas ou la Russie souffrirait d’une importante récession, voire pire.

Ce qui causera le plus de mal aux pays européens est bien plus simple : le manque d’échanges commerciaux.

Car, alors que les banques centrales peuvent tout monétiser [en imprimant des dollars, NdT], générant une bulle sans précédent d’actifs (laquelle actuellement accroît la confiance des investisseurs et des consommateurs), ils ne peuvent pas imprimer le commerce. Or le commerce est un facteur de croissance considérable dans un monde mondialisé, bien avant que les banques centrales se mettent à imprimer plus de un milliard d’actifs chaque année, afin de cacher le fait que le monde se trouve dans une récession profonde et globale.

C’est la raison pour laquelle nous lisons avec grand intérêt le rapport suivant publié aujourd’hui dans le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten [4]. Ce rapport va à l’essentiel : il contient une proposition plutôt importante, faite par la Russie à l’Europe : débarrassez-vous des échanges commerciaux avec les États-Unis, dont les appels aux coûts russes vous ont déjà coûté une année supplémentaire de déclin de croissance économique, et rejoignez plutôt l’Union économique eurasienne !

« La Russie a fait une proposition surprenante pour venir à bout des tensions avec l’Union européenne : l’UE devrait renoncer aux accords de libre-échange, le TAFTA, avec les États-Unis, et plutôt entrer en partenariat avec l’Union économique eurasienne nouvellement crée. Une zone de libre-échange avec les voisins aurait plus de sens qu’un accord avec les États-Unis. »

Cela serait certainement plus sensé en effet, mais alors, comment l’Europe pourrait-elle feindre d’être scandalisée lorsque l’on découvre que la NSA a encore espionné ses partenaires commerciaux les plus proches ?

Plus de détails sur la proposition russe, par la voix de Vladimir Chizhov, ambassadeur de la Russie auprès de l’Union européenne, dans un article publié par l’EU Observer [5] :

«  »Notre idée est de commencer des contacts officiels entre l’Union européenne et l’Union économique eurasienne dès que possible. La Chancelière (allemande) Angela Merkel parlait de cela il n’y a pas si longtemps. Les sanctions (contre la Russie) ne constituent pas un obstacle.

Je pense que le bon sens nous conseille d’explorer la possibilité d’établir un espace économique commun dans la région eurasienne, dont les pays concernés par le Partenariat à l’Est (une politique de l’UE concernant des liens plus resserrés avec l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine).

Nous pourrions penser à une zone de libre-échange comprenant toutes les parties intéressées en Eurasie ».

Il a décrit le nouveau bloc mené par la Russie, comme étant un meilleur partenaire pour l’Union européenne que ne le sont les États-Unis, avec une pique lancée aux standards sanitaires de l’industrie alimentaire étasunienne.

 »Croyez-vous qu’il soit sage de dépenser autant d’énergie politique pour une zone de libre-échange avec les États-Unis, alors que vous avez des partenaires plus naturels à vos côtés, plus proches de chez vous ? Nous, nous ne chlorons pas nos poulets‘, a dit l’ambassadeur. »

Qu’est-ce que l’Union économique eurasienne (UEE) ?

L’UEE constitue un bloc d’échanges commerciaux composé d’anciennes républiques soviétiques, étendu vendredi 2 janvier à quatre nations, lorsque l’Arménie l’a formellement rejoint, un jour après que l’union entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan a commencé. Le Kirghizstan les rejoindra en mai 2015.

Conçu selon le modèle de l’Union européenne, l’UEE a un corps exécutif basé à Moscou, la Commission économique eurasienne, ainsi qu’un corps politique, le Conseil économique suprême eurasien, où les dirigeants des États membres prennent les décisions à l’unanimité.

Traduction complète sur Vineyardsaker.fr

 

17 commentaires

  • Lilith Lilith

    et dernièrement la Russie vient de démontrer qu’elle peu vraiment faire mal, une constante avec les Russes c’est que quand ils disent quelque chose ce n’est pas un effet d’annonce ! ils vont jusqu’au bout de leur idée.

    avec l’abandon de la construction du gazoduc South Stream c’est toute l’Europe qui va souffrir.

    http://fr.ria.ru/business/20141230/203343954.html

    • Lilith Lilith

      personnelement je crois plus a une alliance avec la Russie qui historiquement et culturelement est plus proches de l’Europe que les Etats Unis bien que c’est dernier soit issus d’Europe surtout des pays anglo-saxon qui eux on toujours été en mauvais terme avec les Russes.

  • Philippe30

    Qu’elle est la marge de manœuvre d’un président en France pour prendre ce type de décision ?

    Je n’évoque pas tel ou tel président mais une décision de ce type pourrait provoquer des remous.

    C’est une décision importante en terme d’alliance économique , comment cette décision de se rapprocher de l’UEE pourrait intervenir pour un pays comme la France vis à vis d’autres partenaires plus proche des USA ?

    Je suis bien conscient que cette décision ne sera jamais prise , un président européen prenant une telle voie serait très vite victime d’un accident ……

    Philippe

  • vaick

    La Chine a pris livraison de 57,655 tonnes d’or physique via le marché de Shanghai durant la semaine se terminant le 26 Décembre.
    Cela fait 2089 tonnes d’or pour l’année, jusqu’ici
    officiellement le stock d or de la chine serait de 1094 tonnes !! cherchez l erreur ….. encore un mega enfumage
    russie,chine,inde ,les trois pays detenant de tres grosses reserves d or + l afrique du sud et ses mine d or
    eux ont choisi l or et les us le papier dette devinez qui va gagner ?

    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-chine-a-pris-livraison-de-57-655-tonnes-d-or-physique-via-le-marche-de-shanghai-durant-la-semaine-se-terminant-le-26-decembre-.aspx?article=6196846422H11690&redirect=false&contributor=Jesse.

    • PhildeFer

      Ok mais faut il rappeler que c’est en Chine que se sont relocalisés tous les…. Rothschild… Alors rien de bien « révolutionnaire » à attendre de ce pays de « sauvages » qui laissent crever de faim les bébés filles dans l’espoir de pouvoir faire un garçon la fois suivante ou qui utilise ses prisonniers politiques comme banque de pièces détachées pour sa classe de nantis…

      • Bonom

        Pourquoi « sauvage »?
        Es-tu raciste? Ou bien peut-être le fait qu’ils n’avaient aucun galions « civilisé » pleins de vices, de rats, de maladie afin de réduire à l’état d’animaux tous les peuples premiers de la terre? Quand « on » présente ces vaisseaux entouré de colombes avec notre président devant… j’ai envie de vomir.

        La propagande occidentale est le berger qui guide les moutons « saints »… heureusement, pour nous qui sommes malade… il’y-a Dr Benji et Voltihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif
        Bonne et heureuse mes amishttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

      • engel

        +100000…
        Sauf pour les rats,… on les doit justement aux chinois.

      • Natacha Natacha

        Tu as un peu raison PhildeFer.
        La Chine commence à être punie d’avoir préféré les bébés garçons aux bébés filles.

  • Nrico Nrico

    « Doucement, mais sûrement, l’Europe commence à prendre conscience des effets du blocus économique et financier occidental mené contre la Russie »…

    Ils en prennent conscience que maintenant vous croyez?????
    Perso, quand je commence à lire un article, et que dès la premiere ligne j’ai un ressenti de foutage de gueule, excusez du peu, mais moi j’adhère pas. Et ça me coupe l’envie d’en savoir plus, et c’est peut être ça le plus important!

    Ils ne font que gagner ce temps précieux qui nous est tous impartit aujourd’hui en nous faisant croire qu’ils n’étaient pas au courant, et qu’il vont, de ce pas, faire le necessaire. (Par hasard, y aurai pas une histoire d’électorat dans tout ça???)

    Pour ma part, je pense que c’est au peuple lui même de créer son propre système, avec des idées venant d’autre pays, sans aucuns doutes, mais il ne sera vraiment viable que si les principaux protagonistes le conçoive (ou du moins les représentants de ces derniers)

  • Bonom

    Bonjour Phildeferhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    La loi chinoise sur l’enfant unique à été levée il y-a déjà deux ans…

  • Maverick Maverick

    Les US nous feront un remake de 39-45, plutôt que de nous lâcher. Voir ce qui se passe en Ukraine …

  • Nrico Nrico

    « Ce qui causera le plus de mal aux pays européens est bien plus simple : le manque d’échanges commerciaux. »
    Faux, Nul, Zéro.
    Ou alors oui, si vous continuez à promouvoir ce genre de commerce.
    Par contre si vous faites revenir la production dans le pays, j’aimerai bien voir la différence!
    On a pas tout, certes, mais créons, construisons et produisons avec ce que nous avons dans le pays!!! C’est quand même pas si compliqué…!
    Avec ça, moins de chaumage, et donc moins de « sorties » pour l’état, matière premiere moins chère puisque sur place, on gagne des 2 côtés!!! Et surtout, TOUT LE MONDE Y GAGNERAI!!!
    bref, un VRAI Loto…

    • engel

      Tu as sûrement raison.
      « Fin du mondialisme. Vive le sectoralisme*. »
      …Mais, mais putain, le chantier en France est gigantesque!

      Il est aussi vrai que la sortie de notre condition d’esclave, est effectivement à ce prix.

      Surtout que la France a perdu les structures, les savoirs-faire et les compétences humaines des filières dites lourdes.

      *néologisme vierge, donc pas encore entaché de relents politico-moralisateurs!

  • fliouguer

    Ce commentaire que j’avais fais pour un autre article me parait approprié ici pour la réflexion :

    La guerre nous guette depuis un moment déjà et n’a été repoussée un temps que grâce au courage de quelques personnes. Si les peuples ne font pas leur part de travail, nous auront la guerre. Il ne s’agit plus de savoir si la Russie a tord ou raison mais si nous voulons la guerre ou non. En Europe nous faisons l’impasse sur les groupes de méditants qui instaurent la paix (lire : Des études scientifiques démontrent que la Méditation Transcendantale peut instaurer la paix mondiale).

    Mais ceux qui veulent quand même la paix doivent la demander à leur gouvernement et insister impérativement sur le dégel politique. Nous avons été insensible à l’extermination des Yézidis en Syrie, des chrétiens d’Orient en Irak, des 5 000 Ukrainiens, des Centre-Africains, mais si il y a une guerre en Europe et quelques cataclysmes en conséquences dans le monde, c’est les deux tiers de l’humanité qui disparaitront. L’information est sur le web.

    Maintenant que faire. Compter sur l’état ? En Amérique du Sud, peut être maintenant, mais pas ailleurs. Quand l’holocauste était légal, l’esclavage était légal, la ségrégation était légale, l’optimisation fiscale, si je ne m’abuse, est légale. Si vous utilisez l’État comme une référence de l’éthique vous finirez déçus.

    Dans ce contexte je pense que nous pourrions rejoindre la position des pays tels que la Hongrie, l’Italie et Chypre, de près de la moitié de la population de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Allemagne, du vice-chancelier allemand et ministre de l’économie Sigmar Gabriel, Sarah Wagenknecht, Gregor Gysi, et de quelques autres, pour empêcher la prolongation de durée des sanctions contre la Russie expirant en 2015. Et commencer par exiger la livraison des Mistrals à nos clients Russes. Nous devons nous faire entendre de nos gouvernements.

    Si nous n’obtenons pas ces résultats en ce qui concerne notre indépendance vis-à-vis de ceux d’outre Atlantique, franchement dites moi ce que peut nous rapporter une autre grève ou manifestation en France. Ce sont là des conditions très terre à terre que l’on devrait découvrir très rapidement. Il parait que le chalenge de ce début de siècle est notre ouverture au coté immatériel de la création.
    Pour certains cela représenterais un véritable effort.

    Nous ne parlons pas de cela, mais de notre survie bien matérielle. La survie qui donne un sens à la sauvegarde des avantages acquis, aux conquêtes sociales nouvelles et à infiniment plus. Pas de survie c’est la fin pour les deux tiers et les privations pour les autres. Est-ce que on essaye cela pour voir si ça passe ou est ce que l’on anticipe ? Quoi que aujourd’hui cela n’est plus de l’anticipation mais du sauve qui peut.

  • Pkpas

    Un accord de libre échange avec l’ouest ou avec l’est revient peu ou prou au même. La France perd au final sa souveraineté au profit d’une autre entité…