L’adhésion à l’euro est « irrévocable », rappelle la Commission

La commission européenne a expliqué aujourd’hui que s’il y a moyen d’entrer dans la zone euro, il n’y a aucun moyen pour en sortir, et que pour cela, il faudrait que l’ensemble des états-membres approuve la modification des traités. Bien sûr, il est possible de quitter l’Union Européenne, mais pas la zone euro. La comparaison de Charles Gave sur BFMtv n’est est que plus exacte du coup…

L’adhésion à la zone euro est « irrévocable », a rappelé lundi la Commission européenne, alors que les spéculations sur une sortie de la Grèce reprennent à l’approche des élections anticipées.

D’après l’hebdomadaire Der Spiegel, le gouvernement allemand serait prêt à laisser la Grèce sortir de l’euro en cas de remise en cause de la politique d’austérité dans le pays, comme le propose le parti de gauche radicale Syriza, en tête dans les sondages. La rumeur rappelle celles qui ont émaillé les précédents épisodes de la crise grecque en 2010, quand la presse allemande relayait fréquemment des positions non-officielles du gouvernement.
Interrogée à ce sujet lundi, la Commission européenne s’est bornée à rappeler le traité européen, qu’elle est chargée de faire appliquer. En son article 140 (TFUE), celui-ci prévoit que « l’adhésion à la zone euro est irrévocable », a souligné une porte-parole.


L’article en question dispose en fait que « s’il est décidé (…) de mettre fin à une dérogation (à l’obligation des Etats membres de l’UE d’adhérer à l’euro, ndlr), le Conseil (…) fixe irrévocablement le taux auquel l’euro remplace la monnaie de l’État membre concerné ».

Si une procédure de sortie de l’Union européenne existe bel et bien depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne en 2009, rien de tel n’a en effet été prévu pour la zone euro. La sortie ou l’exclusion d’un Etat membre requerrait donc une modification des traités, qui devrait être adoptée à l’unanimité des Etats membres.

Source: 7sur7.be

37 commentaires

  • gnafron

    commission européenne, petite ou grosse commission ?

    OK, je sors…

  • engel

    Irrévocable !!!!!!!!!!!! ….!!!!!!!!!!!…!!!….!!..!
    Serions nous donc en dictature ???

    …non, je ne peux y croire.

    • Lilith Lilith

      en aurais-tu douté? en plus un article 50 prend environ 18 mois et ce n’est pas gratuit pour la sortie du club.

      non tu rêves pas, par contre si par bonheur cela arrivait c’est tout le chateau de carte qui s’éffondre :-)

    • Le veilleur

      Aucun accord est irrévocable sauf celui qu’on s’impose. Ya t-il eu des contrats signés sur l’honneur entre pays de la zone Euros qui les obligent à subir un suicide général ? Chaque contrat peut être révocable à tout instant si les accords conclus n’apportent dans les faits que ruines et désespoirs ! Ce qui manque aux gouvernement des pays Européens c’est un peu de courage de dire: stop, je sort et je n’ai besoin de l’avis de personne pour décider du chemin à suivre !

  • sckual

    En même temps, ils cherchent à défendre leurs salaires, les pauvres !!!!!

    L’explosion de l’Euro est irrévocable…..

    Il me font rire, ils sont tellement sûr que l’Euro est la seule voie, qu’ils n’ont pas jugés utiles de préparer une porte de sortie……

    • Lilith Lilith

      non ils ont été prévoyant si une sortie du club était possible nombreux sont ceux qui aurait déjà pris la porte de sortie………………..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • C’est qu’un bout de papier …
    Depuis 2008 ils naviguent à vue et changent les lois comme ça les arrange tous les 4 matins.
    Le référendum de 2005 aurait du lui aussi être « irrévocable » ! alors lol quoi !

  • GROS

    On fait vraiment dans le moche !
    (je ne parle pas du contenu de l’article)

  • Bardamu

    Sa comparaison avec l’URSS est totalement foireuse. Car ce qui a couté la tête de l’URSS, était lié aux problèmes de sous productivité récurrents de son économie planifiée et pas autre chose. Or j’ai pas le souvenir que d’avoir entendu mme Merkel faire l’apologie de l’économie planifiée ? Peut être dans l’esprit malade d’un vieil économiste libéral, resté scotché dans les années 80 …

    Bref, le problème, c’est pas le mythe de l’Europe mais celui de la croissance infinie dans un monde finit !

    Sortir de l’Europe ne résoudra au mieux que très ponctuellement les problèmes économiques de notre pays.

    • GROS

      Et ce qui a porté le coup de grâce et précipité l’effondrement du bloc soviétique, c’est Tchernobyl.
      Si, comme on dit, l’Histoire bégaye, on va « s’amuser » en UE…

    • engel

      Ah bon!
      Et la PAC, les directives (obligatoires) et la politique de la BCE sont des moyens parfaitement adaptés pour orienter de façon dictatoriale et planifier le futur de l’Europe, même en l’absence de « plan quinquennale » européen.

  • BA

    Lundi 5 janvier 2015 :

    Grèce : pour la Commission européenne, l’appartenance à la zone euro est « irrévocable ».

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/05/grece-pour-la-commission-europeenne-l-appartenance-a-la-zone-euro-est-irrevocable_4549370_3214.html

    L’appartenance à la zone euro est « irrévocable » !

    J’éclate de rire !

    Lisez ce dialogue entre Charles de Gaulle et Alain Peyrefitte :

    – De Gaulle : Le Marché Commun, il n’y a en fait que deux ans qu’on a commencé à le réaliser. Or notre expansion industrielle remonte à bien avant deux ans. L’expansion industrielle allemande, italienne, de même. Ceux qui racontent des histoires sur les bienfaits incomparables de l’intégration européenne sont des jean-foutre.

    – Alain Peyrefitte : Le traité de Rome n’a rien prévu pour qu’un de ses membres le quitte.

    – De Gaulle : C’est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu pour le cas où il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : « Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! » Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça.

    Alain Peyrefitte, « C’était De Gaulle », Fayard, tome 2, page 267.

  • dek

    Bonsoir à toute l’ équipe et aux lecteurs.
    Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2015 en temps que nouveau membre.
    Depuis le temps que consulte votre blog, j’ ai enfin décidé de m’ inscrire.
    Ça me permettera aussi d’ améliorer mon orthographe.
    Voilà.

  • kalon kalon

    Cà veux dire quoi « widget area » en haut de la page, à gauche ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • dek

    La Gèce sortira de la zone euro avec un bracelet électronique.

  • Pkpas

    Pour rappel, il est bien sur possible de sortir de l’UE et de l’euro très simplement en appliquant l’article 50 du TUE :
    http://www.upr.fr/lupr/article-50-du-traite-sur-l-union-europeenne
    Ca m’étonne de ne pas avoir lu ça une fois dans les commentaires.

  • Grognard

    Ah ah!

    Sur que si on décidait de sortir de l’euro du jour au lendemain ; Junker nous enverrait les 290 grenadiers luxembourgeois pour nous remettre au pas.
    Et, pour faire le bon poids, miss Merkel franchirait le Rhin avec son rouleau à pâtisserie le temps que le Bundestag dèlibère sur le fait de nous envoyer des troupes.

    Tremblons!

  • Maverick Maverick

    C’est tragi-comique : Il n’y a pas si longtemps, les rumeurs allaient bon train sur l’Allemagne sortant de l’Euro (les billets étaient imprimés, toussa toussa). D’ailleurs, je me demande si la récente sortie de Merkel à propos d’une sortie de la Grèce de l’UE n’était pas une tentative pour influencer les élections en cours là-bas … Mais bon. Comme d’hab’, si les Grecs se trompent de bulletin, c’est pas grave; « On » a déjà des urnes pleines toutes prêtes. Depuis le Traité de Lisbonne, ils sont rodés, à Bruxelles … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • en espérant que un jour les peuples vont aller a bruxelles mettre le feu a ce parlement
    et a luxembourg renverser la tour de babel.