Le rouble, en chute libre, perd 20% de sa valeur en un seul jour

Cmoney06200812bm‘est la catastrophe complète! En quelques heures, le rouble a perdu 20% de sa valeur! L’euro vaut maintenant 100 roubles, et le dollar 80 rouble, en partant du principe que le dollar ait encore la moindre valeur… Et les tentatives de la Russie pour freiner la chute en relevant les taux directeurs n’ont rien pu empêcher. Mais suivant Alexeï Mikheïev, de la banque VTB24, il s’agit d’une attaque spéculative sur la monnaie russe.

Si réellement attaque spéculative il y a, il faut tenter de voir qui en est à l’origine… On mise sur les États-Unis?

En Avril 2014, la guerre des devises qui sévissait était en partie expliquée sur le blog.

Les grands banques mondiales, et principalement anglo-saxonnes, sont donc parfaitement en capacité de livrer une véritable guerre monétaire suivant les intérêts géopolitiques. Guerre malheureusement déjà perdue par l’Europe (mais est-ce vraiment une surprise tant que l’UE reste le cheval de Troie des intérêts états-uniens sur le continent ?) mais qui fait rage actuellement entre le roi dollar et le Yuan, et accessoirement le Rouble.

Ce jeu de stratégie militaire financière a pris une intensité particulière du fait qu’il a eu lieu au beau milieu de la panique boursière fin 2008-début 2009. Sans rentrer dans les détails, je dirais juste que l’Equipe Russie a annoncé qu’elle accepterait uniquement de l’or en échange de son pétrole et de son gaz — pas de dollars. Puis l’Equipe Chine a elle aussi tenté de son côté de « resserrer le noeud autour du cou du dollar américain ».

Lors du second et dernier jour du jeu de stratégie, la Russie de Vladimir Poutine a déclaré à propos du dollar, « l’unique monnaie de réserve est devenue un danger pour l’économie mondiale : c’est à présent évident pour tout le monde ».

Selon Rickards, la véritable guerre monétaire présagée par Poutine a commencé début 2010. Il l’a nommée la Guerre monétaire III

Source : La Chronique Agora

Les sanctions américaines contre la Russie ne suffisent pas, pas assez rapides, Poutine est très stratégique, la nation encore trop puissante, les USA trop enlisés dans une crise dont ils sont grandement responsable, le mensonge quand à lui ne tient plus qu’avec des apparences… Et Washington ne se calme pas pour autant, la speculation contre le rouble fait donc rage, et de nouvelles sanctions vont être appliquées, contre la Russie et Chypre. La guerre qui n’est pour l’heure que monétaire entre les grands blocs finira inévitablement avec d’autres moyens bien plus musclés. Si je puis me permettre une expression populaire: Dieu ait pitié de nous…

9 commentaires

  • engel

    Virtuel contre Réel!!!

    La valeur des monnaies n’est plus que mensonges et force.
    Alors oui, dans le monde de la monnaie virtuelle, la Russie s’effondre.
    Mais uniquement dans ce monde.
    ..Celui des escrocs, des menteurs, des manipulateurs.

    Mais dans le monde matériel, dans la vraie vie, dans le réel de la réalité bien palpable et échangeable/monnayable contre de vrais contre-parties, il en va tout autrement.

    Est-ce que la Russie est moins riche?
    A-t’elle perdu ses immenses réserves d’énergies, ses immenses étendues de bois, ses immenses terres cultivables et cultivées, ses mines d’or, de platine et d’autres métaux?
    A-t’elle perdu son industrie de point?
    Entre autre, celle qui permet aux cosmonautes US de pouvoir encore rejoindre l’espace… ;)
    A-t’elle perdu cette population si admirable dans la souffrance. Cette population qui lui permet à chaque fois de rebondir, quand la situation semble pourtant perdue?
    Oui, la Russie est une nation fière et soudée et pas un patch-work d’arrivistes,… eux.

    Rien n’est joué.
    Et même dans le monde virtuel de l’éco-finance, la situation est bien trop complexe pour en tirer des conclusions.
    Il se pourrait bien que des interactions secondaires non prévues(dominos) se révèlent catastrophiques pour l’ensemble du système.

    « Frankenstein ton monstre va se retourner contre toi! »

    • engel

      Ah, P’tit filou de Poutine!

      Et si c’était justement les effets secondaires qu’il rechercherait.
      Et cela ne serait pas la première fois!
      Une transposition, dans le monde virtuel, de la technique ancestrale de la « terre brûlée ».
      Ils s’en fout lui. Car, ils ont tout pour reconstruire,… lui.

      • paprika

        WS/FED attaquent aussi les métaux précieux qui devraient se situer à des sommets. RIEN n’est fiable !

      • engel

        …là aussi, c’est dans le monde virtuel du lingot papier et de son Comex de foire!
        Dans le monde du réel, le lingot fait toujours 1kg à 999/1000. Et ceci, quoi qu’il puisse arriver.
        …L’inflation, la déflation connaît pas.

      • Maverick Maverick

        Ca serait pas la première fois … Ceux qui sont les premiers à parler de sa fortune « perso » oublient un peu vite que l’argent n’est qu’un outil … Et que ce type a porté l’uniforme, pour un pays où Rodina veut dire « patrie » et plus si affinités …

      • engel

        Bien sûr Maverick,
        Si c’était le fric sa motivation, il y a longtemps que Poutine serait à la botte de la finance anglo-sioniste. Et serait l’oligarque le plus riche de Russie.

        Au lieu de ça, il a pris le risque d’une destinée à la Kennedy!

  • BA

    Mercredi 17 décembre 2014 :

    Le spectre d’un risque systémique éloigne Wall Street des 18.000 points.

    Wall Street se voyait déjà début décembre conquérir le Graal des 18.000 points mais la chute de l’or noir fait planer l’ombre d’un risque systémique sur des marchés américains angoissés par la perspective d’avoir trop misé sur l’énergie.

    http://www.romandie.com/news/Le-spectre-dun-risque-systemique-eloigne-Wall-Street-des-18000-points/546884.rom

  • paprika

    Sans un miracle, nous sommes foutus…eh oui, c’est ce que dit Hillard.
    http://www.youtube.com/watch?v=iKkNzRCwTWs
    trouvé chez le Brebis.