Un Roybonnais, « les yeux bien ouverts » vous explique: Le Center Parcs des Chambaran

Mise à jour: compléments ajoutés dans l’article

Le scandale du Center Park qui ravage un coin de nature a été relayé par nombre de médias, mais voilà, nous sommes confrontés à un problème récurent, ce sont les médias qui relaient l’information et donc, les infos relayées sont souvent très incomplètes, voire inexactes. Notons que les médias se rapprochant généralement le plus des réalités sur le sujet sont bien évidement les médias alternatifs, dont Bastamag avec cet excellent article sur le sujet. La parole n’étant généralement pas donnée aux militants eux-même, voilà une parfaite occasion pour relayer celle d’un roybonnais en colère:

Données selon Center Parcs :arton4532-e3247

– 200 hectares

Mais sans doute bien plus, acte de vente étonnamment gardé secret + vente de terrains privés non comptabilisé

– 1000 bungalows, 5600 touristes (Commune de Roybon : 1300 hab)

Sur d’autre Center Parcs, après 2 ans, un claquement de doigt du préfet et c’est 50% de bungalows en plus

– 468 emplois Equivalent Temps Plein (Habituellement surévalué, et après 9 ans : – 30%)

CP diffuse souvent le chiffre de 700 mais c’est de la gonflette artificielle (Contrat à temps partiel), en faisant des contrats de 1h/semaine, ce chiffre pourrait aussi bien grimper à 16 000 emplois !!!

– 0.42 % de la forêt de Chambaran = Mensonge caractérisé

Le « Massif forestier des Chambaran » est un territoire administratif qui regroupe 106 communes. Les vrais Chambaran (désignation carte IGN) c’est de 3500 à 3700 ha (et non 40 000ha comme largement matraqué). Sans compter qu’une zone humide ne peut en aucun cas être amalgamée avec une forêt classique.

Après investigations :

1) Domaine Environnemental

Liens utiles :

– Le résumé des conclusions « loi sur l’eau » (seulement 2 pages) : http://www.pcscp.org/Automne-2014-L-epines-Dromoises.html

– Les conclusions de l’enquête publique « loi sur l’eau » (20 pages) : http://roybon.fr/uploads

/Conclusions%20de%20la%20commission%2023%2007%202014%20complet%20signé.pdf

Tout est très bien expliqué dans les conclusions de l’enquête publique indépendante « Loi sur l’eau ».

On va résumer :

– Un préfet qui s’assoit sur l’enquête publique (Avis Défavorable à l’unanimité et sur 12 points distincts)

– Les 3 enquêteurs et experts, pourtant désignés par le Tribunal administratif, proche du préfet (donc indépendant voir pro CP) se retournent contre leur administration, c’est dire !!

– Déni de démocratie : Seulement 31% des citoyens sont favorables au CP, 60% contre

– Falsification des études fournies par Center Parcs :

– une « erreur » de 86% sur les surfaces des zones humides (73 vs 120 hectares)

– une sous-estimation manifeste de la pluviométrie (risque de ravinement et pollution)

– de nombreuses études obligatoires toujours promises mais jamais faites

– plusieurs espèces protégées non comptabilisées

– aucune étude d’impact sur les poissons et les mollusques

– ….

– Réseau d’eau usées de 27 km passant dans des terrains à fort potentiel de glissement (= rupture et pollution à moyen terme)

Aberration énergétique : Une bulle tropicale chauffée à 29°c toute l’année. Pendant les hivers rigoureux (-15 à -20°c dans nos Chambaran) C’est comme monter un domaine skiable sur la côte d’Azur.

Le parallèle avec le barrage de Sivens :

– En gros, ici les surfaces (totale et zones humides) sont multipliées par 10

– A Sivens, conclusion rapport « loi sur l’eau » = Avis Favorable avec quelques réserves

– CP Chambaran = Avis défavorable à l’unanimité et sur 12 points distincts

– Interview de Mr Valls, le 29/10/2014 sur RTL à propos du rapport « loi sur l’eau » du barrage du Sivens : « Tout les élus sont favorables à ce type de projet, après il faut tirer les conséquences des préconisations des rapports« 

– Contrairement à Sivens, ce projet ne sert aucun contribuable Français mais une multinationale qui ne verse pas 1€ d’impôt sur les sociétés en France. (En déficit « déclaré » depuis 3 ans)

 

2) Domaine Economique

Liens utiles :

– Voir Page 3 du dernier bulletin PCSCP : http://www.pcscp.org/IMG/pdf/bulletin-pcscp_numero4.pdf

– Loi Censi-Bouvard très étonnamment prolongée : http://www.enqueteouverte.info/residencesdetourisme/2013/11/05/defiscalisation-le-dispositif-censi-bouvard-sur-la-sellette-au-senat/

– Propriétaires de bungalow floués :

http://www.pcscp.org/Temoignage-d-un-proprietaire-du.html

http://www.cbanque.com/forum/showthread.php?22860-Groupe-Pierre-et-Vacances-%28P-V%29-Renouvellement-bail-et-Baisse-des-loyers

Le détail sur la gabegie publique cautionnée par quelques élus :

Argent public offert à CP et investisseurs : 112 M€ (a minima car soumis aux dérives habituelles dans les travaux publics)

– Mille-feuille territorial : 37 M€ (Hors dérives des coûts)

– Défiscalisation des propriétaires (loi Censi-Bouvard, Merci J.Cahuzac) : 27 M€ (Chiffre 2013)

– TVA à 0 % : 47.5 M€ (Chiffre 2013)

 

a) L’argument « Emplois »

Coût pour chaque emploi créé

Partons sur 468 équivalents temps plein selon CP (le maire annonce 450 ETP, en vrai ???) :

– Dépenses publiques : 240 000 € / emploi ETP (112M€/468) alors qu’un « emploi aidé », pourtant décrié, coute 15 fois moins cher. (Ce chiffre diffusé depuis plusieurs mois n’a reçu aucune contestation de CP donc c’est certainement pire). Pour faire simple, tout cet argent public (112M€) pourrait financer plus de 7000 emplois aidés à temps plein (112M€ / 15000€).

De plus, comme la grande majorité des contrats vont de 9 à 12h / sem, avec des horaires bloquants, une grande partie des employés ne pourront jamais cumuler un autre travail et recevront alors le RSA activité.

Coût pour chaque emploi créé (Un total de 468 ETP selon CP) :

– Dépenses publiques : 240 000 € / emploi (Equivalent temps plein) alors qu’un « emploi aidé », pourtant décrié, coute 15 fois moins cher. (Ce chiffre diffusé depuis plusieurs mois n’a reçu aucune contestation de CP)

Comme la grande majorité des contrats vont de 9 à 12h / sem, avec des horaires bloquants, une grande partie des employés ne pourront jamais cumuler un autre travail et recevront alors le RSA activité.

– Dépenses RSA activité (au profit de CP pour avoir un salariat disponible) : 200 à 400 € / mois et par employé

En résumé, n’importe quel employeur privé peut faire largement mieux pour bien moins cher. Bien sûr, chaque employeur n’a pas accès aux services « spéciaux » de Mr Cahuzac…

Qualité des emplois :

L’indicateur incontestable est le « turnover » (Taux de démission annuelle)

Center Parcs : 30 à 60 % par an !!

Les offres d’emplois restent affichées toute l’année, si CP a tant de mal à recruter ce n’est pas pour rien…

b) Les coûts cachés (mystérieusement « oubliés »)

En plus des 112 M€ d’argents public offerts au projet CP (hors dérives des couts), se cumule aussi :

– Prix payé du terrain constructible (0.3€ au lieu de 18€) : 36 M€ de cadeau supplémentaire

– Entretien des routes, parking, pistes cyclables décrétés domaine public mais internes et privatifs au CP, Incroyable !! (déneigement, nettoyage des feuilles et de la boue, nouvel enrobé au 4-5 ans…) : ???

– Vieillissement accéléré des vraies routes publiques (3 à 5 fois plus de voitures et camions) : ???

– Elargissement évident des routes publiques (trop étroites pour le flot de touristes et de camions) : ???

– Surcout de déneigement beaucoup plus intensifs pour les touristes (sur routes publiques) : ???

– Coût des énormes modifications du réseau EDF (passage de 1300 hab à 6800 hab) : ???

– Coût réseau Téléphone, Internet et GSM : ???

– Création d’un nouveau réseau de gaz sur des dizaines de kilomètres : ???

– Tarif largement préférentiel de l’eau potable (au détriment des citoyens locaux) : ???

– Surcoût des ordures ménagères (Dans le tourisme, peu de recyclage, grosses consommations) : ???

– Réparation et dépollution après glissements de terrain (fréquent) du réseau d’assainissement de 27 km : ???

– Des effectifs de Gendarmerie mobilisés en permanence ainsi que le survol régulier d’hélicoptères (Les voleurs peuvent courir tranquille) : ???

c) Les promesses mirifiques

Devant tout ces coûts chiffrés et étonnamment oubliés, il semble illusoire que la promesse de CP de verser 2.8 M€ annuel puisse couvrir rien que les dépenses.

Surtout qu’il ne faut pas oublier que toutes les subventions grassement allouées seront empruntées aux banques.

Imaginons du 4% sur les 37M€, c’est 1.5M€ qui partent annuellement juste pour les intérêts bancaires.

Donc il ne reste plus que 1.3M€ annuel pour rembourser l’emprunt = minimum 20 ans avant de toucher 1€.

Et encore, nous sommes hors dérives d’infrastructure, coûts « oubliés », taux de remplissage surévalué

Effectivement, ces hypothétiques 2.8 M€ versés sont calculés sur un taux de remplissage des bungalows supérieurs aux réalités du marché (en nette chute depuis des années chez CP). La crise durable dans laquelle nous sommes va forcément encore détériorer ces hypothétiques rentrées d’argent.

Voila, vous commencer à imaginer la supercherie financière bien réelle de ce projet.

N’oubliez pas que nos politiques, formés par les banquiers, raisonnent encore sur une croissance infinie.

Ils croient à la propagande bancaire que 1€ investi créera 1,5€ de richesse. Cette doctrine basée sur la surconsommation est une supercherie au profit des banques. Résultat : de 2000 à 5000 Milliards de dette d’état, c’est pour qui les intérêts de la dette ? Ces intérêts à verser annuellement sont maintenant supérieurs à la totalité de vos impôts sur le revenu.

d) Le système captif des Propriétaires de bungalow

Au bout de 9 ans, les baux sont renouvelés et alors les propriétaires sont outrés : – 50% sur les loyers, – 50% de la valeur du bungalow accompagnée de travaux obligatoires et exorbitants = bungalow invendable

De nombreux propriétaires commencent à témoigner et ceci malgré le fait que de dénoncer ce système au grand jour les prives de pouvoir vendre et ainsi se sortir du piège financier.

e) Activité économique locale

Même si CP reprend cet argument, CP lui-même a admis que la majorité des touristes ne reprendra pas sa voiture avant la fin du séjour. De plus, CP intègre déjà tous les commerces et les voitures sont garées à plusieurs centaines de mètre (voir + de 1 km) des bungalows.

Ce sera même pire pour les commerçants locaux, si CP se fait, on leur imposera la création d’un Intermarché (Permis de construire déjà signé et ceci contre leur gré). Non seulement ils ne verront presque pas de touristes mais les Roybonnais les délaisseront pour aller à la grande surface. De plus la création de la déviation (liée au CP) leur enlèvera encore les clients de passage.

La seul explication rationnelle du soutient des commerçants serait qu’ils aient signé secrètement un accord pour transférer leur commerce dans l’enceinte du Center Parcs. La vie du village pourra alors s’éteindre définitivement avec son « superbe » Intermarché. Comme quoi quand des centaines de millions sont en jeu, une opinion locale s’achète vite…

 

3) Divers

Territoire de chasse perdu

L’ancien Maire s’était engagé à compenser les 200ha de domaine public donné à CP.

Seulement voila, cet engagement n’est lui aussi que du vent. Sans compter que ce territoire perdu devrait passer à plus de 300ha en interdisant la chasse à 150m des grilles. De plus, il se pourrait bien qu’à terme le préfet interdise toute chasse sur le plateau des Avenières. (Une balle perdu dans l’énorme verrière de l’Aquamondo, ca marque mal…)

 

Manipulation avérée concernant le canton de Roybon

Très peu de Roybonnais savent que le canton de Roybon n’existera plus dans 3 mois. (Rattaché avec 5 autres aux cantons de La Cote St André)

On vous a volontairement enfumé avec le changement tous les 6 mois de dénomination de la communauté de commune. La vérité est bien plus cynique, notre petite commune va perdre définitivement toute représentativité au Conseil Général. Mais pour autant, le nombre de conseillés généraux en France va malgré tout augmenter. Cherchez donc l’erreur…

Argument « Aménagement du territoire et développement du tourisme »

Solution bien moins couteuse et plus harmonieuse :

Par exemple imaginons une aide à la construction d’un mini chalet (20 m², 20 000€) accordé unitairement à un petit paysan. Ceci lui permettrait ainsi de survivre décemment. Cette structure serait de l’authentique tourisme vert, un véritable aménagement du territoire avec un relationnel fort (Urbain vs campagne). Pourquoi ne pas aussi aider à la création d’une centrale de réservation qui relierait tous ces mini-chalets.

Des solutions de « bon sens » existent sans problème au lieu de s’engouffrer dans les voies toutes tracées par les lobbys des multinationales du tourisme.

« Subventions pour le bien public »

Ou est le « bien public » de financer toutes les voiries internes à une multinationale, pour son seul et unique bénéfice…

 

4) Conclusions

D’un point de vue économique, pour chaque citoyen qui s’étonne :

– des tarifs extravagants des autoroutes, des parkings, de l’eau potable…

– de la hausse ininterrompue des impôts (revenus, foncier, locaux), de la TVA

– des charges des entreprises qui les tuent à petit feu

– des autoroutes toutes neuves mais sans aucun trafic

– des aberrations des contrats en PPP (Les grands stades vides…), Ecomouv…

– …

 

Chacun doit conclure qu’une partie des élus nous vend régulièrement du rêve.

Le Center Parcs Chambaran est dans cette droite ligne.

Nos larges contributions au système fiscal valent bien un peu de « bon sens » au lieu de tout dilapider par clientélisme.

Si votre argent ne finançait pas 30% des Center Parcs, cette industrie touristique de masse n’existerait pas, c’est aussi simple que ca.

Il n’est pas trop tard pour vous informer librement, loin des manipulations des arrivistes politiques et des propagandes des communicants de CP pour enfin libérer votre « bon sens » de citoyen.

Ne pas dénoncer Center Parcs, c’est se faire une joie de toujours payer plus d’impôts et de cautionner la destruction du Château d’eau de la région.

Signé : Un Roybonnais obligé de garder l’anonymat car les propagandes mensongères distillées par les élus porteurs du projet ont malheureusement perverti les esprits.

Maintenant, puisque les médias officiels sont censés informer, un contre argumentaire est disponible, contre-argumentaire que voici:

Contre argumentaire sur les erreurs trop largement diffusées

Sur certains articles, les erreurs sont tellement nombreuses (et toujours au profit de CP) que ça ne s’apparente plus à de l’information mais à de la diffusion de propagande.

La parole des communicants de Center Parcs est reprise sans aucune vérification.

Chers journalistes, nous savons que vos conditions de travail sont très éprouvantes (horaires, conditions…) mais ne mettez pas de côté votre déontologie.

Vos erreurs, vous allez les reconnaître, à vous en toute bonne foi de corriger le tir (erratum…). Quand on lit les commentaires sur vos articles, toutes ces erreurs sont très loin d’être négligeables et CP le sait très bien…

Pour votre information, aucun chiffre de PCSCP n’a jamais été démenti et vous vous doutez bien que les équipes de com de CP sont aux aguets…

Bien évidemment, nous ne sommes pas des pro de la com, juste de simple citoyens outrés, mais s’il vous plait, faites la part des choses.

Voici un florilège des erreurs les plus récentes :

– 0.42 % de la forêt de Chambaran : Mensonge caractérisé

– 0.42 % du « Massif forestier des Chambaran » : Argument fallacieux, ce « massif » est un territoire administratif qui regroupe 106 communes. Les vrais Chambaran (désignation carte IGN) c’est de 3500 à 3700 ha.

Sans compter qu’une zone humide ne peut en aucun cas être amalgamée avec une forêt classique.

– M Bachasson (Ancien Maire et porteur du projet) « Sous prétexte qu’on a 33 000 hectares de forêt… » : 12 ans de mandat et une « erreur » de 940% !!!

– Surface du CP de 150 ha : Mensonge caractérisé. Voir les innombrables panneaux de permis de construire bordant le site. (Et encore, il ne s’agit que de surface avouée…)

– 697 emplois : Chiffre biaisé, une majorité des contrats est de 9 à 12 h / sem, le chiffre rigoureux c’est de parler de 468 Equivalent Temps Plein (chiffre selon CP, le Maire parle de 450 ETP, en vrai ???)

Mr Barbier (Député), Mr Cottalorda (Président du CG38) : « Une atteinte à la démocratie »

La population ne cesse de s’exprimer mais les chiffres ne font pas leurs affaires.

– Enquête publique « loi sur l’eau » (727 participations) : 60% contre, 31% pour

– Manif contre CP du 16/11 et Soutien à CP du 05/10 : + de 500 contre (selon Gendarmerie), 100 à 150 pour

– Double manif du 29/11 : + de 1000 contre (selon gendarmerie), 150 pour (selon une militante, info DL)

Surfaces des Zones humides (à compenser x 2 selon la loi = $$$) :

– 73 puis 76 ha selon une étude payée par CP et étonnamment retenue par le CODERST (= préfet)

– 110 à 120 ha selon les 3 enquêteurs + experts publics (Plusieurs mois de travail et personnes indépendantes)

– Des citations inventées de personnes qui n’étaient même pas présentes lors de manifestation

– Des propos rapportés tellement biaisés qu’ils sont en parfaite contradiction avec la vérité

« Un village qui se meurt » : Faux

– Nombre d’habitants inchangé depuis 1936

– Un collège qui a fermé certes mais en sursis depuis plus de 40 ans (le plus petit de l’Isère)

– Un nombre de commerçants sans doute largement dans les standards d’une commune de 1300 hab

Qu’en sera t-il si l’Intermarché ouvre (ouverture liée à CP) ?

– Plus de 40 associations actives ( http://roybon.fr/index.php?page=associations )

– Médical : 1 Médecin, 2 kiné, 2 dentistes, 2 cabinets infirmiers…

« Plus aucun employeur local » : Faux

Hôpital / Maison de retraite, Centre d’hébergement temporaire, Margaron, de nombreux artisans et commerçants, Dépôt d’autocars, Institut médico-éducatif…

– Quand il était question de l’usure des routes, Mr Brémond disait que ses touristes ne touchaient pas leurs voitures jusqu’à la fin du séjour. Aujourd’hui, il dit le contraire pour argumenter sur les retombées économiques locales. CP disposera en interne de tous les commerces, pourquoi voudriez-vous qu’ils incitent ses touristes à dépenser leur argent à l’extérieur.

– Pourquoi ne presque jamais reprendre les sommes extravagantes d’argent public dépensées pour la création de chaque emploi.

112 M€ (Argent public offert à CP) / 468 emploi (ETP) = 240 000€ offerts pour chaque emploi

(Tous les détails page 3 : http://www.pcscp.org/IMG/pdf/bulletin-pcscp_numero4.pdf )

Sans compter qu’une grande majorité des emplois (9 à 12h / sem) sera accompagnée du RSA activité.

Encore 200 à 400€ / emploi / mois de votre argent aux profits de CP

Et encore ces chiffres sont à minima car calculés selon les données provenant de CP et les prévisionnels de dépense (vs cout réel des chantiers publics)

Le discrédit permanent des commissaires enquêteurs « loi sur l’eau »

– Un des commissaires fait (ou faisait) partie d’une association de comptage d’oiseaux. Vaut-il mieux des grattes papiers ou des gens de terrain pour enquêter sur des faits techniques et environnementaux ?

– Les 12 points « défavorables » sont clairement établis au regard de la loi, c’est de la mauvaise foi caractérisée de dire qu’ils sont de parti pris.

– Les « licences » annuelles ainsi que le « tableau des compétences » pour chaque commissaire et expert sont signés par le préfet. Ce « détail » ne leur est pas inconnu et forcément ne devrait pas être sans conséquence pour leur travail futur… C’est tout à leur honneur.

– Le discrédit, c’est la stratégie des faibles en argument

Chers journalistes, n’hésitez pas à nous donner des conseils pour vous faciliter votre travail, encore une fois, nous luttons en amateurs indignés face à des professionnels de la com sans limite de budget.

Merci à B pour les informations indispensables.

12 commentaires