Israël bombarde l’aéroport de Damas. Les systèmes S300 visés

Selon la télévision iranienne Press TV reprenant des sources syriennes, l’aviation israélienne a mené deux attaques aériennes contre l’aéroport de Damas mais aussi contre un aéroport plus petit près de la ville de Dimas. Il ne s’agit pas de positions des djihadistes de l’Etat Islamique mais de positions tenues par l’armée régulière syrienne.

Selon la télévision syrienne, l’aviation israélienne a pilonné la zone de l’aéroport international de Damas et un plus petit aéroport de la ville de Dimas, dimanche.

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme a déclaré qu’au moins 10 explosions ont été entendues dans Dimas. Il n’y a eu aucun rapport immédiat faisant état de victimes.

L’armée israélienne a refusé de commenter un « rapport étranger. »

Israël a mené plusieurs raids aériens en Syrie depuis le début du conflit en Syrie, ayant débuté en mars 2011. Dans la dernière attaque, l’aviation israélienne a ciblé trois domaines, y compris l’aéroport de Dimas en mai 2013.


Damas a déclaré que Tel Aviv et ses alliés occidentaux aident les groupes miliciens d’al-Qaeda opérant à l’intérieur de la Syrie.

L’armée syrienne a maintes fois saisi d’énormes quantités d’armes de fabrication israélienne et de matériel militaire de pointe aux mains de miliciens soutenus par des pays étrangers à l’intérieur de la Syrie.

Tel Aviv a également fourni une formation et une aide médicale aux miliciens attaquant les forces du gouvernement syrien.

Selon des documents récents des hôpitaux israéliens, l’armée israélienne a payé 10 millions de dollars, jusqu’au mois de septembre de cette année, les coûts des traitements des miliciens soutenus par des pays étrangers qui ont été blessés durant des combats avec les forces gouvernementales syriennes. L’argent est issu du budget de l’armée israélienne.

La Syrie est confrontée à une crise mortelle depuis mars 2011. Plus de 200 000 personnes ont été tuées jusqu’à présent dans le conflit en Syrie, selon les Nations Unies.

Traduction : le blog Sam-la-Touch

Selon la radio internationale iranienne IRIB, ces attaques auraient visé les systèmes de défense antimissiles russes S300 en cours d’installation en Syrie. Un chasseur israélien aurait également été abattu par la DCA syrienne.

IRIB-les médias sionistes ont prétendu que le double raid aérien mené contre le rif de Damas et le rif de Quneitara visait les convois de S300 russes destinés à la Syrie. le site Conflict News prétend que les entrepôts visés contenaient des missiles S300 . la TV syrienne a annoncé que la DCA avait abattu un chasseur sioniste. l’appareil se serait écrasé dans la région de Daraa. Au cours de sa récente visite en Russie, le MAE syrien avait affirmé que son pays allait recevoir les S300 et d’autres équipements de défense aérienne russes et ce dans la perspective d’une extansion de l’action de la coalition anti Daech qui viseraient les positions de l’armée syrienne.

Source : IRIB

18 commentaires