L’assemblée nationale vient de voter pour la privatisation des barrages hydrauliques!

On pourrait se demander comment une telle décision a-t-elle pu être prise? Car les conséquences peuvent être très graves au final… Je parie sur l’accord TISA, partie intégrante du traité transatlantique visant à privatiser au maximum tout ce qui est public, au nom de la « libre concurrence » et du profit! Nous nous faisons actuellement complètement déposséder de ce qui faisait notre pays, et avec la plus grande complicité de nos politiques… Et au final, qui va payer? Nous, bien entendu!!!

800px-Barrage_vouglansBarrage de Voulgans, dans le Jura. Source: Wikipedia

Dans la nuit du vendredi 10 octobre au samedi 11 octobre 2014, lors de l’examen du projet de loi pour la Transition Energétique, l’assemblée nationale a voté en premiere lecture l’article du texte de loi permettant la privatisation du secteur hydroélectrique français.

Mr Chassaigne, au nom du groupe GDR a demandé un scrutin public afin que chacun se positionne sur un sujet d’une telle importance.
Si L’UMP n’a pas participé au vote, étant absente de l’hémicyle car elle avait épuisée son temps de parole, nous rappelons que le processus de l’ouverture à la concurrence des barrages hydrauliques avait été enclenchée sous un gouvernement de droite.

Néanmoins, la rapporteur Mme Battistel (PS) avait noté dans un rapport à l’assemblée la dangeurosité d’un tel procédé pour la sécurité du système électrique français, pour la gestion de l’eau .
Ce rapport avait également pointé le manque de réciprocité puisque la France serait le seul pays à offrir à la concurrence ce joyau. Pourtant, et malgré l’opposition des organisations syndicales du secteur, les députés PS, EELV et UDI se sont retrouvés lors de ce vote qui fera date. Mme la Ministre a réussi l’exploit à faire passer un montage ou le public ne serait plus propriétaire qu’à 34% de ces moyens de production pour une reprise en main par un pôle public ! (aujourd’hui ces barrages sont pour 80% d’entre eux exploités par EDF possédé à 85% par l’Etat et pour le reste à 51% propriété publique……..)
Résultat : 32 votants pour la privatisation 29 contre 3
Les usagers payeront la facture…
Source: Le site Fnme-cgt.fr, Merci à Loïc pour l’info

16 commentaires

  • gnafron

    comment ça se passe, la libre concurrence entre les barrages ?
    c’est à celui qui fera la meilleure danse de la pluie ?

  • azteck

    Libre concurrence si nous avons les mêmes armes et la même volontés de nuire sinon c’est au mieux de la libre soumissions au pire du libre esclavage…

  • « On pourrait se demander comment une telle décision a-t-elle pu être prise?  »

    Il faut vous l’expliquer comment ? L’état est ruiné et vends les bijoux de famille. Je l’ai expliqué il y a 4 ans. A l’époque, je veux bien que ce fût difficile à comprendre mais aujourd’hui … c’est devenu l’évidence même.

    Les grecs vendent leurs îles et nous on commence par les barrages, avant de finir par la tour Eiffel !
    Ca fait 30 ans (y compris en 2012) que les gens votent pour la destruction de l’état souverain (remplacé par le gouvernemaman qui résous tous les soucis et distribue toujours plus d’argent a tous les cancres, les faignasses, les planqués), pour des fonctionnaires trop nombreux, pour une immigration massive qui nous coûte un bras. Maintenant faut passer à la caisse. C’est tout.

    • Grand marabout Grand marabout

      c’est la même histoire que pour les autoroutes…
      la liste risque de s’allonger,au vu des nouveaux laquais qui viennent nous baver sur la tronche et nous piétiner

      ça risque ne nous couter plus qu’un bras

      • nomdemon

        Après la révolution, il y aura du boulot pour tout reconstruire….

      • Vendre tout ce qu’il y avait de plus rentable pour l’Etat, c’est en effet la politique autodestructrice d’un Etat qui s’est trop habitué à emprunter en imaginant une croissance infinie. Les prêteurs et conseilleurs savaient très bien que çà finirait ainsi et aujourd’hui ils se frottent les mains, se moquant des « étatistes » si ringards à leurs yeux. Maintenant ils vont vraiment dominer et çà va faire mal.

      • Natacha Natacha

        Un barrage est plus puissant qu’une autoroute !

  • tant-et-plus

    577 députés
    32 votants…

    pas mal non? çà en devient pathétique tant de désinvolture!!

  • chente

    Aux états-unis (certains états) il est interdit de récolter de l’eau de pluie,
    la France (enfin ce qu’il en reste) prendra-t-elle le même chemin?

  • supermouton supermouton

    Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946
    Article 9 : Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité.

    Sauf a démontrer qu’on peut implanter un autre barrage a coté de l’existant, le vote des députés est anticonstitutionnel…

    • matmatol

      c’est vrai supermouton, en fait tout est anticonstitutionnel maintenant, je sais pas ou est la solution vraiment, on file tout droit vers l’esclavage prédit par certains que les endormis considèrent encore comme de la science-fiction, c’est dramatique!

    • La constitution française est faite pour être perpétuellement changée. On appelle çà « faire des réformes ».