Indépendance de la Catalogne : et si la prochaine guerre civile avait lieu en Espagne ?

Le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse doit avoir lieu dans quelques jours, et déjà les éditorialistes de la presse européiste ainsi que la classe politique déversent des tombereaux de propagande en annonçant la fin du monde pour les écossais si jamais le « oui » l’emporte.

En France, le journal Le Monde se distingue une fois de plus en relayant le point de vue atlantiste et en citant notamment le Financial Times pour qui l’indépendance de l’Ecosse serait « un désastre géopolitique pour l’Occident. »  Rien de moins. Mais accrochez-vous, le plus beau est à venir, car pour Le Monde et la presse atlantiste, il n’y aura en fait qu’un gagnant à ce référendum, je vous laisse deviner lequel : Vladimir Poutine, bien sûr ! Car, pour Le Monde, c’est évident : « Affaiblie, l’Union européenne ne serait plus en mesure de tenir tête de manière unie à l’homme fort du Kremlin. »

Personnellement j’attends avec impatience le point de vue des éditorialistes du Monde sur la « ferme des milles vaches », par exemple, mais je suis sûr que là aussi, Vladimir Poutine doit y être pour quelque chose…

Mais revenons au sujet de cet article qui est la Catalogne. La région espagnole a elle aussi programmée un référendum sur l’indépendance pour le 9 novembre prochain. Sauf que le gouvernement central espagnol a déclaré la tenue de ce scrutin illégitime. Le ministre des affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margello, a ainsi déclaré :

« Il existe une limite à ne pas franchir. Le gouvernement utilisera tous les moyens légitimes dont il dispose pour empêcher la tenue de ce référendum séparatiste contraire au système juridique espagnol, rejeté par la communauté internationale et lourd des conséquences les plus néfastes pour la Catalogne, l’Espagne et l’Union européenne »

Une fois de plus, on ne voit pas bien ce que vient faire l’Union Européenne ici, cependant la citation a tout bout de champ des « conséquences pour l’UE » est symptomatique de la position de subalternes et d’employés des institutions de l’UE, des gouvernements nationaux qui ont renoncé à leur souveraineté.

La question qui se pose maintenant est : que se passera t-il lorsque le gouvernement central décidera d’empêcher la tenue du référendum en Catalogne ?

Le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Garcia-Margallo a déclaré que le gouvernement était prêt à retirer à la Catalogne son statut de communauté autonome pour l’empêcher de se séparer de l’Espagne, a annoncé mardi l’agence Europa Press.

« Il existe une limite à ne pas franchir. Le gouvernement utilisera tous les moyens légitimes dont il dispose pour empêcher la tenue de ce référendum séparatiste contraire au système juridique espagnol, rejeté par la communauté internationale et lourd des conséquences les plus néfastes pour la Catalogne, l’Espagne et l’Union européenne », a indiqué le ministre.

Interrogé par les journalistes sur la question de savoir si le retrait du statut de communauté autonome faisait partie de ces moyens, le chef de la diplomatie espagnole a répondu qu’il s’agissait de « toutes les mesures pouvant être utilisées afin que cette consultation populaire n’ait pas lieu ».

Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne doit avoir lieu le 9 novembre prochain. La Cour constitutionnelle d’Espagne l’a qualifié « d’illégitime ». Le premier ministre du pays Mariano Rajoy et les autres membres du gouvernement espagnol ont à plusieurs reprises déclaré qu’ils ne reconnaîtraient pas les résultats du scrutin.

Source : RIA Novosti

21 commentaires

  • yoyo

    Si on sortait de l’europe en sortant tout court ?

    Provence Libre

    humour ? ;-)

  • odin29

    On peut comprendre les Catalans, quel intérêt pour eux de rester dans un bateau qui coule ( l Espagne )???
    Le gouvernement Espagnol veut rester dans l’ UE, aux ordres de Bruxelles et du FMI sans tenir aucun compte des aspirations du peuple et de son éxaspération…
    Les Catalans disent non et non.
    Ils usent et ils ont raison, du droit des peuples à disposer d’ eux mêmes.
    M’ est avis que le peuple Basque va prendre le train en marche… quoi de plus normal!

  • Zugzwang

    « Le gouvernement utilisera tous les moyens légitimes dont il dispose pour empêcher la tenue de ce référendum »

    …Et vive la démocratie !

  • Le veilleur

    Franchement, tous les pays devraient reprendre leur indépendance. On était pas bien avec le Franc et sans cette mélasse Européenne et monnaie unique que nous impose Bruxelles sous la gouvernance des Etats-Unis ? Rien ne vaut notre indépendance et souveraineté. L’Europe n’est pas les Etats-Unis et ne le sera jamais !

  • odin29

    Finalement je pense que la seule Europe viable c’ est celle préconisée par Marc Augier…l’ Europe des patries charnelles, l’ Europe aux cent drapeaux, bref l’ Europe des nations souveraines.

  • l europe, c est la fin des identités, la fin des liberté, la dictature et l esclavage.
    il est grands temps de démanteler cette arnaque, démonter ou mettre le feux a leur temple du Luxembourg qui est la copie conforme de la tour de babel.
    Nous ne sommes pas Europeen, nous ne sommes même pas Francais, nous sommes savoyards, Breton, Normand, corse ou autre.

  • lily

    on ne sortira plus jamais de l’Europe vu que c’est le gagne pain des députés européens, ils ne le voudront point, lol.

    • les quelques euro députés ne décident rien du tout (c est la commission européen qui exécute ce que le cartel de banque decide) , ils exécutent. (plus de 400 lois adoptés sur 410 proposé )
      Peut être qu un jour 0.5 milliards de personnes se rendront compte que bruxelles/washington est l axe du mal, ce jour la la destruction de leur parlement sera très rapide.

  • PH7

    Tout concours à l’échec de l’indépendance de la Catalogne pour une seule et unique raison : Elle n’est pas préparée.

    Toute région qui souhaite être indépendante doit d’abord avoir une constitution, une devise, des lois propres, un système de gouvernement, des réserves suffisantes d’argent ou d’or pour pouvoir frapper sa propre monnaie et la faire légitimer par ses voisins. Elle ne doit pas dépendre de ses voisins en quoique ce soit, ni alimentaire, ni industriel ni matières premières, de plus elle doit avoir au préalable préparé la population aux conséquences d’une résolution d’indépendance et préparé de quoi assurer sa défense et sa résistance aux oppositions tant internes qu’externes.

    L’indépendance c’est la liberté et la Liberté non seulement ça se gagne durement mais c’est un combat quotidien pour la conserver. Si le mouvement indépendantiste Catalan n’a pas réuni les conditions nécessaires à son indépendance et souhaite s’affranchir du système espagnol juste pour des questions financières, alors il ne mérite pas son droit à l’indépendance, surtout si c’est pour instaurer un système similaire à celui qui existe déjà mais en autogestion.

    Être indépendant ce n’est pas copier-coller un système, c’est en créer un nouveau, plus juste, plus humain en se servant des erreurs du passé et des anciens systèmes pour les éviter. La Catalogne n’est pas seulement espagnole, elle devrait donc, au préalable, s’assurer des appuis des Catalans de France pour assurer ses arrières.

    Tant que les responsables de l’idée autonomiste n’auront pas mûrement préparés leur action et fait validée celle-ci par la population, celle-ci sera balayée à courte échéance provoquant par là une guerre civile qui dégénérera en conflit plus élargi par intervention opportuniste des puissances européennes et états-uniennes qui voient d’un très mauvais œil toute tentative de s’échapper de leur giron et rapacité.

    Bonne chance quand même aux séparatistes.

  • walter kurtz walter kurtz

    Nationalisme politique , religieux , identitaire ….quant tu nous tiens ….c’est pas l’ukraine , mais…

    • walter kurtz walter kurtz

      Et au fait …combien de fois l’ex reine  » sofia de borbon par son mari reine des espagnes et de la grèce comptesse de barcelone… est allée au club bilderberg ?
      Que nous préparent-ils ?
      J’ai de la famille catanaliste et nationaliste espagnole, qui dois-je croire ?
      qui dois-je aimé ?
      c’est compliqué comme choix …1939 de la rigolade …

  • article 35

    « si jamais le « oui » l’emporte. »
    Dans ce cas ils re et re-voteront jusqu’à ce que le « non » l’emporte.
    On connait la chanson. Nous ne sommes ni Suisses, ni Islandais .
    Et pendant ce temps la cocotte mijote et la pression monte .
    Quant à savoir si la Catalogne s’en sortira en étant indépendante, ce n’est pas notre problème . Ce qui l’est c’est le respect des choix des peuples. Ensuite à chacun d’assumer .

  • Thierry92 Thierry92

    Je fais ce commentaire a cet endroit car ceci est dans les cartons.
    Je reproche très souvent aux gens de ne lire que la pressetituée et de râler ensuite.
    Ce lien est a lire, et a cogiter.
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P6-TA-2007-0155&language=FR

    C’est officiel, ils ne s’en cachent meme pas.

    Tout y est expliqué en clair. le plus parlant des articles est le 35.

    Et il date de 2007. Vous êtes au courant, a vous de faire le choix. garder la tête dans le sable ou ouvrir la boite a comprenette.

    C’est sur les forums depuis quelques temps déjà.
    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=7431

    • Thierry92 Thierry92

      Article 35.

      35. souligne que seule la participation plus large à tous les niveaux du Congrès des États-Unis, du Parlement européen permettra réellement de renforcer l’ensemble du processus et que les échanges interparlementaires existants devraient être graduellement transformés en une « assemblée transatlantique » de fait;
      Ceci est extrait du texte officiel

  • Cleamolette

    Sérieusement si l’Écosse votait oui, ce serait le début d’une remise en cause du système fédéraliste européen. Ce dont nous avons absolument besoin en ce moment puisque les États-Unis ne nous lâchent pas la grappe.

  • Natacha Natacha

    Toujours diviser pour mieux régner. :(