La Russie négocie un plan de paix Vs l’OTAN veut armer l’Ukraine et amène des navires de guerre en mer noire

L’OTAN, qui au final n’est que le bras armé officiel des États-Unis, les bras armés officieux étant quand à eux assez divers et plus ou moins connus, comme la CIA, Academi, et autres groupuscules armés qui peuvent sévir à divers endroits de la planète pour renverser des régimes suivant les intérêts du moment, comme ce fut le cas en Libye, en Syrie, ou en Ukraine il y a peu… Et c’est justement l’OTAN qui veut jouer les « gendarmes de la planète », juste pour mieux mettre en place les divers accords de libre-échange que nous allons tous subir et contre lesquels il faut se battre. Face à cela, la Russie n’est pas tout à fait seule (puisque faisant partie des BRICS) et se trouve actuellement au milieu d’un ouragan envenimé par la finance, les mensonges sur-médiatisés, les intérêts des États-Unis, et les pays plus ou moins ouvertement menacés par les américains, quel meilleur moyen pour que les pays menacés prennent « les bonnes décisions »? 

En sachant tout cela (et tout est bien entendu vérifiable), pensez-vous réellement qu’une paix soit possible entre la Russie et l’Ukraine? L’Ukraine doit rejoindre complètement au final l’Union Européenne, déjà une grosse attaque de front pour la Russie, elle doit également être vidée d’un maximum de ses ressources (voir pour Chypre ou la Grèce), et accueillir des bases américaines, toutes tournées vers la Russie bien évidement…

l_otan-en-10-pts-025

Plusieurs articles qui nous mènent tous à la même conclusion: l’OTAN fait tout pour envenimer la situation et ce qui est en jeu n’est pas uniquement la situation en Ukraine. Fawkes

Quatre navires de l’OTAN entreront dans la mer Noire avant le 7 septembre

Par La Voix de la Russie | Le destroyer américain Ross, l’aviso français Commandant Birot, la frégate canadienne Toronto et la frégate espagnole Almirante Juan de Borbon entreront dans la mer Noire avant le 7 septembre, a communiqué mercredi une source militaro-diplomatique.
L’USS Ross et le Commandant Birot franchiront les détroits de la mer Noire aujourd’hui 3 septembre, a précisé la source. « Les frégates espagnole et canadienne doivent entrer en mer Noire le 6 septembre », a-t-elle ajouté.
Le navire français collecteur de renseignements Dupuy-de-Lôme déployé actuellement en mer Noire quittera ses eaux le 5 septembre.

L’Ukraine construira un mur à la frontière avec la Russie  (Kolomoiski voudrait tenez vous bien:  un mur d’acier électrifié avec aux alentours du mur un fossé profond et ample avec des mines à l’intérieur)

L’Ukraine lance la construction d’un mur à la frontière avec la Russie, a annoncé mercredi à Kiev le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.
« Nous lançons un projet baptisé Mur. Il s’agit de construire une barrière réelle à la frontière d’Etat entre l’Ukraine et la Fédération de Russie », a indiqué M.Iatseniouk lors d’une réunion du gouvernement.
Le gouvernement ukrainien a ensuite précisé sur son site que le mur serait construit à la frontière en six mois.
Source: Fr.ria.ru

L’Ukraine veut adhérer à l’Otan

L’Ukraine a annoncé vendredi son intention de relancer le processus d’adhésion de l’Otan, suspendu par Viktor Ianoukovitch en 2010. Kiev entend ainsi répondre à l' »agression » russe.
« Le gouvernement soumet au Parlement un projet de loi visant à annuler le statut hors bloc de l’Ukraine et revenir sur la voie de l’adhésion à l’Otan », a annoncé le Premier ministre Arseni Iatseniouk lors du Conseil des ministres, vendredi. Cette décision intervient alors que les tensions se multiplient dans l’Est du pays avec la Russie. Le chef du gouvernement ukrainien avait indiqué cette semaine que l’Ukraine attendait des « décisions cruciales » au sommet de l’Otan qui se tiendra les 4 et 5 septembre à Newport, en Grande-Bretagne. Vendredi, le secrétaire général de l’organisation, Anders Fogh Rasmussen, a appelé la Russie à cesser ses « actions militaires illégales » en Ukraine.

Le processus suspendu en 2010

Pour l’heure, le cadre formel des relations entre l’Otan et l’Ukraine est régi par la Charte de partenariat spécifique de 1997, qui a permis la création de la Commission Otan-Ukraine. En avril 2008, au sommet de Bucarest, les dirigeants des pays de l’Otan avaient convenu que l’Ukraine pourrait devenir membre de l’organisation à l’avenir. Mais en 2010, le gouvernement nouvellement élu du président Viktor Ianoukovitch avait mis en suspens ce processus.
L’adhésion à l’Otan est ouverte à « tout autre État européen susceptible de favoriser le développement des principes du présent Traité et de contribuer à la sécurité de la région de l’Atlantique Nord », précise l’organisation sur son site Internet. L’Otan a par ailleurs élaboré un « plan d’action pour l’adhésion », qui offre aux pays « des conseils pratiques et une assistance ciblée ». Les candidats doivent quant à eux répondre à certains critères géographiques, politiques et stratégiques tels que la démocratie, le respect des libertés individuelles et de l’état de droit.

Riposte russe

Vendredi, Vladimir Poutine a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il fallait « forcer » Kiev à négocier « sur le fond » avec les séparatistes pro-Russes. Dans le même temps, la Russie a fait savoir que les forces de l’Organisation du traité de sécurité collective (ODKB), l’équivalent russe de l’Otan, « sont prêtes à prendre part à toute opération de maintien de la paix ». Bien que l’ODKB ne comprenne que la Russie, le Bélarus, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizstan et le Tadjikistan, son secrétaire général, Nikolaï Bordiouja, a précisé que « les forces de maintien de la paix peuvent être déployées sur les territoires de pays membres et au-delà

Ukraine: Vladimir Poutine propose un plan de paix

Vladimir Poutine a présenté mercredi un plan de règlement du conflit en Ukraine consistant essentiellement en un cessez-le-feu bilatéral avec un retrait des forces armées ukrainiennes, et la mise en place d’un contrôle international de la cessation des hostilités. En revanche, pas un mot sur un règlement politique. Un plan rejeté par Kiev mais il se confirme que des discussions ont lieu entre Kiev et Moscou.
Avec nos correspondantes à Moscou, Muriel Pomponne et Veronika Dorman
Dans un premier temps ce mercredi matin, le président ukrainien Petro Porochenko assurait qu’un accord était trouvé avec Moscou avant de se rétracter et d’afficher la prudence. Désormais, c’est la Russie qui reprend les choses en mains et qui dit espérer un accord final entre Kiev et les rebelles prorusses vendredi.
Selon ce plan que Vladimir Poutine aurait ébauché lors de son déplacement vers la Mongolie, il faut tout d’abord arrêter l’avancée des forces armées rebelles vers Donetsk et Lougansk. Ensuite, il faut écarter les forces armées ukrainiennes des agglomérations pour faire en sorte que les artilleries ne puissent pas toucher les civils.
Le cessez-le-feu et la sécurité doivent être placés sous surveillance internationale, a également prévu Poutine. Tout recours à l’aviation doit être exclu. Il faut ensuite procéder à un échange de prisonniers selon la formule « tous contre tous » et « sans condition ». Des couloirs humanitaires doivent être ouverts, pour laisser passer les réfugiés et les cargaisons d’aide. Enfin, il faut envoyer dans les régions qui ont souffert des brigades pour restaurer les infrastructures et les bâtiments publics.
Arseni Iatseniouk rejette la proposition de Vladimir Poutine
Le Premier ministre ukrainien a rejeté ces propositions, estimant qu’ils ne s’agissait que de « poudre aux yeux » visant à tromper l’Occident à la veille du sommet de l’Otan, et à épargner à la Russie de nouvelles sanctions. Pour lui, la Russie veut geler le conflit. Le véritable plan de Poutine, « c’est de détruire l’Ukraine et de rétablir l’Union soviétique », a -il ajouté. Il estime que le seul plan à mettre en oeuvre en Ukraine est un retrait de l’armée russe, des mercenaires et des terroristes du territoire ukrainien. Et il espère que l’Union européenne et l’Otan vont aider l’Ukraine à stopper l’agresseur.
Toutefois, en fin de journée la présidence ukrainienne confirmait que des discussions sont en cours. Ce matin, elle avait annoncé prématurément un accord de cessez-le-feu avec la Russie. Mais cette fois c’est le président Porochenko, qui, publiquement, déclarait espérer le début d’un règlement pacifique du conflit lors de la rencontre OSCE – Russie- Ukraine, vendredi à Minsk en Biélorussie. Il se confirme donc que la diplomatie a repris sa place dans le conflit. Mais c’est la Russie qui est en position de force, alors que la déroute des forces ukrainiennes se poursuit à l’Est.

Obama en Estonie : « L’Otan doit garder la porte ouverte »
En déplacement en Estonie, petit pays balte limitrophe de la Russie, Barack Obama n’a fait aucune allusion au cours de sa conférence de presse au plan de règlement que son homologue russe avait dévoilé un peu plus tôt. Dans la journée, il avait appelé à la prudence, jugeant qu’il était « trop tôt » pour se prononcer sur un éventuel accord.
Par ailleurs, alors que l’Organisation du traité de l’Atlantique-Nord (Otan) se réunit en sommet au Pays de Galles à partir de demain, le président américain a  déclaré que l’Alliance atlantique devait rester ouverte à l’intégration de nouveaux membres : « Nous devons réaffirmer le principe qui a toujours guidé notre alliance : pour les pays qui remplissent nos conditions et qui peuvent contribuer à la sécurité de l’Alliance, la porte restera ouverte. » « Nous continuerons à offrir de la formation et de l’aide à l’armée ukrainienne afin qu’elle soit plus forte pour défendre son pays », a-t-il poursuivi. « Et comme il n’y pas, à terme, de solution militaire à cette crise, nous continuerons aussi à soutenir le président Porochenko dans ses efforts pour arriver à la paix. »
Enfin, le ministère de la Défense polonais a annoncé la tenue d’un exercice militaire international avec la participation de soldats d’une douzaine de pays, dont les Etats-Unis. Prévu de longue date, et en-dehors se déroulera du 13 au 26 septembre dans l’ouest de l’Ukraine, dont la partie orientale est touchée par un conflit armé.
Source: Rfi.fr
Source de cette compilation d’articles sur Fawkes News

13 commentaires

  • dredger

    Salut à tous et salut volti/benji,
    Le mail que j’ai envoyé avec l’idée précise de « corriger » le JT (de propagande) de 19h30 de la RTBF et de leur foutre la pression me reviens à la lecture de cet article.
    Les médias colporteurs sont le maillon faible du système, car derrière, ce sont juste des journalistes qui rentrent chez eux dans leur famille tout les soirs. S’acharner sur eux car ils débitent des mensonges à chaque JT, mensonges qui je le rappelle pourrait mener à une escalade et une guerre, est à mon avis une des meilleurs options et surtout action qu’on pourrait entreprendre, ici, les moutons, via un travail collaboratif.
    Et j’ai d’autant plus l’impression qu’il faut faire ça vite et avancer sur soit cette idée ou toute autre idée qui permettrait de « casser » leur machine de propagande.
    Au minimum, y’a-t-il quelque part une page fixe (sur les moutons, voire sur le site d’Olivier les-crises.fr) qui reprend en résumé la chronologie des faits en Ukraine, les mensonges dits, les mensonges prouvés/démontés (il y en a des tonnes), etc … ???
    Si non, il faudrait en mettre une en place.

    Enfin, voici un long article qui permet de « comprendre » comment fonctionne Obama et toute sa clique de … psychopathes qui l’entoure.
    Je conseille VRAIMENT à tout lecteur ici présent de lire cet article – ca va vous prendre 30 minutes
    Si vous voulez comprendre comment c’est possible qu’ils mentent ainsi et croient en leurs mensonges en toute impunité, cet article démontre et explique comment un psychopathe fonctionne, comment il pense et comment il voit le monde, et surtout, cet article nous fait comprendre qu’ils sont une réelle menace parmi nous tous, la majorité des gens qui ont une conscience.

    Volti/Benji, lisez-le, je ne doute pas que vous voudrez le relayer ensuite, il faudrait poster ça en news et expliquer en intro que ce texte est assez vital à lire si on veut se rendre compte … en quelque sorte … de la source de beaucoup de mal ici sur cette planète.

    L’article peut être retrouvé ici http://zone-7.net/v3/psychopathie/sommes-nous-gouvernes-par-des-psychopathes-dangereux
    Ou encore ici mais uniquement la 1ere partie, les 2 autres liens ne fonctionnent plus :
    http://www.mondialisation.ca/sommes-nous-gouvern-s-par-des-psychopathes-dangereux

    … ce qui me fait dire qu’un texte aussi vital sur la toile a besoin d’être répliqué un peu plus.

    • Pour le Vol MH 17, voilà l’ensemble des articles qui démontrent point par point la propagande anti-russe de l’OTAN :

      http://fawkes-news.blogspot.fr/p/vol-mh17.html

      Pareil, pour l’Ukraine en montrant leur responsabilité dans le conflit ukrainien (cela englobe la période Maidan puis guerre civile):

      http://fawkes-news.blogspot.fr/p/ukraine.html

      Libre à chacun de faire suivre à ses proches sceptiques. Ils vous diront peut être: ça ne vaut rien, ça vient d’un « site conspirationniste ». Sauf que les preuves évoquées sont vérifiables, sourcées et démontrent clairement les mensonges des médias. Alors à chacun d’enlever ses œillères.

      • dredger

        Super, Merci Guy – le genre de page où on peut dire à la personne lit/écoute puis on en reparle.
        L’argument « site conspirationniste » est le dernier rempart de déni d’une personne encore incapable d’accepter la réalité des faits, mais il est de moins en moins crédible, car de + en + de monde s’éveille.

  • rusti

    le noir de service de la secte sionimaconique ne doit pas dormir tranquillement de se faire enflait de la sorte par petite couille

  • ROY

    Ce conflit qui perdure en Ukraine, créé de toutes pièces par la Cia, va mettre à mal l’Europe dans les mois à venir si une fédération n’est pas constituée en Ukraine…
    Les USA il est évident sont loin de chercher la paix dans le monde, ils sont responsables de conflits qui ont entraînés des peuples à la misère (l’IRAK est un exemple). On voit qu’on a à la tête de l’Europe des incompétents incapables de voir dans quel pétrin l’Union européenne va se retrouver avec la situation catastrophique en Ukraine (pays gouverné par un parti extrémiste et soutenu comme le sionisme en Israël par les députés européens!).

    Bien des aspects du conflit sont mis de côté, estompés mais lourds de conséquences dans le temps.

    1) L’Ukraine est insolvable !

    2) On oublie que Tchernobyl se trouve en Ukraine…que le sarcophage risque l’effondrement sur le coeur même de ce qui reste du réacteur…On oublie qu’il devait être construit une arche de confinement en 2015…dont le financement était international (coût estimé à 1,5 Milliard d’euros).
    Tchernobyl ce n’est pas rien.
    Si le sarcophage est touché c’est l’humanité qui potentiellement sera menacée par la radioactivité dégagée (les membres de la CIA et les députés européens ne seront pas épargnés…) pas besoin de bombes atomiques…

    3) Les ukrainiens auront besoin cet hiver de gaz…jusqu’alors ils utilisaient le gaz provenant de Russie (les ukrainiens sont de mauvais payeurs car ils doivent de l’argent à la Russie)…
    Les ukrainiens si ils ne peuvent pas payer la Russie, comment feront-ils pour payer d’autres fournisseurs éventuels ?

    Les ukrainiens en définitive deviennent un lourd fardeau jusqu’alors contenu par la Russie…

    4) Aucune amélioration de la situation économique et de progrès en matière de lutte contre la corruption, c’est même pire qu’avant et ceci pourraient raviver les tensions sociales…à méditer…

    Alors il semble que le bébé ne vaut même pas l’eau du bain…l’Europe aurait bien plus d’intérêts à s’ouvrir économiquement avec la Russie d’une manière durable et sans équivoque.

    La France avec le Mistral a démontré que nous pouvions être dans le vent..dommage que nos « représentants » ne sont plus à la hauteur des enjeux économiques profitables pour notre pays, le Mistral c’est (pour la commande du premier bâtiment) un contrat d’une valeur de 1,2 milliard d’euros…que la France devra rembourser à la Russie si elle n’honore pas ce dont elle s’était engagée.
    C’est honteux, et les ouvriers se voient menacés dans leurs emplois, les syndicats commencent à s’interroger (il est temps…).
    Devrons-nous en arriver à demander la démission de François Hollande (qui possède lui toutes ses dents) ?

    La question est aujourd’hui très sérieusement posée, ce n’est pas que j’ai une dent contre cet énarque mais quand même trop c’est trop !

    Quant aux USA, à leurs traités de M…. notamment: Go home ! Et, puis, en finalité, il y en a assez de l’esprit mafieux de ces gens là !

    • rouletabille rouletabille

      – 10000000000000000

    • Nevenoe Nevenoe

      Ce qui prouve que l’affaire ukrainienne est d’abord une stratégie visant à encercler la Russie, ce pour quoi l’OTAN a été fondé après guerre.
      Il s’agissait d’encercler l’URSS, et maintenant la Russie jusqu’à à aboutir à un encerclement complet.

    • rouletabille rouletabille

      Pourquoi t’accepte une page ENTIÈRE de ROY ?
      Il peut simplifier en donnant un lien ,BOF ,lire une tartine de ROY soulage le rêve hahahahah.

  • Thierry92 Thierry92

    Nous savons bien la méchante Russie veut envahir la gentille Ukraine.

    L’Otan, bras armé de la gentille Amérique veut la défendre, de la même façon qu’elle a défendu :

    le Vietnam, le Cambodge, l’Algérie, la Namibie, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Somalie, le Congo, la Centrafrique, le Panama, Cuba, le Chili, le Venezuela, les Comores , Haïti, la Corée.

    Je vous prie de m’excuser car j’en ai oublié, cela doit être du a mon age.

    Sans compter les morts collatéraux.

  • ROY

    Allons-nous vers un espoir réel et durable de paix en Ukraine ?

    Le Premier ministre de la République populaire de Donetsk, (Aleksandr Zakharchenko) a déclaré que les hommes qui défendent Donetsk sont prêts à déposer les armes si les forces gouvernementales font de même.

    La Chine quant à elle espère que le plan en sept points proposé par Vladimir Poutine « aidera à créer les conditions favorables à un règlement politique de la crise en Ukraine, » déclaration faite jeudi par Qin Gang (porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères) .

    Une chose est certaine la Russie a démontré que plus rien ne sera comme avant… l’hégémonie des USA a pris encore un vieux coup dans les dents…
    Rappelant à ce sujet que « le célèbre géopoliticien et « faucon » américain Zbignew Brzezinski a constaté la fin de l’hégémonie globale des Etats-Unis » ( il y a déjà plusieurs mois)…

    http://french.ruvr.ru/2013_10_24/La-diffusion-mondiale-de-la-force-a-sape-l-hegemonie-des-Etats-Unis-5770/