De la musique avec des éclairs grâce à la bobine Tesla..

Que diriez-vous de remplacer les enceintes de votre salon par un transformateur haute tension ? Cette suggestion pourrait sonner comme farfelue aux oreilles des aficionados de musique, et pourtant… Découvrez en vidéo la bobine Tesla du groupe ArcAttack, un système qui en générant des éclairs porte la mélodie à vos oreilles.

La bobine Tesla tire son nom de son inventeur Nikola Tesla. Fabriquée pour la première fois vers 1891, elle permet de générer une très haute tension qui se manifeste par l’apparition d’arcs électriques dans l’air…….

[…]

Traduire les arcs électriques en sons

Afin de rendre leur bobine Tesla musicale, les membres du groupe ArcAttack ont eu l’idée novatrice de la contrôler grâce aux mouvements du corps. Le Kinect, qui au départ est un périphérique de reconnaissance de gestes destiné aux jeux vidéo, pilote ici la bobine. En déplaçant ses bras, le musicien active des arpèges de notes qui sont transmises à la bobine…….

[…]

Lire l’article

Source Futura-sciences

Voir aussi:

Les chimpanzés aiment la musique… quand elle est indienne ou africaine

Nombreuses anomalies des températures observées pour ce mois de juillet

 

5 commentaires

  • oliver_speed oliver_speed

    Sinon au niveau musique, de manière plus conventionnelle il y a le groupe du même nom:

    http://www.youtube.com/watch?v=l2q_-xN2N54

  • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

    en meme temps regarder juste l’eclairage néons(au plafond) qui fonctionne avec l’energie des bobines :) meme cadence

  • BA

    En 2025, il y aura un point négatif : nous n’aurons plus d’emploi parce que les robots feront le travail à notre place.

    Mais il y aura un point positif : nous baiserons avec notre « sexbot » !

    Lisez cet article hilarant :

    En 2025, nous aurons tous un « sexbot », et ce sera une bonne chose, car une grande partie d’entre nous n’auront plus d’emploi.

    D’ici 2025 – dans à peine 10 ans – les partenaires sexuels robotiques – ou sexbots – seront devenus monnaie courante. C’est la conclusion d’un rapport de 66 pages publié par Pew Research, intitulé «AI, Robotics, and the Future of Jobs ». Les chercheurs ont spéculé sur la part que les robots pourraient prendre dans nos vies quotidiennes compte tenu du rythme des progrès que nous enregistrons actuellement.

    Selon Stowe Boyd de GigaOM « Les partenaires sexuels robotiques seront monnaie courante, même s’ils continueront à être des objets de mépris et de division, un peu comme certains critiques aujourd’hui déplorent les selfies qu’ils considèrent être un indicateur de ce qui ne va pas dans notre monde. »

    Ces robots sexuels n’auront pas nécessairement une intelligence humaine, mais ils ressembleront beaucoup à des humains, et ils bougeront et se déplaceront comme de véritables humains. Globalement, ils présenteront suffisamment de similitudes avec les hommes pour satisfaire leurs besoins sexuels les plus urgents.

    On peut également imaginer qu’ils auront un impact certain sur l’industrie du sexe, et qu’ils pourraient ravir les emplois d’un certain nombre de travailleurs du sexe. Si Lovotics – l’étude des relations entre les humains et les robots – accomplit des progrès significatifs et que les gens se mettent à tomber amoureux de leurs sexbots, les répercussions pourraient être encore plus importantes.

    http://www.express.be/business/fr/economy/en-2025-nous-aurons-tous-un-sexbot-et-ce-sera-une-bonne-chose-car-une-grande-partie-dentre-nous-nauront-plus-demploi2/207267.htm