23 Aout 1944, Paris libérée…..des allemands seulement…

C’est le 23 Aout 1944 que Pais fut libéré des allemands, pour que le pays le soit totalement, il faudra encore attendre… Mais si la France est libérée des allemands, est-elle réellement libre? Les nazis allemands ne sont plus là, mais le pays n’est peut-être pas aussi libre que certains aimeraient le croire…

Car la guerre ne s’est jamais réellement arrêtée, depuis des décennies une guerre silencieuse est menée, et les forces d’occupations quoi qu’on en disent sont toujours présentes. Je ne peux que vous remémorer ces paroles d’un grand président français, François Mittérand:

1769011-francois-mitterrand-l-impot-sur-la-fortune-et-les-bettencourt« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique .
Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde.
C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

François Mitterrand juste avant de mourir.

(Source : Le dernier Mitterrand de Georges-Marc Benamou – Date de publication : 27/1/1997 – Editeur : Plon – Omnibus).

De Gaulle quand à lui n’était pas méfiant des américains pour rien.

https://www.youtube.com/watch?v=XqJqfTuy3Y0

Réalisé par Patric Jeudy en 2011 – « Les relations du général de Gaulle avec les Etats-Unis furent toujours marquées du sceau de la passion. Lors des grandes crises internationales, de Gaulle s’affirmait un indéfectible allié ; mais le reste du temps, il revendiquait l’indépendance de sa politique et proclamait la grandeur de la France, dont le Président Roosevelt avait volontiers fait une zone occupée en 1945. De Président en Président – d’Eisenhower, qui avait appris à l’estimer, à Kennedy, qui l’aimait, en passant par Nixon, qui l’admirait -, de Gaulle a constamment conduit une politique complexe face à «l’ami américain». Les guerres secrètes, de 1961 à 1969, entre les deux pays, en témoignent. »

Pas étonnant de ce fait que les américains aient aidé à la démission de De Gaulle après Mai 68

Fêter la libération de Paris, pourquoi pas, mais il ne faut pas oublier que Paris comme la France n’ont jamais été réellement libres…

27 commentaires