Conflit israélo-palestinien: c’est reparti pour un tour!

Le cessez-le-feu ne pouvait pas durer bien sur! Donc, les palestiniens auraient tiré des roquettes avant la fin de la trêve, Israël riposte, la guerre reprend, le bordel continue donc! Et dire que pour qu’une paix soit possible, il suffirait juste de virer (et de faire passer devant des tribunaux au passage) les fous de guerres qui se trouvent des deux côtés…

Si les populations en elles-même ne peuvent être considérées comme étant pleinement responsables, laisser à la table des négociations l’extrême droite du côté israélien et des fanatiques musulmans de l’autre ne risque pas d’aider à réduire le nombre de victimes à venir!

Ils font chier avec leur guerre! Virez les politiques, et enfin on pourra commencer à parler de paix!

israel-palestine-small

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a donné l’ordre aux forces militaires de reprendre les bombardements aériens sur la bande de Gaza assiégée.

De nouvelles frappes aériennes ont eu lieu ce mardi soir sur la ville de Gaza et de Beit Lahiya, dans la bande de Gaza, à l’approche de l’expiration du cessez-le-feu obtenu avec difficulté à 21h00 GMT.

Les frappes ont été ordonnées par Netanyahou en réponse à des tirs présumés de roquettes provenant de la région plongée dans la misère.

L’armée israélienne affirme que trois roquettes ont frappé des terrains vagues de Beersheva sans faire de victimes.

Les combattants de la résistance Palestinienne n’ont pas encore commenté ces affirmations.

Entre temps, les négociateurs israéliens et palestiniens sont engagés dans des pourparlers indirects au Caire dans l’optique d’une prolongation de la trêve.

Du côté palestinien, on affirme qu’Israël a apporté de nouvelles requêtes à la table des négociations et que cela mettrait en péril les discussions. Ces pourparlers obtenus par la médiation égyptienne ont débuté la semaine dernière, à la suite d’une offensive israélienne sur Gaza qui a duré un mois.

Au moins 2 016 Palestiniens, dont 541 enfants, 250 femmes et 95 personnes âgées, ont perdu la vie jusqu’ici, tandis que pas moins de 10 196 autres personnes ont été blessées lors des attaques israéliennes.

L’envoyé spécial des Nations-Unies au Moyen-Orient, Robert Serry, a déclaré au Conseil de sécurité des Nations-Unies ce lundi que la bande de Gaza a subi « des destructions sans précédents » causées par l’offensive israélienne dans l’enclave côtière, appelant à la fin du siège israélien sur Gaza.

Un comité a indiqué que le Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies devrait débuter une enquête sur les crimes commis par Israël à Gaza.

Des experts et des analystes pensent que la communauté internationale devrait poursuivre Israël ainsi que tous les gouvernements qui ont fourni au régime sioniste un soutien dans le cadre de la mise en œuvre de ces crimes contre les Palestiniens à Gaza.

Traduit d’après l’article de PressTV par Fabio Coelho pour Croah.fr

Via Sott.net

 

5 commentaires

  • Pseud

    Autant yen a marre de parler de ce conflit, autant j’en ai marre aussi de lire des articles qui se force à être neutre…

    Ayez un peut de cohérence et un peu de c****. Dans cette histoire, il n’y a qu’un coupable. Point.

  • odin29

    … » Ils nous ont envoyé trois roquettes dans un terrain vague, sans faire de victimes  » ben on va leur envoyer plein de bombes sur la ville qui tueront beaucoup de femmes, d’ enfants et de vieillards…faut nous comprendre quoi… on a des excuses et puis si on en avait pas, on en fabriquerait un petit peu.
    Oui pseud a raison, il n’ y a qu’ un coupable dans cette triste histoire, c’ est l’ envahisseur, l’ intrus qui s’ impose et dicte sa loi à coups de bombes. Ce coupable a un nom: israel. Point.