L’union européenne à trouvé un moyen de lutter contre les filières d’immigration clandestines: en « ouvrant les voies légales »!

L’Union Européenne veut lutter contre les filières d’immigration illégale, et la solution a été trouvée: en facilitant l’accès aux migrants, avec cela, plus besoin de faire appel à des passeurs. Magnifique! Mais n’allez pas croire non plus que l’Union Européenne fasse dans l’humanitaire avec de telles décisions, l’humanitaire, cela n’existe pas en politique comme en géopolitique, il y a toujours des raisons bien plus obscures pour le commun des mortels.

Le fait est que si l’UE et les pays européens souhaitent faire dans « l’humanitaire », d’autres moyens seraient utilisés, comme par exemple:

  • Cesser de faire de l’ingérence dans les pays d’Afrique pour des raisons énergétiques ou de pillage de ressources diverses.
  • Arrêter de renverser des gouvernements au gré des besoins plutôt que de tenter de collaborer avec eux.
  • Ne plus provoquer de chaos économique ou social, ni même de déclencher de conflits armés poussant les habitants à fuir, et pourquoi pas pour l’Europe?
  • Ne plus aider militairement ni même financièrement les « rebelles » qui au final ne sont que des pions utilisés pour atteindre un but précis (quelle que soit la méthode utilisée, même la plus condamnable), et celui-ci est rarement (voire jamais) autre que financier.

ECH20739010_1Source de l’image: lesechos.fr

Mais il y a un autre fait établi qui ne doit pas être oublié, si immigration il y a en Europe, elle est également souhaitée de longue date avec comme raison officielle: la lutte contre la baisse des naissances et de la population. Un long article publié par le quotidien La voix de la Russie il y a 1 an de cela a expliqué en détail l’ensemble des faits. En fait, l’immigration et ses quotas, actuellement décidés pour l’ensemble des pays européens par l’UE comme le sont 80% des lois nationales, ferait avant tout suite à un rapport de l’ONU sur le sujet, rapport concernant l’Europe uniquement, pas les USA puisque eux, officiellement, ça va, ils n’ont pas besoin d’immigration, et au niveau naissance, ils s’auto-suffiraient…

Voici l’article dans ses grandes lignes:

Récemment des nouvelles passées relativement inaperçues ont été publiées malgré l’interdiction des statistiques « ethniques » en Europe : Londres est désormais peuplé de 45 % d’autochtones ( anglais « dit de souche » ), Bruxelles comprend 76 % de sa population issue directement ou indirectement de l’immigration, et en île-de-France 60 % de naissances seraient le fait de populations extra-européennes.

Ce processus de rapide d’érosion des populations européennes d’origine et leur remplacement par les populations immigrées n’est pas issue de nulle part. Cette politique qui va aboutir à la mise en minorité de la population chrétienne ou traditionnelle de l’Europe a été décidée à New York (ONU) et à Bruxelles (UE). Syndrome de l’aborigène européen ou vaste opération commerciale au détriment des populations mondiales ? Analyse.

La démographie européenne s’avère, comme chacun le sait, une cause perdue, les populations européennes « d’origine » ne font plus suffisamment d’enfants pour renouveler les générations de manière endogène. C’est inévitable et la tendance se renforce sensiblement.

A l’inverse, les populations africaines et asiatiques connaissent un boom démographique inédit inversement proportionnel à la qualité de la vie et aux ressources disponibles pour les populations locales. A cette double fatalité : quasi-disparition pour les uns, appauvrissement et surpopulation pour d’autres, l’ONU avait trouvé la solution, expliquée abondamment dans son « rapport sur les migrations de remplacement publié par la Division de la population des Nations Unies ».

Constatant le déséquilibre démographique mondial qui va aboutir à une explosion de la population africaine (multipliée par 3 avant la fin du siècle) et asiatique induisant une paupérisation encore plus importante et une crise humaine et écologique insurmontable, les élites onusiennes ont élaboré une planification de l’immigration vers l’Europe (et vers d’autres pays dit développés) qui solutionnera d’une part la (presque) disparition de la population européenne et d’autre part soulagera les pays du tiers-monde de la surpopulation qui deviendrait aussi grave que le déclin démographique du « vieux continent ».

Curieusement, pour les experts les USA sont une exception « démographique ». Sans fournir trop d’explications, ils nous disent que l’Amérique connaîtra avec sa démographie interne, une légère hausse de sa population. Donc, tous les « occidentaux » ne sont pas égaux sur le plan démographique, c’est du moins le point de vue de l’ONU. Les USA n’ont par conséquent aucun besoin d’immigrés. Ils sont « autosuffisants » démographiquement.

sic…

Mais loin de culpabiliser les populations immigrées, il est aussi nécessaire d’analyser comment l’Union Européenne a commencé à mettre en œuvre sa nouvelle politique d’immigration dite « choisie ». Le projet de « Carte bleue » a été lancé par la Commission en 2007, et adopté en 2009 (Directive européenne 2009/050/CE). Il s’agit d’un permis de travail délivré aux résidents d’un pays non-membre de l’EU qui lui permet, selon certaines conditions, de venir travailler plus facilement sur le territoire de l’Union.

« La carte bleue utilise le système de l’immigration choisie, qui a pour but de rendre l’immigration à long terme plus rentable pour les pays européens. Elle est destinée uniquement aux travailleurs qualifiés, ce qui écarte la possibilité de voir une immigration d’assistés qui coûte cher aux Etats et génère un sentiment xénophobe parmi la population ».

Source et article dans son intégralité: la voix de la Russie

Donc, non seulement l’immigration est une chose souhaitée pour des raisons autres qu’humanitaires (pensez à remercier les américains au passage), mais celle-ci devrait prendre de l’ampleur dans l’avenir si jamais la commission européenne facilite l’entrée des migrants en Europe, au nom de « la lutte contre les filières clandestines »!

Donc, « Il faut ouvrir des voies légales pour permettre aux réfugiés de venir dans l’UE, sinon, ils se tournent vers les filières d’immigration clandestine » suivant Cecilia Malmström, la commissaire aux Affaires Intérieures, qui a participé à une réunion des ministres européens de l’Intérieur.

« Pour le moment, les réfugiés ont une toute petite voie d’accès à l’Union européenne, c’est la réinstallation. Il n’y a rien d’autre », a-t-elle souligné.

« Les pays voisins de la Syrie accueillent 3 millions de réfugiés, et moins de 100.000 ont été réinstallés dans les 28 pays de l’UE. Ce n’est pas beaucoup », a jugé Mme Malmström.

La commissaire a proposé de créer des visas humanitaires ou de faire traiter les demandes d’asile par les consulats des Etats membres dans les zones d’accueil des réfugiés, par exemple au Liban ou en Turquie. « Mais ces propositions n’ont pas été très bien accueillies », a-t-elle déploré.

Les programmes de réinstallation sont mis en oeuvre avec le HCR. Les Etats membres, sur une base volontaire, acceptent de prendre en charge sur leur territoire un certain nombre de réfugiés dont le HCR considère qu’ils ne peuvent continuer à vivre dans les camps.

– la fortune des passeurs –

Les règles en matière d’asile sont très strictes dans l’UE. La demande est traitée par le pays d’entrée et la prise des empreintes digitales à l’arrivée vise à empêcher l’ouverture d’un dossier dans un autre pays.

Nombre de réfugiés sont contraints de passer par les filières clandestines pour contourner ces règles et gagner le pays européen de leur choix.

Cette situation suscite beaucoup d’acrimonie au sein de l’UE. Les filières organisent les passages en Grèce et en Bulgarie via la Turquie et en Italie au départ des côtes de la Libye, profitant de l’anarchie qui y règne.

« Ce que l’on voit en Méditerranée n’est qu’une partie du problème », soulignent les experts à Bruxelles. Mais c’est la plus tragique, car les migrants et réfugiés risquent leur vie.

Article complet sur Le Point

Et comme le précise également l’article du journal Le Point:

En un peu plus de huit mois, 73.686 personnes ont été sauvées, soit 270 par jour. 601 sont arrivés mardi dans le port de Trapani. Parmi eux une centaine de femmes et d’enfants.

Notez au passage l’ironie avec le nom de la commissaire aux affaires intérieures Cécilia Maelström puisqu’un maelstrôm est un puissant tourbillon qui se forme dans la mer ou dans un fleuve, et le tourbillon, il risque fortement d’avoir lieu en Europe à force de recevoir du monde…

Ce qui n’est malheureusement pas dit dans ce genre d’articles ni même officiellement pris en compte par ces politiques de l’UE, c’est les conséquences précises d’une telle immigration, car toute médaille a son revers, et il y a toujours des conséquences aux choix politiques…

 

22 commentaires

  • Jujusmart

    A ce stade c’est clairement une volonté de détruire les nations. Puisqu’on n’est pas assez docile, on va nous envoyer de quoi le regretter.
    Même au parlement européen, les députés sont tout aussi démunis d’humanité. Les eurosceptiques, appelés europhobes sont mis à l’écart de toute action au sein du parlement. Un cordon sanitaire s’est mis en place autour d’eux.
    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_parlement-europeen-les-elus-europhobes-font-les-frais-d-un-cordon-sanitaire?id=8310743
    Ils nous méprisent autant qu’ils le peuvent.
    Les chiffres actuels de l’immigration en Europe
    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_l-evolution-de-l-immigration-en-europe-en-chiffres-et-en-graphiques?id=8310901

    • Un bouquin écrit par Mr Poniatowski l’intitulé, « Que Survive La France  » … Résume très bien ce qui se déroule Aujourd’hui , cela fait plus de 23 ans que c’est écrit noire sur blanc …
      le livre est sortie en 1991 dans nos bonnes librairies de quartier .

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Enfin « doit faire » plutôt ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
      …les USA qui eux ont surtout un grand besoin d’organes frais pour les enfants malades en explosion chez eux, et de chair fraîche pour les pédos, …c’est pour ça qu’ils font rentrer du jeune ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • valerie

    Merci Benji de nous donner l’opportunité de parler de ce qui est en train de se passer aux Etats-Unis ! Enfin on va pouvoir faire du bruit autour de cela en France, car personne n’en parle ! Cela montrera ce qu’ils réservent également pour la France !

    « ….pas les USA puisque eux, officiellement, ça va, ils n’ont pas besoin d’immigration, et au niveau naissance, ils s’auto-suffiraient… »

    Foutaise !!!! C’est une véritable crise humanitaire et sanitaire SANS PRECEDENT qui est en train de se produire aux Etats-Unis et ce avec l’aval de l’administration Obama !!

    L’administration Obama a encouragé (via des spots télé et radio en Amérique Centrale) les gens et notamment les jeunes a partir vers les Etats-Unis et ce depuis l’appel d’offre lancé le 29 janvier 2014, on parle également d’enlèvements d’enfants dans ces pays et d’enfants qui proviendraient de Syrie et de Palestine.

    « Une application du 29 janvier 2014 a été publiée dans les opportunités d’affaires fédérales, un site qui permet de diffuser des ouvertures de marchés de l’État. L’annonce dit que le gouvernement se prépare à l’arrivée d’enfants sans-papiers. Qu’ils cherchent des fournisseurs pour gérer la logistique de transport » une fois qu’ils arrivent ici. Le 29 janvier le Régime a afficher des messages d’offres d’emploi sur un site Web appelé Federal Business Opportunities. Le Régime Obama a prévu l’afflux d’enfants clandestins étrangers …http://www.rushlimbaugh.com/daily/2014/06/24/obama_regime_planned_the_influx_of_illegal_alien_children_at_the_border

    «Le transport sera nécessaire pour ces deux catégories de [mineurs non accompagnés] ou jeunes seuls, y compris les jeunes, hommes et femmes. Il y aura environ 65 000 UAC (Enfants Etrangers Non Accompagnes) au total : 25% du transport terrestre local, 25% par ICE charter et de 50% par voie aérienne commerciale. Les services d’escorte comprennent, mais ne sont pas limités à, aider à : transférer la garde physique de l’UAC [enfants étrangers non accompagnés] du DHS (Department of Homeland Security) au Services Sociaux de Santé (HHS), transport par voie terrestre ou aérienne (charter ou transporteur commercial).
    Le Blaze: Le gouvernement confirme l’authenticité de demande de contrat pour «services d’escorte pour enfants étrangers non accompagnés» à la frontière.
    http://www.theblaze.com/stories/2014/06/20/govt-confirms-authenticity-of-contract-request-for-escort-services-for-unaccompanied-alien-children-at-the-border/

    première impression :

    1/ c’est une psy-op d’un genre inédit pour créer chez les étatsuniens un sentiment d’INVASION « alien » sur leur territoire, une attaque d’un genre nouveau contre « l’Amérique » ! Une attaque contre laquelle ils sont désarmés parce qu’ils ne peuvent pas s’en prendre à des enfants, mais propre à faire monter l’adrénaline RACISTE d’un cran supplémentaire pour POUSSER LES ESPRITS VERS L’EXTRÊME DROITE. Donc plus de contrôle et de répression… plus de nazisme.
    Les camps de relocation, j’espère qu’il ne s’agit pas des camps de concentration US qui attendent …

    2/ pendant que les états-uniens ont les yeux rivés sur ce problème artificiellement créé, le gouvernement mondial de l’ombre (anglo-américain) pensait déclencher en Ukraine la IIIe guerre mondiale planifiée par eux sur le sol européen comme les deux précédentes, que Poutine essaie tant d’empêcher. Il s’agit de détruire une nouvelle fois l’Allemagne, la France et la Russie, les alliés naturels historiques que l’empire maritime n’a cessé de détruire, avec l’aide des « sionistes », pour empêcher à tout prix l’émergence d’une puissance concurrente.

    Plusieurs centaines de ces enfants ont deja ete dispatches dans des « familles d’accueil » a travers tous les etats-unis ! Ces enfants n’ont pas de papiers pour les identifier, comment feront les parents pour les retrouver ?

    Dans les commentaires on peut lire que des pedophiles se rejouissent de l’arrivee de ces enfants !!

  • valerie

    On peut aussi penser au trafic d’organes (concernant l’enlevement de ces milliers d’enfants) = Selon les estimations de l’Organisation internationale des migrations, une structure onusienne, 3 000 enfants seraient victimes chaque jour de trafiquants et les gains générés par ce trafic humain est estimé à plus de 10 milliards de dollars par an tout en soulignant que ces trafiquants s’organisent en agissant par le biais de grands réseaux internationaux qui se livrent à de multiples activités comme le trafic de drogue, la fausse monnaie et la prostitution et d’indiquer que la pauvreté est l’une des principales causes du trafic d’enfant dans le monde.
    http://echelledejacob.blogspot.com/2014/07/enlevements-et-disparitions.html

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    A voir, pour comprendre que toutes les politiques d’immigration contre la pauvreté c’est du pipo ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Pourquoi l’immigration ne peut pas diminuer la pauvreté ? http://www.youtube.com/watch?v=oD17eTo4nqc

  • valerie

    La propagande fonctionne a plein regime apparemment… les enfants ont meme recu en cadeau des baskets a l’effigie d’Obama… j’ai vu une autre photo avec ecrit sur le cote « Yes We Can ». Ces photos ont ete prises par un agent qui travaille a la frontiere us/mexique avant de les envoyer dans les centres de tris, les personnes doivent retirer les lacets de leur chaussure… ces photos ont ete prises a la frontiere avant l’envoi dans les centres de tris (d’ou la presence des lacets) ou les camps. Ces baskets ont donc ete donnees aux enfants avant leur depart d’Amerique Centrale ou dans les bus qui les transportaient aux usa.

    http://dailycaller.com/2014/07/09/are-illegal-immigrants-wearing-obama-shoes-now-photos/

  • valerie

    Frontière en crise : Obama reparti 290,000 clandestins dans des maisons américaines
    La grande majorité des 50,000 jeunes et enfants non accompagnés qui ont franchi illégalement la frontière du Texas au cours des derniers mois ont été livrés avec succès par les organismes fédéraux à leurs parents qui vivent aux États-Unis, selon un article du New York Times.

    Un deuxième article du New York Times a révélé que les responsables ont pris un total additionnel de 240,000 migrants d’Amérique Centrale depuis Avril, et ont transportaient plusieurs d’entre eux vers leurs destinations à travers les Etats-Unis.

    Les 290,000 clandestins – jusqu’à présent – exploitent les vides juridiques qui leur permettent d’obtenir des permis temporaires de séjour aux États-Unis.

    Les experts disent que l’administration du président Barack Obama n’a pas réussi à combler les lacunes et il est peu probable qu’elle puisse expulser plus d’un petit pourcentage des clandestins, malgré les taux élevés de chômage parmi les latino americains, les afro-américains et les jeunes americains, et les budgets attachés de nombreuses villes et localités.

    La politique du président a provoqué les protestations de citoyens effrayés dans des villes comme Murrieta. Mais les alliés d’Obama – comme La Raza, un lobby ethnique pour les Latinos – sont désireux d’intensifier le conflit et à peindre les manifestants comme des racistes. Ces manifestations peuvent dégénérer avant les élections de novembre.

    Les parents d’Américains Centrale des 50,000 jeunes et enfants utilisent une loi de 2008 pour s’assurer que leurs enfants sont transportés pour les rejoindre aux Etats-Unis gratuitement par un relais de patrouille frontalière et avec l’aide des fonctionnaires du Ministère de la Santé et des Services Sociaux. Les jeunes sont livrés à la patrouille de la frontière par les contrebandiers, en échange de plusieurs milliers de dollars.

    La moitié des 50,000 jeunes d’Amérique Centrale ont été livrés par des employés payés par les contribuables directement à leurs parents vivant maintenant aux États-Unis, et un autre tiers ont été livrés à des gens qui ont dit qu’ils étaient de proches parents, dit l’article du 3 juillet 2014.

    Ces nouvelles données ont été incluses dans le 19ème paragraphe d’un article en contenant 20 paru le 3 Juillet 2014.

    Les fonctionnaires de l’immigration choisissent de ne pas vérifier si les parents ou les parents qui viennent chercher les enfants sont légalement dans le pays.

    Les deux articles du New York Times décrivent les étrangers en situation irrégulière pour traverser la frontière comme «immigrants.« En fait, «immigrants» est le terme utilisé pour les personnes qui migrent légalement aux États-Unis.

    http://dailycaller.com/2014/07/05/border-meltdown-obama-delivering-290000-illegals-to-u-s-homes/

    Note de Valérie : Le New York Times chercherait-il a minimiser l’impact de cet afflux d’illégaux et a rassurer le peuple américain sur le fait que ces enfants ne se retrouveront pas livrés a eux-mêmes dans les rues des Etats-Unis ?
    Il faut savoir que la plupart des enfants d’Amérique Centrale n’ont pas de papier d’identité, ne connaissent pas leur « vrais » noms, car ici les gens ont des « surnoms » (nick names) et connaissent encore moins leurs noms de famille ! Je ne vois pas comment dans de telles circonstances ces enfants pourraient être « reconnus » et « récupérés » par les familles vivants soi disant deja aux Etats-Unis. Je me méfies des informations provenant du New York Times.

  • valerie

    Jim Stone, 8 juillet 2014

    Voici la vidéo réalisée par Stone au Mexique dans les derniers jours : Les Medias démasqués : Les enfants illégaux d’Amerique Centrale n’utilisent absolument pas les trains de marchandises

    http://www.youtube.com/watch?v=cohL8qHZGvc&feature=youtu.be

    où un Mexicain qui travaille à la gare de triage à Guadalajara dit tout – aucun enfant n’a jamais passé la frontière en train et d’autres témoignages qui disent que ces enfants sont volés et expédiés par bus ca c’est la vraie histoire.

    Les seuls enfants à venir sont volés et envoyés par des personnes opérant à détruire l’Amérique. Les mères mettent en garde les enfants de rester à l’écart de femmes blanches qui travaillent pour des organismes de bienfaisance et d’autres soi-disant «programmes de vulgarisation», car une fois que les enfants s’impliquent avec ces gens, ils disparaissent.

    Il n’y a pas d’enfants dans les trains DU TOUT, pas d’enfants marchant sur les routes (je viens de faire 3 000 km a moto sur toutes les routes à et n’ai jamais vu un seul enfant marcher sur les routes, les aires de repos, RIEN. Donc, si ils ne sont pas sur les trains, et nulle part visibles sur les routes, mais sont en train de disparaître, il y a UNE REPONSE et elle vient directement de quelqu’un au Nicaragua :

    « Au cours de cette recherche, j’ai posé la question a des expatriés sur comment les « gringos » sont traités et une femme du Canada qui est à Managua, Nicaragua a répondu par email et a déclaré que ces 6 derniers mois a peu près, les mères nicaraguayennes ont mis en garde leurs enfants de rester à l’écart de gringos, en PARTICULIER les femmes et surtout ceux qui prétendent travailler pour des ONG ou des types de missionnaires. Apparemment, il y a eu beaucoup de « fugues » et de jeunes adolescentes enceintes qui disparaissent et les habitants la bas sont «soupçonnent très fortement» qu’ils sont pris par ces gens. Après réflexion, je crois que ce serait un plan parfait – aller vers les pays d’Amérique Centrale, mettre en place des organisations pour aider les enfants, une fois que les enfants sont sous leur tutelle, ils peuvent ensuite les sortir du pays et de les expédier aux États-Unis.  »

    Ceci, en une simple declaration, dit tout : Les enfants ne quittent pas l’Amérique Centrale en trains, ils sont pris et envoyés en Amérique par des soi-disant «travailleurs humanitaires» qui les volent et les mettent dans des bus et les expédient directement en Amérique. Il n’y a pas de « trains de la mort» ou les vagues énormes de gens qui marchent a travers la campagne mexicaine, et Arturo lui-même, dans la vidéo, indique clairement que la police ne tolérerait pas de les avoir à bord des trains, donc un tel exode est impossible.

    C’est une catastrophe sociale impliquant des enfants volés qui est acheté et payé par l’argent des contribuables, qui financent une black op gérée par les ennemis de l’Amérique qui travaillent dans le gouvernement américain pour détruire l’Amérique. Et que dire de toutes les familles brisées en cours de création en Amérique Centrale ? C’est aussi simple que cela, prenez tout ce qui se dit sur cette histoire et mettez-le a la poubelle, parce qu’elle n’est pas pertinente et basé sur du Bull Shit absolu étant mené par ceux qui sont en train d’exécuter un réseau de vol d’enfants énorme afin de créer un désastre social en Amérique.
    Les menteurs et escrocs utilisent simplement un mensonge concernant ces trains afin de fournir une couverture pour le fait qu’ils sont en fait en train de voler ces enfants et de les expédier dans des bus blancs non identifies et sur des vols aériens réguliers.