La première banque d’Australie fait perdre des millions à ses clients

La Commonwealth Bank of Australia (CBA) a reconnu jeudi sa responsabilité dans un scandale de placements à haut risque, conseillés à plusieurs milliers de ses clients, qui leur ont fait perdre jusqu’à 10 ans d’épargne, soit des centaines de millions de dollars australiens.

Il aura fallu attendre une semaine après un rapport accablant du Sénat australien pour que le dirigeant de la Commonwealth Bank of Australia (CBA) passe aux aveux et s’excuse pour les dommages causés à plusieurs milliers de ses clients retraités ou pré-retraités australiens. Ian Narev a dit « regretter les pratiques » d’une partie de ses conseillers, qui ont investi les économies de ces épargnants dans des placements à haut risque, et leur ont fait perdre jusqu’à 10 ans d’économies.

Des pratiques remontant à 2003

« Notre banque est réellement désolée pour les mauvais conseils donnés entre 2003 et 2012 à certains de nos clients. Il est par ailleurs possible que de nouveaux cas se déclarent encore dans les jours à venir » a indiqué Ian Narev, cité dans The Guardian.

sic…

Pour dédommager les victimes, la CBA a annoncé un programme de révisions et de conseils qui aurait, selon elle, déjà concerné près de 1 100 personnes pour une somme de 52 millions de dollars australiens (36 millions d’euros). Un législateur estimait quant à lui cette semaine que le montant des compensations pourrait coûter jusqu’à 250 millions de dollars australiens pour la banque (173 millions d’euros).

Article complet sur La Tribune