La Russie et la Chine ont déclaré une guerre financière totale à l’Occident

Les intentions de la Chine et de la Russie ne sont peut-être pas toutes bonnes, leurs méthodes peuvent être critiquables notamment au niveau de la censure, mais peut-être pouvons-nous considérer qu’ils sont les seuls à pouvoir arrêter cette folie dominatrice des financiers américains. Bien sur, cela fait des décennies que le « rêve américain » nous est vendu, comme étant le modèle de société idéal pour le reste de la planète, mais l’illusion comme les mensonges se sont effrités, et la vérité ne peut plus être cachée. La finance américaine à battu tous les records sur la planète, à justifié toutes les agressions, les guerres, les manipulations, les morts, sans jamais un seul retour de bâton. Est-ce un choix que nous devons faire? Peste ou choléra? Quoiqu’il en soit, si dans le passé il y a eu des conflits entre ces nations, elle prend des proportions qui s’annoncent de plus en plus agressives, et cela ne se terminera surement pas par une poignée de main amicale ni par la signature d’un traité de paix…

editorial_mai2014_01_2_1728x80Image trouvée sur Sott.net

Moscou et Pékin développent de nouvelles armes dans le domaine de la finance pour mener leur guerre froide contre l’Occident. Les deux superpuissances prévoient de travailler ensemble et de se concentrer sur l’affaiblissement de la suprématie du dollar comme monnaie internationale, la création de leur propre agence de notation, d’une banque de développement, et de systèmes de paiement concurrents de MasterCard et Visa.

Les pays occidentaux ont longtemps dominé les autres marchés financiers. Le dollar demeure (pour l’instant) la monnaie de réserve mondiale, les agences de notation américaines, S & P, Moody et Fitch sont les seules à réellement faire autorité pour évaluer la solvabilité des entreprises et des gouvernements, et le FMI est encore dominé par des Occidentaux.

Mais avec les initiatives récentes de la Chine et de la Russie, tout cela pourrait bientôt changer. Les deux pays sont relativement mal cotés (La Chine est cotée AA- et la Russie BBB) par les trois grandes agences de notation (alors qu’elles décernent encore la meilleure note aux Etats-Unis, AAA…), ce qui a pour conséquence d’augmenter les taux d’intérêt qu’ils doivent payer sur leurs obligations, et dissuade les investisseurs de leur prêter de l’argent.

En particulier, la cote de la Russie a été dégradée par S & P et Moody après l’annexion de la Crimée en raison des graves difficultés économiques dont elle a fait l‘expérience. La nouvelle cote qu’elles ont attribué au pays, « BBB » (Qualité moyenne Inférieure), n’est plus qu’un grade au dessus de la cote réservée à la pacotille.

Les Chinois avaient déjà exprimé leur mécontentement de cette situation, en créant leur propre agence de notation, Dagong. Mais ils viennent de signer un accord avec le gouvernement russe pour créer une nouvelle agence de notation russo-chinoise à partir de cette institution. (En Europe aussi, on évoque de temps à autre la création d’une agence de rating spécifique, mais aucun plan concret n’a été élaboré dans ce sens).

Dagong attribue la note AAA à la Chine actuellement, et la note A à la Russie. En revanche, les Etats-Unis n’obtiennent qu’un A- . Ces cotes se fondent sur des données fondamentales telles que le ratio dette-PIB, qui sont plus favorables en Russie et en Chine. La nouvelle agence conjointe devrait émettre des cotes comparables.

Une autre mesure prise par la Russie et la Chine pour saper la puissance financière de l’Ouest est la mise en place d’une banque de développement privée en concurrence directe avec le FMI.

Source et article complet sur Express.be

Cet article est à mettre en rapport avec deux autres qui aideront à la compréhension de la situation globale:

14 commentaires

  • Jujusmart

    La Russie a compris que si elle voulait survivre, il fallait employer les grands moyens. Ni plus ni moins.

    • eructite eructite

      Les grands moyens ca passe par empêcher l’Europe de venir jouer les trouble fête. Donc nous taper sur la tronche à court ou moyen terme. C’est pas quand ils prendront des mesures contre les states qu’ils pourront se permettre de nosu laisser faire ce qu’on veux dans notre coin. Soit on s’allie à eux soit on sera empêchés de nuire à leurs projets.
      J’suis pas spécialement pressé de voir çà.

      • Jujusmart

        Poutine sait garder ses amis ! Il a tout intérêt à être patient et à ravaler sa fierté quand l’Europe lui tire dans les pattes. Sa cerise sur le gâteau sera de faire sortir l’Europe du joug américain. Il n’a aucune envie ni besoin de nous assaillir.
        L’Autriche vient de signer pour la construction d’un pipeline south stream et toute l’union européenne se scandalise alors que c’est contre ses propres intérêts qu’elle se montre scandalisée. Cela prouve que la commission européenne ne veut pas d’une Europe indépendante des US (parce que ce ne sont pas nos dirigeants européens qui commandent l’Europe mais les US et lobbyistes israéliens); mais petit à petit, Poutine, déterminé arrive à faire changer les mentalités et à profiter du manque d’homogénéité des pensées européennes (voir les écoutes révélées du ministre de la Pologne qui font un scandale), il grignote du terrain car comme je le répète, seuls les US ont des intérêts dans cette affaire et pousse pour que la Russie attaque. Ce qu’elle ne fera pas.

      • babs

        ben, franchement jujus, belle +1
        j’ajoute, c’est pour ça qu’on va gagner, sans haine, ni arme, ni violence … du moins mondiale …
        l’etre humain n’est pas que mauvais …

      • eructite eructite

        Actuellement l’Europe ne fait pas parti des amis de Poutine.

        Nous sponsorisons un coup d’état contre un président, certes corrompu, qui voulait rapprocher son pays avec la Russie plutôt que d’entrer dans l’Europe.
        Nous soutenons le gouvernement provisoire qui fait monter la pression dans ses frontières nationales à l’encontre des citoyens russophones. Certaines « mauvaises langues » pensent même que nous sommes à l’origine des mouvements de foule ayant mené à la destitution de l’ancien président.
        Nous nous prononçons au travers des méRdias nationaux contre le rattachement de la Crimée à la Russie.
        Nous prenons, de concert avec les states, des mesures de répression à l’encontre de ressortissants Russes dans notre système économique.
        Nous soutenons le nouveau gouvernement Ukrainien alors que celui-ci continue d’opprimer les populations russophones tout en accusant la Russie d’ingérence en Ukraine.
        Nous permettons à nos méRdias de continuer à MENTIR dans la plus totale immunité au sujet des exactions ukrainiennes dans la région du Donbass.

        Ce n’est pas parce que nous sommes quelques agités sur les réseaux sociaux à renier ce mode de fonctionnement politique de la France et de l’Europe que la Russie doit prendre ces dernières entités pour des « amis ».
        Donc je le répète, nous ne sommes pas les amis de Poutine, nous sommes des ennemis pour sa politique. Ce n’est pas en l’invitant aux commémorations du débarquement de Normandie qu’on a pu effacer nos exactions envers son économie et l’image de son pays.

        Oui, je pense que l’homme est foncièrement mauvais. Nous ne sommes pas nombreux à essayer de devenir « surhumain ».
        Oui, pour les Russes, il faut voir la France et l’Europe comme des alliés des États Unis. Même si je trouve cette situation complètement honteuse.

        Donc si la Russie ( et la Chine ! ) se retrouve acculée et doit recourir à la force armée, nous serons en première ligne.

        De toutes façons, ne vous leurrez pas, en ce moment le gentil semble être Poutine mais rien ne dit qu’il ne se livre pas lui aussi à quelque manipulation bien crade. De surcroît en dehors de cette affaire Ukrainienne, ce président n’est pas non plus un ange et il l’a déjà montré par le passé. Comme dit Guy Fawkes ci dessous :
        « La peste ou le choléra? Voyons voir… je ne choisis aucun des deux.  »

        Si les states sont la peste, la Russie, le choléra; qu’est donc l’Europe ? Le typhus ?

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

         » l’Europe ne fait pas parti des amis de Poutine. »
        Il faudrait préciser les dirigeants et non le peuple.
        Poutine est un homme intelligent et je pense qu’il sait faire la différence dans ses choix et ses décisions.

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        D’accord,Juju très bonne explication

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • La peste ou le choléra? Voyons voir…je ne choisis aucun des deux.

    < img src="http://1.bp.blogspot.com/-Z4uy0rB1vsU/U6s22jOoUYI/AAAAAAAAFDQ/4eRmccet7F0/s1600/05_putin_dance.jpg">

  • Berrurier

    La Russie a traditionnellement toujours été proche de la France. Espérons que Poutine ne la laissera pas totalement aux mains de gangsters d’outre atlantique !

  • Maverick Maverick

    « Ont déclaré », il faut le dire vite … Qui a commencé ? Je dirais plutôt que la « guerre financière totale » entre dans une nouvelle phase. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • MiracleBoy

    lool trop mort de rire la technique ..

    si tu me notes mal , je te notes mal !

    juste un A pour les états-unis lol

    • Schtroumpf Schtroumpf

      Un pays qui a fait défaut pendant 15 jours et qui relève sans cesse son plafond de la dette ne mérite même pas un A…