Comment Al-Qaïda s’est implanté en France

L’entretien proposé par le journal Le Figaro n’explore pas toutes les pistes, pas vraiment une surprise mais une constatation. Car la nouvelle qui en devient du coup officielle, c’est que Al Qaïda est implanté en France et que des risques d’attentats sont à craindre. Voilà qui va bien faire monter les amalgames et l’islamophobie puisque les membres d’Al Qaïda sont avant tout des musulmans, et en France il n’y a qu’un seul type d’Islam, celui représenté par l’Islam de France. Pourtant, vu qu’il n’y a pas UN Islam mais PLUSIEURS, même la télévision en parle puisqu’ils nous parlent au Maghreb de sunnites, de salafistes, de chiites, etc… Alors on peut considérer que l’Islam de France ne représente pas grand chose, à part peut-être ses investisseurs financiers. Avez-vous déjà entendu parler des chrétiens de France? Non, car chaque courant religieux est différent des autres, et qu’on ne peut pas regrouper ceux-ci en une seule institution, chose déjà expliquée ici.

De plus, comment voulez-vous qu’il n’y ait pas d’extrémistes, parlons plutôt de djihadistes, terme plus souvent utilisé en France ces derniers temps, quand on sait que l’Islam de France est financé par un pays eu connu pour sa souplesse et sa tolérance: le Qatar (ainsi que les saoudiens soit dit en passant…), pour rappel, pays wahhabite et donc pratiquant un Islam radical.

DJIHAD_by_buldozeristerkho

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN – Dans son dernier livre, Al-Qaïda en France, Samuel Laurent raconte comment l’organisation terroriste s’est implanté en France. Le consultant international redoute un ou plusieurs attentats de grande ampleur dans notre pays.

Publicité


Consultant international, Samuel Laurent est avant tout un homme de terrain. Il sillonne depuis des années les régions contrôlées par Al-Qaïda, et possède des contacts inégalés au sein de cette organisation. Il est l’auteur de Sahelistan (seuil, 2013). Son dernier livre, Al-Qaïda en France vient de paraître.


Après l’affaire Merah et l’affaire Nemmouche, les médias et les spécialistes du terrorisme se focalisent sur le cas des loups solitaires. On pensait que les réseaux traditionnels d’Al-Qaïda étaient en voie de disparition. Or votre livre révèle l’existence d’une organisation terroriste qui se serait implantée sur le sol français. Quelle est la nature et l’ampleur de la menace?

Samuel Laurent: Les «spécialistes» du terrorisme considèrent les mouvances radicales comme un objet d’étude totalement virtuel, qu’ils ne côtoient jamais de l’intérieur. Cela explique leur incapacité à appréhender la psyché de ces jeunes combattants, ainsi qu’à comprendre, en temps réel, les aspirations et les objectifs de ces organisations. Qu’il s’agisse d’Al Qaida ou d’autres groupes partageant la même idéologie. Mon approche se fonde exclusivement sur le terrain. Comme je le raconte dans mon livre, je suis allé rencontrer les cadres d’Al Qaida en Syrie, sous les bombes de Bachar Al Assad ainsi que les jeunes français partis combattre dans les brigades jihadistes. Au terme de cette enquête, je peux affirmer deux choses:

Le loup solitaire n’existe plus. C’est un vestige de «l’époque» afghane, qui occulte les profonds changements survenus dans les mouvements islamistes radicaux depuis le début de la guerre en Syrie, et l’engouement des jeunes européens pour le jihad. Nous ne sommes plus face à une poignée de combattant venus d’une terre lointaine, mais à des milliers de jeunes volontaires immergés dans une nébuleuse salafiste qui contrôle désormais une grande partie des «cités» européennes.

En Syrie comme dans notre pays, on leur apprend que le djihad ne connait aucune frontière, et que l’objectif à atteindre ne représente rien moins que l’avènement d’un califat islamique mondial, qui «tolérera» les chrétiens et les juifs, à condition qu’ils acceptent de vivre sous la Charia. Cheik Omar Bakri, une figure emblématique de l’Islam radical qui a endoctriné des dizaines de milliers d’européens, me confiait à Tripoli que «le jihad ne s’arrêtera que quand le drapeau de l’Islam flottera sur le balcon de l’Elysée et de la Maison Blanche». Un leitmotiv qu’on répète ensuite inlassablement à nos jeunes concitoyens, durant leur séjour sur le front. La Syrie, aux yeux des islamistes, ne représente qu’une étape. Pas une fin en soi.

Doit-on redouter en France un attentat du type 11 septembre 2001?

En Europe, des réseaux puissants et bien organisés, incitent les jeunes à partir et les accueillent à leur retour. Les jihadistes bénéficient de l’appui et du soutien de ces mouvements salafistes en France, en Angleterre, en Belgique, etc… Ils leur permettent de se déplacer , de vivre incognito, et de se procurer des armes lorsqu’ils décident de passer à l’action. Nemmouche en est l’illustration parfaite. Pour connaitre personnellement les membres de ces organisations, je puis vous affirmer que ces loups sont tout, sauf solitaires…

En parallèle, Al Qaida utilise désormais le flux intarissable de volontaires français qui se déverse en Syrie pour créer des cellules dormantes à l’intérieur de l’hexagone, qui représente un danger infiniment bien plus grave que celui des hommes comme Nemmouche. Disciplinés, fanatisés à l’extrême, ces hommes proviennent de Jabhat Al Nosra, filiale directe d’Al Qaida en Syrie. Au terme d’une réimplantation longue et délicate qui leur permet d’échapper à la surveillance des services français, mais également d’endormir la méfiance de nos concitoyens, ces hommes se tiennent prêt à frapper des cibles de grande ampleur. Ils ne correspondent absolument pas au profil établis par nos services, puisqu’ils s’intègrent parfaitement dans notre société. Pas de barbes, pas de discours suspect, pas de prosélytisme. A l’inverse, ces hommes font tout pour apparaitre comme «modérés». Comme j’ai pu le vérifier lors de mon enquête, ils disposent d’un arsenal suffisant pour mener des opérations extrêmement meurtrières sur notre sol. L’enfouissement de ces hommes au cœur de la société française demande plusieurs années. Dès lors, impossible de prévoir quand ils frapperont. Mais sans le moindre doute possible, un ou plusieurs attentats de grande ampleur sont désormais à craindre dans notre pays…

Entretien complet sur Le Figaro

Et la cerise sur le gâteau de ces derniers jours, Fabius, ministre français qui durant une de ses interventions, a expliqué l’impensable: les djihadistes en Irak sont les alliés de Bachar Al Assad, étonnant! Jusqu’à présent quand on parlait de djihadistes, ils étaient justement contre al Assad (et donc dans le camp des gentils)…

13 commentaires

  • Bobbafett84

    Il y aussi un paramètre a garder de coté. Le fait que le gouvernement français va avoir besoin d’un tour de passe passe pour faire digérer le Traité Transatlantique. Surtout qu’Obama à apparemment souhaité de voir des mises en applications dés Novembre. Donc va falloir occuper les esprits pendant ce temps là, histoire que personne ne viennent manifester contre des pertes d’acquis, des assouplissements des droits du travail, la libéralisation dans des domaines comme l’hygiène alimentaire, la castration des exceptions culturelles françaises, etc…. Puis si attentat de grande échelle il y a, cela permettra de renforcer la sécurité public, et par conséquent faire comme les américains. Pondre des lois pour renforcer les outils de répressions contre toutes formes de dissidences ou de contestations, qui pourra être juger comme c’est le cas en Ukraine, de « terrorisme ». Peut être un tableau trop noir mais depuis quelques mois, n’avons nous pas des énormités comme des incohérences politiques improbables qui sont passer comme des lettres à la postes sans que personne ne bronche ?

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Je vois bien ces attentats commencer le 11 septembre 2014 pas vous; …histoire de bien marquer les esprits et d’enfoncer le clou dans les esprits faibles ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • pourpour

    Allez, et c’est reparti pour le 11/9. Le Mossad, ça ne dit rien à ces messieurs ?

  • chafy

    il y a plus de 20 ans en arrière quand je vivais à Alger, je voyais dans les manifs du FIS ce que l’on appellait les Afghans, de jeunes algériens recrutés à l’époque par la CIA afin de service dans les rangs des moujahidines contre les russes durant la guerre russo-afghane.

    lorsque les militaires ont interrompus le processus électoral des legislatives en 1991 de l’entre deux tour, beaucoup ont été enrolés par ceux qui cherchaient à ce que l’Algérie bascule coté Américain, donc sous tutelle israelienne.
    la France à l’époque etait encore un pays souverrain, elle a empeché que l’Algérie lui échappe.

    nous sommes en 2014, et je remarque le meme spectacle, des copies conformes de ceux que je voyais avant.

    Oui Benji, les mercenaires qui sont ici auront la tache de reprendre le pays au cas ou des forces nationalistes notamment militaires voudrons redonner la souvrainté au pays.

    quand vous entendez à la télé parler de l’islam de france, sachez que l’on parle du Wahabisme, étant versé dans le domaine je peux vous dire qu’ils sont entrain de prendre les commandes de certaines mosquées.

    • voltigeur voltigeur

      General Error
      SQL ERROR [ mysql4 ]

      Too many connections [1040]

      An sql error occurred while fetching this page. Please contact an administrator if this problem persists.

    • Chafy, vous confirmez ce que je supposais avant sans preuves. Les USA (et leurs wahabites) nous ont donc déjà dynamités. Peut-être même qu’ils font déjà opérer explicitement ce chantage sur notre pays mais que nous n’en sommes pas informés.

      • chafy

        évidement que vous ne serez pas informés.

        ils seront le bras armé des forces qui ont pris le pouvoir en France depusi qu’elle perdue sa souverainté en faveur de l’empir privé financier que vous savez très bien qui le dirige.

        le jour ou en France des patriotes et nationalistes réussirons à reprendre le pouvoir dans ce pays, alors la les cellules dormantes seront mise en action, car on présentera les patriotes comme étant des fascistes islamophobes qu’il faudra à tout prix combatre.

  • OSMAN OSMAN

    Pour laver l’honneur des musulmans qui suivent le courant salafi, qui n’a RIEN A VOIR avec al qaida,
    voila une liste de savants qui suive la méthodologie salafi.

    A savoir aussi AL WAHAB est un des noms de DIEU qui signifie le pourvoyeur de subsistance, tel les biens les enfants la nourriture, etc, donc est ce une bonne chose de parler de wahabisme?

    Je l’explique à nouveau pour bien comprendre de qui l’on parle lorsque l’on parle de salafi: les musulmans qui suivent le coran( révélation de DIEU), la tradition prophetique avec la compréhension des pieux prédécesseurs( que l’on appelle salaf)les trois générations suivant le prophete sws:
    -les compagnons du prophetes sws
    -les suiveurs des compagnons
    -les suiveurs des suiveurs

    Y a t-il des gens qui connaissent la religion mieux qu’eux???

    A voir les munitions bénéfiques par le réalisateur de the sign, une serie qui parle notament de al qaida

    ET pour finir moi, suivant le courant salafi, si il m’était permis de combatre ces gens je le ferai car le prophete sws les à nommés les « chiens de l’enfer ».

    Pour une personne qui ne connait pas l’islam c’est completment comprehansible de ne pas savoir la difference entre tout ces courrant de l’islam mais , le plus grave c’est quand des musulmans font ces amalgames.

  • OSMAN OSMAN

    A noter , la plupart des dirigeants des mosqués suivent les freres musulmans non les salafi qui ont tres tres peu de mosqués.

  • Jujusmart

    Sur les terres d’Europe, s’installent tous les extrémismes, qu’ils soient islamiques ou juifs par le sionisme.
    Et quand on regarde ce qu’il se passe au niveau religieux, les papes catholiques, sensés transmettre la parole divine selon la voie de Jésus Christ ne font que de promouvoir depuis Vatican 2 l’universalisme des religions pour les fusionner alors qu’elles sont incompatibles.
    A partir de là, pourquoi s’étonner de cette implantation ?

  • Jujusmart

    Pour en finir avec le multiculturalisme
    http://www.youtube.com/watch?v=uOAK1rQfzOc