La France détient le record européen de djihadistes

C’est en France que se poserait le problème du plus grand nombre de djihadistes arrêtés ces dernières années, un phénomène qui s’expliquerait suivant l’article par la possibilité de se radicaliser soi-même directement avec internet. Pourtant, une autre explication pourrait être apportée, la France bénéficie d’une institution sur son territoire que d’autres pays n’ont pas: l’Islam de France! Car cette « institution » explique aux français qu’ils soient musulmans ou non, qu’il n’y a qu’un seul Islam, et donc qu’un type de pratiquant: le musulman.

De ce fait, elle prétend représenter tous les musulmans du pays, ce qui n’aide pas pour éviter les amalgames!!! Donc en clair, qu’il pratique chez lui, qu’il prie dans la rue, qu’il impose la burka à sa femme ou qu’il ne soit pas pratiquant, cela reste un musulman représenté par l’Islam de France. Ce qui ne vous est pas expliqué par contre, c’est que non seulement il n’y a pas un seul Islam mais plusieurs, comme les sunnites, chiites, wahhabites, salafistes, alaouites, soufis, etc… Mais en plus, l’Islam de France est financé par le Qatar qui n’est pas connu pour sa tolérance d’esprit ni pour sa foi modérée. Au contraire, le Qatar, c’est: les frères musulmans, les djihadistes en Syrie et au Mali, ou encore le PSG…. Le Qatar a pourtant un point commun avec les USA en Europe, dès qu’il s’agit d’ouvrir sa gueule sur ce pays, il n’y a plus beaucoup de politiciens de présents…

La France veut lutter contre les départs en Syrie? Elle veut également lutter contre l’Islam radical? Alors pourquoi permettre son financement, qu’il soit avoué ou non? Et en « demandant » au Qatar de s’occuper de la liberté de ses citoyens plutôt que de nos musulmans, peut-être cela permettrait-il enfin d’aider les musulmans de France à être vraiment respectés sans amalgames ni préjugés… Pour avoir plus de détail sur le sujet, lisez ou relisez juste cet article, un rappel n’est jamais vraiment inutile.

DJIHAD_by_buldozeristerkho

Selon un rapport d’Europol, la France est le pays d’Europe où l’on en dénombre le plus. Et ces derniers sont nombreux à vouloir faire le djihad en Syrie.

La France est au premier rang des pays exposés au risque terroriste en Europe. C’est le bilan que dresse l’agence Europol, dans son rapport annuel sur l’évolution du terrorisme, publié jeudi. On y apprend notamment, qu’entre 2009 et 2013, le nombre d’arrestations d’activistes islamistes a doublé en Europe. Par ailleurs, c’est en France qu’a été recensé le plus grand nombre d’activistes islamistes.

Un nombre d’interpellations en forte hausse. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2013, 216 terroristes islamistes présumés ont été arrêtés en Europe, dont 143 en France. Les deux tiers des suspects interpellés au niveau européen l’ont donc été dans notre pays. La France semble se radicaliser particulièrement rapidement. Entre 2012 et 2013, le nombre d’activistes islamistes présumés arrêtés a presque doublé, passant de 91 à 143.

Majoritairement des citoyens de l’Union européenne… Quel est leur profil ? D’après Europol, qui fédère la plupart des polices européennes, ces terroristes présumés ne sont pas majoritairement des étrangers. Ce sont en effet principalement des citoyens de l’Union européenne.

… qui se radicalisent seuls. Mais la nouveauté repose dans le fait que ces militants se radicalisent seuls sur Internet. Une tendance constatée aussi bien en France qu’en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Espagne, ou encore au Royaume-Uni. En réalité, très peu de suspects arrêtés sont donc réellement en lien avec une organisation structurée, comme Al-Qaïda.

Source et article complet sur Europe1

 

11 commentaires