Brésil : « Nettoyage social » avant la Coupe du Monde… Não vai ter Copa!

Ça aurait pu être une mise à jour de l’article ci-dessous, mais l’horreur du contenu doit être connue. Les jeux de cirque vont commencer, et il faut que cet évènement soit la vitrine sans tâches d’un pays. Pour que ceux qui iront applaudir les performances des équipes de footeux, ne soient pas témoins de la misère, le Brésil assassine son peuple. Merci Vanvoght.

Dans un peu plus de trois semaines sera donné le coup d’envoi du premier match de la Coupe du Monde 2014 de football au Brésil. Pendant que les merdias nous jouent leur traditionnel numéro de suspense sur l’air de « tout sera-t-il vraiment prêt ? » (alors que tout le monde sait pertinemment que ça le sera), des évènements beaucoup moins « montrables » se déroulent loin de l’œil des caméras. Car la réalité, c’est que cet évènement tant attendu dans le pays à la fois le plus titré de la compétition et « phare » du « Sud émergent » (bien qu’en sérieux ralentissement avec seulement 2,3% de croissance en 2013 et 1% en 2012 contre 7,5% en 2010) donne lieu depuis plus d’un an à une véritable GUERRE CONTRE LE PEUPLE.

Afin d’offrir un pays « présentable » aux millions de supporters qui afflueront du monde entier, l’État comme les forces du Capital privé (« armées » privées et groupes para-policiers frappant la nuit au service de qui les paye font partie du paysage là-bas) ont déchaîné une effroyable campagne de « nettoyage social » contre les classes populaires misérables (extrême pauvreté), qui représentent quelques 17 millions de personnes (8,5% de la population). Une campagne consistant notamment en des meurtres de SDF, dont la presse progressiste se faisait déjà l’écho il y a un an :

http://www.slate.fr/lien/54863/bresil-nettoyage-social-assassinat-sans-abri-mondial-2014

http://alencontre.org/ameriques/amelat/bresil/bresil-une-operation-de-nettoyage-social-des-sans-abri-pour-la-celebration-du-mondial-de-foot-2014.html

On parlait alors déjà de plusieurs centaines de morts, souvent brûlés vifs (!) par des groupes « non-identifiés »… La politique de « nettoyage social » s’est évidemment poursuivie depuis, sauf que désormais… les miséreux se rebiffent (« cette grande humanité s’est levée et a dit ¡Basta! », proclamait le Che voilà déjà 50 ans à la tribune des Nations Unies) :

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/04/30/bresil-des-affrontements-entre-un-millier-de-sans-abri-et-la-police-a-sao-paulo_4409409_3222.html

http://www.spacefoot.com/international/coupe-du-monde-2014/coupe-du-monde-affrontements-entre-sdf-et-policiers-lors-d-une-manifestation-a-sao-paulo-42531

http://news.icilome.com/?id=11&idnews=782367

http://www.lencrenoir.com/protestations-anti-coupe-fifa-2014/

[…]

En substance : le gouvernement prévoit de déployer plus de 170.000 hommes pour écraser toute protestation pendant la Coupe, dont 57.000 militaires (la sinistre Policia Militar – PM), certains d’entre eux ayant reçu une formation par des compagnies militaires privées ; les assassinats policiers sont quasi-quotidiens dans les favelas (5 jeunes hommes et une femme qui tentait de protéger son fils de 10 ans rien que dans les 10 derniers jours d’avril…) et la résistance permanente et semi-insurrectionnelle ; une nouvelle loi permet de punir les protestataires de peines allant de 12 ans (en cas de dommages matériels) à 30 ans de prison (si quelqu’un est tué… peu importe par qui), etc. etc…..

[…]

Des mobilisations a peu à peu émergé un slogan devenu récurrent : « Não vai ter Copa ! » ; « la Coupe du Monde n’aura pas lieu ! »….

[…]

Le plan consiste à étendre la répression contre le Peuple en déployant les Forces armées dans les rues des grandes villes brésiliennes, sous le prétexte de la Coupe du Monde qui doit commencer en juin. De nouvelles lois ont été promulguées comme la Loi anti-terroriste, la loi contre les troubles sur la voie publique, la Loi générale pour la Coupe du Monde et l’ordonnance du Ministère de la Défense pour assurer la Loi et l’Ordre. Toutes ces lois qualifient les mouvements sociaux de « forces d’opposition » et font tomber le masque de l’État démocratique et de droit brésilien, qui n’est rien de plus qu’un État policier. Dans le même temps, un terrible régime carcéral (comparable aux cellules de type F en Turquie) a été adopté, d’abord contre les chefs de gangs criminels, mais il devrait bientôt être étendu aux prisonniers politiques. Il s’agit du Régime disciplinaire différencié (RDD) : un isolement total du prisonnier, qui ne peut adresser la parole qu’aux gardiens et reste constamment observé par des caméras…..

[…]

LIRE L’ARTICLE

Source MetaTV

11 commentaires

  • Romain

    Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA (Fédération international de football association), le 13 avril dernier.

    « Je vais dire quelque chose de fou, mais un moindre niveau de démocratie est parfois préférable pour organiser une Coupe du monde », a-t-il dit lors d’une conférence au siège de la Fifa à Zurich.

    Je crois que le Brésil vous a entendu Mr Valcke…

    • Capitou Capitou

      et Platini a tenu des propos tout autant scandaleux !

      même Pelé a dit un truc du genre « les accidents mortels sur les chantiers? ooooooo c’est la vie, il faut continuer à avancer »

  • polemile

    Il me semble avoir lu quelque part que chaque pays participant a mis en place sa propre police anti émeute pour protéger ses joueurs.

    Déja que je suis contre ce système de manipulation de foule dans le but de récupérer des sommes d’argent fabuleuses. Maintenant, on va taper sur la gueule des habitants pour pouvoir installer son bisseness. Honte au foot de notre pays et de tous les pays participants. Honte à toutes nos vedettes du foot qui vont bouffer les ressources de ce pays qui en a tant besoin pour s’enrichir encore plus et dorer leur blason.

  • samlours94

    Bizarrement j’ai un peu de mal à croire tout ça … du moins pour être précis, à croire l’interprétation qu’on donne à tout ça !
    Je précise tout de suite que je ne donne qu’une opinion qui après tout, vaut bien celle qui est défendue dans ce post !
    Qui dirige le gouvernement au Brésil ? Croyez vous qu’un tel gouvernement, aussi populaire dans les classes pauvres justement et qui est encore largement favori pour les élections d’octobre agirait ainsi ?
    Croyez vous que lorsque Dilma Roussef est largement favorite, elle s’amuse ainsi comme il est dit dans ce post à massacrer son peuple, elle qui en quelques années a sorti des millions de Brésiliens de la misère ?
    Par contre, il est sans doute aisé de comprendre que les 9/10 des favelas étant sous contrôle mafieux, les parrains voient d’un très mauvais œil la politique de relogement que mène le parti au pouvoir …curieusement comme au Venezuela d’ailleurs.
    Je crois qu’on manipule les choses qui, certes, ne sont pas géniales là bas, mais comme au Venezuela, je pense que certains ont intérêt à foutre la zizanie.
    Les favelas sont quand même connues pour être des zones de non droit où le crime , les trafics en tous genres, viols et prostitution y sont monnaie courante.
    Dès lors, quand le gouvernement fait preuve de fermeté pour reloger les gens dans des conditions un peu plus décentes, on peut comprendre que les parrains du coin organisent une riposte violente, et tant pis si des femmes, des enfants tombent : les mafieux qui « gèrent » les favelas s’en contrefichent ! Et c’est d’autant plus facile qu’ils peuvent aisément manipuler la colère légitime des très pauvres au regard des milliards dépensés pour un amusement alors que cet argent devrait servir à autre chose ! Dès lors, pour la mafia, surfer sur l’anti coupe du monde est très pratique pour couvrir ses propres crimes, c’est une vieille tactique éculée depuis la nuit des temps !
    Les brésiliens n’ont pas la conscience politique des Vénézuéliens, c’est évident, mais ils sont également très nombreux, bien plus que ces derniers et une conscience politique ne se créée pas sur un claquement de doigts !
    Croyez vous que quelqu’un qui a enduré ce que la présidente de ce pays a enduré pourrait se conduire ainsi avec ses propres frères ? Allons, un peu de jugeote, il faut en finir avec les manipulations et faire parler la raison !
    Le peuple Brésilien souffre encore d’une misère héritée des dictatures passées. Il se relève doucement de traumatismes inouïs et il a mit à sa tête une personne certainement pas parfaite mais qui est tout sauf un dictateur.
    Le nettoyage des favelas est à mon sens bien plus une guerre ouverte entre la mafia et le gouvernement qu’autre chose.
    Certes, l’organisation de la coupe du monde de ballon des milliardaires (que j’appelle à boycotter) n’a pas été une bonne idée et je pense qu’il reste pas mal de corruption comme dans nombre de pays d’Amsud.
    Mais pour autant, les gens qui sont là bas mobilisés contre cette coupe du monde ne sont pas pour autant exterminés, faut pas exagérer. Pas plus qu’on élimine les pauvres, c’est faire des raccourcis un peu rapides non?
    Voilà, c’est juste mon avis, ça vaut ce que ça vaut mais je pense que derrière tout ça, il faut bien plus y voir la mafia qui défend ses intérêts qu’autre chose !

    • polemile

      oui, peut-être, mais ce qui est terrible c’est qu’on va, nous, au nom du profit sportif, aller mettre de l’huile sur le feu avec pour conséquence la mort de bon nombres de malheureux. Il faut, pour que les matchs puissent avoir lieu, sacrifier des vies humaines, vous vous rendez comptes. D’autant plus que c’est un calcul fait d’avance, prémédité. Ce n’est pas comme si , par ignorance, on serait devant le fait accompli et devoir se défendre. Je répète , c’est une pure honte de promouvoir le sport financier en sacrifiant des vies humaines.

    • Capitou Capitou

      Samlours, nettoyer les rues des « indésirables » est une pratique également éculée depuis longtemps, pour chaque évenement sportif international organisé dans un pays pauvre…
      ce qui ne veut pas dire que les flics tuent les pauvres, certes, mais bon…

      en afrique du sud, jsais plus si c’était les JO ou je ne sais quelle coupe du monde, les flics rafflaient les enfants des rues, pour les transporter à 100 ou 200 km de la ville…

  • positronic

    peut importe que ce soit vrais ou non de toute façon ce qu’il font est impardonable parce que ce qui se passe dans ce monde toutes les atrocités commise contre l’humanité la nature ou les animaux est contre ce qui aurais du être à l’origine et à ce rythme là au point ou on en est la mort et l’injustice va finir par devenir banal mais quand le créateur universel redéscendras sur terre PARCE QU’IL Y EN A QU’UN et qu’il n’y auras plus de place pour la saleté de l’homme alors on auras tout interêt à avoir changer tout çà

  • Fenrir

    Vous voyez le mal partout.

    En fait, c’est une nouvelle technique de sélection pour ne conserver que de futurs joueurs de foot vraiment rapides.

    Les trop lents risquant une crise de saturnisme aigüe.

    Motivant, non ?