La Bolivie et Cuba s’unissent contre la mafia de l’industrie pharmaceutique !

Le président Evo Morales et son homologue de Cuba, Raúl Castro, se sont donc mis d’accord pour fabriquer des médicaments dans la nation andine et cesser de dépendre des monopoles pharmaceutiques. La Bolivie importe 70 % des médicaments consommés dans le pays, pour un montant approximatif de 56,4 millions de dollars.

Le président Evo Morales a déclaré s’être mis d’accord avec son homologue Raúl Castro pour que la Bolivie et Cuba fabriquent conjointement des médicaments afin d’éviter une dépendance des multinationales.

« Nous avons conclu qu’ensemble, la Bolivie et Cuba, nous allons fabriquer des médicaments en Bolivie, nous allons fabriquer nos médicaments », a affirmé le président bolivien dans une apparition publique, révélant les détails de son entretien avec Castro ce jeudi à La Havane.

Morales, qui avait assisté un jour avant à l’investiture du nouveau président du Costa Rica, s’est ensuite rendu sur l’île pour rencontrer son homologue avec lequel il partage « quantité d’opinions politiques et idéologiques ».

« Nous ne pouvons pas continuer à importer des médicaments, nous ne pouvons pas rester soumis aux multinationales qui fabriquent des médicaments », a déclaré Morales, affirmant que les deux présidents ont conclu un accord pour « faire un pas important vers l’intégration commerciale et industrielle ».

La Bolivie importe 70 % des médicaments consommés dans le pays, pour un montant approximatif de 56,4 millions de dollars, selon des données officielles.

Morales, qui a vanté les mérites du système de santé cubain, a expliqué que désormais, les ministres de la Santé des deux pays devront se réunir et travailler de concert pour progresser sur ce terrain. Le président a également ordonné à son ministère d’acheter des médicaments à l’île.

Pendant cette rencontre, les deux mandataires ont échangés leurs points de vue sur des sujets afférant à l’actualité internationale, en particulier à la préparation du prochain sommet du Groupe des 77, qui aura lieu en Bolivie en juin prochain. Ils ont également constaté l’excellent déroulement de leurs relations bilatérales et ont analysé les mesures à prendre pour continuer à les approfondir, rapporte l’Agence Bolivienne de Presse (ABI : Agencia Boliviana de Noticias).

Traduit de l’article de TeleSUR par Fabio Coelho de Ficientis pour Croah.fr

 

10 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Au vu de la qualité des medecins et chercheurs Cubains le résultat ne tardera pas a se faire sentir.
    Cela donne a penser, ceci arrivant apres l’annonce de l’éffacement de 90 % de la dette par Vladimir Poutine, et de l’investissement des dix % restants dans la recherche et l’industrie de Cuba.
    Bien joué Vladimir.

    Les labos US vont subventionner des révolutions colorées.

  • kalon kalon

    Ben oui, pour un mec qui veut encercler la Russie, j’ai l’impression que c’est plutôt Poutine qui est occupé à l’encercler ! lol
    Va falloir mettre les chariots en rond, Barak !

  • Lionel

    Mine de rien la résistance s’organise !
    Mais ça sent le sapin pour notre vieux monde…
    Il devient plus qu’urgent de penser à demain et aux choix déterminants de société que nous voulons.

    • kalon kalon

      Pour moi, la démocratie directe est un bon système.
      La personne qui se présente aux élections doit publier son programme sur le net et tout les 6 mois, doit présenter un rapport de ses activités.
      Les citoyens le cotent et si il n’a pas la moyenne…..viré !
      Ce n’est pas le système en lui même qui est mauvais, c’est l’usage qu’en font les politiciens qui est mauvais.

      • kalon kalon

        Disons qu’a force de servir, le système s’est déréglé.
        Dans ce cas, en informatique, on fait un backup, et on reformate le disque dur.

      • kalon kalon

        Dans le privé, nous sommes jugé en permanence sur nos actes et la justesse de nos paroles, que ce soit par nos clients, nos chefs ( pour ceux qui en ont)et même par nos fonctionnaires.
        pourquoi en serait ‘il autrement pour ceux qui souhaitent s’occuper de la gestion de l’état ?
        Ne pas contrôler le travail de votre comptable peut vous mettre en état de faillite, je l’ai connu pour le savoir !
        La raison n’est pas forcement que votre comptable est incompétent mais là ou vous voyez des valeurs, votre comptable, lui, ne voit que des chiffres !

  • Maverick Maverick

    Intéressant … Mais gaffe aux révolutions colorées.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    interessant à condition de fabriquer des médicaments qui soignent vraiments. si c’est pour faire la même chose en changeant juste l’emballage ça restera de l’escroquerie

  • Faut dire….J’avais fait une petite recherche il y a quelques années. Un seul exemple: le paracétamol ( anti-douleur, anti fièvre le plus répandu, base du Dafalgan, etc ) a un prix de gros « industrie » de 10 euros/Kg et nous est revendu 2000 euros/kg de principe actif.