En cas de fin du pétrole…

C’est une des possibilités depuis longtemps évoquées en cas de fin du pétrole, ce fameux peak-oil tant redouté, mais avez-vous déjà imaginé quelles pourraient en être les conséquences directes sur votre vie? Petit tour d’horizon du domaine, histoire de savoir comment se préparer à une telle éventualité si cela devait arriver, sachant que  ces prévisions peuvent être transposées à d’autres événements autres que le peak-oil…

20130410-peak-oil-rigs

Les surprises qui nous attendent après le pétrole
Le chaud effroi !
(Une liste non limitative dressée par Geispe)

L’après pétrole est le défi le plus important auquel l’humanité n’a jamais eu à faire face. La civilisation moderne nous a habitués à la consommation facile de confort et de biens matériels… Tous les acquis du 20ème siècle ont été mis en oeuvre grâce aux découvertes scientifiques et technologiques modernes… Toutefois, nous avons allègrement  » oublié  » que toutes ces réalisations de masse sont devenues possibles grâce à une énergie facile d’utilisation, massivement et facilement disponible, donc pas chère… Nous avons fermé les yeux sur la question de savoir si ce pays de cocagne pouvait être perpétué indéfiniment…

Activités : Elles seront pour tous très nombreuses et diversifiées… la notion de travail rémunéré devrait spontanément disparaître. Au début il s’agira pour chacun de faire de son mieux pour que nous puissions tous survivre et par la suite ce qui était une nécessité pendant un temps devrait se transformer en une motivation toute naturelle, une envie de créer et faire fonctionner une société où tout le monde puisse vivre en parfaite harmonie.


Agriculture : Les rendements ont été multipliés grâce aux machines modernes et surtout grâce aux engrais et traitements chimiques… 1 tonne d’engrais nécessite de consommer 3 tonnes de pétrole. Ce ne sera plus possible ! Nous allons devoir revenir à une agriculture plus en phase avec le cycle des saisons, le respect de la nature et de ses règles, l’utilisation de moyens naturels et la production de petites quantités réalisées au plus près de la consommation.

Chauffage : Electricité, gaz, bois coupé et acheminé à profusion avec des outils modernes… tout cela s’arrête. Dans chaque village et pour éviter le syndrome de l’île de Pâque, il faudra contrôler et surveiller les coupes de bois que chacun sera tenter de prélever pour assurer son chauffage ou la cuisson alimentaire.

Contraception : Les moyens de contraception moderne… c’est surtout de la chimie qui elle-même est très dépendante du pétrole… il faudra trouver autre chose.

Animaux domestiques : L’époque moderne a vu dans les pays « riches » exploser la mode et les envies d’animaux domestiques en tout genre… élevages business, nouveaux animaux de compagnies, industrie de l’alimentation animale grâce aux élevages industriels agricoles, etc.. tout cela disparaît… et il ne sera plus possible de nourrir une masse de chiens et chats des villes, pour ne parler que de ceux-là parce qu’ils sont les plus nombreux…

Drogues : Après le pétrole nous n’aurons plus – du moins dans l’immédiat et pendant un moment, (du fait de l’inexistence de leur culture, des transports et de la transformation) de drogues vraies comme p.ex. la cocaïne, mais aussi des drogues du monde moderne comme le sont le sucre, le tabac, l’alcool, le café, le chocolat, la viande (du moins après le démantèlement nécessaire des élevages issus de l’ère industrielle)

Eclairage : La fée électricité… est dépendante d’une société industrielle où circule l’argent et la production… sans le pétrole, le système s’éteint… mais la lumière aussi.

L’argent n’aura plus ni valeur ni utilité (sauf pour jouer au monopoly) vu qu’il n’y aura plus rien à acheter et que sa valeur sera volatile et inversement exponentielle.

L’enseignement tel que nous le connaissons disparaîtra car il est tout sauf satisfaisant. Nous n’en aurons guère besoin. Il y aura un enseignement volontaire pour ceux qui en ont envie pendant leurs loisirs et autrement on apprendra  » sur le tas  » tout ce que l’on a besoin de savoir.

La musique sera uniquement « unplug » c’est à dire sans l’aide de l’électricité puisqu’il n’y en a plus : nous retrouverons tous les instruments traditionnels. Les musiciens et les chanteurs seront ceux qui prennent des plaisirs solitaires ou « proximistes » car il n’y aura plus personne pour se permettre d’acheter un luxe déplacé.

Médecine : La médecine moderne c’est beaucoup d’argent et de la chimie… en panne après le pétrole…

Moyens de déplacement : Les pieds… seront le moyen optimal dans l’immédiat après-pétrole. Par la suite il faudra  » reconstruire  » et réorganiser les moyens de transport (p. ex. traction animale) puisqu’il faudra forcément des échanges, sans retomber toutefois dans l’exploitation et les mauvais traitements des animaux … et des humains…

Moyens de communication : La parole sera certainement le moyen le plus simple et le seul efficace dans l’immédiat après-pétrole…

Promiscuité : L’humain moderne s’est de plus en plus isolé – (célibataires, divorcés, familles monoparentales, nombreuses personnes seules…) Un tel mode de vie est impossible dans l’immédiat après-pétrole…En attendant d’inventer et de roder de nouveaux rapports entre les personnes, nous seront obligés de nous serrer : en hiver pour ne pas avoir froid, et de nous serrer les coudes si nous voulons nous en sortir (agriculture et artisanat)

Travail : Le métro-boulot-dodo disparaîtra au profit d’activités destinées à soi-même, à satisfaire à ses propres besoins et ceux du groupe de personnes avec lesquelles on vit. Ces activités seront celles d’une communauté rurale et seront fonction de la saison…nous  » travaillerons  » bien plus en été lorsque les jours sont longs, et qu’ il faudra s’occuper de notre subsistance, et moins en hiver… lorsqu’il s’agira plus ou moins d’hiberner… Par ailleurs tout le monde participera aux travaux nécessaires à la vie de tous.

Source: Autarcies.com

 

45 commentaires

  • Pic et Puce

    La France possède d’immenses réserves de pétroles au large de la Guyanne. Seulement, il lui est formellement interdit d’exploiter ces réserves! ( Les Anglais peuvent exploiter leur pétrole, les Norvégiens aussi parce qu’ils ne sont pas dans la zone Euro ) C’est un exemple parmi tant d’autres. Les Russes ( encore eux ) ont fait une découverte très intéressante : le pétrole ne serait pas seulement d’origine organique mais aussi minérale et les réserves se renouvelleraient d’elles-mêmes en partie. On nous joue l’éternelle chantage à la pénurie pour maintenir des prix élevés et aussi le dollar… En 1980 j’étais à la fac et déjà un professeur de géographie nous expliquait qu’il n’y aurait plus une goutte de pétrole en l’an… 2000 ! Nous l’écoutions religieusement… mais en fait il ne savait même pas lui-même qu’il enseignait des  » conneries « … Nous sommes dominés par des menteurs : ne l’oublions jamais !

    • dupon666

      si les reserves se renouvellent par elles memes,il faudra qu’elles le fassent assez vite…
      Sinon ça ne presente aucun interet si il leur faut 1000 ans pour produire la consommation d’une année

      • Pic et Puce

        En ce qui concerne le pétrole il y en a pour des centaines d’années de réserves donc largement le temps de mettre au point les nouvelles technologies. Ce n’est pas pour rien que lorsque Renault a mis la main sur Nissan, dans le bouquet de la mariée japonaise, il y avait aussi une entreprise qui produit des moteurs électrique à haut rendement extrêmement rentables. Donc en se faisant racheter, on pouvait brider son développement. La politique des dominants est de maintenir les consommateurs éternellement dépendants d’un monopole. Ce n’est pas difficile à comprendre… Tous les moyens, y compris le meurtre sont bons à prendre pour conserver une clientèle captive. De plus, les énormes bénéfices engendrés permettent, entre autre, de s’acheter 99% de la classe politique…

      • Norbert

        Pic et puce,

        Je vois que etes plein de bon sens et que vous avez appris a savoir et non plus a croire.

        Pour ceux qui eventuellement,l’ignoreraient,j’ajouterais:

        1)rappelez-vous la loi de Lavoisier:
        «  »RIEN NE SE PERD,RIEN NE SE CREE,TOUT SE TRANSFORME »
        c’est aussi simple que cela.le plastique peut redevenir du petrole au cas ou,fort improbable que l’on en manque.
        Le probleme ,donc,est tout autre mais aussi ecologique et lui est bien reel.

        2)L’electricite,l’energie:
        Peu de personne (bizarre) ont entendu parler du plus grand decouvreur de tous les temps:
        NIKOLAS TESLA » » ruine par ce meme banquier qui l’avait soutenu au debut de ses decouvertes.
        L’energie gratuite…(mais cela ,ca n’interesse pas nos exploiteurs du peuple) …pour tous sur la terre (et meme dans les deserts)est la au dessus de nos tetes.
        Il suffit de la capter.
        Donc,aux oubliettes les scenarios apocalyptiques pour un retour au moyen age.
        On voit ici que le progres peut continuer ,mais proprement….(au chiotte tout ce qui pollue,au chiotte Monsanto, au chiotte ces labos qui nous empoisonnent la vie,au chiotte tous ces profiteurs et genocidaires de l’espece humaines)…. en Harmonie avec la terre qui vit elle aussi et non contre elle,car ,sinon,tot ou tard ,elle se vengera.

      • Pic et Puce

        Merci Norbert

        Le seul danger est évidemment la guerre qui permet de pulvériser via la conscription obligatoire, la censure et le couvre-feu, toute structure autonome émergeante. Nos dirigeants le savent bien et doivent faire preuve de trésor d’ingéniosité et de perfidie pour nous amener là où ne nous ne voulons pas aller. Il y a aussi l’immigration de masse, programmée et voulue, qui déstabilise des sociétés stables et évoluées qui ont atteint des caps de conscience liés au développement humain. C’est une autre forme de guerre que celle de chercher à nous laisser submerger par une foule de gens ( au potentiel de violence incroyable ), dont le mental est resté figé au temps du  » prophète  » et qui ne se pose pas ce genre de problème existentiel si ce n’est que de vivre au dépend des populations qui sont obligées de les entretenir tout en se faisant insulter et menacer tous les jours.

      • engel

        Quel prophète, Jesus?…

      • Pic et Puce

        Je dirai la  » religion  » en tant qu’outil de ligotage des cervelles et des coeurs…

      • engel

        +100
        Mais faut dire, que le fanatique violent est un sinistre con inculte!
        Car, aucune religion ne prône la haine d’autrui,.. sauf le satanisme, fortement à la mode ces derniers temps!

        Comme souvent, ce n’est pas l’outil qui est dangereux. C’est l’utilisation que l’on en fait.

      • Pic et Puce

        C’est vrai que les enseignements du Christ n’ont jamais été réellement appliqués sur le terrain… Il y a cependant des passages bien explicites dans la Bible, le Coran, et le Talmud qui prônent la haine de l’autre ou tout au moins sa marginalisation en tant qu’être humain  » pur « … Les fanatiques de tout poil sont des monstres mais ceux qui les manipulent et les instrumentalisent sont bien pires et on vote même pour eux…

    • domi

      A Pic et Puce,La France possède d’immenses réserves de pétroles au large de la Guyanne. Seulement, il lui est formellement interdit d’exploiter ces réserves! ( Les Anglais peuvent exploiter leur pétrole, les Norvégiens aussi parce qu’ils ne sont pas dans la zone Euro )

      pauvre France,elle n’a le droit de rien faire quand les autres méchants ont tous les droits

      • Pic et Puce

        Domi…serait-ce de la dérision… ? Les Anglais et les Norvégiens ont conservé leur monnaie ce qui leur donne bien plus de liberté pour piloter leur économie. Ceci dit les Norvégiens ont bien plus de chance que les Anglais car ils ne sont que 4 millions avec des fonds souverains énormes. L’éthique de leurs dirigeants est sans commune mesure avec celle dees bandits qui nous gouvernent. L’Islande a pu mettre des banquiers-bandits en prison tout en conservant sa monnaie. Oui, il existe bel et bien des nations qui peuvent tout se permettre, y compris d’aller assassiner des peuples entiers pour leur voler leurs richesses ou les affamer. Je pense aux Grecs qui ont d’énormes réserves de gaz dans leurs eaux territoriales et dont on a mis sciemment l’économie en faillite. Oui, la France est un pauvre pays car ses élites sont complices des pillages et des conflits qui sont fommentés par quelques dizaines de personnes. Je te rappelle que la France est soi disant le pays des droits de l’homme ce qui en fait la championne de l’hypocrisie… Domi, il faut voir le monde tel qu’il est. Les bizounours c’est du foklore.

      • Chegoku Chegoku

        Ce n’est pas la dernière goutte de pétrole qu’il faut craindre. C’est le croisement entre l’offre et la demande.
        Si la demande est supérieure à la capacité de production, là, les problèmes sérieux vont commencer.
        Ce ne sera pas l’absence de pétrole le problème mais l’offre. Les prix vont flamber et mettre l’économie fondée sur le pétrole en panne.
        La capacité de production semble décliner de façon constante et les nouveaux gisements ne comblent pas ceux qui s’épuisent. La capacité de production va donc en déclinant.
        En ce moment, nous sommes en période de croissance mondiale très faible. Et le baril est à plus de 100$.
        Qu’en sera-t-il si on retrouve une croissance mondiale à 7/8% et une demande en forte hausse? Il semble que nous soyons très proche du croisement entre les courbes d’offre et de demande

      • Pic et Puce

        Ce qu’il faut craindre c’est qu’une pénurie organisée ou qu’une guerre fasse flamber les prix… c’est tout. Derrière le pétrole se cache le roi dollar dont plus personne ne veut mais qui a permis aux USA de se faire financer leur formidable effort de guerre. Du pétrole, il y en a à gogo ! Tous les dirigeants assassinés ces dernières années, Kadhafi, Saddam Hussein, Chavez pour ne citer qu’eux, et d’autres moins illustres, l’ont été parce qu’ils contestaient l’arnaque liée au dollar. La pénurie de pétrole, c’est comme le réchauffement climatique et Al Qaeda… c’est pour faire trembler les 6 milliards et demi de pauvres…

      • Chegoku Chegoku

        Ca reste un stock non renouvelable sur le long terme. Les gisements sont de plus en plus difficile à atteindre et les couts d’extraction plus élevés.
        Les réserves ont été exagérées par les pays de l’OPEC car ils conditionnent leur quota de production.

        Les échanges hors dollar c’est avant tout pour une maitrise de la richesse et à leur économie avant d’être une stratégie productive.

        Le pic est un sujet bien concret et sérieux contrairement à ce que tu sembles dire. D’ailleurs une croissance continue sur un stock non renouvelable reste une équation déficitaire implacable.

      • Pic et Puce

        Si j’étais un décideur et que cette histoire de pic soit vraie à 100 %… je me dépêcherais d’investir dans les technologies renouvelables et les énergies libres…car je penserais aux conséquences terribles qui attendent mes concitoyens et les miens. Quant au dollar, il faut tout de même réaliser l’incroyable privilège que cela a donné aux maîtres américains ( bien sûr pas à la population ). Emettre de la monnaie issue du néant et faire payer le monde entier toutes mes factures ! L’info est contrôlée à 99 % par ceux qui, entre autre, dirigent le monde financier.
        Nous ingurgitons à longueur de temps leur propagande. Je sais pour ma part qu’il y a trente ans, on m’a enseigné des bobards à la fac et qu’aujourd’hui c’est la même chose…
        Ceci dit, les énergies même abondantes doivent êre utilisées avec sagesse. J’aimerais savoir ce que consomme en pétrole et en dollar l’armée américaine avec ses 800 bases militaires à travers le monde, ses milliers d’avions à 50 millions de dollar pièce et ses centaines de bateaux et sous-marins… Mais suis-je bête… ils impriment et le reste du monde paie…

      • engel

        Bonjour Chegoku,
        Je te rejoins totalement dans ton analyse.
        Il n’y a qu’a consulter le prix de revient de l’extraction des plus grands « major »(coût d’exploitation) et les volumes d’extraction, pour voir que le pic est déjà dépassé.
        A la moindre reprise économique, le pétrole va manqué et son prix explosé.
        Tuant ansi toute reprise « dans l’œuf »!
        ..Sans parler des besoins grandissants des émergents.

        Mais, « pic et puce » a aussi raison, quand il dit que nos dirigeants ne font rien sciemment pour contrecarrer cette effet. Et même, bien le contraire!

        Bon, je résume.
        On va se prendre le mur de la dette, le mur de la finance fiduciaire, le mur de la démographie, le mur de la décroissance(peak-oil, matière première Cu Or Ag etc..), le mur de la diversité la chance, et le pire, le mur de la connerie des empires déclinants et génocidaires!

        Et tout ça, en même temps et dans le plus grand mensonge de tous les temps.

        Pas de doute, le meilleur des mondes, a déjà commencé.

      • Pic et Puce

        Ange…

        Le chaos ne se fera pas partout de la même manière. Il y a des pays qui s’en sortiront mieux que d’autres. Je pense à l’Australie, la Scandinavie. Ces pays se refermeront sur eux-mêmes, préférant se mettre à l’écart des turbulences autant que faire se peut. Certains responsables déclarent froidement que ce serait bien si la population mondiale descendait à 500 millions… L’idéologie qui les anime implique un méga génocide qui fera passer les génocides du XXème siècle pour une plaisanterie. Maintenant, pensons au mode de vie de nos aïeux du début du XXème siècle ; le bond est énorme mais pas tant que cela. Les campagnes françaises peuvent reprendre le rôle qu’elles avaient avant la seconde guerre mondiale. Peut-être que cette crise nous permettra de détoxifier et de dépolluer nos campagnes, de virer tous les parasites financiers qui sont des freins au développement humain. L’Afrique a d’énormes ressources mais un réel problème de civilisation. Je vois surtout l’Asie très affectée avec son énorme population. Les deux Amériques peuvent repenser leur modèles économiques et s’en sortir. C’est sûr que ceux qui veulent dominer la planète depuis leur bureau de New York, de Londres ( et de Paris ) n’ont rien compris aux valeurs humanistes. Ce ne sont plus des humains.

      • engel

        Oui ton raisonnement se tient.
        Mais pour ça, il faut que « le mur de la connerie des empires déclinants et génocidaires » soit désamorcé.

        L’histoire nous apprends qu’ils sont très souvent jusqu’au-boutiste. Et avec le nombre de traîtres/collabos en ces temps incertains, c’est malheureusement pas gagné.

      • Pic et Puce

        La lutte en définitive se trouve entre l’Intelligence, c’est-à-dire la compréhension et l’acceptation des réalités et la Connerie ou mauvaise foi qui veut absolument calquer sa vision fantasmagorique avec la réalité ce qui est et sera toujours impossible… car le cerveau humain ça ne se conquiert pas. Tu parles de mur de la dette mais ce mur n’est qu’une construction mentale qu’il est facile de détruire, autant pour le parasitisme financier. Cette dette illégitime, ce sont nos gouvernants qui nous imposent de la payer pour le compte de leurs vrais maîtres. Il faut revenir aux fondamentaux et à une économie basée sur les besoins vitaux de l’humain. Ma seule crainte c’est la guerre car c’est le seul moyen qu’ont trouvé ces salopards quand ils se sentent coincés pour dévier la colère des peuples. Il est bien évident que le système de domination est piloté par des menteurs, des escrocs, des criminels. Ils sont si peu nombreux et ils en tremblent. Alors la guerre tant que la population abrutie concent à se sacrifier…

      • engel

        Ça c’était avant!

        On n’a même plus besoin, que « la population abrutie concent à se sacrifier ».. pour faire la guerre.

        Il suffit, d’un chef d’état schizophrénique narcissique tendance suicidaire et d’un gros bouton rouge et le résultat risque d’être mondialement aveuglant!!!

        Tant de pouvoirs dans les mains de quelques hommes isolés, c’est la suprême folie d’une humanité prétentieuse.

      • Pic et Puce

        Engel

        L’humanité n’est pas prétentieuse ; c’est juste une toute petite partie d’elle-même. D’ailleurs son comportement indique qu’elle ne fait plus vraiment partie de l’humanité. Quand au consentement, il est plus que nécessaire, même s’il a été obtenu par le harcèlement médiatique, le mensonge, la ruse et la perfidie. Quand à l’usage des armes atomiques, c’est pour les Japonais de Nagasaki et de Hiroshima… Un conflit avec des armes conventionnel peut être organisé comme ce fut le cas en 1914. Cela rapporte tellement d’argent tandis que cela élimine les gêneurs de trafiquer en rond. En 1914, l’impôt sur le revenu venait juste d’être voté par les députés… Il y en a pas mal qui ont poussé un ouf de soulagement parmi les possédants… Reste que bon nombre d’entre se sont assis sur les emprunts russes… ( déjà… ) Pour revenir au pétrole, c’est donc effectivement un outil de domination et de conquête indéfectiblement lié au Roi Dollar qui a besoin de chaos et de guerres pour continuer de régner.

      • Norbert

        Chegoku,

        Concernant les cours du petrole qui se maintiennent au plus haut…..
        La « soit-disante »penurie,est, savamment, orchestree par les compagnies petrolieres et les pays producteurs afin de limiter la production ainsi que par les financiers,via la bourse.
        Tout est manipule,par ceux qui ont les manettes afin de maintenir les peuples en etat de dependance permanente.

      • Chegoku Chegoku

        Il est impossible de savoir exactement. Car même la réalité des stock est inconnue.
        Ceci dit, l’effet de pénurie est obligatoire à terme puisqu’il s’agit d’une ressource non renouvelable.
        Donc à terme, le problème se posera en l’absence d’alternative.

        pic: En ce qui concerne les acteurs pétrolier. Peut importe pour eux qu’ils ne puissent pas couvrir la demande. Ils restent les proprio de la ressource et plus elle se fera rare, plus ils prendront une grosse marge sur le prix. Et je dirai que pour leur profits, il vaut mieux une situation tendue qu’une demande en berne. Ils n’ont donc aucun intérêt à développer des alternatives qui réduiraient la demande en pétrole (sauf pour se positionner sur un marché)

  • Poutine avec sa superbe réserve de diamant découverte l’année dernière, il pourrait faire tomber le cours du diamant jusqu’au troisième sous-sol, et qui est dans le diamant ?

    Etrange qu’il ne les menace pas, étrange, étrange :P

    http://www.maxisciences.com/diamant/la-russie-devoile-l-existence-d-une-mine-contenant-des-milliards-de-diamants_art26649.html

    • Pic et Puce

      Les bijoutiers d’Anvers ont stocké d’énormes quantité de diamands pour maintenir les prix très élevés. Un ami belge me l’a confirmé récemment. Les Russes possèdent de colossales richesses. Ils n’ont pas vraiment besoin de nous mais ils doivent se défendre contre les hyènes anglo-saxonnes. Heureusement, les hyènes ne peuvent survivre sous le climat glacial…

    • engel

      C’est quoi cette article de m…?

      Dixit:

      – »(les diamants)retrouvés en nombre au cœur d’un cratère de météorite ».
      – »Ces particularités font d’ailleurs penser à certains experts que l’origine de ces diamants pourrait ne pas être terrestre.

      Vache! super et incroyable déduction.
      *
      Très crédible, on aimerait connaître la source d’une telle finesse d’infos.

      Si non,
      oui, énormément de diamants dans ce cratère, mais sous forme de poussière!
      Certes, de quoi révolutionner le secteur marchant du diamant industriel, mais en aucune façon, celui de la joaillerie.

      Du moins, d’après les infos que l’on nous donne…

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Franchement vu comme ça, ce serait le panard la fin du pétrole, non !
    En plus pour pas que l’on se retrouve rapidement au moyen-âge (avec tous les danger que cela comporterait) ils seraient obligé de libérer les énergies libres qu’ils retiennent en otage; …donc ce serait tout bénef et pi c’est tout !

    • Ah bon, ils seraient contraint d’offrir des énergies libres à cette même population qu’ils rêvent se décimer par milliards ? ^_^

      Si ces énergies existent, ils les utiliseront pour eux et eux seul.

  • On peut facilement calculer soi-même le pic mondial de production de pétrole en utilisant les statistiques officielles de l’EIA. Cette vidéo le montre en moins de 4 minutes.
    C’est sur le site de Geispe que je suis tombé en juillet 2007 et par lequel j’ai appris l’existence de ce phénomène de pic de production.
    Ce n’est pas au Moyen-Age que l’on va retomber, comme l’écrit d’ailleurs Geispe mais je ne sais plus où, parce qu’on n’a plus les artisans, les connaissances, les outils, les cheptels, etc. Même pas au paléolithique non plus, qui sait encore tailler une pierre lol?
    En plus, au Moyen-Age, 7 personnes sur 10 travaillaient dans les champs; la vie ne devait pas être très agréable, imaginez: pas de salles de bains, pas de chauffage central, pas de toilettes, pas d’eau courante, pas d’électricité, etc. On balançait les merdes de la nuit dans la rue en criant juste avant pour que les gens s’écartent; les cadavres d’animaux (et parfois aussi d’humains) étaient laissés dans la rue. Bref pas très jojo. J’écris ça aussi parce que j’entends souvent dire mais au Moyen-Age ils n’avaient pas de pétrole, sous-entendu ils s’en sortaient très bien. Non, ils ne s’en sortaient pas très bien, c’était une vie très misérable pour la plupart.
    Il ne faut même pas remonter aussi loin, dans mon immeuble il y a une personne de 82 ans qui me racontait que quand elle avait 10 ans ils vivaient à Watermael-Boisfort (une des 19 communes de Bruxelles), et que pour eux c’était vivre « à la campagne », mais pas une vie spécialement très agréable.
    Si on pousse le raisonnement à fond, comme le fait Geispe, avec la fin du pétrole il ne va plus rester grand-chose, puisque le pétrole est à la base de tout. On prend n’importe quel objet et il y a du pétrole dedans.
    Dans un jeans par exemple on a calculé qu’il y a 25 litres de pétrole. Et ça commence dans les champs de coton où il faut du pétrole pour les engins mécanisés qui récoltent le coton, des pesticides; le coton est transporté (pétrole) vers les lieux de filature qui ont besoin d’énergie et utilisent des teintures à base de pétrole. Puis le produit fini est transporté vers les lieux de vente.
    Autre exemple, on ne peut pas fabriquer, transporter, entretenir et réparer une éolienne sans pétrole. L’infrastructure qui nous fournit de l’électricité n’existe que parce qu’il y a du pétrole. Installer des lignes à haute tension avec des chars à boeufs n’est pas une mince affaire.
    En bref toute technologie de nos jours n’est possible que parce qu’il y a du pétrole.
    La solution que j’ai trouvée m’a été apportée par George Mobus. Il préconise un petit village qui devrait parvenir à se sustenter avec tout ce qui se trouve sur place et sans technologie. En effet si on installe une éolienne ou des panneaux solaires par exemple parce qu’on veut de l’électricité, à un moment donné il faudra faire des réparations, il faudra remplacer certaines pièces, une éolienne j’imagine qu’il faut entretenir ça avec des graisses (à base de pétrole), etc. Sur place le petit village n’aura sans doute pas accès à une mine de fer, il n’y aura sans doute pas de forge, et puis il y aussi toute l’électronique, etc. Bref au moindre pépin ces trucs)là s’arrêtront de fonctionner et on se retrouvera avec une belle (!) statue pour très longtemps.
    Si l’on exclut toute technologie, parce localement on doit vivre avec ce que la nature nous offre, ça devient assez vite un problème cornélien.
    Je remarque aussi que tous ceux qui ont vécu dans la « civilisation » et qui vont vivre dans le « sauvage » reviennent à la civilisation, ne fût-ce que quelque temps.
    Madame Lynx, par exemple, qui vit plusieurs semaines dans la nature à la manière préhistorique s’y ballade quand même avec deux chevaux qui ont bien besoin de la civilisation pour exister. Cela dit elle fait un travail remarquable.
    C’est pour ça qu’il faut s’y mettre MAINTENANT et commencer ces tentatives de petits villages NoTech (sans technologie) pour trouver maintenant des solutions aux problèmes que nous rencontrerons inévitablement.
    Je suis en train d’essayer de mettre ça sur pied avec mon site 0kWh (zéro), mais tout seul ce n’est pas facile. Je voudrais établir une liste de questions pratiques auxquelles il faudrait essayer de trouver des réponses notech. Souvent des questions vitales mais parfois aussi des questions anodines comme comment on peut se couper les ongles, se raser, ou mesdames gérer de petites pertes mensuelles, sans technologie?
    On pourrait chercher des solutions online, mais aussi on land, pour toutes celles et ceux qui ont un terrain. Si une solution fonctionne elle pourrait être utilisable par tout le monde.
    Dans les écovillages, éco ne veut pas dire notech, donc ça marche maintenant parce qu’il y a des « bricos » derrière. Idem pour les villes en transition qui ne transitionnent que parce qu’il y a encore du pétrole. Mais une ville moderne ne peut pas exister sans pétrole. L’électricité s’éteint, l’eau ne coule plus au robinet, c’est déjà fini pour la plupart.

    • Pic et Puce

       » Statistiques officielles  » : déjà l’appellation nous impose d’être sceptiques et méfiants. Ces fameuses  » statistiques  » dites officielles sont financées et/ou contrôlées par ceux qui produisent de l’énergie. Le renouvelable c’est l’avenir mais surtout les énergies dites libres car elles nous libéreront des usuriers et des monopoles à la gachette facile.

    • Chegoku Chegoku

      patrick: C’est une réflexion très juste.
      J’ai une idée à te suggérer pour les pertes menstruelles.
      Ma femme a découvert la coupelle menstruelle.
      Elle est ravie et celle qui l’ont essayé aussi semble-t-il.

      L’avantage, plus besoin d’acheter tous les mois les consommables pour minou. Plus de contact intime avec des cotons imbibés de pesticides et autre chimie du blanchissement.
      suffit de vider la coupelle, la laver et c’est reparti.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_menstruelle

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    en 5 em position et avant la médecine, l’auteur s’inquiète du manque de drogue ouaiiiiiiii
    La parole comme moyen de communication. Je savais pas que c’était grace au pétrole que l’écriture avait été trouvé

    Encore un article alarmiste qui lance un cailloux dans l’eau et qui participe à une propagande apocalyptique à la 2012

    Quand il y aura une vrai pénurie de pétrole et que son prix psychologique sera dépassé. la consommation s’effondrera et comme par miracle on va nous pondre des énergies alternatives qui étaient soit disant de pures utopies.

    On a vécu des milliers d’années sans pétrole et on sera s’en passer. c’est un outil de spéculation c’est tout.
    Faut arrêté de croire bêtement que l’on dépend du pétrole.
    C’est un mode de vie qui dépend du pétrole et la nuance est énorme

    • Tu oublies une donnée essentielle, que rabâchait le regretté Michaël Ruppert à longueur de vidéos:à savoir que la présence de 7 milliards d’êtres humains sur la planète est directement lié à la découverte et à l’exploitation du pétrole. Avant cette découverte, il n’y avait qu 1 milliard d’humains.
      Crois tu que la disparition de 6 milliards d’êtres humains va se passer dans le calme et la sérénité?
      D’autre part l’agriculture conventionnelle, qui nourrit actuellement la planète, pour ne citer qu’elle et entièrement basée sur le pétrole et en 50/60 ans à rendu stérile 80 % des terres agricoles de la planète. nous serons donc confrontés à des famines mondiales !! Là encore crois tu que cela va permettre une transition en douceur alors que les alternatives énergétiques n’en sont encore qu’a leurs balbutiements le brevet du QEG de Tesla vient à peine de tomber dans le domaine public et même si les plans ont été téléchargés prés de 1 million de fois dans le monde il n’est pour le moment expérimenté que par des amateurs et il faut des machines outils pour fabriquer le stator ,l’axe, le rotor et toutes les pièces électriques(condos, variateur etc….)donc là encore besoin de pétrole….etc moi je vois pas ça si rose comme avenir bien que j’ai envie d’y croire…….

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        j’ai jamais dis que se serais rose. sans choc en mode survie le modele occidentale ne sera jamais remis en question.
        et parmis les 7 milliard ceux qui vivent en mode zombie disparaitront et ça sera pas un mal. et pour les autres hé bien ils prendront vite conscience de la Vie et la aussi ça sera pas un mal. et pour un fois ce ne seront pas les plus riche qui morfleront.

  • Ca m’a fait rire cet article.

    OK, la fin du pétrole déstabiliserait le monde, mais soyons intelligent; ceux qui vivent des revenus du pétrole savent ce qu’il reste au fond, et plutôt bien. Hormis les jeux de spéculations basés sur justement une proche fin des réserves, le niveau est bien connu.

    Quand la vraie fin devra arriver, tous les moyens auront déjà été anticipés pour une substitution vers d’autres moyens techniques. En termes d’énergie, le nucléaire est déjà très répandu; et au pire du pire, il resterait les si peu lucratives énergies « propres ».

    Quant à la chimie, elle est désormais capable de fabriquer le pétrole qui permet de faire survivre la chimie est ses dérivés.

    Je trouve que cet article est d’une naïveté affligeante. Mais bon, il prèche la bonne parole apocalyptique…

    • Sauf s’ils ont prévus un autre plan….du genre :on gaze 95% de l’humanité, on met en esclavage les 5% restants et on vit en empereur absolu sur les restes de la planète qui se régénérera lentement avant de devenir un vrai jardin d’éden engraissé par nos cadavres……

  • Romain

    Un excellent documentaire sur ce sujet pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu.

    https://www.youtube.com/watch?v=J9-ElTW3p4E