L’Allemagne s’est créé un «avantage déloyal» avec les bas salaires..

Voilà le bel exemple, que nos politiques nous martèlent chaque fois qu’il est question d’emploi, et qu’ils aimeraient bien pouvoir appliquer……

Berlin – L’Allemagne s’est créé un avantage compétitif «déloyal» envers ses partenaires avec l’essor des bas salaires, a reconnu le secrétaire d’Etat allemand aux Affaires européennes Michael Roth, promettant une correction, dans un entretien à l’AFP.

M. Roth, un social-démocrate comme le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier, était interrogé sur les excédents commerciaux records enregistrés par l’Allemagne (près de 200 milliards d’euros en 2013) qui font l’objet d’une procédure d’examen à Bruxelles.

«Des déséquilibres sont apparus dans l’Union européenne et nous avons le devoir de les corriger. Ce n’est pas seulement le devoir des pays en déficit mais aussi celui de l’Allemagne», a-t-il déclaré jeudi lors d’une rencontre avec des journalistes de l’AFP à Berlin.

Ces propos tranchent avec ceux des conservateurs et de la chancelière Angela Merkel elle-même, qui ont toujours contesté que l’Allemagne avait un problème d’excédent commercial, malgré le seuil limite de 6% du PIB fixé par l’Union européenne et systématiquement dépassé par Berlin depuis 2007.

«Avec l’essor des bas salaires et de l’emploi précaire en Allemagne, nous nous sommes dotés d’un avantage (compétitif) déloyal envers nos partenaires. Il devra être progressivement corrigé», a affirmé M. Roth. Il a jugé que le nouveau gouvernement de coalition associant les conservateurs aux sociaux-démocrates avait déjà «lancé un signal clair» avec l’introduction d’un salaire minimum universel de 8,50 euros de l’heure qui doit être mis en oeuvre au plus tard d’ici 2017.

Les emplois précaires et à bas salaires se sont multipliés en Allemagne dans les années 2000 sous l’effet des réformes du marché du travail de l’ancien chancelier Gerhard Schröder, contribuant à une chute du taux de chômage allemand désormais l’un des plus faibles de l’UE.

Ces réformes ont aussi dopé la compétitivité du pays déjà très forte, faisant exploser l’excédent commercial. L’Allemagne est régulièrement critiquée pour sa dépendance envers les exportations et la faiblesse de sa demande intérieure, qui pénalisent les exportations de ses partenaires européens comme la France, l’Italie ou le Royaume-Uni.

La réduction de l’excédent commercial «est un sujet sensible en Allemagne», a reconnu M. Roth. «Il a souvent été affirmé à tort qu’il s’agissait de réduire nos exportations. Ce n’est pas du tout ça. Il s’agit d’augmenter la demande intérieure».

Outre le salaire minimum, le contrat de coalition comporte «d’autres mesures concrètes» à cet effet. M. Roth a évoqué notamment : «l’encadrement des contrats à durée déterminée, de l’interim, la limitation des stages, des investissements dans les infrastructures»……..

[…]

Lire la suite

Source © 2014 AFP via 20Minutes

A lire sur Lyoncapitale.fr:

Entreprises: record de faillites en 2013

62 500 défaillances d’entreprises en 2013. Soit 4 % de plus qu’en 2012 et un record battu : celui de la crise de 2009 et ses 61 595 faillites. Les derniers chiffres révélés par l’établissement d’assurance-crédit Coface font froid dans le dos. D’autant que les trois quarts de ces entreprises connaîtront une liquidation judiciaire. Avec une conséquence directe : près de 200 000 salariés aux portes de Pôle Emploi…….[…]

 

Une alerte de sécurité sur Slate.fr via News/Yahoo

ALERTE: comment corriger l’énorme faille de sécurité des iPad et Iphone et de tous vos appareils Apple

Le 21 février, Apple a dévoilé une énorme faille de sécurité dans le logiciel de ses appareils mobiles. Et quand je dis énorme, je pèse mes mots – à cause d’elle, les utilisateurs risquent une «attaque de l’homme du milieu». Ce qui est assez vilain. Si vous vous êtes servi d’une connexion WiFi ouverte (dans un café, un hôtel, un aéroport), quelqu’un a pu s’immiscer électroniquement dans les échanges que vous avez eus avec votre iPhone ou votre iPad, et accéder à tous un tas d’informations que vous pensiez sécurisées (vos numéros de carte de crédit, par exemple).

Cette faille est relativement ancienne (et me semble due à une erreur de copier/coller dans certaines lignes de code), mais le correctif d’Apple vient tout juste de sortir. Si vous utilisez un appareil mobile Apple, arrêtez tout et mettez à jour votre OS – ZDNet détaille parfaitement bien la procédure.

[Edit du 23 février: Apparemment, c’est même pire que ce que je pensais. Ars Technica précise la chose, mais il semblerait que la faille concerne aussi OSX. Beurk. Merci à Brian McNett pour l’info]…..  […]

 

4 commentaires