A quoi sert le président de l’Europe?…

Voilà, voilà!! Il ne sert pas à grand chose, mais il est là pour « influencer »…On est pas sorti du marasme.

Img/wikipédia Herman Van Rompuy au sommet du G8 2011.

UNION EUROPEENNE – Moqué lors de sa nomination en 2009, Herman Van Rompuy, qui n’a aucune administration sous ses ordres, ne peut compter que sur son pouvoir d’influence…

Un président sans vrai pouvoir. A la tête du Conseil européen, Herman Van Rompuy a l’avantage de ne pas faire d’ombre aux chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne (UE) qui l’ont nommé. Pourtant, celui qui rencontrait François Hollande ce mercredi à l’Elysée n’a pas chômé dans les coulisses.

Un adepte du «compromis négocié permanent»…

Chargé depuis novembre d’organiser les réunions du Conseil européen où se réunissent au moins deux fois par an les dirigeants des 27 (désormais 28) pays de l’UE pour acter leurs grandes initiatives politiques, Herman Van Rompuy a convoqué pas moins de 19 sommets de la dernière chance pour éteindre l’incendie de la crise de la dette!

«La nomination de Monsieur Van Rompuy a suscité une grande ironie à l’égard de cet ancien premier ministre belge très fin et aguerri au jeu subtil du compromis négocié permanent», rappelle Thierry Chopin, enseignant à Sciences-Po Paris.

…Avec «le charisme d’une serpillière humide»…

«Vous avez le charisme d’une serpillière humide et l’apparence d’un petit employé de banque», tonnait l’eurodéputé britannique Nigel Farage, membre du Parti de l’Indépendance de Grande-Bretagne et notoirement eurosceptique, à l’annonce du sacre d’Herman Van Rompuy en novembre 2009. Des propos qui lui ont valu une amende de 3.000 euros.

Au même moment, si Michel Rocard parlait du président du Conseil européenn comme d’un «homme charmant», il estimait «grave» sa nomination vu son manque d’expérience internationale et n’hésitait pas alors à dire: «L’Europe politique est morte.»

Lire la suite et voir la vidéo des déclarations de M.Rocard

Article de Mathieu Bruckmüller pour 20Minutes

Voir aussi:

Lampedusa: Hollande va proposer une «politique» à l’UE

Extrait de l’article: IMMIGRATION – Le président français a souligné le risque des «extrémismes» et du sentiment nationaliste dans l’UE…

«Je proposerai dans les prochains jours une politique à nos partenaires qui s’articulerait autour du triptyque, prévention, solidarité, protection», a-t-il déclaré dans cet entretien à paraître jeudi dans l’hebdomadaire français ainsi que dans deux quotidiens belges, Le Soir et De Standaard.

Déclinant les trois volets de sa proposition, François Hollande précise qu’il entend par «prévention» une «meilleure coopération avec les pays d’origine et un meilleur accueil des réfugiés au plus près des zones de conflit». La «solidarité», poursuit-il, suppose «une politique euroméditerranéenne beaucoup plus active en amplifiant encore le soutien aux pays des printemps arabes».

Quant à la «protection», elle signifierait «un renforcement de la surveillance des frontières, qui est le rôle de l’agence européenne Frontex, et une lutte plus efficace contre les passeurs»…………………….

[…]


59 commentaires