Santé : trois médicaments anticoagulants dans le collimateur ..

Pourquoi mettre dans le collimateur des médicaments connus avec leur antidote au cas où, au profit de ceux de la nouvelle génération, beaucoup plus chers et pas moins dangereux ? 

Les autorités sanitaires mettent en garde contre les risques d’hémorragies entraînés par une nouvelle classe d’anticoagulants (NACO), apparus depuis 2008, le plus souvent prescrits pour prévenir les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC). Trois médicaments sont concernés : Eliquis (Bristol-Myers Squibb et ), Pradaxa (Boehringer Ingelheim) et Xarelto ( ).

[…]    

Pas question pour l’instant de remettre en cause leur autorisation de mise sur le marché

Un syndicat de professionnels de santé, le Syndicat des jeunes biologistes médicaux (SJBM), a annoncé pour sa part ce vendredi avoir adressé une lettre à la ministre de la Santé, Marisol Touraine pour «tirer la sonnette d’alarme» sur ces médicaments, estimant «souvent injustifiée» leur prescription face à leurs risques et à leur prix….

[…]

Selon le site de France Info, l’arrivée sur le marché d’une nouvelle molécule, le Pradaxa, en lieu et place du précédent anticoagulant, le Previscan, n’est pas sans risques. Le site d’informations a ainsi recueillis le témoignage d’un patient de 84 ans qui aurait fait une hémorragie interne après la prise de cette nouvelle génération d’anticoagulant….

[…]

Au delà, les jeunes biologistes médicaux insistent sur le coût jugé «démesuré» de la prescription du Pradaxa: de 76 € par mois contre 12,5 € en moyenne pour la génération précédente des anticoagulants.

Lire l’article en entier

Le Pradaxa figurait déjà sur la liste des 59 médicaments sous surveillance en France, début 2011, par le ministère de la Santé.

 

Source leparisien.fr

Crédit image/ Doctissimo.fr

AFSSAPS/ Spécialités pharmaceutiques, faisant l’objet d’un plan de gestion des risques

 

 

2 commentaires

  • aubergine

    Salut å tous. Suite a un incident de la vie j ai du prendre un anticoagulant. Je me suis enormement renseigné sur le sujet et je tiens a apporter des éclaircissement suite a la lecture de cet article.

    1/ les anciens anticoagulants, les anti vitamine K (avk) ont le defaut d’avoir un dosage tres imprevisible et dependant du regime alimentaire. Pour etre plus clair certaines personnes doivent prendre 8 cachets par prises, quand pour d’autre un quart de cachet est déjà trop. Des tests sanguins quotidiens puis hebdomadaires sont neccessaires. On doit surveiller son regime alimentaire: brocoli, chou et tout autre aliment apportant de la vitamine k peut provoquer des variations dans l’efficacité du traitement.

    2/ Risque hemoragique. Pas de difference notable, il y a des cas d hemorragie interne sur les 2 traitements, le Xarelto ayant pour avantage un taux d’hémorragie intra crânienne bien inferieur aux avk.

    3/ le seul probleme du xarelto c’est qu’il n y a pas d antidote immediat: en cas d’hemorragie interne il est peut etre un pwu plus delicat d’intervenir. (En cas d accident de la circulation par exemple)

    le rapport avantage – incinvenient va clairement en faveur du xarelto. En terme de confort de vie idem, pas d examens sanguins reguliers et dosage facile (un cachet par jour). De plus il permet une meilleur prevention des hemoragie intra craniennes et est utilisé comme traitement pour les embolie… reste son prix qui est bien superieur… pour moi le choix est vite fait: Xarelto.

    Minute culture ( ou arguments de troll ;-) ): les avk sont le composant actif… de la mort aux rats :-)