Jetez votre box, connectez-vous à l’internet associatif !…

Voilà qui pourrait bien signer la fin du monopole des « FAI ». L’idée est bonne, il ne manque plus que l’adhésion en masse des internautes..

Img/gizmodo.fr

Alors que les attaques contre la neutralité du net se font de plus en plus pressantes, que les révélations sur la surveillance du réseau se succèdent, il est temps de redécouvrir une autre manière de se connecter à Internet. Passer de consommateur chez Orange ou Free à adhérent d’un Fournisseur d’accès à internet (FAI) associatif, c’est possible. Mode d’emploi.

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous disposez certainement d’une connexion internet. Qui vous connecte ? Orange, Free ou SFR probablement. Mais savez-vous que rien ne vous oblige à passer par ces structures marchandes ? Il existe aussi des Fournisseurs d’accès à internet (FAI) associatifs. De simples associations regroupant quelques dizaines ou centaines d’abonnés, qui permettent de se connecter en Adsl ou en Wifi. Pour un tarif à peine plus élevé ou équivalent à celui d’une box classique, accédez à internet via un réseau qui ne fouille pas dans vos connections, et devenez acteur de votre propre réseau. 

La plus ancienne de ces associations, French Data Network a été créée en 1992, bien avant les offres des géants actuels. A cette époque, seules quelques associations rassemblant des précurseurs offrent ce type de connexion et permettent l’accès à internet. Premiers arrivés sur le réseau, les acteurs associatifs en ont été totalement marginalisés avec la massification d’internet (deux ménages sur trois disposent d’une connexion à domicile, selon l’Insee). Aujourd’hui, 21 d’entre eux, tous gérés par des bénévoles, sont rassemblés au sein de la Fédération FDN. Dont les principes fondateurs sont le bénévolat, la solidarité, le fonctionnement démocratique et à but non lucratif, la défense et la promotion de la neutralité du Net.

Du très local au national

[…]

Lire l’article en entier

Un article de Mathieu Lapprand pour Bastamag.net   via SYTI.net

Crédit image Gizmodo

10 commentaires

  • Chegoku Chegoku

    Un truc m’échappe…

    Pour avoir une connexion, je paye un abonnement pour recevoir le signal par le câble. Dans mon cas, je passe par le câble télé.
    Comment faire pour avoir un signal sur ce câble si je ne cotise pas à la société gestionnaire du câble?
    A moins de passer par une parabole, je ne comprends pas bien.

    • karbonn

      -soit l’on passe par le WIFI pour se connecter directement à Internet.
      -soit le cas précédent n’est pas possible, et l’on passe par des fournisseurs qui eux louent l’accès d’internet à votre ordinateur, et c’est à eux que l’on paye l’abonnement. En gros, c’est exactement comme les grands FAI mais en beaucoup plus petits ;) C’est le même fonctionnement que Bouygues ou Free à ses débuts (quand ils louaient leur accès aux réseaux de Orange).

  • Maverick Maverick

    Ca me rappelle que j’avais mis ça de côté pendant la migration du blog :
    FAI associatif:
    http://www.bastamag.net/article3227.html

    PirateBox (à rapprocher du « FreiFunk »):
    http://www.bastamag.net/article3218.html

    http://owni.fr/2011/09/12/le-wifi-un-bien-commun/

  • Yano

    Voilà qui pourrait bien signer la fin du monopole des « FAI »…

    Oui… Mais c’est pas pour tout de suite… J’habite à 50 minutes de Paris en TGV (en Touraine) et (sauf erreur de ma part) je n’ai trouvé aucun FAI associatif où je sois éligible…

    Je suis chez Free en dégroupé total en ADSL 2+

    Dommage…

  • supermouton supermouton

    Le principe même de l’accès a l’Internet via FFDN est un excellent concept. Il faut cependant ne pas oublier le terme même de ce concept : associatif ! Donc, pas de service d’installation autre que coopératif, pas de hotline en cas de merde réseau.
    Il faut penser ceci exactement comme pour un club automobile (par exemple) : ce sont les membres de l’association qui s’aident les uns les autres. Beaucoup de joies, beaucoup de peines, mais au final, un sentiment de maitrise et de compréhension nettement supérieur a la moyenne… pour ceux qui se donnent la peine de travailler le sujet. C’est pour cela qu’il faut comprendre une progression plus lente des membres des associations locales.
    Pour ce qui est de l’accès, aucun secret, cela passe sur des DSLAM de SFR, via Nerim en grossiste. Donc au final sur de la bonne grosse vieille paire métallique de France Telecom … pardon.. Orange. Sauf en quelques endroits où des DSP locales permettent un accès neutre a de la fibre.

  • Yano

    J’ai fait les test sur FDN et autres FAI ; pas éligible…

    Dans ma commune, SFR est en non dégroupé.

    • supermouton supermouton

      Alors sauf a trouver une DSP qui aurait placé quelques DSLAM dans ton coin, peu de chances d’accéder a une telle asso pour l’instant… ca viendra peut-etre. Ce genre d’actions met forcément du temps, du fait de moyens réduits.