Les preuves de l’attaque chimique ont-elles été détruites? (Mise à jour)

© ap.

syrie Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a déclaré dimanche que les preuves d’une attaque chimique du régime de Damas en Syrie « pourraient avoir été détruites ».

« Le fait est que la plupart des preuves pourraient avoir été détruites », a dit M. Hague au cours d’une conférence de presse à Londres, quelques heures après le feu vert donné par le régime de Damas à une mission d’inspection de l’ONU dans la zone, près de la capitale syrienne, théâtre mercredi dernier d’une attaque chimique présumée.

« D’autres preuves peuvent avoir été endommagées au cours des derniers jours et d’autres peuvent avoir été trafiquées », a-t-il dit.

Dans le sillage de Washington, le ministre britannique a déploré que le régime syrien ait tardé à autoriser les experts de l’ONU à se rendre sur place, permettant la disparition de preuves.

« Nous devons êtres réalistes sur ce que l’équipe (des experts) de l’ONU peut obtenir » maintenant, a commenté M. Hague.

Il a répété être convaincu de la culpabilité du régime de Damas: « il y a déjà beaucoup de preuves, et elles pointent toutes dans la même direction », a-t-il assuré.

Selon l’ONU, plus de 100.000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le soulèvement contre le régime en mars 2011.

Source: 7sur7.be

Quand à Hollande, il va dans le sens d’Obama bien évidement:

Hollande à Obama : tout concorde pour désigner Damas comme responsable des attaques chimiques

PARIS – Le président français François Hollande et son homologue américain Barack Obama se sont entretenus dimanche de la guerre en Syrie et M. Hollande a souligné que Damas était très probablement derrière l’attaque chimique du 21 août, a annoncé la présidence française.

Le chef de l’Etat a condamné l’usage des armes chimiques en Syrie, a indiqué que tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l’auteur de ces attaques inacceptables, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

La Maison Blanche a elle aussi rendu compte de cette conversation au cours de laquelle les deux dirigeants de pays alliés ont exprimé leur profonde inquiétude à propos de l’utilisation présumée d’armes chimiques par le régime syrien contre des civils près de Damas le mercredi 21 août

Les deux chefs d’Etat ont discuté des réponses possibles de la communauté internationale, selon la présidence américaine.

Ils sont convenus de rester en étroit contact pour apporter une réponse commune à cette agression sans précédent, ajoute de son côté la présidence française.

Les Etats-Unis ont mis en branle leur machine diplomatique et militaire pour répliquer au massacre présumé aux armes chimiques en Syrie, le président Barack Obama se rapprochant d’une opération limitée contre Damas.

Le secrétaire à la Défense américain Chuck Hagel a déclaré dimanche depuis la Malaisie que les forces américaines étaient prêtes à agir contre le régime syrien si nécessaire. Nous avons préparé toutes les options (si M. Obama) décidait de choisir l’une d’elles, a-t-il dit.

Sur le terrain, le Pentagone a positionné ses forces, y compris des navires de guerre armés de missiles de croisière en Méditerranée.

François Hollande s’était précédemment entretenu avec les chefs de gouvernement britannique, David Cameron, et australien Kevin Rudd.

Il a aussi parlé à la chancelière allemande Angela Merkel et tous deux ont dénoncé l’utilisation effroyable des armes chimiques et décidé de maintenir un contact étroit et de travailler avec l’ensemble des Européens, selon un communiqué.

Source et suite sur Romandie

Quand à Moscou, ils ne sont pas décidés à laisser faire:

Moscou met en garde contre une intervention militaire en Syrie

MOSCOU – La Russie a appelé fermement dimanche les Occidentaux à ne pas commettre une erreur tragique en Syrie, mettant en garde contre une répétition de l’aventure en Irak alors que les appels à un usage de la force contre Damas se faisaient plus pressants.
Puissant allié de Damas, Moscou réagissait juste après le feu vert du gouvernement syrien à l’ONU pour une enquête dès lundi sur l’attaque meurtrière de mercredi près de la capitale syrienne. L’opposition syrienne affirme que le régime du président Bachar al-Assad a utilisé des armes chimiques pour tuer des centaines de civils.

Ces allégations ont poussé de nombreuses capitales occidentales à évoquer une option militaire contre le régime syrien.

Alors que Washington laissait entendre que les forces américaines étaient prêtes à agir contre le régime syrien, tout en soulignant procéder encore à l’évaluation de ces options, le ministère russe des Affaires étrangères a tiré la sonnette d’alarme.

Nous appelons vigoureusement ceux qui, en essayant à l’avance d’imposer aux experts de l’ONU les résultats de leur enquête, évoquent la possibilité de mener une opération militaire en Syrie, à faire preuve de bon sens et à ne pas commettre une erreur tragique, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, cité dans un communiqué.

Dans un second communiqué, il s’est montré plus ferme, mettant en garde contre une répétition des erreurs du passé.

Tout cela ne peut que nous rappeler les événements d’il y a dix ans, quand, prenant prétexte des informations mensongères sur la présence en Irak d’armes de destruction massive, les Etats-Unis, en contournant l’ONU, se sont lancés dans une aventure, dont tout le monde connaît maintenant les conséquences, a-t-il dit.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne avaient mené l’invasion militaire en Irak qui a permis de renverser le dictateur Saddam Hussein.

Les accusations sur les armes irakiennes de destruction massive, brandies pour justifier l’intervention, ont été depuis battues en brèche.

Nos partenaires américains et européens doivent être bien conscients des conséquences catastrophiques d’une telle politique pour la région, le monde arabe et plus généralement le monde musulman, a-t-il insisté.

Tandis que le président français François Hollande a estimé dimanche qu’il y avait un faisceau d’évidences indiquant que l’attaque était de nature chimique et que tout conduisait à considérer que le régime syrien en était responsable, M. Loukachevitch a accusé les Occidentaux d’ignorer une multitude de faits montrant que cette action était une provocation de l’opposition radicale.

Il a aussi accusé Paris et Londres d’avoir bloqué l’envoi d’une mission en Syrie pour enquêter sur l’usage d’armes chimiques, selon Damas, par les rebelles syriens, le 19 mars près d’Alep.

Dans ce contexte, le porte-parole russe a appelé l’opposition syrienne à permettre aux inspecteurs de l’ONU d’enquêter en toute sécurité et à ne pas se livrer à des provocations armées contre eux, comme ce fut le cas avec la mission des observateurs de l’ONU l’été dernier.

Pendant l’été 2012, des observateurs de l’ONU avaient été plusieurs fois pris pour cible dans les combats entre forces rebelles et armée régulière en Syrie.

Source: AFP via Romandie

Quand à cette info: lamentable! Ce sont justement ces même pays qui financent le terrorisme…

 

Syrie : 400 tonnes d’armes aux rebelles

Les insurgés syriens ont reçu 400 tonnes d’armes envoyées par leurs soutiens dans les pays du Golfe, ce qui représente l’une des plus grosses livraisons de ce genre en deux ans et demi de soulèvement, a déclaré aujourd’hui une source proche de l’opposition syrienne. Cette livraison, qui consiste essentiellement en munitions pour armes portées à l’épaule et pour armes automatiques antiaériennes, s’est faite ces dernières 24 heures dans le nord de la Syrie, via la province turque de Hatay. L’afflux d’armes destinées aux rebelles s’est accru depuis que l’opposition a accusé le régime de Bachar el-Assad d’avoir lancé, mercredi dernier, une attaque chimique contre la périphérie de Damas, qui aurait fait des centaines de morts, a déclaré un responsable des insurgés. « Vingt camions sont arrivés en provenance de Turquie et ont été guidés vers des dépôts d’armes, à destination de plusieurs brigades actives dans le nord du pays », a dit Mohammad Salam. Parmi les unités rebelles opérant dans le nord de la Syrie figurent aussi bien des islamistes modérés que des intégristes. Au nombre de ces unités, on trouve par exemple Lioua al Islam (La Division de l’islam), Soukour al Cham (Les Faucons de Syrie), Les Martyrs libres de Syrie, Ahfad al Rassoul (Les petits-fils du prophète) ou encore Ahrar al Cham (Les hommes libres de Syrie).

Source: Le Figaro

22 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Toute cette mascarade avec ces histoires d’armes chimiques juste pour justifier, la livraison de 400 tonnes d’armes et donc pour se donner bonne conscience pour tous les enfants et civile qui vont encore mourir à cause de cette livraison ; …c’est d’un lamentable !

    Quand à notre pauvre France, totalement gouvernée par des sionistes qui lèchent le cul à Netanyahu, et rêvent du Grand Israël chaque matin au réveil ; …je crois qu’il devient URGENT de faire du ménage à la tête de ce pays, …et vite !

  • Zugzwang

    « les preuves d’une attaque chimique du régime de Damas en Syrie « pourraient avoir été détruites » » ; (c’est pas sûr)
    « D’autres preuves peuvent avoir été endommagées au cours des derniers jours et d’autres peuvent avoir été trafiquées » (on a pas toutes les preuves, d’un autre côté quand on en a une, ça suffit, non ?)
    « Il a répété être convaincu de la culpabilité du régime de Damas » (oui mais son opinion ne nous intéresse pas, tant qu’on a une preuve)
    « il y a déjà beaucoup de preuves, et elles pointent toutes dans la même direction » (Quand les preuves pointent dans des directions différentes, ce ne sont plus des preuves… Donc là, on a sans doute a faire à des vraies preuves !)
    « M. Hollande a souligné que Damas était très probablement derrière l’attaque chimique du 21 août » (très probablement ? Ne lui a t-on pas montré les preuves ?)
    « tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l’auteur de ces attaques inacceptables » (c’est quoi ce « tout » dont on parle ?)
    « les deux dirigeants de pays alliés ont exprimé leur profonde inquiétude à propos de l’utilisation présumée d’armes chimiques par le régime syrien contre des civils
    répliquer au massacre présumé aux armes chimiques en Syrie » (« utilisation présumée d’armes chimiques », « massacre présumé »… rien n’est sûr alors ?)

    Où sont les preuves Messieurs « les pays démocratiques qui font soi-disant valoir la présomption d’innocence dans leur système judiciaire » ?
    Les déclarations ne concordent pas entre ceux qui déclarent avoir des preuves et ceux qui ne sont pas convaincus.

    « Tout cela ne peut que nous rappeler les événements d’il y a dix ans, quand, prenant prétexte des informations mensongères sur la présence en Irak d’armes de destruction massive, les Etats-Unis, en contournant l’ONU, se sont lancés dans une aventure, dont tout le monde connaît maintenant les conséquences. »
    « Les accusations sur les armes irakiennes de destruction massive, brandies pour justifier l’intervention, ont été depuis battues en brèche. »

    A l’époque, une première commission de sécurité était revenue d’Irak pour dire « on a pas trouvé d’armes de destruction massive ».
    Alors on a envoyé une seconde commission de sécurité qui était encore revenue en disant « on a encore rien trouvé ».
    Et donc on a déclaré la guerre à l’Irak.

    Les preuves n’intéressent pas nos dirigeants, ils veulent aller au conflit et foutre la zizanie… et il vont le faire !

    Et le message n’est pas « si on y va, c’est pour sauver le peuple, extrader les familles qui le souhaitent, démilitariser, retirer les armes chimiques et distribuer des rations alimentaires », non :

    « Les deux chefs d’Etat ont discuté des réponses possibles »
    « Ils sont convenus (…) d’apporter une réponse commune à cette agression »
    « Les Etats-Unis ont mis en branle leur machine diplomatique et militaire pour répliquer au massacre présumé »
    « Barack Obama se rapprochant d’une opération limitée contre Damas »
    « Le secrétaire à la Défense américain Chuck Hagel a déclaré dimanche depuis la Malaisie que les forces américaines étaient prêtes à agir contre le régime syrien si nécessaire »
    « le Pentagone a positionné ses forces, y compris des navires de guerre armés de missiles de croisière en Méditerranée »

    Le message est bien « on va leur péter la gueule parce qu’on ne supporte pas qu’ils se tuent entre eux sans notre aide ! »

  • odin29

    Bonjour les M.E. Moscou appelle les Occidentaux à ne pas commettre une erreur TRAGIQUE qui aurait des conséquences CATASTROPHIQUES sur le monde musulman en général…
    Le message est clair.
    Attention où vous mettez les pieds! Vous allez vous embourber et pour longtemps…
    Obama est sur la corde raide, l’équation est simple; d’un coté le patron, israel, qui ordonne de foncer et de l’autre coté l’ours Russe qui risque de charger si on va contre ses intérêts. Et puis il y a la chine qui reste en embuscade… qui attend son heure.
    Je voudrais pas être à la place de la marionnette Obama.
    Gageons que l’avertissement de Moscou va calmer tous ces va- t-en guerre sionistes, enfin…espèrons-le.

  • Maverick Maverick

    Comme ça, s’ils ne trouvent rien, ce sera aussi de la faute d’El-Assad …

  • Kiline Kiline

    Stephen Johnson, expert en armes chimiques qui travaille à Londres, a examiné plusieurs vidéos montrant des victimes présumées et émet des doutes.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Bj3gfOD1h0c

    « Il y a des scènes qui semblent un peu hyper-réalistes, presque comme si elles étaient jouées, explique-t-il. Cela ne veut pas dire qu’elles sont fausses, mais cela peut semer le doute.

    Certaines personnes ont de l’écume à la bouche qui paraît trop blanche, trop pure, et pas épaisse, sanglante ou plus jaune, comme on peut le voir quand il y a une blessure interne. »

    De plus, des dizaines de vidéos supposées prouver une attaque chimique du régime syrien le 21 août et reprises par les médias occidentaux ont en réalité été mise en ligne dès le 20 août comme l’indique la rubrique numérique « à propos » juste en dessous de ces vidéos. Voici quelques exemples: voir les explications sur le lien

    http://lesbrindherbes.org/2013/08/26/syrie-un-expert-en-armes-chimiques-emet-des-doutes/

  • Fenrir

    Au-delà de certaines fixations, je crains que ces bruits de bottes ne soient que des préparatifs anticipant le prochain collapse économique mondial.
    L’analyse de Zugzwang est fort juste, ainsi que l’approche d’Odin concernant la « nouvelle Guerre Froide ».
    En fait, personne n’a intérêt à se lancer dans cette aventure plus que risqué, hormis les spéculateurs sur les matières premières et les marchands d’armes.
    Ce sont eux qui peuvent le plus pousser à la roue, ainsi que l’ensemble du système bancaire et financier afin de dissimuler sa faillitte compléte.
    Le prochain Krach économique sera-t-il la cause ou la conséquence d’une guerre mondiale avec l’emploi de l’arme nucléaire ?
    Remarque complémentaire : l’emploi de l’arme nucléaire dans un conflit généralisé ne se fera-t-il pas d’autant plus facilement que les quantités énormes de radiations dégagées par la catastrophe de Fukushima n’inquiétent finalement pas plus que cela ? …..

    • aurore aurore

      Bonsoir Fenrir,

      Ma conviction est semblable à la tienne. Le déclenchement d’une grande guerre qui remet tout à zéro… Les nations en guerre ne sont pas tenues de rembourser leurs dettes, il le semble . Ce qui se trame est terrible et les conséquences seront désastreuses.
      Le système est mort et ne tient plus qu’avec les planches à billets qui pondent des euros, des dollars, des livres sterling, des yens , ect…
      Tout ça pour retarder le plus longtemps possible l’echeance inéluctable,
      L’écrasement, la chute, l’ecroulement complet de l’édifice financier. On ne peut s’imaginer une telle chose… Une guerre orchestrée, préparée, planifiée dans les coulisses depuis belle lurette.
      Certains lecteurs avertis se préparent , quand d’autres sont aveugles.
      Ceux là sont pris dans l’engrenage merdias, du matraquage, du formatage. Il n’en ai rien pour nous, tout du moins, je le pense .
      (Avec Benji, nous sommes bien informés ! )

      Il réussiront à nous imposer le NOM. Quels sont les moyens dont nous disposons, nous , pauvres citoyens ! Le déclin est en marche et tout ça me rend triste. D’où l’importance de créer des contacts, des échanges . La solidarité entre moutons est essentiel maintenant et après .
      Amitiés à tous

  • polemile

    Là, comme je n’ai aucun moyen de savoir la vérité, je ne peux que me fier à mon intuition. Dans les tournures de phrases des discours officiels, il n’y a pas d’affirmations nettes, ce sont des présomptions.
    Déjà là, la prudence devrait être de mise avant de prendre parti et l’abstention sur une intervention devrait être la règle.
    Personne n’a à intervenir dans la gestion d’un pays, surtout si le gouvernement de ce pays est aux prises d’une attaque terroriste implantée dans ses frontières.
    Lequel des dirigeants de nos pays moralisateurs accepteraient un seul instant une attaque armée contre ses intérêts par des groupes terroristes. Aucun, il n’y a qu’à regarder l’acharnement policier dès qu’une manifestation , même pacifique prend naissance ( par exemple les contre-corridas d’hier)
    Pire, il est question d’armer les rebelles pour renverser le gouvernement. Et après, le gouvernement renversé, que va-il se passer? Les ruines d’un pays ou règne l’anarchie, la violence et l’insécurité comme en Irak et en Afganistan.
    Tout celà ne tient pas debout et l’objectif caché qui consiste à déstabiliser le moyen orient pour des intérêts stratégiques, est à peine voilé.

    Mon intuition, c’est que l’heure est grave. Les usa mettent le feu aux poudres en s’ingérant comme en Irak sur des présomptions destinées à tromper le monde. Sauf que là, tout le monde à tiré les conclusions de ce mensonge. Trois fortes puissances, l’Iran, la Russie et la Chine ne sont pas disposées à laisser se reproduire ce scénario.
    Les US le savent et donc vont intervenir à distance, laissant l’Europe en première ligne de front au cas ou ça se gâterait.
    Mon intuition c’est que nous avons un gouvernement qui prend des initiatives à l’encontre de son peuple et à l’encontre de ses promesses pour lesquelles il a été élu. Je crois que peu de Français souhaitent envoyer des bombes sur un pays déjà bien ruiné et que peu de citoyens souhaitent donner des armes à des rebelles sauvages et sanguinaires pour qu’ils aillent massacrer femmes et enfants innocents. Tout ceci ne fait qu’accroître la puissance de feu destinée à tuer encore plus.

    Je du mal à ne pas ressentir un certain rejet envers nos dirigeants qui démontrent chaque jour un peu plus qu’ils sont incapables de tenir l’éthique
    dont ils se sont servi pour séduire leur électorat. J’ai le sentiment d’avoir été trompé, je ne voulais pas faire le pas en leur donnant leur chance, mais là, je ne peux plus me taire, je suis écoeuré. Hier soir notre premier ministre s’est montré très mal à l’aise devant des questions d’actualité. Il a évincé chaque question précise pour les noyer dans un soi-disant cadre d’étude alors que les jeux sont faits. C’est toujours du double langage pour mieux tromper et pour mieux naviguer en eau trouble.

    • Fenrir

      Bonjour Polemile,
      ta naîveté (et ce n’est pas péjoratif :0D), est rafraichissante.
      Je comprend ton désarroi, mais lorsque tu écris : « Les ruines d’un pays ou règne l’anarchie, la violence et l’insécurité comme en Irak et en Afganistan. » tu m’incites, encore et toujours, à préciser que tu confonds l’anarchie et le chaos.
      L’anarchie, c’est l’ordre sans le pouvoir.

  • plok22

    Une interview tres interressante de Ayssar Midani, membre et fondatrice du Comité de Coordination pour la Défense de la Syrie :

  • J’ai actualisé :
    – avec quelques éléments de Zérohedge (un vieux mail piraté par Wikileakse sur l’organisation de tout ça).
    – Les déclarations russes et l’interview d’Assad à un journal russe aujourd’hui.
    – Les débats sur une possible intervention.

    Etc… La situation est vraiment complexe, tout en étant construite c’est assez paradoxal.

    http://points-de-vue-alternatifs.over-blog.fr/l-actualit%C3%A9-en-syrie-26-ao%C3%BBt

  • karbonn

    Une vidéo relativement intéressante(quoique un peu longue) pour ceux qui ne connaissent pas :
    http://www.youtube.com/watch?v=NBdcz6MH9QM

  • Nevenoe Nevenoe

    Des dossiers déclassifiés de la CIA démontrent que les Etats-Unis ont permis à Saddam Hussein de venir à bout de l’Iran, en recourant notamment au gaz sarin.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1734/Irak/article/detail/1693150/2013/08/26/Les-Etats-Unis-ont-aide-Saddam-Hussein-a-gazer-l-Iran.dhtml

    • rouletabille rouletabille

      Merci du lien NEVENOE,je suis étonné de ne pas voir + de mise en évidence ,mais bof états unis hahaah,c’est plus des gangsters qui gouvernent que des représentants du peuple.
      Ici au moins on sais qui est derrière le fromage qui lait crus.

    • Fenrir

      Hé oui ! Tout le monde (ou presque) à oublier le terrible conflit qui a opposé l’Irak (lorsque Saddam était un grand ami de la France, de l’Europe, et des USA) contre l’Iran démoniaque de Khomeiny.
      Il était alors de notoriété publique que les gazs de combat étaient utilisés sur le front, et l’offensive irakienne n’a été stoppée que par le sacrifice effroyable de dizaines de milliers de Gardiens de la Révolution, dans une guerre terrible qui rappelait les pires moments de celle que nos arrières grands-parents ont connue en 14-18.
      En fait, c’est surtout cette capacité (incompréhensible et donc terrifiante) de mobilisation fanatique des iraniens qui fait (entre autres) réfléchir les américains pour toute intervention à leur encontre.
      Contre ceux qui désirent mourir, il n’existe aucune dissuasion…
      Merci du lien Nevenoe ;0D

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      SLT A TOUS
      les yankees sont a l’origine de son maintien et de son déclin,mais quand saddam voulait plus du dollar pour acheter son pétrole,les yank ils se sont fâchés,embargo saddam attaque le Koweït,collin et sa fiole de perlinpinpin,
      quoique qu’il arrive,elle va être déclencher cette guerre,elle prendra sa pleine apogée dans un conflit religieux.on est loin d’imaginer la durée qu’elle pourrait sévir
      le projet c’est le contrôle de toute la région,par l’empire
      foutre le bordel et entretenir les guerres fait marché le commerce des armes des 5 pays membres permanent de l’ONU..

      http://www.youtube.com/watch?v=BdIINvuSBBU#t=13

      au revoir a jamais…1996