Cancer du cerveau : guérir grâce au régime cétogène

Un article trouvé sur Sott.net que je relaie à titre informatif, je ne garanti pas que cette méthode fasse des miracle ou soit en mesure de rivaliser avec les protocoles en places, mais sait-on jamais… A vous de vous faire votre propre idée.

« Le cancer n’est pas un ensemble de maladies sans rapport qui doivent être traitées séparément, le cancer est une seule maladie – une maladie mitochondriale – et ces mitochondries malades préfèrent le glucose et la glutamine comme carburant. Des cellules saines avec des mictochondries saines sont flexibles et peuvent s’adapter à n’importe quelle source de carburant, mais pas les cellules cancéreuses. En fait, la plupart des cellules de notre corps fonctionnent mieux quand elles brûlent de la graisse comme carburant. Les cellules cancéreuses n’arrivent pas à brûler de la graisse, car brûler de la graisse demande la respiration, ce qui nécessite des mitochondries saines. » – Thomas Seyfried, à propos du régime cétogène contre le cancer.

En 2006, Kelli O’Brien a été diagnostiquée avec une tumeur au cerveau de la taille d’un pamplemousse. Elle a dit qu’elle souffrait de maux de tête chroniques et qu’elle avait aussi eu des pertes de conscience. Quand elle décrivit ces symptômes à son médecin, il l’envoya tout de suite à l’hôpital de Melbourne faire des scanners qui révélèrent une tumeur massive qui grandissait derrière son œil gauche.

Comme la grosse tumeur mettait une énorme pression sur son cerveau, elle a immédiatement subi une opération chirurgicale de « réduction tumorale » qui servait à réduire la pression, mais qui n’enlevait pas toute la tumeur. On lui donnait à ce moment là entre 3 et 6 mois à vivre.

Kelli rejeta les recommandations médicales pour des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie car elle connaissait une autre personne dans sa région qui avait eu une expérience similaire avec le cancer et qui a pu se soigner avec des traitements naturels. Après avoir consulté son amie, elle en est venue au régime alimentaire qui allait finalement lui sauver la vie.

Le régime de guérison de Kelli :

  • elle supprima tous les sucres de son régime car le sucre nourrit le cancer,
  • elle retira aussi les glucides de son régime car le corps les transforme en glucose, qui ensuite nourrit le cancer. Cela comprend le pain, les pâtes, le riz, les céréales du petit-déjeuner, les barres de céréales, les crackers, les pâtisseries et la plupart des aliments transformés; tous les sucres sous la forme de boissons gazeuses, bonbons, confitures, sirops et desserts; ainsi que la plupart des fruits; les féculents tels que patates, carottes, potirons, et maïs; ainsi que le lait (le lactose = le sucre des produits laitiers),
  • elle commença un régime riche en protéines / riche en graisse (régime cétogène) qui comprend de nombreux légumes (non féculents),
  • elle mangea de nombreux légumes crus car leur valeur nutritive reste intacte et ils contiennent des enzymes,
  • elle commença un programme d’exercices comprenant un entraînement aux poids,
  • elle a pris des noyaux d’abricots,
  • pas d’alcool.

Cela fait 7 ans qu’elle a été diagnostiquée et Kelli dit qu’elle ne s’est jamais sentie aussi bien de sa vie. Elle a toujours des restes de la tumeur, mais une surveillance continue révèle que celle-ci se décompose au fil du temps.

Interviews avec Kelli

Plus d’informations

Le régime cétogène contre le cancer

Le livre d’Elaine Cantin : The Cantin Ketogenic Diet: For Cancer, Type I Diabetes & Other Ailments

Toutes les cellules, y compris les cellules cancéreuses, sont alimentées par le glucose. Si vous privez les cellules normales du glucose, elles changeront automatiquement de carburant et utiliseront les corps cétoniques. Une anomalie des cellules cancéreuses les empêche de réaliser cette conversion, donc elles meurent. Un spécialiste du régime cétogène, le Dr. Dominic D’Agostino l’explique comme cela, « Vos cellules normales ont la flexibilité métabolique de changer du glucose aux corps cétoniques, contrairement aux cellules cancéreuses. Le régime cétogène exploite ce défaut.«  En savoir plus sur l’usage du régime cétogène contre le cancer

« Une étude récente sur les indices glycémiques a prouvé les effets du sucre sur la croissance du tumorale, en inoculant des cellules du cancer du sein sur des souris. Après deux mois et demi, 16 des 24 souris qui avaient souvent des pics de glycémie sont mortes, tandis qu’une seule des 20 souris qui avaient été nourries avec un régime alimentaire à faible indice glycémique est morte. » En savoir plus sur le lien entre le sucre et le cancer

La plupart des régimes modernes manquent d’aliments contenant le composé B17 que l’on retrouve dans les noyaux d’abricots, et certains pensent que le corps a besoin de ce « nutriment » pour empêcher et guérir le cancer. En savoir plus sur les noyaux d’abricots

Elaine Cantin est une auteur et survivante du cancer qui utilisa une version modifiée du régime cétogène pour soigner son cancer du sain à deux reprises. Elle a également utilisée le même régime pour soigner le diabète de Type 1 de son fils et a pu lui faire arrêter l’insuline. Les bénéfices du régime cétogène ont été prouvés pour l’épilepsie. Vous pouvez en savoir plus sur le témoignage d’Elaine en suivant ce lien.

Source : cancercompassalternateroute.com via Sott.net

4 commentaires

  • Zugzwang

    « En 2006, Kelli O’Brien a été diagnostiquée avec une tumeur au cerveau de la taille d’un pamplemousse (…) des scanners qui révélèrent une tumeur massive qui grandissait derrière son œil gauche ».

    Je suis sceptique, à moins d’avoir une très très large tête, quand on a pamplemousse derrière un oeil, on l’a sans doute aussi derrière l’autre oeil. Non ? Bon en plus les yeux sont au niveau de la partie « basse » du cerveau.

    En tout cas, la méthode proposée ne coûte pas cher à tester, ça serait dommage de ne pas essayer.

  • matmatol

    slt Zug, tu sais je pensai pareil jusqu’à ce que je vois de mes yeux en afrique un homme à qui on a retiré une tumeur comme un ballon de foot de son ventre alors que de dehors il etait plat!
    c’est etrange mais bon ça me choque pas

    • Zugzwang

      Je suis d’accord, je sais que les tumeurs peuvent être de taille impressionnate. Je dis juste que quand elles ont une si grande taille, par exemple quand on compare un pamplemousse à la taille d’une boîte cranienne, il est difficile de l’imaginer derrière un seul oeil.