Les prises de sang bientôt effectuées par des robots…

DINGUE!! La déshumanisation complète des soins pour bientôt ? Économie de salaires à la clé, quand à la fiabilité, OUPSSS!!..Laissez nous nos infirmiers et infirmières, ils le méritent largement.

Des robots pourraient incessamment se substituer au personnel soignant et effectuer des prises de sang. Ils travailleraient avec plus de précision et de rapidité qu’un humain, proposant un confort accru au patient.

Cela signifierait de plus de moindres coûts pour les centres hospitaliers. Les concepteurs de ces robots évoquent également une réduction d’erreurs durant ce travail minutieux, lorsque confié aux automates. On dénombre annuellement deux millions de blessures résultant de prélèvements faits par les infirmiers. Dans 25 % des interventions, ces derniers peinent à emplir le tube recueillant le sang lors d’une seule ponction.

Le robot identifiera la veine la plus accessible offrant ainsi plus de chances de réussir le prélèvement grâce à une caméra infrarouge. Un brassard de pression sanguine tiendra lieu de garrot encerclant le bras afin que les veines deviennent plus visibles. Le robot semble atteindre sa cible dans 83 % des cas.

La firme Veebot qui mit au point ce prototype vise une réussite à 90 % avant de débuter une période d’essais cliniques précédant un éventuel remplacement de l’humain par un robot attitré aux prélèvements sanguins, d’ici quelques années.

 

Un article de Aleph, publié par sur-la-toile.com et relayé par Kannie pour SOS-planete

 

Note de Kannie : 83 % ? 90 % ? Et l’on doit être en confiance, avec ces taux de réussite, face à un robot ? Vive le sourire des infirmières et infirmiers, qui méritent salaire !

21 commentaires

  • Theseaofgods

    Mouais c’est pas demain la veille quand même ! Les prises de sang ont été mon quotidien pendant quelques années. Le réseau veineux diffère complètement selon les gens, certains sont très simples à piquer, pour d’autres (personnes âgées notamment) c’est pas une soirée crêpe ! Que fera le robot quand il se rendra compte qu’il a transpercé la veine (si il s’en rend compte déjà) ? il va se retirer, prendre une compresse et faire une compression tout en rassurant le patient ? Un robot peut être fort techniquement, je n’en doute pas, mais il est encore loin d’avoir les réflexes et connaissances d’un Homme pour les soins, surtout quand ça merde (le robot ne comprendra pas que ça merde)

  • BlueMan

    Une vidéo de robot est visible ici :

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=6140

    Tu peux inclure le lecteur vidéo dans ta news si tu veux. ;)

  • mani mani

    C’est tristement possible qu’un jour cela arrive en un stade plus vaste encore que les vaccins.

    il est déjà certains robots, de part leurs visions quand aux ondes, qui peuvent voir la structure énergétique de l’être, en calculer la fréquence vibratoire, et agir pour nuire ou soigner, à distance comme en face à face.

    Les anges de la téléréalité est plus important aux yeux de la majorité que ce qui les constituent sur un plan complet,

    seul le matériel et le palpable étant digne de valeur à leur yeux, alors ils laissent faire ceux qui soit disant savent, au détriment de leur liberté quand à la conscience qu’ils sont corps âme esprit.

    Alors un de ces jours, quand toute humanité aura presque disparue dans le domaine de la santé,

    et qu’un ou plusieurs êtres humain(es) avec certaines connaissances pratique quand à l’âme et la structure énergétique, fera face à toute une foule d’êtres en souffrance,

    le déni et le rejet sera tellement présent en une majorité, que ces rares êtres se feront lapider sous le principe du projet Blue beam (que je ne rejette pas soit dit en passant, car c’est une réalité aussi).

    Et pourtant…, l’âme et la structure énergétique de l’être ont un effet résonance puissant sur la santé du corps physique, quand il y a une ou plusieurs dissonances..,

    et nul besoins d’être porté et conseillé par certain(es) êtres attaché à Blue Beam pour pouvoir Voir et Ecouter les dissonances en l’âme et la structure énergétique, et rétablir l’équilibre en celles-ci.

    La foule lobotomisé et conditionné par des années de complots, ne sera même plus apte à discerner le clair du sombre (ce qui est en grosse partie le cas aux vue de la majorité des moutons enragé qui voient que le coté sombre de la force en toute choses) et,

    penseront directement au projet Blue-Beam, et voudrons les annihiler..,

    en bref c’est une grosse merde qui arrive, merci la désinformation lobotomisatrice et castratrice de consciences qui participe à cela,

    tout comme merci la ré information, car cette dernière amène une tel psychose « en certain(es) » que tout sera mis dans le panier de l’ombre,

    quitte à en faire crever celui ou celle qui voudra véritablement les aider à s’aider eux même par une prise de conscience un peu plus complète du comment ils sont constitué, et cela pour une plus vaste liberté de faire tomber les masques qui les empèchent de respirer les cinq vents de la conscience et du coeur..

    En bref, la science qui à briser les consciences, et qui c’est élevé bien au delà du réel palpable, en focalisant les regard uniquement sur un seul point (le corps physique), à fait oublier aux êtres comment ils sont constitué..,

    peut ainsi mieux les diriger vers un esclavage digne d’un abattoir sanguinolent d’énergies vital et émotionnelle, au point qu’ils en seront à accepter des robots comme médecin pour des prises de sang, et plus encore.

    Aller Gros bisous les Ami(es) Moutons Enragé, ne vous focalisez pas que sur le coté lourd de la force, souriez à la vie, Vous Etes LA Vie.

    Mani.

    • Oliv

      Salut Mani,
      Toujours un plaisir de te lire!
      Grosse bise à toi et aux tiens.

      Petit partage de ma conscience.
      En ce moment, elle s’ouvre de plus en plus au côté imagé du monde dans lequel je baigne. Je n’ai jamais ressenti cette impression auparavant.
      Quelle création, si ce n’est la mienne, ne ferait les poumons de la terre, les arbres, à l’image des poumons de mon corps physique?
      Quelle création, si ce n’est la mienne, ferait les constituants d’une galaxie, les systèmes solaires, à l’images des atomes qui constituent mon corps?
      Pourquoi, si c’est ma création, l’aurais-je fait si ce n’est pour m’en souvenir?
      Et pourquoi l’aurais-je fait si ce n’est pour voir que ce qui m’entoure c’est moi?
      Tout ceci me fait bel et bien croire que « le monde » n’est que mon propre « rêve », mon reflet, ma création-pensée…

      • mani mani

        oui je sait Oliv, en ce moment je pinaille à reprendre une communication clair avec certain(es) car je me focalise sur certain(es) patient(es) ce trouvant à l’hôpital.

        Pardonne moi ce pinaillement Oliv, promis je t’écrit incessamment sous peu.

        Pour répondre à ton présent Verbe, oui..il est une interdépendance marial entre le microcosme et le macrocosme, les deux formant une seul et même Unité Créatrice ou destructrice.

        Bisous à toi et à ceux/celles que tu portent en ton cœur.

  • Après le TX qui sert à boire … voilà le TX qui pompe le sang !!! au max à 90% de rendement !!?? avec un p’tit virus informatique il prendra le sang dans l’oeil ?? et pour le reste … c’est porte-ouverte ….

  • engel

    Pourquoi ne pas appliquer ce « beau » concepte aux chirurgiens?
    …Au moins, on serait sûr qu’ils n’opèrent pas bourrès!

    La technologie existe, ainsi que les sociètés de fabrication et distribution.
    Alors qu’attend-t’on et pourquoi cette diffèrence?

    Ce qui est valable pour le « bas », ne l’est-il pas pour le « haut »?

    • Theseaofgods

      Je sais pas si c’était de l’humour, mais je n’ai jamais bossé avec des chirurgiens bourrés !
      La robotique existe déjà depuis longtemps dans la chirurgie, certes c’est pas encore R2D2 le truc, et limité à quelques types d’interventions (Cancer du rectum, du sigmoïde, tumeurs rénales et quelques autres trucs) Le chirurgien n’est pas sur le patient mais a la tête dans une machine et manipule les pinces opératoires avec des joysticks. Le souci, c’est le coût ! Opérer une appendicite avec un robot, ça coûte 5 à 6 fois plus cher que par coelioscopie (le robot s’utilise sous coelioscopie principalement) et 8 fois plus cher qu’en chirurgie ouverte ! Pour un résultat au final qui sera identique !
      Faut bien amortir le robot (2 millions la bête, plus les accessoires, plus l’énergie, plus l’entretien, plus le personnel formé…)

  • « Le système qui est en place est un système pathologique
    qui est en désaccord profond avec la manière d’être
    ou la nature de la plupart des gens.

    Les gens de conscience sont dirigés par des gens sans conscience.

    Ce fait constitue l’injustice primordiale,
    et il est la base des autres maux de la société. »

    http://zone-7.net/v3/psychopathie/sommes-nous-gouvernes-par-des-psychopathes-dangereux

    • rouletabille rouletabille

      perso,je pense que notre évolution(hahaah)est un résidus de manipulations avortées ,une expérience de laboratoire à l’échelle cosmique.

      • Theseaofgods

        De toute façon si on nous empoisonnait pas en permanence, si on mangeait sain tout en étant bien équilibré spirituellement tous les problèmes de santé n’existeraient pas !
        Mieux vaut prévenir que guérir ? ça c’était avant …
        Mieux vaut soigner que guérir ! ça c’est maintenant … on préfère vous mutiler et vous bourrer de cachetons plutôt que s’intéresser aux vraies causes des maladies

    • Oliv

      Si le monde dont chacun à conscience est dirigé par des gens sans conscience, ne serait ce pas que chacun même dirige son corps sans conscience de ce qu’il est?
      Ça rejoint cette phrase déjà cité plus haut:
      « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas », dit autrement.
      Et ça rejoint ce que dit Mani. Nous ne sommes pas (que) des corps physiques.

      • « Henry : (…)Dans une société dominée par « les valeurs pathologiques »,
        si on peut utiliser cette expression,
        l’existence d’un petit groupe de gens sans conscience
        promouvant une culture de la cupidité et de l’égoïsme
        crée un environnement au sein duquel ce qui est pathologique devient la norme.

        Dans une société (comme les États-Unis aujourd’hui),
        où le président peut mentir en toute impunité sur des questions de vie ou de mort,
        un environnement pathologique est créé,
        au sein duquel le mensonge devient acceptable.

        La violence est acceptable. La cupidité est acceptable.

        Cela fait partie intégrante de l’idéologie du Rêve américain :

        tout le monde peut réussir, peu importe ceux à qui vous devrez faire du mal pour y arriver.
        Et c’est par les actes qu’ils doivent commettre pour réellement réussir
        que les germes de la pathologie sont semés.

        Dans cet environnement, les gens de conscience qui sont faibles et influençables
        endossent les caractéristiques du type pathologique afin de survivre et de réussir.
        Ils voient que leurs dirigeants mentent et trichent,
        et ils en déduisent que s’ils veulent avancer,
        alors ils peuvent eux aussi mentir et tricher.

        Laura : J’appelle cela la « Culture officielle ».

        Linda Mealeyn du Département de psychologie du College of St. Benedict à St Joseph dans le Minnesota
        suggère qu’une société fondée sur la compétition – le capitalisme,
        par exemple – est une société où la psychopathie est adaptative et à des chances de s’accroître.

        La psychopathie est une stratégie de vie adaptative
        qui réussit extrêmement bien dans la société américaine,
        et qui a donc augmenté au sein de la population.
        En outre, conséquence d’une société adaptative à la psychopathie,
        de nombreux individus qui NE sont PAS des psychopathes génétiques se sont adaptés de façon similaire,
        devenant des psychopathes« dans les faits »,
        ou « sociopathes secondaires ».
        Autrement dit, dans un monde de psychopathes,
        ceux qui ne sont pas des psychopathes génétiques
        sont induits à se comporter comme des psychopathes,
        simplement pour survivre.

        Quand les règles sont établies de manière à rendre une société « adaptative » à la psychopathie,
        elle fait de chacun un psychopathe potentiel. »

        « Nous ne sommes pas (que) des corps physiques. »

        Nous sommes des êtres… Humains! ^,^

  • rouletabille rouletabille

    Ils appellent cela PRISE DE SANG,salopards ..

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Vous avez dit transhumanisme? :

    http//www.sinouhe.over-blog.com

    • Oliv

      Non.

      Et au passage merci la modération. Alors je rajoute un peu de texte puisque celle ci me stipule: « commentaire trop court. un ptit effort svp »

      Un « non » légitime n’est peut être pas utile mais est-ce qu’un « discourt » galvaudé l’est pour autant?

      Rien contre toi Sinouhelartiste, c’est juste que le transhumanisme est différent. Ici on ne parle que de robots qui remplacent l’homme et de conscience sans conscience.

      • sinouhelartiste sinouhelartiste

        Ben ça alors ? Quand je répond à un commentaire par un texte,c’est trop long et quand je répond par un lien c’est trop court… Il y a de quoi en perdre son latin…Mais c’est peut être déjà le transhumanisme qui frappe?
        Cher Oliv… L’article présenté ici montre que nous somme en pleine obsolescence et en route pour le transhumanisme… Tu dit que l’article sur les prises de sang par des robots n’a rien a voir avec le tranhumanisme, mais moi je dit que les choses se mettent en place petit à petit mais à vitesse grand v . Je suis un des seul à expliqué clairement la relation entre la cybernétique et le tranhumanisme et peut être le seul qui en donne la véritable lecture, a savoir: mettre l’humanité au rebuts . Alors permet moi de te dire que tu te trompe, quand on parle de robot on parle de cybernétique et de fait de transhumanisme…

        « On a dit à l’homme que son avenir était dans la machine ce qu’on ne lui dit pas c’est que la machine se passera de lui sous peu. » A réfléchir oliv….

        Une autre pour le fun:

        «Dans 2001, l’Odyssée de l’espace, l’ordinateur HAL n’avait pas pour intention de se débarrasser des occupants du vaisseau spatial, comme on le dit souvent. HAL était programmé pour que la mission soit remplie de succès. Et il a conclu que cet objectif serait mieux atteint s’il se passait de l’homme…» 
        Michael Anissimov

        Pour finir:
        Nous ne sommes plus devant des histoires de science fiction mais devant une fiction de la science avec prophéties auto-réalisatrices,génératrices d’égrégores spécifiques alimenté par la crédulité et l’instinct démentiel de survie spécifique à l’espèce humaine.
        Quand l’homme remet son destin dans les microprocesseurs d’une machine il a signé la fin de sa nature humaine pour devenir un ersatz en partance pour les camps de la mort lente sur la planète électromagnétique du démon arhiman .
        Bien venue en transhumanie.

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Vous avez dit transhumanisme????

    Avant de crée des robots il faut crée des programmes c’est le rôle des cybernéticiens côté pile et des transhumanistes côté face.

    Portrait d’un des promoteurs du transhumanisme.

    Raymond dit Ray KURZWEIL:
    Né en 1948 à New York, Ray Kurzweil est à la fois ingénieur, entrepreneur, écrivain et futurologue. En 1976, il conçoit un logiciel capable de lire des livres. C’est la première d’une longue série d’inventions applaudies par les scientifiques et les politiques. Kurzweil est l’un des précurseurs des mouvements intellectuels dits de transhumanisme et de singularité.
    « Ray Kurzweil est la meilleure personne que je Connaisse pour prévoir  l’avenir de l’intelligence artificielle. Son nouveau livre fascinant prévoit un avenir dans lequel des technologies de l’information ont avancé si loin et si vite qu’ils permettent à l’humanité de transcendé les limitations biologique de nos vies, comme nous ne pouvons pas encore imaginer. »
    Bill Gate
    C’est le moment de préciser que Ray ­Kurzweil a été en 2005 félicité par Mikhaïl Gorbatchev en personne pour avoir prévu le rôle central que devaient jouer les technologies de l’information dans l’effondrement de l’Union soviétique, et que l’ancien président de Microsoft, Bill Gate, estime qu’il est “la personne la plus douée qu’il connaisse en matière d’anticipation de l’avenir de l’intelligence artificielle”. Honoré en tant qu’inventeur par les présidents américains Lyndon Johnson et Bill Clinton, Kurzweil a gagné en toute légitimité une crédibilité immense on n’en doute pas.

    Ray Kurzweil présent à Palo Alto est le grand prophète planétaire, promoteur/programateur de l’a singularité. Il est au transhumanisme ce que Timothy Leary est à la culture LSD .Avec Ray, l’électrochoc est un support d’évolution contraint par la manipulation des substances originelles de l’homme établi en filtre diabolique de son inspiration post cyberpunk manifesté dans le transhumanisme.

    « Cette vision n’est pourtant pas la celle de Kurzweil en premier lieu . En 1965 déjà, soit durant la première flambée des idées d’intelligence artificielle allumées notamment par Alan Turing dans les années 40, le statisticien anglais Irving J. Good de son vrai nom: Isidore Jacob Gudak ,évoque une «explosion d’intelligence» des machines:
    ”Laissez une machine « ultraintelligente » être définie comme une machine qui peut largement dépasser toutes les activités intellectuelles de tout homme intelligent.  La conception de machines est l’une de ces activités intellectuelles, une machine « ultraintelligente » pourrait concevoir des machines encore plus perfectionné, il y aurait alors sans aucun doute une «explosion d’intelligence», et l’intelligence de l’homme serait laissés loin derrière.  Ainsi, la première machine « ultraintelligente » est la dernière invention que l’homme aurait jamais à faire, à condition que la machine soit assez docile  pour nous dire comment  la garder sous contrôle.”
    Le mot «Singularité» lui-même est emprunté au vocabulaire de l’astrophysique. Il se réfère à un horizon de l’espace-temps, par exemple l’intérieur d’un trou noir, au-delà duquel les lois de la physique ne sont plus applicables. De même, la singularité technologique induira des modifications telles sur la civilisation que l’homme ne peut ni les appréhender ni les prévoir. Autrement dit l’homme n’a pas vocation à voir dans quelle aventure il sera contraint. Belle perspective.
    Qu’on y croie ou pas, cette idée a diffusé jusque dans les esprits les plus dubitatifs de la Silicon Valley et de Palo Alto, en Californie, où elle a désormais imbibé le tissu intellectuel dans lequel ont été façonnées les avancées les plus remarquables en informatique et en intelligence artificielle.

    Et c’est en 1993 que le mathématicien et auteur de science-fiction Vernor Vinge popularise le terme dans son article The coming technological singularity: how to survive in the post-human era. Il y annonce: «Dans 30 ans, nous aurons les moyens technologiques de créer une intelligence surhumaine. Peu après, l’ère humaine prendra fin!» » Bonne nouvelle non?
    Une suite de trois livres phare dans le domaine sont publier par Vinge entre 1992 et 2012 avec notamment : “UN feu sur l’abîme”.
    L’histoire se déroule dans un univers où un groupe de scientifiques réveille une super intelligence, causant ainsi la destruction de nombreuses civilisations. Le roman raconte ensuite la quête d’une arme efficace contre la super entité, qui se trouve sur une planète où vivent des chiens à l’intelligence collective. L’intérêt majeur pour la singularité de cette œuvre réside dans les nombreuses idées qui construisent un univers “OR CHAMP”, complexe, ou une fois de plus l’homme est une intelligence môle comme Vinge ce plaît à le démontré. Ils développe les conséquences de l’invention de champs de stases échappant au passage du temps. Chez Vernor VINGE, on sent l’homme de science derrière chaque idée, car ici les technologies – intelligence artificielle, nanotechnologies, anti-gravité – ne sont pas des éléments décoratifs : elles sont la source du récit. VINGE ne raconte pas des histoires dans un monde futuriste, il raconte ce que le futur engendrera comme histoires. Un mutantiste avant l’heure.

    Si l’on en juge par l’exactitude de leurs perspectives,tout porte à croire que ces protagonistes de l’ère post humaine sont des initiés averti comme nous l’avons vu plus haut avec Wells et Lang . Leurs prophéties sont en fait connu de certain cercles occultes qui veillent à la réalisation d’un agenda pour le règlement et solde de tous compte de l’humanité obsolète. Tout indique que la manoeuvre suit une logique qui n’est pas perceptible au premier coup d’oeil. Mais là encore on constate que les choses semble s’organisées de façon implacable avec la complicité volontaire ou non de la plus part des décideurs et responsables de l’organisation des sociétés humaine. Sans quoi, nous aurions actuellement des mouvements actif pour contraindre ces prédateurs à dévoilé leurs machiavéliques plans.
    Pour le moment tout va pour le mieux dans le meilleurs des mondes cher à Huxley. Il est clair que personne ne songe à mettre en doute la profondeur des analyses et les perspectives de ces chercheurs, mais là encore il faudra bien se mettre en tête que l’objectif n’est pas seulement notre survie , ou alors il y à forcement des réalités qui nous échappes…. mais de quelle nature serait ces réalité augmenté à la sauce « Hypertronique » ?

    Les choses se précise si l’on veut bien voir.

    Ray Kurweil est l’auteur de plusieurs ouvrages cultes dans le domaine du Transhumanisme et de la singularité. Pour cela l’humanité pourra lui demander des comptes à moins que l’on considère que l’innovation doit forcement passé par le constat que l’humanité dans sa forme actuelle est bel et bien à son terme . Reste à trouver le mode d’extermination le plus efficace . Un chaos total serait finalement bien venu pour que cette élite se débarrasse enfin d’une multitude d’être turbulent et insoumis .
    Parmi les perles noires des créations de Raymond :
    •Humanité 2.0: La bible du changement, M21 Editions, 2007 (traduction française de The Singularity is Near: When Humans Transcend Biology, Viking / Penguin Books, 2005)
    •Fantastic Voyage: Live Long Enough to Live Forever, co-authored with Terry Grossman, M.D., Rodale Books, 2004
    • Are We Spiritual Machines ? Ray Kurzweil versus the Critics of Strong AI, The Discovery Institute Press, 2002
    • The Age of Spiritual Machines : when Computers Exceed Human Intelligence, Viking / Penguin Books, 1999
    •The 10% Solution for a Healthy Life, Crown Publishers, 1993
    •The Age of Intelligent Machines, MIT Press, 1990
    (Attention La lecture de ces ouvrage peut occasionné des dégâts irréversible sur la conscience )
    “La frontière entre science et science-fiction s’estompe:
    Entre autres soutiens, Kurzweil a reçu ceux de Peter Diamandis (comme on va le voir plus loin ), pionnier du vol spatial commercial et président de la X-Prize Foundation [célèbre association à l’origine de plusieurs compétitions récompensant l’innovation], du concepteur de jeux vidéo Will Wright et de l’astrophysicien George Smoot, Prix Nobel de physique 2006. Tous trois figurent sur la liste des enseignants et conseillers de la récente Singularity University (située dans la Silicon Valley, en Californie), dont Ray Kurzweil est président et administrateur.
    Si le rythme du progrès technologique continue de s’accélérer, comme le prédit Kurzweil, il est probable que le débat sur la singularité connaîtra lui aussi une croissance exponentielle. Nous y sommes . Rares sont ceux qui contestent qu’il s’agit de l’une des idées les plus frappantes du XXIe siècle, car elle fait le lien entre des thèmes extrêmement controversés (Dieu, la crise énergétique, le génie génétique) et des concepts de science-fiction particulièrement stimulants pour l’imagination (l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, l’ingénierie moléculaire). Grâce à Kurzweil et à la singularité, la frontière entre le penseur fantasque et le chercheur scientifique crédible s’estompe : ce qu’on aurait auparavant relégué dans l’éther de la science-fiction acquiert aujourd’hui une crédibilité fondée.”

    Extrait de la conspiration cybernétique 2.0, écrit entre 2009 et début 2013