Fukushima : une enquête lancée sur l’eau contaminée qui fuite vers l’océan…

Il faut bien se rendre à l’évidence, TEPCO ne gère plus rien, ment comme c’est pas permis, et nous prend pour des zozos. Ils sont passés maitres dans l’enfumage généralisé. Le peuple japonais va malheureusement en payer le prix fort! … Et on va nous seriner à l’envie, que le nucléaire est sans danger?? que les instances qui sont sensées gérer les centrales sont au « top » en matière de sécurité, que nous avons l’électricité la moins chère etc etc… MENSONGES!! Avec 58 réacteurs en France, nous sommes loin d’être à l’abri, sans compter les économies sur des composants essentiels, susceptibles de causer des dégâts à plus ou moins long terme..Et les déchets toxiques, dont personnes à l’heure actuelle ne peut prétendre se débarrasser, donc on les enterre bien profondément en espérant que…. .

L’autorité de régulation du secteur nucléaire du Japon enquêtera sur les causes de fuites d’eau contaminée dans les sous-sols de la centrale ravagée de Fukushima, en raison d’une situation plus grave qu’estimé initialement, a expliqué mardi un responsable de l’institution.

L’instance devrait prendre mercredi la décision formelle de mettre en place une équipe de travail pour recueillir et analyser des données concernant les eaux souterraines radioactives qui s’échappent du complexe saccagé par le tsunami du 11 mars 2011 et se déversent dans l’océan Pacifique, selon cette même source.

L’autorité devrait également constituer un groupe de surveillance de la contamination du milieu halieutique, en particulier celle des poissons qui pourraient être pêchés et consommés.  

« Nous ne savons toujours pas la cause précise de ces fuites, qui sont plus compliquées que nous ne le pensions », a reconnu le responsable.

La compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO) avait fini la semaine passée par avouer que de l’eau souterraine pleine de tritium, strontium, césium et autres éléments radioactifs ne stagnait pas sous terre, comme prétendu pendant des semaines, mais descendait jusqu’à l’océan.

Tout en s’excusant une énième fois « pour l’accident de Fukushima qui a causé des soucis et dommages à la population », le patron de Tepco, Naomi Hirose, a reconnu avoir attendu d’accumuler et analyser de nombreuses données avant de faire cet aveu, tandis que les soupçons se renforçaient.

 

Un article de Belga, publié par rtbf.be et relayé par Fred pour SOS-planete

Voir aussi:

L’ACROnique de Fukushima : la catastrophe au jour le jour ( l’article est terrifiant, tant l’incapacité à solutionner les problèmes est grande)..♥

Centrale du Bugey : feu vert de l’ASN à la prolongation du réacteur n°4

Nucléaire en France : y a-t-il de bonnes sécurités ?

Des réacteurs nucléaires de plus en plus difficiles à refroidir ( Pas rassurant du tout)

Fessenheim : une loi s’impose pour tenir la promesse d’une fermeture fin 2016

Les yeux plus grands que le ventre : la face cachée du chantier nucléaire de l’EPR (Affligeant!)

France : L’objectif de 50% de nucléaire laissé en suspens

 

5 commentaires