UE – Le faux retrait de Monsanto du marché européen des OGM…

Ils savent jouer avec les annonces, les Frankenstein modernes. Comme les politiques ils emploient l’enfumage  et l’hypocrisie , le tout, bien emballé « pour notre bien ». Pourtant eux mangent sain, les monstres/poisons, ils NOUS les laissent …

(NaturalNews) Triste ironie, l’élite politique et celle du monde des affaires dîne d’aliments biologiques pendant que les masses, ces gens mêmes sensés être représentés et protégés par le gouvernement, s’empoisonnent avec des OGM cachés, des pesticides et de dangereux polluants.US ….

Dans une interview accordée au journal Investigative Reporting Denmark, Brandon Mitchener, responsable de Monsanto pour les relations publiques en Europe et au Moyen-Orient, annonce que dans l’Union européenne, Monsanto va « se concentrer entièrement sur les cultures hybrides, conventionnelles, normales. Et c’est tout ce que nous vendrons, sauf en Espagne et au Portugal où les cultures GM sont acceptées » [1]. Comme nous allons le voir, cette annonce ne doit pas être lue comme un retrait de l’entreprise du marché des OGM en Europe.

Mais après la mobilisation mondiale du 25 mai contre Monsanto qui a rassemblé plus de deux millions de personnes [2]), l’entreprise joue la carte de la communication qui, en étant mal comprise, pourrait laisser croire à son retrait effectif du marché. Or, cette annonce n’aura concrètement, aucune conséquence pratique quant aux demandes d’autorisation ou en disponibilité de semences GM en Europe. Cela ne change donc rien à la présence de Monsanto sur ce marché.

 

B. Mitchener précise que l’entreprise a des « essais en champs académiques qui sont en cours […] nous n’avons pas voulu laisser tomber les scientifiques en arrêtant les financements de ces recherches en cours. Pour des raisons scientifiques, nous continuons de les soutenir ». Et de conclure que si « tout se fera maintenant aux États-Unis et dans d’autres pays », l’entreprise Monsanto sera heureuse « de revenir en Europe quand le public européen le voudra ». Il a d’ailleurs précisé à Inf’OGM que, concernant les cultures commerciales, « il est possible que nous continuions à vendre de petites quantités de semences GM dans des pays où des agriculteurs nous les demandent, comme en Roumanie » !
Ces précisions limitent de fait la portée de l’annonce… Concrètement, si Monsanto souhaite pouvoir commercialiser pour la culture, des produits en Espagne et au Portugal, elle devra continuer à obtenir de Bruxelles des autorisations de culture. Or, ces autorisations seront valables sur l’ensemble du territoire européen. Par ailleurs, de telles autorisations, concernant notamment l’importation, sont obligatoires pour que les exportations vers l’Europe des PGM produites aux États-Unis aient lieu. On imagine dès lors mal Monsanto renoncer à la possibilité d’exporter les cultures GM des États-Unis et autres pays vers le continent européen… Brandon Mitchener le confirme d’ailleurs à Inf’OGM en précisant : « nous n’avons pris aucune décision visant à arrêter de soumettre des demandes d’autorisation » !…………………

[…]

Lire la suite

Article de Eric MEUNIER

Source Inf’OGM

Crédit image streettelevirtuelle. /

SANTÉ PUBLIQUE : Le Gène VI, preuve tangible que les OGM sont impropres à la consommation humaine

Voir aussi sur SOS-Planète:

Canada – OGM – Graves menaces sur les saumons sauvages

OGM, Semences, Abeilles : Monsanto Confisque le Vivant

Néonicotinoïdes : après les abeilles et les oiseaux, ils déciment la vie aquatique !

Indonésie : L’administration maintient un projet de déforestation malgré une opposition massive (huile de palme)

Les farines animales font leur grand retour dans l’alimentation des poissons (vidéo)

 

 

18 commentaires

  • Je n’avais de toute façon pas compris qu’ils partaient d’Europe. Voilà leurs déclarations:

    « Nous ne travaillons plus à la promotion de nos produits en Europe. Nous ne prévoyons plus non plus de demander l’autorisation de mise en vente de nouvelles plantes transgéniques dans la région », a déclaré Brandon Mitchener dans une interview avec le journal berlinois «Tageszeitung».

    Article intégral:
    http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/05/les-graines-de-monsanto-quittent-leurope.html

    Cela voulait juste dire qu’il n’y aurait plus de nouvelles semences et aucun effort de promotion pas qu’ils retiraient leur produits d’Europe…

    Au passage, je tenais à vous féliciter pour le sérieux avec lequel vous citez vos sources. C’est à la fois appréciable pour ceux qui veulent visiter les sites sources, respectueux du circuit de l’info et très pro. Bravo à vous. Bien d’autres ne se donnent pas cette peine :)

    • tu as des réponses plus intelligentes ici qu’ailleurs, mais pourquoi cet anti-fnisme primaire de ta part ? Que ce soit clair, je ne suis pas au FN, et le FN est pour moi beaucoup trop à gauche ! Il a entre autre des FM dans ses rangs, donc des ennemis. Tu peux me répondre.
      Le Brebis Galleux Blog

      • Jissaoui

        Je me mèle de ce qui ne me regarde pas, mais ton post me tombe sous les yeux et étant un sujet polémique:
        – Le FN incarne le Fachisme, c’est un fait et malgré tout le greenwashing que l’on peut faire c’est l’image….
        – Dire que le FN est trop à gauche c’est rentrer ancor plus dans l’abstractude illogique de la représentation politique. droite , gauche chacun sa représentation, en gros de la subjectivité à l’état brut….
        – Ok le FN en matière d’identité à de bonnes idées, mais ce n’est qu’une vitrine pour attirer les amoureux de leur régions dasn ce piège de refut des différences.
        – Les FM font du buisness d’inflence partout c’est un fait…., mais ce sont avant tout des hommes…. Combat les idées mais pas les hommes.
        – L’amour de sa région, de sa culture, de ses racines ne doit pas se transformer en fermeture sur les autres et rejets de l’Autre (racisme par ignorance et incompréhension).

        L’homme grandit par son ouverture aux autres.

      • quel est le rapport entre le FN et Monsanto, tu m’explique?
        Je m’exprime de la même manière sur tout les blogs et assume tout ce que j’ai pu dire. Je ne sais pas par ailleurs à quelle intervention tu fais référence mais il fallait en discuter à ce moment là.

  • Musashi Musashi

    Parce que monsanto avait annoncé son retrait du marché européen ?????

    Au pays de Candy, comme dans tous les pays
    on s’amuse on pleure on rit,
    il y a des méchants et des gentils,
    ……

    http://www.youtube.com/watch?v=9xNjJrVbzTk

    • Kiline Kiline

      mdr Musashi!

      y a celle ci aussi:

      Voici venu le temps de l’île aux enfants, des MONSTRES gentils …oui c’est le paradis!! ;)

  • Jissaoui

    C’est quand même une reculade sur le plan médiatique et économique.

    C’est tout de meme bon à prendre!

    C’est une bataille degagner mais pas la huerre.

    On ne va non plus crier victoire trop vite, a ce que je voi Monsanto se met en position de siège des pays « contre » en continuant à inonder de produits les marchés européns via ses positions, prèt à bondir en cas de faiblesse d’un état.

    Continuons le processus, informons les con-somateurs, surveillons les champs, fochons les chymères, accablons les collaborateurs et désarmons leurs agents vendeurs de morts!

    • voltigeur voltigeur

      Bonjour Jissaoui,
      Je ne crois pas à une reculade, mais comme ils le signalent, ils
      n’insisteront pas trop pour ceux qui sont contre mais, fourniront les autres
      comme l’Espagne et le Portugal, et comme ces pays font partie de l’Europe, ce qui
      est bon pour eux, l’est pour tout le monde, puisque c’est Bruxelles qui décide.
      Il va falloir suivre de près cette histoire, ce ne sont pas des gens à reculer
      devant un refus, ils vont contourner le problème.
      La génétique a fait d’autres découvertes, qui ne s’arrête pas aux seuls OGM,
      l' »amélioration » des végétaux et (des animaux) se poursuit et il y a des cours pour obtenir un « master ».

      Objectifs

      L’amélioration végétale joue un rôle fondamental pour accroître le rendement et la qualité des cultures à travers la création de variétés adaptées aux différentes conditions environnementales, qui valorisent mieux l’utilisation d’intrants et intégrées dans des systèmes agricoles viables du point de vue environnemental et économique. Cette discipline a évolué pour devenir une science complexe, qui incorpore les instruments de la biologie moléculaire, cellulaire et informatique dans les méthodes classiques de sélection. Il est donc nécessaire de former les jeunes professionnels et scientifiques dans ce domaine pour répondre aux défis de l’agriculture du futur.

      Master International en
      AMÉLIORATION GÉNÉTIQUE VÉGÉTALE (19e édition)
      Zaragoza (Espagne), 1 octobre 2012 – 7 juin 2013
      septembre 2013 – juin 2014
      http://www.iamz.ciheam.org/frances/cursos12-13/mejveg-12-13-pub-fra.htm

      • Jissaoui

        Ca m’étonnerait aussi qu’ils laissent tomber leur calculs de Chadocks.

        Cette façon de vouloir améliorer le vivant est assez évocatrice de leur conneries, ils veulent faire mieux que des millions de cycles d’évolution. Là chapeau, encor des hommes qui se croient mieux que la nature dont ils font partie, ils doivent avoir de sérieux noeuds au cerveau.

        Améliorer le vivant, déja cette idée doit produire pas mal de soufrances pour celui qui se la pose.

        Toutes leur bizareries de pseudo avancées imprègnes notre environnements de polluants qui influences l’expressions des gènes , agissent comme des perturbateurs hormaunaux pour nous tuer de l’intérieure à très petit feu.
        Pourquoi l’épidémiologie ne révèle pas les éffets combinés et à long termes….
        La durée de vie reste quasi la même mais avec quelle qualité.

      • Jissaoui

        J’ajouterai qu’avant de vouloir améliorer il faut connaitre.
        Et si il comprennaient un tout petit peu du vivant il commencerai par s’améliorer eux même avant d’améliorer quoi que ce soit et la c’est pas gagner du tout (je ne parle pas des capacités physiques, de l’esthétisme et autre bizarerie du monde moderne)

        Bonne journée Voltigeur

  • laspirateur

    Les agriculteurs européens ont sans cesse le couteau sous la gorge. Produisez plus en polluant plus mais jusqu’à quand? Ce masquage permanant de toutes les manipulations auxquelles nous sommes confrontées me donne à penser que le plan machiavélique des firmes comme Monsanto va être très difficile à endiguer et qu’il faudrait déployer des moyens colossaux pour y parvenir, hors je ne vois aucun stratège mise à part la sauvegarde de l’agriculture bio qui soit en mesure d’éradiquer tout un champ de problème. Quand j’entends des connard des biotechnologie avancer des stupidités de remplacer les abeilles par des robots j’ai envie de les enfermer en HP!

  • De toute manière en 2015-16 des lois Européennes feront place aux lois US, alors on aura les OGM, ils ne reculent pas, c’est juste qu’ils peuvent se permettre d’attendre encore un peu, vu qu’ils auront les pleins pouvoirs chez nous aussi.

  • laspirateur

    L’homme à force de décrédibiliser la nature s’enfonce dans un piège qui va se refermer et qui est déjà en train de se refermer sur lui!

    • Yanne Hamar

      Bien évidemment; la justice immanente règle tout au moment venu; alors,la nature prouvera qu’elle est la plus forte

  • Nrico Nrico

    Concernant monsanto et ses dérives, je pourrai ajouter qu’en fait il existerait un moyen de retrouver la vie dans nos champs, et l’outil qui nous permettrai d’y parvenir serai la Lombriculture.
    M’étant pas mal penché sur cette multinationale il y a 8 ans déjà (ça fait bizarre d’ailleurs) et m’apercevant que ce qui pouvait être un plan à l’époque, s’avère aujourd’hui incrusté dans la vie courante, notament dans l’utilisation de leurs produits par de nombreux agriculteurs, je m’indigne de ne rien pouvoir faire… dumoins pour le moment.
    Parce que j’avais un projet qui tournait autour de la Lombriculture, et de l’utilisation des vers produits, dans les champs même oû leurs acètres ont été décimés, ou le sont encore de nos jours. Mais faute de financement… j’ai dû répondre au plus pressé, l’alimentaire.
    Mais je n’ai pas mis mon projet aux oubliettes, loin de là. Et si quelqu’un parmis les moutons se sentait capable de changer de vie et de se lancer dans un projet qui se rapprocherait de celui ci, je suis là pour répondre à d’éventuelles questions et ainsi offrir quelques connaissances sur le sujet… seulement aux sérieux j’entends, bien-évidemment.
    Dans le but de faire connaître un procédé tiré du naturel, afin d’élargir le champ d’action… parce qu’entre nous, y a du boulot.

  • MooDam MooDam

    Bonjour, Les champs OGM sont partout en France :

    http://agriculture.gouv.fr/parcelles-ogm/