Les convois tests d’ITER reportés à septembre

Je suis sur place, je verrai de vous mettre ici quelques photos! Comment peut-on encore croire au nucléaire après Tchernobyl et Fukushima….

Initialement prévus mi-juin, les premiers convois tests du tracé ITER ont été reportés à la rentrée prochaine. Martigues et le pourtour de l’étang de Berre sont directement concernés par ce projet de construction d’un réacteur expérimental thermonucléaire à Cadarache. Des pièces énormes pouvant peser plusieurs centaines de tonnes vont transiter par le canal de Caronte, l’étang de Berre puis prendre la route, soit une centaine de kilomètres, jusqu’à Cadarache.
Si les premières « vraies » pièces doivent arriver l’année prochaine, des convois tests doivent avoir lieu pour vérifier que tout se passe comme prévu. Ils étaient prévus à la mi-juin, mais d’ultimes aménagements doivent être faits sur le tracé. Les services de l’Etat ne souhaitant pas faire rouler ces convois tests pendant les vacances scolaires, ils sont donc reportés à la rentrée.
Les premiers convois devraient arriver sur l’étang dans la nuit du 12 au 13 septembre, et les premiers essais sur route sont prévus quelques jours plus tard.

Source: maritima.info

4 commentaires

  • Chegoku Chegoku

    « Je suis sur place, je verrai de vous mettre ici quelques photos! Comment peut-on encore croire au nucléaire après Tchernobyl et Fukushima…. »

    Bien sur que oui on peut encore croire au nucléaire. La fusion froide par exemple c’est du nucléaire.
    La Z machine, c’est du nucléaire.
    ITER, c’est de la connerie puisque les experts affirment que la disruption rendra le réacteur inopérationnel en très peu de temps.
    Faut bien distinguer fission et fusion. C’est vrai que la fusion type ITER génèrera des sous-produits radio actifs. Mais on est pas dans la même gamme de toxicité que pour la fission.

    • kodi

      c’est un projet fondamentale avant tout, tout le monde sait que jamais ou du monde pas dans un futur proche ce genre de technique sera applicable.
      faut voir ce projet comme un laboratoire avant tout, en espérant qu’il n’y aura pas de problème.

  • Jissaoui

    Ce serait dommage que les pièces n’arrivent pas entières et indemnes à Cadarache, mais vraiment dommage!